Pornichet Infos

Accueils migrants : « Des citoyens de Pornichet » interpellent le maire

Un groupe de citoyens Pornichétins demande aux élus de revoir leur position sur l’accueil des migrants.

Monsieur le Maire et son Conseil municipal,

" Nous habitons à Pornichet depuis des années et nous sommes choqués par votre prise de position de refuser d'accueillir des migrants. (Article Ouest France du 7 novembre et dernier bulletin municipal de Pornichet) Et cela sans la moindre ouverture.

En discutant avec nos voisins et concitoyens nous réalisons que nous sommes nombreux à être indignés par ce refus, il est clair que vous ne vous exprimez pas en nos noms. Notre démarche est sans arrière-pensée politique, mais seulement à caractère humanitaire.

Pornichet est capable d'accueillir des milliers de touristes chaque année et ne pas vouloir tendre la main à des hommes, femmes et enfants confrontés à de grandes souffrances, à la guerre et à l’exil, démontre l'absence de valeurs morales.

Où est passée la fraternité ? Un des fondements de la République française.

Aujourd’hui nous observons que certaines communes environnantes et moins importantes que Pornichet sont exemplaires en la matière.

Nous vous demandons de reconsidérer la position du Conseil municipal et d'accueillir ces migrants afin de leur accorder quelques mois de répit durant la trêve hivernale. De notre côté, nous pouvons mobiliser bénévolement des ressources pour participer à l'accompagnement de ces personnes.

En vous remerciant d'avance de votre attention et nous espérons que vos valeurs vous conduiront à une sage décision. "

Cordialement,

22/11/2018 | 57 commentaires
Article précédent : « Pornichet boulevard de Saint-Nazaire : les pins remplacés par des feuillus »
Article suivant : « Pornichet refuse d'accueillir des réfugiés : Le PS réagit »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2018 à 20h29 par joseph, Pornichet
Ben oui c'est la moindre des choses. Un peu d'humanité mesdames et messieurs les élus. D'après ce que j'ai lu c'était possible !
#2 - Le 23 novembre 2018 à 14h27 par Macé, Pornichet
Oui Joseph, cela est possible. Mais il faut du courage politique et une ouverture d'esprit avec une volonté de se tourner vers les autres. Le refus de la municipalité est brutal, sans discussion possible. Même pas une réponse du genre: avant de décider, il faut étudier et se concerter avec la municipalité de Nantes, le Département, la Région, l'État, les associations et voir les possibilités et se rapprocher des communes ayant expérimenté ces accueils. Non, au contraire, notre Maire et son Conseil bloquent toute ouverture, toute réflexion sur le sujet (par peur de qui ?, par peur de quoi ?). La solidarité oui, mais chez les autres...
Bravo pour ce courrier d'un groupe de citoyens.
#3 - Le 24 novembre 2018 à 11h03 par Placide, Pornichet
Macé il faut vous présenter aux élections. On verra s'il suffit des "Il Faut" pour faire avancer les choses. ça laisse comme une impression de sermon d'office. Une communion entre Joseph et vous? On n'est pas sur le mont Sinaï à écouter les paraboles. De nos jours on les place ailleurs (parfois sur les balcons et mêmes les caravanes) L'allégorie vous pousse à visiter le missel des années 68. Facile de jeter l’anathème quand on a ni solutions que pieuses leçons de citoyenneté perdant de vue toute réalité. Solidarité oui, mais avec l'argent des autres...
#4 - Le 24 novembre 2018 à 12h15 par Lemere
Bravo a ces citoyens et á tous celles et ceux qui interpellent les élus .
Il n'y a pas d'excuses qui puissent tenir Pour refuser cet accueil qui plus est temporaire.
Si ce n'est qu'une basse manœuvre politicienne ou pire un rejet de l'autre , une xénophobie non déclarée.
Qu'en pense vraiment certains élus d'obédience socialiste qui font parties de la majorité ?
Je suis persuadé que sous le municipe de M. Lambert ils auraient voté pour l'accueil. Alors que se passe-t-il aujourd'hui à Pornichet au sein du conseil municipal ?
Il n'est jamais trop tard pour se réveiller.
Enfin qu'en pense notre députée , car tout de même le conseil municipal met en cause les
services de l'état et du gouvernement dont elle et son parti soutiennent la politique. C'est vrai qu'en ce moment Mme Josso préfère s'occuper de ceux qui ont un toit même si ces derniers sont de chaume. C'est le syndicat des couvreurs qui doit être content . A propos j'ai de la mousse sur mes ardoises Mme Josso peut-elle faire quelque chose pour que le ministre de l'écologie passe la 7eme en catastrophe naturelle?
#5 - Le 24 novembre 2018 à 14h29 par LEROY
* 1 et 2: Etes-vous certains que rien n'a été fait par la municipalité?
Très facile de pousser des crie d'orfraie derrière son clavier. Il y a sans doute des devoirs et des obligations que l'on ignore lorsque l'on n'est pas aux affaires.
#6 - Le 24 novembre 2018 à 15h10 par christine Hermine, Pornichet
Nos petits enfants nous demanderont peut être un jour ...
-"vous saviez ,mais qu'avez vous fait pour eux?"
et de répondre
-"nous avons éssayé ,mais en vain !!"
cela leur suffira t'il ?
aurions nous pu faire plus?
#7 - Le 24 novembre 2018 à 16h26 par Caroline, Montreal
En ces temps où on aime notre liberté de voyager et de découvrir d’autres pays en tant que touristes. En ces temps où on dépense sans compter pour suivre les traditions d’un autre pays (Halloween ou Black Friday à vous de choisir ). En ces temps où la vie dans des pays “occidentaux “ les réfugiés climatiques vont se multiplier (feux, tornades...).
Comment oser refuser de tendre la main aux voyageurs forcés de quitter leur pays à cause des armes que nous leur avons vendues?
#8 - Le 24 novembre 2018 à 17h10 par Marie-Mélanie , Nantes - Pornichet
Le maire de Pornichet refuse d'accueillir des personnes en détresse alors que les bonnes volontés sont là. Comment faire comprendre à ce conseil municipal qu'ils peuvent agir et revenir sur cette décision ?
#9 - Le 24 novembre 2018 à 17h56 par Lemere
@Leroy #5

Et lorsqu'on est "aux affaires" comme vous dites, on peut aussi savoir communiquer sur ce qui est fait. Et dans ce cas , c'est simple : RIEN, si ce n'est que de refuser à l'UNANIMITE !
A moins que vous LEROY, ne sachiez quelque chose , surtout ne vous privez pas de nous le faire savoir.
#10 - Le 24 novembre 2018 à 18h25 par Pascaline, Pornichet
Aux prochaines élections municipales on retiendra surtout que le maire et son équipe ont refusé d'accueillir des réfugiés. Le peuple refusera de les reconduire.
Ces derniers devront clarifier leurs étiquettes dans une élection qui sera très politisée.
#11 - Le 25 novembre 2018 à 10h32 par Fan de U2, Pornichet
Sur la façade de l'office de tourisme à Pornichet, nous pouvons lire:

"Bienvenue chez vous !"

Visiblement certains ne le sont pas.
#12 - Le 25 novembre 2018 à 11h08 par critique
#pascaline
On voit la manipulation politique, on voit que les élections se rapprochent
Etiquette politique et réfugiés
L'état français devrait financer l'accueil des réfugies avec les bénéfices faites avec la vente d'armes
Nos politiques devraient arrêter tout simplement de vendre des armes, cela éviterait la souffrance de ces peuples
C'est trop facile de taper sur les élus locaux qui doivent palier au désistement de l'état
Personne ne vous empêche d'en accueillir chez vous !!
#13 - Le 25 novembre 2018 à 11h25 par critique
# pascaline
On voit la manipulation politique, les élections se rapprochent
Etiquette politique et immigrés ??
Je ne vois pas le rapport, l'étiquette politique n'a pas la suprématie sur le coeur
L état qui fait des bénéfices avec la vente d'armes se désistent de ces responsabilités
Il est pourtant responsable des souffrances de ces pays et de l'exode
C'est trop facile de taper sur les élus locaux qui doivent y palier
On a aussi en France des gilets jaunes qui souffrent, qui ont du mal à joindre les fins de mois
Pensez aussi à eux
#14 - Le 25 novembre 2018 à 19h09 par LEROY
Lemere: Renseignez-vous auprès de ceux qui ont assisté au dernier conseil municipal.... J'imagine que quelques journalistes étaient présents.
#15 - Le 26 novembre 2018 à 07h54 par Spirou, Pornichet
Ce qui serait sympa c'est que ces citoyens anonymes qui ont signé cette lettre prennent chez eux ces migrants ....puisque ce n'est que temporaire ( @Lemere)
Bien entendu merci à ces citoyens généreux (mais anonymes ) de se faire connaître qu'on puisse au moins les féliciter et pourquoi pas voter pour eux ( liste "Yaqu'afautqu'on" ) car ils détiennent sûrement les clés d'une bonne gestion municipale .
#16 - Le 26 novembre 2018 à 11h00 par Choupie, Pornichet
Si l’on se réfère aux trois articles sur le même sujet, (bonjour la neutralité!) mais qu’aucune tête de gondole n’ose signer ? On a tout lieu d’être inquiet sur le fondement éducatif que renferme leur prose cultlissime sur les clandestins en attente. De quoi ? Ce ne sont pourtant pas les édifices qui selon leur vocation servent d’institution sociale et éducative qui manquent cf créations de mosquées – églises qui ferment ? Ce ne sont pas non plus au sein des partis, où les prêcheurs et prêcheuses foisonnent, qui font défaut ? On le voit ici. Mais leurs hardiesses leur courage politique est aussi pleutre que le sont leurs actions dans le civil. Où tout intérêt personnel n’est pas fortuit ? Alors lâchement, élections obligent, ils préfèrent se cacher pour faire passer le message ! Quel Message ? Et là ils ne se gênent pour vilipender (et non pas interpeller) l’élu de proximité qui lui devrait porter le désengagement des grands politiques, les y-a-qu’à-faut qu’on fuyants ou contradictoires, en plus de sa responsabilité quotidienne et la réalisation programmée (celle-là) d’aménagements pour le bien être de ses administrés. Il est clair que lui à mesurer le danger de confondre accueil, assistance, et éducation, cela se prépare, s’organise, nécessite une pédagogie dont on n’a pas forcément les compétences. En toute conscience, il serait important de savoir ce que représentent ces posts dans le quotidien des pornichétins ? Le PS ? La charité chrétienne ? Mais pour le chroniqueur c’est tellement plus important de voir trois ou quatre Haters monopoliser l’expression, et faire du web de vraies boites à ragots. C’est aussi à croire que le cynisme est toujours présent en la politique locale malgré l’affront, l’insincère des affaires du municipe d’avant. A chacun son rôle. De solutions miracles il n’y a pas. Sauf l’honnêteté, le cran, face à la vérité criante de la situation… ou d’autres passées ou à venir.
#17 - Le 26 novembre 2018 à 14h28 par Lemere
@Spirou

Vous ramenez cela à un problème politique, hors sauf à ce que vous sous-entendiez que la mairie n'a pas voulu accepter pour des raisons politiques, il n'en n'est ici pas question.

Pour ce qui est du principe de logement chez l'habitant, il n'en n'est ici pas plus question, puisqu'un arrangement était trouvé pour les accueillir décemment et sans les éloigner les uns des autres.
Donc la générosité des uns ou l'avarice des autres n'ont rien a faire ici non plus.
Enfin, et c'est le plus important, il ne s'agit en rien de gestion municipale. A moins que vous ne considériez des êtres humains comme des objets à "gérer".

Mais cher Spirou, puisque vous encouragez les autres à le faireet que vous remercier les citoyens généreux, je suis certain que vous aurez à coeur de montrer l'exemple, et en accueillant et à vous faire connaître.


@critique
Les migrants dont on parle ici, sont des Érythréens, victimes de la guerre entre Ethiopie et l'Érythrée.
Ces deux pays ne sont pas dans la liste des plus gros importateurs, par ailleurs, la France , même si on ne peut en être fier, représente 5% des exportations mondiales. Loin , très loin derrière les USA et la Russie. Alors trouvons si vous le voulez bien d'autres arguments pour dédouaner nos maires et élus locaux. Et je ne vois pas le lien avec les gilets jaunes , à moins que vous ne fassiez un amalgame douteux.
#18 - Le 27 novembre 2018 à 00h29 par lemere
@Choupie
De grâce évitez nous votre verbiage et
dites tout simplement que vous partagez le convictions d'une France frileuse et qui a peur de son ombre.
#19 - Le 27 novembre 2018 à 10h17 par oui, Pornichet
Mais prenez les chez vous, fournissez leur le gîte et le couvert et, bien sûr, ne leur demandez rien en échange pour ne pas vous faire traiter d'esclavagiste, c'est la meilleure solution, car moi, je suis un affreux égoïste et je n'ai pas envie de payer pour eux, celle qui parle de ses petits enfants me fait bien rigoler car c'est peut être l'inverse qu'elle va s'entendre dire dire !
#20 - Le 27 novembre 2018 à 10h47 par oui, Pornichet
Je pense que si la mairie demandait aux personnes présentes sur la photo de Ouest France d'accueillir un migrant en leur fournissant gratuitement le gîte et le couvert, elle refuseraient en disant que ce n'est pas à elles de faire l'effort mais aux pornichétins !
#21 - Le 27 novembre 2018 à 11h49 par Lemere
@ Oui

Mais de quoi avez vous si peur ?
De devoir payer ? Mais vous le faite déjà et pour une fois c'est pour la bonne cause.
De voir des migrants, des étrangers ? Mais que vous le vouliez ou non ils sont là ! Et nous sommes plus nombreux à bien vouloir les voir parmi nous que vous et vos semblables. Tien j'ose j'aimerai mieux vous voir vous partir.
#22 - Le 27 novembre 2018 à 14h08 par oui, Pornichet
lemere, je crois, comme tout bon socialiste, que vous n'avez rien pas bien compris à ce qu'a écrit spirou, il écrit que vous n'avez qu'à les accueillir chez vous gratuitement avec le gîte et le couvert mais que pour lui il n'en était pas question !
#23 - Le 28 novembre 2018 à 00h57 par oui, Pornichet
Ces citoyens ne sont que des faux culs car, comme tous bons socialistes, ils demandent à la collectivité de faire le travail à leur place !
#24 - Le 28 novembre 2018 à 11h28 par Communauté religieuse, Pornichet
Nous avons lu dans le Ouest France d'hier, mardi 27 novembre, l'article sur votre collectif par rapport aux migrants.
Nous avions été interpellées par cette situation et nous approuvons votre démarche.
Communauté religieuse ; 1ter, avenue de la plage à Pornichet
#25 - Le 28 novembre 2018 à 13h47 par Marie, Pornichet
Nous sommes à Pornichet et nous avions fui la guerre en Syrie. Plusieurs personnes sur la photo dans l'article de Ouest France et beaucoup d'autres habitants et le CCAS de Pornichet nous ont vraiment aidés: Déménagement, aménagement, trouver du travail, déplacements, etc. ... et nous avons ete invités régulièrement et ça nous a facilité de retrouver un équilibre.
Merci Pornichet.
#26 - Le 28 novembre 2018 à 16h31 par Lemere
@Oui

Vous êtes un grand naïf, car comme expliqué plusieurs fois, que vous le vouliez ou non , la prise en charge se fait via la collectivité qui que ce soit qui accueille.
Et je n'ai pas besoin de vous pour comprendre ce que dit Spirou, par contre demandez donc de l'aide à quelqu'un pour comprendre mon commentaire 21, et pour enfin répondre à mes questions.
A moins que vous n'osiez même pas faire face à vos propres sentiments de haine de l'autre, que vous soyez dans l'obligation de prendre un pseudo alibi financier pour refuser tout simplement qu'une aide soit apportée à votre prochain.
#27 - Le 28 novembre 2018 à 19h30 par oui, Pornichet
lemere, ***MODERATEUR*** je ne vois vraiment où est la haine l'autre dans mes propos, je dis simplement que si vous voulez accueillir des migrants vous n'avez qu'à le faire VOUS MÊME sans aller culpabiliser les autres qui ne sont pas d'accord avec vous et je pense que les gens ne sont pas nombreux du tout de les voir parmi nous ne vous en déplaise
#28 - Le 28 novembre 2018 à 19h40 par oui, Pornichet
lemere le grand humaniste qui fait la leçon à tous ceux qui ne pensent pas comme lui, le seul commentaire que j'aurais apprécié serait celui d'un internaute qui aurait écrit qu'il était d'accord pour en prendre un chez lui gratuitement !
#29 - Le 29 novembre 2018 à 08h19 par Help!, Pornichet
Où sont Mme Hamelin, Mr Pichon, Lemere, sur la photo O.F du 27/11 ? Certains n’ont même pas la politesse d’enlever leurs verres fumés pour le cliché ! Que représentent-ils (elles) exactement ? Le clergé, la noblesse, le tiers-état, les sans-culottes ? Nostalgie révolutionnaire ? Aristos Soixante-huitards ? Quel que soit la harangue qui les inspire(?) Individuellement inconnus des mémoires de Pornichet, ils n’ont, aucune véritable solution, sauf se faire voir… enfin ! à se faire entendre(?).
Fervents de social mais inconscients qu’au bout du compte « C’est toujours aux mêmes que l’on demande de payer » Faut dire qu’avec Lemere, qui manie aussi bien l’intolérance que la provocation, déploie poulpes tentacules sur tous sujets, ils ont un sacré fer de lance... qui annihile toute crédibilité.
#30 - Le 29 novembre 2018 à 19h29 par Josiane Robert
à oui, à choupie, à....:
Dans votre bouche "socialiste" résonne comme une insulte; Pourquoi? Si vous habitez depuis longtemps à Pornichet vous avez la mémoire bien courte! Quel mal aurions-nous fait pendant les 13 années où les équipes de Jacques Lambert ont oeuvré pour équiper notre ville? Le bétonnage outrancier de l'Avenue de St Sébastien, la fortune mise dans un parc désert.... ne sont pas de notre fait.
Qui vous permet donc de décréter que les membres du collectif citoyen sont "socialistes" (avec tout le mépris que vous exprimez, sous pseudo bien sûr).
Je suis secrétaire de la section PS et ils n'en font pas partie.Si d'aventure ils en sont sympathisants, j en suis heureuse car leur humanité nous honore.
Pourquoi pensez-vous qu'il faille être de gauche pour avoir des actions de solidarité, de main tendue? Vous estimez donc que les gens de droite n en sont pas capables !!!quel est ce sectarisme? quels sont ces procès d'intention? Pouquoi tenter de les discréditer en inventant des manoeuvres politiciennes ou l'approche d'élections? Ce ne sont pas elles et eux qui ont choisi le moment de s'opposer à la décision des élus. C 'est cette décision qui a appelé leur réaction.
Alors ne vous cachez pas et donnez (à découvert)de vrais arguments.
#31 - Le 29 novembre 2018 à 20h48 par Hélène Allanic, Paris
Belle initiative et prise de conscience citoyenne face à la détresse de concitoyens du monde
#32 - Le 30 novembre 2018 à 11h44 par Sim, Pornichet
Tous ces commentaires qui, plus ou moins, se posent là en récupérateurs de la pauvreté sociale.
Porteurs des grandes causes, de quel côté de la disparité êtes vous?
- La France de La grande bouffe : Hôpital Necker 30 tonnes par an de repas jetées. Bel exemple des cantines, hôpitaux, restaurants scolaires, d’entreprises, tant d’autres établissements.
Ces gestionnaires, ces méthodes de fabrication, de conditionnement, ça ne choque personne ?
- Ou la France du ‘’Bon Beurre’’ que se font par des notes de frais démentielles des dirigeants syndicaux, des politiques, des célébrités mouillant souvent dans le caritatif(?)
Des paroles nous en avons à profusion, des leçons de morale assez, mais de véritables actions qu’en est-il ? Mme Hamelin peut applaudir. Mr Pichon incité à jaser. Altruistes, que dans le discours (mais surtout pas chez soi).
Et qui sont les pigeons dans l’affaire ?
Celle qui vit du système ou tire dessus?
Celui qui crie haro sur le baudet?
Non c’est la collectivité (comme veut Lemere) donc les contribuables.
#33 - Le 30 novembre 2018 à 20h26 par Pascal Pichon, Pornichet
@SIM

Désolé, je ne comprends pas votre phrase, insinuez vous que je suis incité à jaser, ou que j'incite à jaser?
Peu importe, je ne vois pas ce qui vous permets d'affirmer cela, et surtout de prétendre que seul mon discours serait altruiste. Car à la lecture de votre commentaire, je ne pense pas vous connaître.
Commentaire, qui au passage est totalement hors sujet.
Mais si vous désirez développer vos arguments, surtout n'hésitez pas à nous communiquer votre identité, je ne manquerai pas de vous contacter.
#34 - Le 01 décembre 2018 à 11h12 par Apostrophes, Pornichet
D’un côté on ne peut pas se plaindre d’utiliser Pornichet Info comme caisse de résonance et de l’autre critiquer, brocarder, maudire, la teneur libre d’autres articles. Le voile se lève, enfin ! sur l’auteure de l’article PS. Son interprétation est si injuste qu’elle traduit d’elle-même en insultes l’utilisation du mot qui représente son parti. C’est fou ! dès qu’il s’agit de social, ce serait l’apanage du socialiste ?
à croire par sa déclamation qu'elle fulmine, renonce, renie, la compatibilité de ses collègues (voire peut-être ex ?) au sein de l’équipe plurielle municipale.
Le racolage qui s’en suit à l’endroit de ce manifeste, à la légitimité incontrôlée, «Si d’aventure…» est navrant d’insincérité.
Choquant, on pouvait s’attendre à mieux d’une personne responsable.
#35 - Le 02 décembre 2018 à 22h42 par Lemere
@ Apostrophes

Pourriez vous reformuler votre commentaire SVP ? Désolé je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Merci
#36 - Le 03 décembre 2018 à 00h02 par Alcide, Pornichet
Avec autant de logements construits à Pornichet et vides, la place ne doit pas manquer n'est pas MONSIEUR le MAIRE!!!! Les moyens non plus,voir les dépenses incessantes l'une après l'autre.
Zut, j'avais oublié, les logements sont prévus pour les jeunes (chômeurs)
#37 - Le 05 décembre 2018 à 15h12 par Moreau, Pornichet
Grand manque de respect du vote des citoyens. En quoi la démarche de ce collectif inconnu des mémoires d’origine et souches locales serait de nature à subvenir mieux que nos élus pour juger d’inégalités et se substituer à leur rôle sur "fond de solidarité, fraternité et cætera". Cette demande d’accueil, de sources sérieuses, est inadaptée. «La politique migratoire est une compétence de l’état. (sic…) Il est inacceptable que les collectivités s’y substituent. Cela reviendrait à cautionner et à entretenir son désengagement dans ce dossier, sans le résoudre» Merci Mme Dessauvages adjointe aux actions sociales de préciser par voie de presse écrite ce que le site ne sait faire sans mettre d’huile sur le feu. Entretenir la polémique par un groupe de quelle légitimité démocratique? D’amitié virtuelle? Peu glorieux phénomène miroir du contexte "humanitaire"!
Nous vivons un temps débilitant !
N’y a-t-il pas suffisamment de tensions en ce moment pour rajouter à l’ampleur de la fracture entre la base, l’arrogance du pouvoir et les défaillances morales de l’administration totalement déconnectée des réalités et du terrain.
à l’heure des réseaux sociaux où l’empathie est virtuelle, beaucoup de donneurs de leçons mais aucunes solutions praticables.
Malgré ça les partis osent la récupération.
Auront nous d’autre choix au final lors d’élections futures entre le moins mauvais ou le pire? Encore.
#38 - Le 05 décembre 2018 à 21h44 par Lemere
@Moreau

Si ce que Mme Dessauvages est vrai , expliquez nous donc pourquoi Batz sur Mer a su le faire ?
#39 - Le 08 décembre 2018 à 14h12 par constat
#lemere
Il faut que, il serait bien ,le donneur de leçons
Portez vous volontaire pour accueillir ces gens et les accompagner
Que faites vous pour votre commune à part critiquer, c'est vrai que c'est plus facile
Il y a les prochaines élections, ce serait l'occasion de montrer vos talents
En ce qui concerne Batz, la commune n'a plus le choix maintenant , après avoir accepté une première fois
#40 - Le 10 décembre 2018 à 08h15 par Lemere
@ Constat

Vos questions ne valent pas débat, en effet pour vous répondre il me suffit de vous dire : Et vous ?

Enfin concernant Batz votre logique de l'absurde atteint son comble , prétendre que Batz ne pouvait faire autrement car l'ayant déjà fait !

Le corollaire c'est que Pornichet aurait pu le faire une première fois aussi.
#41 - Le 10 décembre 2018 à 14h11 par Moreau, Pornichet
C’est fou, et par tous les moyens, de vouloir tout politiser. Il semblerait Lemere que vous et madame vouliez imposer votre "modèle solidarité" qui revient à comparer des choux avec des carottes. ça fait une bonne soupe c’est tout ! C’est assez symbolique de l’état de déshérence du PS où chacun y va de sa divergence larvée.
Mr Samzun, jusqu’au contraire, socialiste ayant appelé à voter Macron, comme vous ? fait la déclaration suivante : "Le Gouvernement a eu tort de mettre à mal les collectivités qui, quand elles sont en bonne santé comme l’est Saint-Nazaire, se voient stupidement freinées dans leurs dépenses de fonctionnement sachant qu’une large part de celles-ci favorisent le lien social, la solidarité, l’aménagement équilibré du territoire et de la ville"(…)
Apparemment, cela vous gène que notre commune soit bien gérée. Êtes-vous conscient de la fracture sociologique qui secoue le pays ?
Un jour vous êtes chantre d’une démocratie participative, le lendemain à prôner une démocratie de rejet ???
Les gens intelligents et efficaces ont compris l’intérêt d’être partie prenante sur un sens, une idée plurielle, des responsabilités. Une minorité frustrée, certes, emboîte facilement le pas à l’hypocrisie qui entoure de cette demande d’accueil.
#42 - Le 11 décembre 2018 à 08h34 par Placide, Pornichet
Voila ! le mot est lâché : Hypocrisie.
Qui sait ? Si le collectif qui fait titrer Ouest France «où est passé la fraternité ?» le dos tourné à son leitmotiv, individuellement, chacun dans son confortable chez soi, s’il ne pratique dans le luxe le chacun pour soi ? Malheureusement trop répandu et mitant le caritatif aussi !
#43 - Le 11 décembre 2018 à 09h24 par Lemere
@ Moreau
Hypocrisie dites vous ! Et vous venez nous parler de gestion ! Elle est la l'hypocrysie.
En aucun cas la gestion de la municipalité n'intervient dans cette possibilité d'accueil.
Pas un centime ne serait sorti de la caisse.
Pas un employé de la mairie n'aurait été affecté à cet accueil. Seuls peut-être quelques élus auraient dû se rendre de temps en temps sur place, pour aider les personnes accueillies dans une démarche ou autre.
Quand au gouvernement qui met à mal les collectivités territoriales, Si vous le pensez allez sur les ronds-points, mettez un gilet jaune, m'étonnerait que vous y soyez bien reçu.
#44 - Le 11 décembre 2018 à 11h01 par Moreau, Pornichet
Parce que vous y êtes sur les rond-points?
Les élus pourraient aider dans une démarche ou autre?
C'est vous qui distribuez les rôles maintenant? Si c'est pour leur montrer l'état, la déliquescence du social de la France d'aujourd'hui? Quelle honte. Avec des idées comme les vôtres on en arrive forcément à ça!
M'étonnerait que vous soyez bien reçu pour faire liste avec Mr Martin aux futures élections.
M'étonnerait fort qu'il embarque à bord des citoyens de votre acabit. C'est rien de le dire, mais à découvert ce doit être pire à voir.
#45 - Le 13 décembre 2018 à 08h08 par Help!, Pornichet
Ce n’est pas le tout de palabrer sur les décisions de l’équipe actuelle. Gravité de la situation oblige. En marge des manifestations et de la colère qui monte contre les politiques costards-cravates dont l’analyse jacobine, sourde et indécente, contraste avec les revenus et les moyens de la base, il en est un qui se distingue encore par ces facétieuses incompréhensions du peuple. Certes cette vague jaune est difficile à cerner car rien ne l’encadre en dépit de toutes les tentatives de récupération. La plus pathétique et la plus indigne est sans doute celle de François Hollande. La plus irresponsable, celle de ces pousses-au-crime que sont l’extrême gauche et l’extrême droite. Plus préoccupant, tous les mécanismes de la démocratie représentative sont, aujourd’hui, en court-circuit face au phénomène inédit qui, d’ailleurs, était peut-être inscrit dans l’élection même d’Emmanuel Macron.
Muré dans le silence de ses castels, arrogant, jouant avec les allumettes près du bûcher, il voudrait une colère polie et bien élevée. En plus… des gaulois réfractaires qu’il provoque de l’étranger. Il n’y a plus que les maires comme relais de compétences. Reconnaître leur travail. Dans le rural ils règlent mille problèmes, sans moyens, et souvent pour répondre à l’absence de services publics de proximité. La manipulation qui en est faite sur les réseaux sociaux en devient insultante. Odieuse…
#46 - Le 14 décembre 2018 à 21h51 par constat
#lemere
"En aucun cas la gestion de la municipalité n'intervient dans cette possibilité d'accueil, pas un cts "
Allez voir Mme Roland maire de Nantes ,pour avoir son sentiment après le refus de l'état
( 4 M Euros)ce n'est pas rien
C'est vraiment parler pour rien dire
Et le CCAS de la commune, il sert à quoi dans ce cas?
#47 - Le 15 décembre 2018 à 21h18 par Lemere
@ constat
Le contrat était passé entre la ville de Nantes et AZUREVA.
La mairie de Pornichet n'avait pas un centime à débourser.
Et le CCAS ?Et bien dites nous tout puisque vous semblez savoir des choses.
#48 - Le 16 décembre 2018 à 00h13 par oui, Pornichet
Pauvre lemere, vous êtes pathétique car à la question ''pourquoi ne les accueillez pas chez vous'', vous n'avez évidemment pas répondu, on voit le socialiste qui se cache en vous !
#49 - Le 16 décembre 2018 à 15h01 par LEROY
Lemerre: Cessez de prendre les lecteurs pour des ignares. Vous n'êtes pas sans savoir que le contrat passé entre la Ville de Nantes et Azureva portait sur l'hébergement et qu'un accueil de migrants ne se résume pas seulement à cela.
#50 - Le 16 décembre 2018 à 19h21 par Fanfan, Pornichet
Vous avez un sacré problème cognitif Lemere. Chacun a droit à la liberté d’expression dès lors qu’il entretient des rapports libres et sans contrainte, exempts de gêne. Et franchement votre bêtise est gênante, elle va crescendo au fil de vos posts, tellement que ça en devient mauvais pour le site. Surtout restez sous pseudo, le véritable envers serait néfaste, car très mauvaise publicité pour le parti que vous voudriez relancer. Mais avec qui ? à force on ne sait plus si c’est l'imbécillité ou le mépris qui domine chez vous ?
#51 - Le 17 décembre 2018 à 07h49 par Lemere
@ OUI
Parce qu'il vous faut une réponse à cette question qui ne se pose même pas ? Meme si avec la loi Asile et immigration , et avec des gens comme vous on peut craindre le pire, Oui j'accueillerai.

@ Leroy
Ah! Bon ! Et quoi d'autre donc la municipalité aurait-elle dû prendre en charge ? Un peu plus de rondes de police pour éviter que ceux à qui cela ne plait pas, et il semble nombreux ici, ne viennent fiche le bazar.

@ Fanfan

Vous parlez de liberté d'expression pour un sujet qui ne relève que de d'humanité. Un bon professeur des écoles vous dirait " hors sujet "
Vous avez du vous tromper d'article voire de site car il ne m'appartient pas de vous empêcher de vous exprimez , seulement d'essayer de vous convaincre et de vous éduquer.
#52 - Le 19 décembre 2018 à 13h04 par constat
#lemere
Vu que l'état ne prend rien en charge
Tout simplement le CCAS (Mairie)prendrait le relais au bout des 4 mois , une fois que le contrat avec Azuréva soit fini
Vous pourriez peut être nous dire qui assure les déplacements de ces personnes pour les démarches et les frais annexes
Pour #oui pourriez vous être plus explicite sur(des gens comme vous on peut craindre le pire)
On se prend toujours pour le donneur de leçons et on prend les autres pour des Ignards
#53 - Le 20 décembre 2018 à 23h11 par Lemere
@Constat

Et la marmotte elle mettra le papier d'aliminium....
Arrêtez de vous raconter des histoires pour vous faire peur.
D'autres communes l'ont fait avant et le fomt actuellement.
Hélas on sait tres bien ce qui se passe en fin de contrat , les personnes retournent à la rue des les beaux jours revenus. Donc nous sommes bien la dans de l'assistance à personnes en danger .
Enfin je ne vois pas ou ni quand la municipalité a annoncé qu'elle aurait des dépenses à faire comme argument elle n'a jamais utilisé celui la.

Alors gardez vos pseudos alibis et avouez que vous avez peur de l'autre.
#54 - Le 26 décembre 2018 à 10h24 par Janin, Pornichet
*****MODERATEUR****
Vous pouvez dire la même chose sans insulter.
#55 - Le 26 décembre 2018 à 14h53 par Janin, Pornichet
Preuve à l’appui si besoin est, il s’agit dans mon commentaire de la retranscription quasi intégrale d’un article paru dans Ouest-France du 18 décembre qui relate un sujet d’étude du journaliste et psychologue Jean-François Marmion sur le mot c..nerie entré depuis longtemps dans le langage courant. Garde prise de ne citer personne nommément (même pas de pseudo) je ne vois pas en quoi, et pour qui, il peut être insultant. Allusif peut-être, pour qui se sent concerné. La rédac a conservé cette dimension narcissique qui fait que tout tourne autour de lui. Tellement il porte peu attention à ses proches et qu’il y a que son avis qui compte. Et comme le dit l’auteur dans son livre, très sérieux mais bourré d’humour, la c..nerie n’est pas une question d’ignorance mais de rapports sociaux. Est-ce vraiment le choix de la modération qui prime sur un sujet que tout le monde peut lire dans la presse écrite. Ou alors c'est du parti pris.

***REDAC**
Il n'y a jamais de parti pris. Nous disons les choses c'est tout.
#56 - Le 29 décembre 2018 à 16h40 par oui, Pornichet
lemere est ***MODERATEUR***car il n'en a pas accueilli un seul chez lui, de plus, ces migrants, que va t'on faire d'eux, il n'y a pas assez de misère en France ?
#57 - Le 31 décembre 2018 à 10h04 par Lemere
@Oui
Décidément ou vois ne savez pas lire ou vous le faites exprès .
S'il y a de la misère en France , heureusement il y a aussi des richesses. Et encore mieux une paix que ne trouvent pas chez eux ces pauvres migrants.
Et je suis heureux de penser que mes impôts et les votres puissent aider à combattre cette misère .je suppose que vous aussi. Voyez nous ne sommes pas si différents , encore un petit effort et vous comprendrez que dans cette affaire Pornichet a perdu une occasion d'être fière de participer à une action humanitaire .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter