Pornichet Infos

Amicale soirée et avis de recherche pour le jumelage Pornichet-Bexbach

Comme chaque année l'amicale de jumelage Pornichet-Bexbach proposait de goûter des vins allemands ce 13 juin.

Salle des Forges, vendredi soir, une soixantaine personnes réparties en trois tablées étudiait avec application et bonne humeur. Le sujet des joyeux travaux pratiques était cinq vins de la région de Landau (Rheinland-Pfalz) à déguster avec modération, canapés et tartelettes.
C'est un Chardonnay (introduit en Allemagne en 1991) qui a ouvert le bal avec du saumon. Le Régent, rouge sombre de type méridional, excellent avec de la charcuterie a été très apprécié, mais le Muskatteller (blanc demi-sec, issu de cépages anciens) avec le foie gras « n'était pas mal non plus ». Les invités auraient bien joué Da Capo* avec cet autre rouge, aux arômes puissants, mais il était temps de passer au dessert avec le Swarzriesling. Ce farceur rouge qui n'est pas un Riesling est connu en Champagne comme Pinot Meunier.

Cependant le cru préféré, reste l'amitié que les convives ont plantée et soignent avec leurs amis allemands.

L'association de jumelage entre Pornichet et Bexbach en Sarre est active bien que mal connue. « Nous manquons de jeunes ! » regrettent la plupart de ses adhérents, en effet les deux benjamins annoncent 50 ans et la moyenne d'âge tourne autour de 75. Les effectifs sont stables grâce à la détermination des adhérents, mais les membres du bureau notamment apprécieraient des énergies nouvelles.

Alors comment faire pour attirer les plus jeunes ? « Déjà la langue est peu apprise, la culture de la rentabilité conduit les parents à conseiller d'apprendre l'anglais à leurs enfants, ensuite… » déplore Jean. Pourtant les adhérents qui parlent l'allemand ne sont pas nombreux dans l'association, « pas grave, les Allemands parlent français, et puis on arrive toujours à se comprendre quand on veut ! » Surtout que nos voisins sont très demandeurs pour venir à Pornichet, « ils adorent la mer », et « adorables quand on va les voir ! ».

Il est clair qu'un soutien logistique serait le bienvenu pour la présence à la foire de Bexbach par exemple, où les adhérents tiennent vaillamment le stand de Pornichet : « c'est loin, et c'est long de rester sur le stand, on fait un peu le boulot de l'office de Tourisme » confie une dame.
La présence du maire et de deux de ses adjoints, passés entre autres « obligations » est-elle un signe positif pour ce groupe qui développe des liens d'amitié franco-allemands depuis près de 30 ans ? L'élu n'a pas fait de déclaration mais sa visite a « fait plaisir en tout cas, l'ancien maire envoyait toujours son adjointe » souligne un gourmet entre deux bouchées de tarte aux framboises. Le vin était bon vendredi, et le vinaigre aussi.

Avis

L'association cherche un hébergement pendant quelques jours pour une jeune allemande de 17 ans, (petite fille d'un des piliers germains du jumelage), qui souhaite valider une unité d'enseignement de français.
« Bien sûr, on va nous dire qu'on a du temps, de la place dans nos maisons souvent trop grandes maintenant, mais cette gamine, elle va se barber avec nous, imaginez-vous à cet âge ! Il faudrait une famille où elle aurait des copains de son âge, qu'elle s'amuse !».


Pratique :

pour tout renseignement : annick.guimard@orange.fr


*Indique que l'interprète, parvenu à un point déterminé du morceau de musique, doit le réexécuter depuis le commencement jusqu'au mot fin.
 

Auteur : LY | 16/06/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « 70 stands pour le forum des associations »
Article suivant : « ES Pornichet Basket poursuit son développement »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter