Pornichet Infos

Barquera-Sailtica : les marins chantent en canon

La traditionnelle Barquera, a viré au large, coursée par l'Armada municipale qui a annoncé hier une nouvelle organisation. Barquera Cup a souhaité apporter "quelques réponses et précisions" dans un communiqué.

« Nous avons noté que Robert Belliot et son équipage avaient accéléré l’annonce du nouveau projet de course à la voile entre Pornichet et l’Espagne et avaient, dans la précipitation, laissé passer quelques incohérences et contre-vérités qu’il convient de rectifier :
»Robert Belliot déclare : … « Ainsi on retisse les liens avec la ville jumelée de San Vicente. La Barquera n’avait plus rien à voir car elle allait à Gijón en fonction des intérêts financiers de la société qui organisait la course. »
»Barquera Cup répond : « La course va à Gijon depuis plus de 16 ans et ira encore en 2012, car l’accueil est exceptionnel et les conditions nautiques, techniques et de conforts sont incomparables dans tout le nord Espagne. Les concurrents qui plébiscitent Gijon depuis si longtemps sont mieux à même de juger que Robert Belliot. La Barquera est organisée par une association Loi de 1901 (Ass. Barquera Cup) à but non lucratif et le Maire le sait bien. Pourquoi cette désinformation mensongère ?
 
»Alain Berteloot déclare : « Ce n’est pas une course pour faire du fric… La course est au programme des Class 40 (multicoques de 40 pieds). Ça peut aussi intéresser les skippers de Figaro pour préparer leur saison car la traversée du Golfe de Gascogne comme celle de la Manche sont des classiques de la Solitaire du Figaro au mois d’août ».
»Barquera Cup précise : « Nous regrettons pour les éventuels concurrents le manque cruel de culture maritime de Monsieur Berteloot. En effet, un Classe 40 a, en moyenne, un tirant d’eau de 3 m voire plus. Dans le meilleur des cas la mairie de San Vincente, qui n’a toujours pas engagé de travaux espère obtenir, à marée haute, un tirant d’eau de 2,40 m. (source : repérage Barquera Cup Juin 2011). Il est impossible, quoi qu’il arrive de faire rentrer un Open 40 dans le port et la Ria de San Vicente. Pourquoi ne pas dire la vérité ? Les skippers le savent bien eux. La Solitaire du Figaro 2012 est organisée au mois de juin (il suffit de regarder le calendrier fédéral FFV) et non en Août, donc aucun « Figariste » ne viendra fin mai sur cette course. Pourquoi raconter cela ? La Barquera est organisée par une association Loi de 1901 qui ne fait aucun bénéfice mais dispose d’un beau budget pour satisfaire les concurrents, assurer la sécurité et la communication de la course. Dans l’intérêt des partenaires et des concurrents ce n’est pas, en effet, une course au rabais ».
 
»Bernard Duval dit : «San Vicente n’était pas encore opérationnel, mais la région de Cantabrie a depuis voté un budget pour draguer l’entrée du port. Le dragage est en cours. Nous verrons au mois de mai. Si le dragage n’a pas été réalisé à hauteur de ce qui est nécessaire pour la sécurité des concurrents, nous nous rabattrons sur Santander. »
»Barquera Cup rectifie : « Faux ! Il n’y a pas de travaux de ce type en cours actuellement. La Cantabrie n’a rien voté. C’est une invention ou une désinformation ? D’ors et déjà il annonce un plan B avec Santander ? !!! Il dit qu’il attendra de voir. À peine dévoilée cette destination improbable de San Vincente, l’un des organisateurs lâche le morceau et la réalité. Une parole trop rapide ? Les concurrents apprécieront la rigueur et le sérieux de cette nouvelle organisation. Que pense Robert Beliot de son jumelage ? Le maire de San Vicente appréciera aussi sans doute».
 
»Bernard Duval prétend que «la coopérative des pêcheurs de San Vicente va mettre à disposition toute son infrastructure pour le PC course, le PC presse avec sanitaires et douches. C’est exactement comme quand on fait un départ de course à Saint-Nazaire. Il n’y a rien sur le Quai Demange et au moment de la course les services techniques mettent l’eau et l’électricité. Ce n’est pas insurmontable. »
»Barquera Cup rétorque : Comment comparer les services techniques de la Ville de Saint-Nazaire avec l’atelier municipal d’un village de 8 000 habitants si ce n’est ne rien connaître à la maîtrise logistique d’un événement ? Sanitaire et douche à San Vincente ? Monsieur Duval est-il allé vraiment à San Vincente en septembre ? N’a-t-il pas vu cela ? http://www.youtube.com/watch?v=6GkhbPv5Aq4
 
»Une douche et un sanitaire, des quais en mauvais état et des locaux non adaptés c’est cela la vérité. La simple vérité. Pourquoi n’a-t-il pas fait de photo ? C’est un minium lorsqu’on fait un repérage. Mais faut-il encore se déplacer réellement.
»Drôle d’équipe technique et nautique qui prend la barre du nouveau navire de Robert Belliot. Pas certains que le cap se maintienne ainsi jusqu’en mai 2012. Mais, en marin, Barquera Cup souhaite bon vent à cet « attelage épique » pour le moins étonnant et, plus sérieusement, annoncera dans quelques jours le programme de la 23e édition de la Barquera au départ d’un grand port breton à destination de Gijon ».
 
La barquera 2012
Association Barquera Cup
organisation@labarquera.org
www.labarquera.org www.labarquera.org>
Tél 06 07 04 14 02

30/11/2011 | 5 commentaires
Article précédent : « Ras le pylône »
Article suivant : « Com-Art : fédérer les quartiers »

Vos commentaires

#1 - Le 01 décembre 2011 à 10h51 par Sailtica, Pornichet
Que ce soit Alain Bertheloot ou Bernard Duval, Eric Ligué et les autres, toute l'équipe de la Sailtica est composée de vrais pros qui ont largement fait leur preuve dans leurs domaines respectifs. Pour l'accueil de San Vicente, j'invite ceux qui le souhaite à aller sur le site de la ville qui annonce en première page la venue de la course http://www.sanvicentedelabarquera.org
#2 - Le 01 décembre 2011 à 15h06 par Ex Barqueriste futur sailtiqueur
1- La course était la course du jumelage, et c'est de cela qu'elle tirait son nom. M. Baudouin, propriétaire de la marque "La Barquera" en a fait un commerce et son gagne-pain. Il a pris en otage les deux villes car Gijon le finançait aussi. C'est normal que la municipalité cherche à retourner à San Vicente. Au passage le concept a changé et il est bien temps d'oublier le triste couple Bauduin-Barquera. Viva la Sailtica

4-Affirmer que les concurrents "plébiscitent Gijon" alors qu'il n'y avait 20 concurrents l'an passé est une négation de la réalité

5-le dragage à San Vicente sera terminé en fin d'année.

6- la video de repérage diffusée par M. Baudin sur youtube est un caviardage grossier de celle qu'il a présenté à la mairie de Pornichet et sur laquelle on voit M. Bauduin lever le pouce en approbation des locaux qu'il visite à San Vicente.

7- M. Baudoin a été viré par Pornichet parce qu'il a été incapable de remplir son contrat de 35 bateaux engagés au minimum. Bravo à ceux qui ont institué ce garde-fou.

8- les qualités de gestionnaire de M. Baudouin ne sont plus à démontrer puisqu'il laisse des ardoises ici et là. Pour la dernière édition, il n'a pas défrayé le club de voile qui assurait bénévolement l'arbitrage et la sécurité, contrairement à ses engagements, et leur doit une assez belle somme. Le Cercle de Voile de Pornichet n'est pas le seul à réclamer en vain son dû à M. Baudouin.

Enfin M. Bertelot n'a certainement plus à démontrer ses qualités d'organisateur : il est responsable de l'association Sillages qui permet aux handicapés d'accéder à la pratique de la voile à Pornichet et ailleurs. Quant à M Duval, il est le directeur de course de la solidaire du chocolat, du défi SNSM et de plusieurs Figaro. Enfin M. Ligué anime le stand des Payse de la Loire au salon nautique depuis longtemps. M. Bauduoin ne joue pas dans la même cour.
#3 - Le 01 décembre 2011 à 15h35 par marcel
Rendez-vous au salon nautique Dimanche, le maire de San Vicente y sera pour présenter la course. Pensez-vous qu'il se donnerait cette peine si les relations étaient mauvaises ?
#4 - Le 02 décembre 2011 à 02h30 par Sillage
Faire dire (et donc faire croire) à nos amis espagnols qu'ils pourraient recevoir des Figaro Bénéteau ou des Classe 40 ce n'est pas très correcte et du mauvais marketing. Pas très professionnel tout cela. Les skippers eux ne s'y trompent pas.
#5 - Le 02 décembre 2011 à 10h54 par marcel
On sent comme une animosité personnelle de la part de Barquera Cup envers M. Duval ? Un vieux contentieux entre ces deux-là sans doute.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter