Pornichet Infos

Café presse des associations avec trop peu de participants

À l’initiative de la maison des associations Rodolphe Michaud et Loïc Robin adjoint à la mairie de Pornichet recevaient les associations pour les informer des différentes possibilités de communiquer.

21 associations avaient répondu à l'invitation de la municipalité. Les nombreuses associations absentes ne pourront pas ensuite évoquer un manque de communication de la Ville à leur égard. Après présentation de chacune d’entre elles, Enora Audrain et Romain Bailbé ont présenté les différents supports que la Ville peut mettre au service des associations afin de communiquer sur leurs événements majeurs. (site internet – panneaux lumineux et bulletin municipal).

Les organisateurs demandèrent ensuite aux organes de presse présents de présenter leurs activités. Afin d’améliorer la communication par affichage il fut évoqué la possibilité de prévoir des panneaux d’affichage autour des halles.

Rodolphe Michaud et Loïc Robin ont précisé que le conseil municipal avait dernièrement voté les subventions aux associations et réitéré leur aide pour monter les dossiers.

 

15/04/2013 | 11 commentaires
Article précédent : « Rando roller pour le départ de la Sailtica »
Article suivant : « La Mairie refuse une salle pour une compétition régionale de poker »

Vos commentaires

#1 - Le 15 avril 2013 à 21h30 par Lounici, Pornichet
"21 associations avaient répondu à l'invitation de la municipalité" , dixit l'article de Pornichet-info.fr


Il semblerait qu'il existe quand même un défaut de communication: en effet, l'Association Réflexion n'a reçu aucune invitation à ce café Presse.

À quelle date a eu lieu cette réunion ?

K.LOUNICI , président de l'association Réflexion.
#2 - Le 15 avril 2013 à 22h06 par Patricia Gallerneau
Bonsoir, Oui il y a bien un énorme manque de communication, l'association PAP, Pour l'Avenir de Pornichet n'a pas non plus été invitée, elle ne l'est jamais depuis sa création en 2008. Son objet social étant cependant la participation à la vie locale.( environnement finances urbanisme action sociale sport culture etc...)
Nous ne nous risquerions pas à supposer qu'il s'agit d'un "tri sélectif", du à une dynamique Agenda 21 mal maitrisée, ou à une inexplicable discrimination... Non, nous n'oserions pas!
P Gallerneau Présidente PAP.
#3 - Le 15 avril 2013 à 22h09 par romain2
Ah Ah Ah
Les associations politiques veulent en croquer ?
#4 - Le 16 avril 2013 à 10h03 par anonyme 3
Voilà Gallerneau qui s'y met !
Elle va encore prétendre que PAP n'est pas une association politique.
loooooollllll
#5 - Le 16 avril 2013 à 18h21 par Lemere
Vous avez-raison anonyme #3, mais dites-moi, Prosimar et AEP, soutiens inconditionnels de M. Belliot étaient-ils invités?
#6 - Le 17 avril 2013 à 10h40 par pétula
Arrêtez Mme Gallernau ; la communication publique et institutionnelle est là pour créer du lien entre la communication de la Mairie, les associations locales et la presse : c'était l'objet de ce rendez-vous ! Vos propos politiques stériles sont faux et vous le savez ....Toutes les associations ont été invitées mais le but n'était pas de la propagande électorale : vous pigez ?
#7 - Le 17 avril 2013 à 16h17 par anonyme 3
@ Lemere : je n'en sais rien mon bon !
C'est à vérifier.
Cependant il y a sans doute une différence entre Prosimar et des associations de soutien politique, dont certaines vont présenter ou ont communiqué qu'elles vont présenter liste ou candidat : PAP, Réflexions, AEP
#8 - Le 17 avril 2013 à 18h28 par commercante
dans un an les élections et voilà Mme Gallerneau qui revient à la charge
quand on regarde son site et les photos de ses soutiens, on est surpris de voir M. Audrain l'ex président des commerçants, il clamait partout qu'il soutenait M. Belliot, il tourne sa veste

****MODERATEUR*****
#9 - Le 18 avril 2013 à 07h57 par Lemere
A commerçante #8

Il n ' y a que les sots qui ne changent pas d' avis.
Et , vous devriez vous poser la question : pourquoi M. Audrain ne soutient-il plus M.Belliot
( si tant est qu'il l'ait jamais soutenu )
En attendant, c' est une bonne recrue pour Mme Gallerneau.
#10 - Le 18 avril 2013 à 09h09 par Jojo
Logique et républicain que les mécontents présentent des listes, Commerçante. mais ils ont essayé de travailler démocratiquement et laisser travailler le maire régulièrement élu en 2008: maintenant, on est obligés d'apprécier ce qu'il fait de notre ville et de sa dette?? C'est interdit de se présenter? Si c'est vrai et alors????? Gallerneau ou Audrain s'ils sont déçus n'auraient pas le droit de travailler ensemble,on est où là? Il me semble que vous vous comportez en bolchéviques!
Juste un truc, un scoop.... la ville ne vous appartient pas : lol!
#11 - Le 19 avril 2013 à 11h30 par Lemere
Jojo à bien raison.
Et moi qui ne me lancerai pas, je le reconnais, j'ai le plus grand respect pour toutes celles et ceux qui osent le faire, sachant par expérience sur une autre ville, combien c'est difficile.
Surtout, quand on a à faire à des opposants, qui se transforment en harpies pendant la campagne.
Bon courage Mesdames et Messieurs, qui vous présentez face à l'équipe sortante.
Cette dernière ayant des supporters, qui ont montré tout au long de ces 6 ans un manque total de tolérance, d'humilité, et de sens critique.
Résultats:
Une dette énÔÔrme.
Un parc paysager , gouffre financier inutile.
Un urbanisme totalement incohérent ( St Sébastien, priez pour nous).
Un manque de concertation.
Une gestion de l'environnement ( politique de l'arbre) incohérente (Ste Marguerite priez pour nous)
Une conduite des affaires, sur le mode " vous verrez bien".
Et qui à laissé de coté:
-La façade maritime et les ports.
-Le commerce, l'artisanat et les PME.
-Une politique de logements sociaux, qui a value à l'équipe en place d'être sous tutelle.
-Une voirie, qui se trouve dans un état lamentable quelque soit le quartier ou l'on se trouve. Sauf à considérer coté Ste-Marguerite que les ronds-points et autres ralentisseurs qui se sont multipliés sont la marque d'un plan d'aménagement concerté.
-Une politique culturelle , qui ne doit sont salut qu'à l'équipe des renc'Arts, mais qui souffre de la pseudo culture hippique. (Les années 80, Mon Dieu! St-Claude et St-François priez pour nous)
Ou d'une nostalgie au-delà du supportable ( Ste Annie, et St Maurice, priez pour nous).

Mais il est vrai, que pour sa défense, M. Belliot pourra arguer, qu'il fut seul pendant ces 5 ans. Que ses adjoints firent de la présence, mais de l'aide en recu-t-il d'eux? Non point! M. Bossy, envasé dans les ports? M. Morand chantre du changement il y a 6 ans, débordant d'énergie vite brûlée. Et d'autres disparus dans les premiers mois, et jamais retrouvés sauf récemment. A suivre.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter