Pornichet Infos

Cantonales : duel serré dimanche prochain

A quatre jours du second tour des élections cantonales, Robert Belliot et Gatien Meunier mettent un dernier coup d’accélérateur à leur campagne. L’adjoint baulois a une longueur d’avance.

Dernier virage pour les deux candidats de droite qui briguent le canton La Baule/Pornichet. Le maire de Pornichet et l’adjoint baulois sont tous les deux soulagés par leurs résultats dans leurs communes respectives. 36,33% à La Baule pour Gatien Meunier, contre 13,49% pour son adversaire et 35,98% pour Robert Belliot à Pornichet contre 11,35%. « Cela montre qu’on est dans le vrai », interprète le Pornichétin qui regrette qu’on ait « opposé les deux villes » pendant la campagne. « C’est dépassé. Nous avons deux villes complémentaires avec des richesses. Vouloir opposer nos communes, c’est minable. » Face à lui, même discours. Gatien Meunier ne veut pas de « querelles de clochers ». Objectif pour les deux candidats : séduire aussi bien dans la commune voisine que chez eux.
Robert Belliot, qui attendait avec impatience de connaître les résultats dans sa commune, souligne que son adversaire n’a pas de réalisation à faire-valoir. « J’ai des compétences et un bilan. J’attends qu’on me dise quel bilan il y a en face. » Pour Gatien Meunier, pas besoin d’être maire pour participer activement aux actions de la commune. « Une municipalité, c’est une équipe, souligne le Baulois, fort de deux mandats au poste d’adjoint. J’ai en face de moi un candidat qui parle surtout de son bilan et semble oublier de parler de ce qu’est un conseiller général. »

Face-à-face inédit à droite

Au vu des résultats du premier tour, Gatien Meunier a une petite longueur d’avance (26,46% contre 22,37%). Il part également avec un avantage : on dénombre environ 15 000 électeurs à La Baule et 9 000 à Pornichet. Il a le soutien de Jérémie Rabiller et Jean-Claude Blanc. Les deux candidats au premier tour ont respectivement récolté 1,14 et 2,44% des voix. Mais tout est bon à prendre entre deux tours d’une élection aussi serrée, d’autant plus que le face-à-face est inédit entre ces deux candidats de droite. Robert Belliot, soutenu par le Nouveau centre, met quant à lui en avant son indépendance. « Je ne réponds pas à un programme dicté par le parti », insiste celui qui est pour l’instant en retrait de l’UMP.
Le FN, qui a totalisé 13,03% des voix, appelle à l’abstention. Quant à Europe écologie-Les Verts (7,78%), le parti invite à voter blanc, « en signe du rejet de la politique Sarkozy ».
Erwan Le Moigne, le candidat du PS, grand perdant du premier tour, ne donne aucune consigne de vote. Il a récolté 21,74% des suffrages dimanche dernier. Autant de voix qui viendront s’ajouter à l’abstention dimanche prochain ?

Dernières réunions publiques

Robert Belliot : jeudi 24 mars à 20h au foyer des anciens à Pornichet et vendredi 25 mars à 20h dans la salle Epona, au stade François André. Avec Joël Guerriau, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire et conseiller général ainsi que Dominique Labarrière, écrivain-journaliste.
 

Gatien Meunier : jeudi 24 mars à 20h au Moulin d'argent à Pornichet et vendredi 25 mars à 20h aux Floralies. Jeudi avec François Pinte, président de l'UMP de Loire-Atlantique, Jean-Claude Empereur, ancien maire de Pornichet, et Guy Lemaire, conseiller général sortant. Vendredi avec Yves Métaireau, André Trillard, sénateur et maire de Saint-Gildas-des-Bois et Bernard Clouet, maire de Ponchâteau et conseiller général.

Auteur : CC | 23/03/2011 | 11 commentaires
Article précédent : « Élections cantonales 2e tour les résultats canton La Baule-Pornichet »
Article suivant : « Face-à-face à droite au second tour des cantonales »

Vos commentaires

#1 - Le 23 mars 2011 à 23h32 par TSB
Restons sur le débat des cantonales, c'est tout de même l'enjeu de ces élections .
Alors que l'un des candidats soit élu d' un parti, et l'autre maire importe peu.
Faire une comparaison de bilans n'a pas de sens non plus, puisque les compétences actuelles ne sont pas celles d' un conseiller général.
La question est donc soit la confiance que nous portons dans la capacité du candidat a défendre son point de vue dans une assemblée où il sera dans l'opposition, et a faire preuve d'humilité et de respect de ses adversaires, afin de les amener a considérer et respecter le canton, et nous par conséquent .
Alors lequel des deux possède ces qualités ?
#2 - Le 24 mars 2011 à 08h43 par Sylvain, Pornichet
Gatien Meunier annonce son soutien a Bob pour les prochaines municipales ! Je viens de l entendre sur Kernews le dire !!! C'est bien la preuve que ces gens de droite sont pareils ! Pas question de voter Dimanche pour l'UMP de Sarkozy qui ira en plus faire campagne pour Belliot ! Que la droite se débrouille !
#3 - Le 24 mars 2011 à 11h39 par Anne Nonyme
T.S.B. : Tout Sauf Belliot
#4 - Le 24 mars 2011 à 12h21 par Pornichétins, Pornichet
Merci Raison gardée pour votre commentaire. Je crois que votre commentaire traduit bien la vérité de ces élections et j'espère que mes concitoyens vont prendre conscience de celà. Il ne faut pas se laisser embarquer là où un des candidats semble vouloir nous amener.
Faire de la politique ce n'est pas enfoncer des portes ouvertes mais celà s'apprend avec patience et modestie...
#5 - Le 24 mars 2011 à 14h57 par kk, La Baule -pornichet
Soyeux sérieux, Beliot fera comme a La Carene ou en tant que Vice Président il ne prends que ses conséquentes indemnités et ne participe a aucune commission.
Stop au cumul des mandats
#6 - Le 24 mars 2011 à 18h37 par rosalie, Pornichet
Il ne faudrait pas oublier que RB a une opposition locale qu'il maltraite sans vergogne. Celà pourrait lui couter cher...
#7 - Le 24 mars 2011 à 20h19 par Roger, Pornichet
Belliot ne manque pas d'air quand il dit ne pas vouloir opposer les villes du canton;
Diviser pour régner c'est sa ligne de conduite politique et son principe de management à la mairie.
Et puis critiquer le parti qui l'a fait roitelet, quelle ingratitude.
Demandez à G Meunier si c'est son parti qui lui a dicté son programme.
Lui il a su écouter les propositions des militants de son équipe.
#8 - Le 24 mars 2011 à 20h42 par kirikou
Etre capable de défendre un point de vue et le faire avec humilité, cela ne milite pas en faveur de Monsieur Belliot. Il est bien incapable de défendre un projet(il n'en a pourtant pas beaucoup), il ne connait pas ses dossiers ni ne les comprend, la parole aisée connait pas. Alors, il ne fait point honneur à sa fonction de maire, comment pourrait t-il servir au département dont il ne connait pas les fonctions. Un débat Meunier Belliot aurait été édifiant, mais monsieur Belliot a horreur des débats. Sans commentaire. Et le cumul des mandats, lui qui disait se consacrer pleinement à sa fonction de maire; encore une promesse non tenue. Je doute fort que Meunier ait quelque envie de soutenir monsieur Belliot pour son poste de maire. Sylvain a du mal comprendre, à moins que ce commentaire ne soit une fausse rumeur intentionnelle, à qui profite le crime? Un front républicain doit faire front aux errances de Monsieur Belliot gagné par un opportunisme délirant.
#9 - Le 25 mars 2011 à 14h11 par ASSEZ
Le vrai visage de Belliot

Dernière intervention de notre radieux leader :
Ce matin 25/03/11 sur Kernews:

A la question :
"M. Meunier a dit sur notre antenne, qu'il voterait PS si ce dernier dans le cas d'un duel PS/ FN, et vous M. Belliot ?"

"Bla, bla, bla..les électeurs, ont quelque chose a dire...on les écoute pas...on fait peut-être mal les choses...on devrait les ecouter...blabla , je suis pas un homme de parti...il faut écouter les électeurs"

Voilà comprenne qui pourra, mais moi, j'ai compris, M. Belliot est de ceux qui n'hésitent pas à faire feu de toute Voix, y compris celles du FN.

Alors, tout en regrettant qu'il n'y ait pas de candidat de gauche, je voterai dimanche contre M. Belliot.
Et à bien y réfléchir, heureusement que ce deuxième tour nous donne l'occasion de renvoyer dans ses pénates, un homme qui ne dit pas sa vraie pensée, et qui serait prêt à laisser passer le FN.
M. Belliot vous n'êtes pas un républicain!

Alors Femmes et Hommes de progrès, Modem/PS/Verts, votez Meunier, ne laissons aucune chance à M. Belliot. D'autres combats sont à venir, imaginez un instant que Belliot soit élu, c'est ouvrir la porte à une députation, qui aurait à être redevable du FN.

P.S : M. Meunier , la veille, lui a été clair, il appellerait à voter PS en cas de duel PS/FN.


P.S : M. Meunier lui a été clair, il appellerait à voter PS en cas de duel PS/FN.
#10 - Le 26 mars 2011 à 11h16 par ASSEZ
Le vrai visage de Belliot

Dernière intervention de notre radieux leader :
Ce matin 25/03/11 sur Kernews:

A la question :
"M. Meunier a dit sur notre antenne, qu'il voterait PS si ce dernier dans le cas d'un duel PS/ FN, et vous M. Belliot ?"

"Bla, bla, bla..les électeurs, ont quelque chose a dire...on les écoute pas...on fait peut-être mal les choses...on devrait les ecouter...blabla , je suis pas un homme de parti...il faut écouter les électeurs"

Voilà comprenne qui pourra, mais moi, j'ai compris, M. Belliot est de ceux qui n'hésitent pas à faire feu de toute Voix, y compris celles du FN.

Alors, tout en regrettant qu'il n'y ait pas de candidat de gauche, je voterai dimanche contre M. Belliot.
Et à bien y réfléchir, heureusement que ce deuxième tour nous donne l'occasion de renvoyer dans ses pénates, un homme qui ne dit pas sa vraie pensée, et qui serait prêt à laisser passer le FN.
M. Belliot vous n'êtes pas un républicain!

Alors Femmes et Hommes de progrès, Modem/PS/Verts, votez Meunier, ne laissons aucune chance à M. Belliot. D'autres combats sont à venir, imaginez un instant que Belliot soit élu, c'est ouvrir la porte à une députation, qui aurait à être redevable du FN.

P.S : M. Meunier , la veille, lui a été clair, il appellerait à voter PS en cas de duel PS/FN.
#11 - Le 26 mars 2011 à 12h43 par kirikou
Monsieur Belliot sur une radio locale plus que complaisante, vendredi matin n'a jamais parlé du département???? Il me semblait que c'était l'objet de sa présence. Monsieur Meunier en cas de duel PS/FN demande à voter PS, monsieur Belliot pas du tout. Il faut dire que l'élu maire de Pornichet qui parle sans cesse de respect, n'en a aucun pour son opposition, ni pour toute forme de discordance contre lui. Les élus de l'opposition ne figurent pas sur les photos des élus placardées en ville; les élus de l'opposition ne participent qu'aux commissions dans lesquelles la loi oblige monsieur Belliot à les inclure. Les élus de l'opposition ne sont pas invités aux voeux du maire au personnel municipal...La nouvelle société d'économie mixte de Pornichet ne comprendra personne de l'opposition. Le conseil d'administration de l'office de tourisme a été purgé de toute personne non soumise à la municipalité. Avoir des documents est une sinécure voire une impossibilité à Pornichet. Cela n'est pas le cas sur La Baule. Que dissimule monsieur Belliot, quelle opacité!!!!La liste serait hélas trois fois hélas, très longue. De quoi faire un livre enfin percutant pour monsieur La Barriere. Mais où est le respect dont monsieur Belliot se prévaut? Ceux qui en parlent beaucoup sont ceux qui en font le moins, c'est bien connu, faute de prouver par la réalité, on affiche. L'élégance bauloise n'est pas la tasse de thé de monsieur Belliot. Vous n'avez monsieur rien prouvé ni par votre bilan (où est-il?)ni par ce que vous appelez vos compétences (modestie quand tu nous tiens) . Interrogé en conseil municipal sur les travaux de rénovation (et pas création)de la maison des associations, vous avez dit que cela faisait partie du projet d'entrée de ville. L'opposition vous a demandé quel était ce projet, vous avez répondu que pour l'instant il n'y en avait pas. Chapeau monsieur Belliot, on se sent rassuré.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter