Pornichet Infos

Cap ou CARENE ? Désignation à la commission d'appels d'offre pour l'étude financière

Cap Atlantique a désigné hier son représentant à la commission d'appel d'offres commune (Pornichet-CARENE-Cap) pour l'étude financière concernant l'éventuelle sortie de Pornichet de la CARENE et son entrée à Cap Atlantique.

Yves Métaireau, président de Cap Atlantique était rapporteur du projet de délibération n° 4  du conseil communautaire ce jeudi soir.
Il a rappelé la consultation avec 40 % de participation et 62,92 % de oui pour la sortie de la CARENE.
« La mise en place du processus décisionnel implique en préalable la réalisation d'une étude définissant d'une part les conditions de sortie de Pornichet de la CARENE et d'entrée à Cap Atlantique et d'autre part l'impact de l'entrée-sortie avec pour chaque collectivité une évaluation sur les aspects financiers, fiscaux humains et juridiques notamment ».
Le principe a été acté sous la forme d'un groupement de commande, la convention a été approuvée par le bureau communautaire le 14 février. Elle prévoit qu'une commission d'appel d'offres commune sera constituée afin de désigner le titulaire du marché d'études.

Patrick Bastien maire de Férel est désigné et Didier Chossat (conseiller à Batz-mer) sera son suppléant. Ils sont membres de la commission d'appel d'offres de Cap Atlantique. « C'est mieux, et c'est obligatoire ».

Quelques remarques d'humour et questions ont émaillé cette délibération. « Est-ce qu'on est obligé de commencer l'étude ?  » . « Il faut qu'elle se tienne sur l'île des Évens, (comme Yalta) », « Sauf si  prochain maire de Pornichet veut rester en CARENE... »
Mais le Président Métaireau  a sifflé la fin de la récréation remettant le sérieux dans le groupe. Il  a  expliqué « qu'il faut respecter le scrutin et la demande d'une commune qui s'est prononcée», « évaluer les moyens des conséquences éventuelles », « le président de la CARENE pourrait continuer de s'y opposer, mais il a souhaité pouvoir justifier sa position ». Il souligne d'autre part que  Joël Batteux ne se représente pas. « Il nous faut les éléments pour voir si nous pouvons les accepter ». « Si on ne fait pas ça, nous n'aurons pas les moyens d'argumenter ».

Beaucoup de « si » dans les propos du président de Cap, un langage de pédagogue, démocratique et prudent, ou politique.

 

Auteur : LY | 15/03/2013 | 6 commentaires
Article précédent : « Alain Loret a démissionné de son mandat de Conseiller municipal »
Article suivant : « Robert Belliot relaxé »

Vos commentaires

#1 - Le 15 mars 2013 à 19h28 par Contribuable
Et dire que Robert Belliot avait annoncé que tout devrait être réglé fin 2012!

Il n'y a pas un homme politique intelligent qui pourrait envisager le regroupement des deux intercommunalités?

On va gaspiller de l'argent dans une étude qui ne réponds plus aux enjeux des temps de crise.
N'aurait t'il pas été judicieux de mettre à l'étude un regroupement plutôt que de répondre aux caprices politiques des uns et des autres.

Le contribuable que je suis attends des économies d'échelles, des réductions d'effectifs (nombreux doublons) et une mutualisation de moyens.

C'est sur, cela devra impliquer aussi une réduction du nombre pléthorique de Vice Ptésidents
#2 - Le 16 mars 2013 à 06h54 par militant44, Saint Nazaire
Pourquoi encore dépenser des sous pour rien..
De toute façon on va vers un raprochement carene/cap, alors qu on soit à gauche ou à droite quelle importance????
ET si st nazaire passait à droite ,qu'elle serait la réaction de DES PORNICHETINS,????
#3 - Le 16 mars 2013 à 15h30 par Patricia Gallerneau
Un "homme politique intelligent" dit "contribuable" ? Ou toute une équipe intelligente comme celle de "Pornichet Avenir" qui prône depuis des lustres le rapprochement des deux communautés, parfaitement complémentaires! C'est un avis partagé par des acteurs politiques de droite, comme de gauche, qui amènerait d'intelligentes (et nécessaire) économies d'échelle, une meilleure efficacité! C'est pour ma part ce que je défends depuis longtemps. En finir avec le sectarisme et les caprices! D'accord avec Militant44 et Contribuable!
#4 - Le 16 mars 2013 à 15h35 par Pierre J, Pornichet
Pornichet n'a pas de chance avec ses maires.
-Lambert (PS) s'est inféodé politiquement à La Carène.
-Belliot (UMP opportuniste) s'est désengagé par incapacité de dialogue sans confrontation, et pour faire oublier toutes ses défaites électorales .
Résultat: une consultation populiste peu suivie qui sclérose toute avancée de bon sens vers un regroupement des deux intercos.
Je crois qu'une majorité se dégagerait de cette consultation que personne n'ose mener.
Les temps changent, les politiques...
#5 - Le 18 mars 2013 à 19h22 par LERAT GOURDIN
Alors là je ort de mon terrier et prend un peu de recul.
je reprend on aurait voter sans avoir tous les elements en main.

Tiens demain, j'envoie de suite un courrier à la mairie pour demander tout et n'importe quoi car cela me plait et à mes voisins egalement.... Pffff cette gestion m'agace.

Voici les apprentissages à maitriser pour savoir traiter un problème mathematiques en secondaire.
1 Poser la problematique avec des faits non contestables
2 Exprimer les hypotheses
3 derouler le raisonnement et evaluer des consequences
4 en tirer les conclusions

Nous sommes avons traités directement le 4 et maintenant on essaie de reprendre le raisonnement pour comprendre commen on en est arrivé là!

Chapeau
2
#6 - Le 22 mars 2013 à 14h51 par Bebert, Pornichet
Soyons clairs sur le sujet, il est insoluble : Robert Belliot s’est empêtré dans une guerre de clocher qui n’a plus lieu d’être.
Bien mal conseillé par son entourage et autres chefaillons d’associations, et de droite, et rancunières, il s’est crut investi de tous pouvoirs pour aller au charbon contre son ennemi de gauche Joël Batteux. Pire que Dallas… (RB contre JB) Ne cherchons même pas à savoir qui a raison dans ce feuilleton à épisodes homériques dont le dernier acte se jouera à coup sûr les 9 et 16 Mars 2014. JB sortira la tête haute, c’est assuré ; quant à RB, je ne donne pas cher de sa sortie, même si on en restait là, confus, brouillon, obstiné, pas un de ses voisins Maires ne le soutiendra, (cette erreur serait trop préjudiciable pour leur propre camp) mais alors à quel saint se vouer ? « Quand on ne sait pas parler pour sa paroisse, on ne va pas prêcher dans celle des autres ». Voila ce qu’il en résulte de cette gouvernance sous diktats et omerta imposée.
Le seul salut ? Ne pas se représenter !
Cette éventualité n’est pas à dédaigner, car seuls ceux qui ont participé avec lui à ce fiasco s’en souviendront (et pourraient avoir le semblant de sortir la tête haute) Avec le temps, Pornichet lui, oubliera, et se remettra en ordre de marche, et avec intelligence sera le lien indispensable, nécessaire, pour faire travailler ensemble les deux Intercommunalités Carène et Cap Atlantique.
Je rêve ? Non !
La balle est dans votre camp monsieur le Maire.
Bottez en touche ou transformez l’essai.
Choisissez si vous voulez, selon votre bon plaisir, soit de sortir la tête haute ou vous couvrir de ridicule.
Quand l’avion est sur le point de partir il ne faut pas se tromper de porte d’embarquement ! Vos anciens et chers collègues vous le diront, ou ne vous le diront pas, c'est selon leur franchise.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter