Pornichet Infos

Championnats de France de roller, Erwann Le Corre conserve son titre chez les Nationaux

Pour cette première journée des championnats de France, l'élite du roller s'était donné rendez-vous du côté de St Marguerite. Bien que la plage soit à quelques hectomètres du circuit, les participants aux différentes épreuves de contre-la-montre n'ont pas eu le temps de s'adonner au farniente. Chez les nationaux hommes et sur la distance de 5000 m, Erwann Le Corre s'est imposé en costaud et conserve son titre.

Les conditions étaient réunies pour faire de cette première journée une réussite. Il y a bien longtemps que l'on avait vu autant de monde du côté de St Marguerite. Que dire du circuit, si ce n'est qu'il a surpris bon nombre de concurrents. Et ce n'est pas Roland Broustaut président du comité national Course et Vice-président de la Fédération qui nous dira le contraire. Ce dernier qui supervisait les différentes a souligné le caractère surprenant du tracé : " Beaucoup de participants ont été étonnés du profil du circuit. Ça monte et ça descend, et cela donne des épreuves particulièrement exigeantes". Même avis du côté d'Erwann Le Corre brillant vainqueur du 5000m pour la seconde année consécutive. A 40 ans, le sociétaire du club de Royan ajoute un nouveau titre à son palmarès et ne  cachait pas sa satisfaction à l'issue de la course : "Je suis venu tardivement au roller. Après avoir côtoyé le haut niveau en athlétisme, je me suis dirigé vers le roller il y a maintenant six ans. Je ne le regrette pas puisqu'il s'agit de mon second titre après celui de 2010. Le circuit est vraiment dur, avec des passages gratonneux. Ca monte, ça descend avec un faux plat descendant. J'étais venu pour faire un podium, je repars avec le titre. C'est super, d'autant plus qu'il est acquis sous les yeux de ma femme et de mes deux enfants". Erwann Le Corre s'impose en 8'15"145 reléguant Antoine Lesavre du PUC à 16"680.

 Au dixième de seconde près

En national femmes sur 3000 m, la course a été particulièrement indécise. En effet, seuls quelques dixièmes de seconde séparent Caroline Jean seconde et Léa Reguer Petit sacrée championne de France 2011. Dans la course "Elite Femmes" sur la même distance, la Briochinne Marie Poidevin s'impose en 5'02"463 devant Nathalie Barbotin qui termine à 3"219.

Si le spectacle a été au rendez-vous et les résultats conformes à la logique sportive, on ne peut pas dire que l'organisation ait été au top. On regrettera que les juniors hommes aient été obligés de recourir leur épreuve. En effet, l'erreur incompréhensible d'aiguillage de la part d'un commissaire n'a pas permis à l'épreuve de se dérouler dans des conditions normales. La course réservée à cette catégorie a été reportée en fin de journée, par les officiels visiblement irrités par cet incident. 

Les résultats National Hommes 5000 m

1er :    Erwann Le Corre (Royan) 8'15"145

2e : Antoine Lesavre (PUC)  8'31"825

3e : Mathieu Miquel (Pibrac Roller) 8'35"511

4e : Cyril Laurent (RSC Grenoblois) 8'43"642

5e : Julien Hubert (ROC Steoruellois) 8'43"707

Elites femmes 3000m

Robert Belliot Maire de Pornichet félicitant les 3 premières
Robert Belliot Maire de Pornichet félicitant les 3 premières

1re : Marie Poidevin (RAC St Brieuc) 5'02"463

2e : Nathalie Barbotin (La Beaumanoir) 5'05"682

3e : Marine Milhes (Grenade Roller) 5'12"026

4e : Melissa Chouleysko (ROC Steoruellois) 5'14"071

5e : Juliette Pouydebat (Pibrac Roller) 5'15"348

National Femmes 3000 m

1re : Léa Reguer Petit (Postillon Olympique) 5'32"211

2e : Caroline Jean (ASTA Nantes) 5'32"621

3e : Marlène Boulait (CPR CHateau-Gontier) 5'40"525

4e : Elodie Gaillard (Mont-Blanc Roller) 5'43"855

5e : Laure Guillard (Pays de Loire) 5'44"981

Junior Hommes 5000 m

1er : De Mallevoue Guillaume 8'02'126  APN AVON

2e : Lépine Tomy 8'14'816 AL ST SEBASTIEN

3e : Roumagnac Aurlien 8'14'816 PIBRAC ROLLER

4e : Garderes Joris 8'42'892 VALENCE ROLLER

5e : Lefeuvre Tony 8'56'438 CPR CHATEAU GONTIER

26/03/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Championnat de France de roller : insolente domination de Yann Guyader »
Article suivant : « Contest de skimboard »

Vos commentaires

#1 - Le 27 mars 2011 à 10h00 par tom
Je m'étonne que la Fédération joue avec la sécurité des concurrents en n'imposant pas en plus du casque le port OBLIGATOIRE de genouillères et de coudiéres .La vitesse serait probablement un peu moins élevée mais tout le monde étant à égalité cela ne poserait pas de problèmes .
Réponse des organisateurs????????

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter