Pornichet Infos

Charlie : une longue chaîne humaine sur la plage

Plusieurs milliers de personnes étaient sur la plage et le remblai ce dimanche après-midi pour refuser la terreur.

Rendez-vous avait été donné face au casino de Pornichet à 15 h 00, « qui a organisé ? Et toi tu l'as appris comment ? » Personne ne savait vraiment. Des familles entières sont venues. Le groupe immense s'est ensuite étiré sur la plage en une longue colonne en direction du Pouliguen formant une chaîne humaine de plusieurs kilomètres.
Paule a bientôt 90 ans et marche avec difficulté, elle est venue de Saint-Nazaire avec sa petite fille, « Je ne peux pas descendre sur la plage et on ne va pas rester longtemps mais je tenais à être là, parce qu'ils n'ont pas le droit de faire ça, il faut le dire ».
Une famille avec un très jeune chien : « on était au concert à Paris, et on l'avait appelé Eddy parce que c'est une canaille , mais maintenant c'est Charlie, comme ça, on pourra dire leur nom tous les jours ».
David est policier, présent avec ses deux filles, il tient à remercier les « médias et les gens qui ont associé les policiers aux journalistes et aux autres victimes», il rend hommage à « Ahmed, à Franck et à Clarissa, on protège la liberté », « le peuple s'est rapproché de nous ». Pour son épouse, les policiers « sont mal perçus, on ne voit d'eux que le côté répressif de leur fonction, là les gens se rendent compte ».

Auteur : LY | 11/01/2015 | 7 commentaires
Article précédent : « La Ville distingue Claude Descombes et France Meunier »
Article suivant : « Voeux : « une ville c'est un état d'esprit » »

Vos commentaires

#1 - Le 12 janvier 2015 à 09h58 par michel, Pornichet
et apres tout le monde ce pose questionn nos chers politiciens dont le metier vont ...foutre...le bordel
#2 - Le 12 janvier 2015 à 13h26 par Pascal Pichon
Le moment d'intense émotion passé.Les grandes lignes de la problématique terroristes posées dans l'ordre alphabétique et liste non exhaustive: éducation, ghettoïsation, inégalités, législation, liberté d'expression, religions, sécurité,il est impératif, que pour chaque point on passe à des listes d'actions claires et dont l'efficience doit rester le maitre mot. Ou tout au moins à les soutenir vigoureusement.Comme par exemple, la proposition de charte de reporters sans frontière.Je soutiens également la proposition de prélever 2% des recettes publicitaires du football Français dans un premier temps, puis Européen dans un second temps, pour permettre aux éducateurs des zones dites sensibles d'être plus nombreux.Envoyons un message à la FFF, et à la FIFA( Merci M. Platini, et aux joueurs de L1.
Je fais le vœu que ceux qui sortent du système scolaire, soient de nouveau intégrés, et nous devrons les récompenser quand ils feront cette démarche. Mieux vaut un jeune adulte payé en classe, que ce même adulte à dealer la rue. Le financement pouvant être en partie assuré, par justement la légalisation du commerce du cannabis.
Je fais le vœu que les comptes bancaires des dealers se voient au contraire bloqués sur simple constat, sans passage long et couteux au sein de l'administration judiciaire. Qu’ils fassent l'attention particulière des services de police/douanes et fiscaux.
La même chose pour tous les trafiquants d'armes.Je fais également le vœu que la police, qui a pu voir que la population Française sait faire la différence quand le moment vient, puisse tirer comme leçon qu'elle gagnerait à toujours être au niveau de ceux qui ont fait preuve lors de ces dramatiques évènements d'un courage hors du commun. Chaque fois, qu'elle s'abaisse au contrôle au faciès et dans le tutoiement irrespectueux, elle s'insulte elle-même....à suivre
#3 - Le 12 janvier 2015 à 13h27 par Pascal Pichon
....
Tous ceux qui comme moi, pensent que rien ne peut justifier l'assassinat d'un journaliste, d'un policier, d'une personne pour sa religion, doivent continuer non seulement de protester, mais aussi d'agir. Sans quoi, aux yeux des générations futures, plus que les politiques nous passerons au mieux pour des irresponsables aveugles, au pire pour des lâches puisque maintenant nous savons.
#4 - Le 12 janvier 2015 à 18h44 par administré, Pornichet
Je partage totalement l'avis de Pascal 44 qui a su si bien exprimer ce que bon nombre d'entre nous pensent également.
Merci à lui
#5 - Le 14 janvier 2015 à 09h38 par blabla
L'enfer est pavé de bonnes intentions :
"Je fais le vœu que les comptes bancaires des dealers se voient au contraire bloqués sur simple constat, sans passage long et couteux au sein de l'administration judiciaire."
Hop, pas de jugement. c'est simple et efficace.
Arbitraire aussi.
Voilà comment des terroristes décérébrés peuvent gagner en restreignant les libertés.
Le danger d'utiliser des méthodes dignes de dictatures n'est jamais loin...
#6 - Le 14 janvier 2015 à 21h18 par eneber
Charlie Hebdo et la légalisation du commerce du cannabis, même combat, selon P.P!
Beau programme que de vouloir transformer la France en narco-pays, a l'image des Pays Bas!
Le masque tombe et l'écologisme libertarien ressort.
#7 - Le 16 janvier 2015 à 13h22 par Pascal Pichon
Amusant d ' être catolgué le même jour et pour le même texte de possible dictateur et d'écologiste libertaire.
La vérité doit se trouver au milieu, disons " démocrate responsable et libre"

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter