Pornichet Infos

Commentaires : respect savoir-vivre oui, agression insultes non

Media-Web agence de presse en ligne ouvre ses articles aux commentaires sur l'ensemble de ses sites. Sur certaines communes le ton employé dans les contributions des lecteurs n'est pas compatible avec la « nétiquette » en ce qui concerne la courtoisie. La rédaction réagit.

Internet est un mode nouveau de transfert d'informations et ouvre des possibilités d'échanges et de réactivité important aux particuliers alors que rappelons-le, c'est à l'origine un moyen d'échanger entre les scientifiques. Cependant comme pour tout ce qui se partage, par exemple la route, il est plus confortable de respecter certaines règles.
Media-Web expose ses articles aux remarques de ses lecteurs et leur permet de discuter sur les sujets qui les mobilisent. Elle a pris soin de publier une charte de « bonne conduite » pour ceux qui ne connaissent pas bien le fonctionnement de ce type de sites.
Les contributions dans certaines communes, plus spécialement à Pornichet et au Croisic sont particulièrement agressives surtout sur les sujets politiques. Partout les lecteurs sont parfois critiques envers les articles proposés, c'est le « but du jeu » , une précision, un avis, une information complémentaire, une rectification tout cela est dans l'esprit du net.
Mais les dérapages sont trop fréquents et les commentateurs se permettent des mots déplaisants, des déclarations sans fondements, des interprétations (limite) diffamatoires, pour des personnes, élus ou non, ou pour les sites qui leur permettent de s'exprimer. La charte explique comment travaille le modérateur. Sa tâche est difficile parce qu'il doit à la fois respecter le contenu et la liberté du contributeur, et en même temps filtrer les « grumeaux » décrits ci-dessus.
Souvent vous notez le mot « MODERATEUR » suivi d'étoiles : qui masque les propos inacceptables.
Désormais vous ne verrez plus ces mentions, car vous ne verrez plus non plus les commentaires qui les portent. La palette est assez large pour exprimer ses désaccords depuis la taquinerie, la moquerie polie, l'ironie même cinglante, quelques gouttes de mépris s'il faut y arriver, et l'esprit, l'humour si possible, tellement plus efficaces que la haine et les insultes inacceptables.
Aussi si vous ne voyez pas apparaître votre commentaire, interrogez-vous.
En effet, la rédaction a décidé de réagir fermement contre ces agressions. Sans modération.

Auteur : MW | 29/10/2011 | 26 commentaires
Article précédent : « Hippodrome : « Pornichet-infos n’est plus dans la course » »
Article suivant : « Quand l'Office de Tourisme assure la promotion du Poulpe ! »

Vos commentaires

#1 - Le 29 octobre 2011 à 09h27 par Lemere
Bon on peut supposer que c'est la rançon de la gloire, qui entraine toujours un surcroit de travail et de responsabilités.
Attention tout de même , la nature ayant horreur du vide, les commentaires pourraient partir vers des blogs moins regardants, et du coup votre saine démarche pourrait avoir l'effet contraire de celui escompté.
#2 - Le 29 octobre 2011 à 12h33 par béat.
OK sur le fond mais quelques remarques cependant:
-vous avez une vision modératrice extrême sévère. Bien des propos anodins, aucunement injurieux étaient censurés.
(Par ex., dire "Untel est un menteur" était censuré, alors que dire "Untel ne dit pas la vérité" ne l'était pas; Je me souviens d'avoir été censurée en surnommant le maire de Pornichet "le Grand Timonier") Il ne faut pas exagérer et vos multiples "modérations" inappropriées m'ont éloigné de votre site.

-l'injure et la diffamation sont bien sur inadmissibles mais d'autres inqualifiables propos ont un effet boomerang pour celui qui les énonce. C'est la culture blog et la plupart des internautes savent décrypter la pertinence ou la mauvaise foi d'un propos.

-Il m'est arrivée d'être visée par des commentaires déplaisants et je me refuse à répondre systématiquement, me contentant de la bassesse du propos.

Bonne continuation (on rigole bien parfois!)

PS: dommage que les commentaires ne soient pas publiés toutes les heures.
#3 - Le 29 octobre 2011 à 14h16 par ZEN, Pornichet
A la rédaction :

Vous avez parfaitement raison de rappeler les règles de bonne conduite ; ce n'est pas par des propos agressifs et des insultes que l'on peut faire respecter la Loi sur notre Commune et ce, même s'il est souvent difficile de rester fair-play voire même de garder son sang-froid.
Je prends pour exemple le récent communiqué de la Mairie en réponse à l'article diffusé par la CGT "Pornichet -communaux". Il est évident que personne, hormis les tribunaux, ne sont en mesure d'affirmer que les arguments de la mairie seraient mensongers.
Malgré tout, il n'est pas interdit d'estimer qu'ils sont, en l'espèce,tendancieux et en tout état de cause bien offensants pour un agent, victime de harcèlement moral et rendu malade, sensé d'ailleurs être actuellement sous la protection de la Commne.
Sans vouloir faire de procès d'intention, j'y vois là comme une sérieuse anomalie !
Mais au fait, en quoi consiste exactement la protection fonctionnelle pour un agent de la fonction publique ?
#4 - Le 29 octobre 2011 à 14h49 par Calin, Pornichet
Excellent texte et video mais je me vois mal faire un calin à Josiane, Bob, Patricia,le poulpe et les autres...
#5 - Le 29 octobre 2011 à 15h28 par jean-michel
Quand on se réclame être un blog de "presse" et employer des personnes pour écrire, vérifier les informations, faire un travail avec la déontologie que cela suppose (et non le parti pris), il me paraît évident que la diffamation et les propos insultants sont à bannir. C'est tellement évident que je suis même surprise que vous éprouviez la nécessité de rappeler ces principes....cela montre que certains au lieu de s'exprime avec raison et esprit critique, se défoule d'une frustration qui devient maladive.les habitants ont plutôt soif d'infos critiques que de propos malfaisants. Trop de critique tue la critique m'sieur dame !
#6 - Le 29 octobre 2011 à 17h10 par deuxième-bureau
à calin

Tous ensemble ? Seul Octopussy pourrait :)
sinon Sweety Bobby with Bernardo ?
Jack and Daniel ('s) le meilleur !
carinosa Catarina y linda Cristina ?
candy Josy and Pascualito, les deux Alain..
ah... un câââââlin d'union municipale...
Maybe not love... but peace please
#7 - Le 29 octobre 2011 à 18h10 par Bernard, Pornichet
Bonjour, je comprends tout à fait la nécessité d'établir une charte de bonne conduite, la démocratie comme tout activité collective doit avoir des règles que chacun applique. La palette des possibilités verbales est vaste. L'humour pouvant effectivement être très efficace, voire dévastateur. A Pornichet hélas , la municipalité ne donne pas un exemple de courtoisie ni d'acceptation de l'autre. La différence de l'autre loin de me léser m'enrichit disait Saint Exupéry, Monsieur Belliot serait bien inspiré de méditer cela. C'est la fonction première d'un maire, de tout élu, de rassembler , non de diviser, Pornichet est devenu peu tolérant, peu ouvert, sectaire, crispé. Monsieur Meunier élu cantonnal, ne peut avoir un local pour tenir ses permanences, bien triste vue de la démocratie républicaine. La liberté de parole est importante sur votre blog, restez dans la course faute de pouvoir en sponsoriser une. Notre municipalité musèle, gardez votre espace d'expression libre et courtoise, ferme, voire vindicative. Qui a peur de la liberté?
#8 - Le 29 octobre 2011 à 18h31 par REMY
à CALIN Bonjour, et pourquoi pas ?

Moi je mettrais bien un ***** Modérateur***** sur la vidéo ci dessus.
motif : Exemple de conduite a ne pas suivre en cas d'épidémie de rhume ou de grippe H1N1. Bien sur c'est de l'humour...Il faut toujours savoir humour garder.
Pornichétins , Pornichétines , continués c'est trop drôle (LOL).
#9 - Le 29 octobre 2011 à 19h15 par Initiative, Pornichet
Je recommande aux lecteurs de Pornichet Infos, l'excellent article que vient d'éditer Pornichet - avenir, sur la tendance qu'ont les maires depuis quelques temps à menacer de porter plainte pour diffamation pour un oui pour un nom, lorsqu'ils se retrouvent confrontés à la liberté d'expression.
Ledit article est très intéressant dans le sens où il rassure sur le respect de la démocratie en France.
Insulter, ne pas respecter c'est une chose mais s'exprimer, donner son opinion et défendre ses idées en est une autre.
#10 - Le 30 octobre 2011 à 21h57 par anonyme, Pornichet
Je trouve les remarques de LEMERE, BEAT, ZEN, BERNARD et INITIATIVE très intéressantes et objectives.
Mais je fais partie des "frustrés" pointés du doigt par Jean-Michel en effet, le commentaire de TAQUIN me semble très drôle ; dommage je ne parviens pas à le décripter et cela me démange de ne pas comprendre car, de temps en temps, cela fait du bien aussi de rire un bon coup tous ensemble.
Pas vrai ?
#11 - Le 30 octobre 2011 à 23h51 par n'inporte qui, Pornichet
Ce n'est pas évident à notre époque car on dispose de supers moyens de communication et en même temps,on prend un risque accru dès qu'on les utilise.
On vit quand même une drôle d'époque, où on a l'impression que tout est à la fois permis et interdit !?
A moins d'être un bouffon ou l'humoriste que tout le monde s'arrache, les autres ont intérêt à bien se tenir !
Mais de quel côté de la barrière se trouve le politiquement correct ? On a toujours l'impression que tout dérapage sera excusé de la part des gens qui ont le pouvoir mais que les autres pauvres diables eux doivent payer cash.
D'ailleurs à Pornichet c'est bien simple dès qu'on pense différemment de la municipalité, dès qu'on émet une opinion contraire à la sienne, dès qu'on touche à un sujet qui fâche, que l'on soit élu de l'opposition, employé communal, syndicaliste, élu à la Carenne, issu d'un certain milieu associatif dérangeant, on ne tarde pas à se voir brandir un carton jaune qui n'est autre qu'une menace de plainte pour diffamation.
C'est fatiguant à la fin, toujours la même rengaine.
Mais où est-elle passée la démocratie à Pornichet ? Je constate que beaucoup en parle, beaucoup la revendique mais peuvent-ils me dire à moi comment faire pour la mettre en oeuvre d'une manière efficace, constructive et égalitaire ?
Ha, douce France, où sont passées tes valeurs : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE
A Pornichet, c'est de plus en plus SURVEILLANCE, CLIENTELISME ET SEGREGATION.
Quelle trise jeu de famille !
#12 - Le 31 octobre 2011 à 10h23 par esprit affranchi, Pornichet
Dame ça OUI, autre époque, autres moeurs! Fut un tempsoù les maires ne faisait pas de politique et où les conseillers municipaux étaient libres et indépendants.
Le seul but alors était d'administrer la Commune selon les règles et les lois de la République.
On gérait les deniers de la Commune, constitués avec les impôts des contribuables dans l'intérêt général, pour le bien-être de tous et pour le développement du service public mis à dispositions des citoyens, des habitants de la ville et de ceux qui appréciaient de venir en villégiature ...
On veillait alors à apporter des équipements et structures qui puissent bénéficier au plus grand nombre ; On veillait à voter les budgets en équilibre pour justement ne pas grever l'impôt.
On faisait de la concertation, on tenait compte de l'avis du Pornichet lambda et tout cela en pleine conscience, respect et humilité.
Jamais il ne serait venu à l'idée "assassine" d'un maire de jeter ses communaux en pâtures aux chiens et encore moins de les pousser à exercer des recours devant le Tribunal administratif pour faire valoir leurs droits légitimes.
Au contraire, il les louaient pour "bons et loyaux services rendus à la population" et ceci à plus forte raison lorsqu'ils abordaient l'étape ultime de la retraite.
On distribuait alors des médailles, on glissait un "petit billet" dans une enveloppe avec une jolie carte pour montrer la reconnaissance de la Commne, avec un joli bouquet de fleurs.
Et naturellement, cela va de soi, tout cela dans la joie et la bonne humeur pour le plus grand plaisir de tous.
Et oui, c'était moins compliqué que maintenant et aussi simple que cela du temps de "Bon papa".
Notre bon maire actuel, quant à lui, affectionne aussi le passé et se complait à regarder en arrière mais malheureusement pas dans le bon sens au risque de paralyser les opportunités de l'avenir et de créer la psychose dans la population !
#13 - Le 31 octobre 2011 à 10h35 par esprit affranchi, Pornichet
On était moins moderne, les entreprises et les administrations n'avaient pas de D.R.H, tout juste un chef de personnel et ma foi cela fonctionnait quand même !
Maintenant la hiérarchie est délayée dans diverses strates où l'on finit par ne plus savoir "qui fait quoi" !
(C'est pas moi, c'est lui et ce sont eux aussi !)
Il ne faut pas être passéïste bien sûr et, par ailleurs, on vit une formidable époque où la technologie a du bon à bien des égards ; la preuve Internet grâce à l'interactivité permet quand même de s'exprimer un peu, puisque le véritable dialogue de contact n'est plus possible dans la plupart des cas.
Alors avec les moyens dont nous disposons, essayons ensemble DANS L'INTERET GENERAL puisqu'il ne s'agit que de cela et que c'est l'unique but à atteindre.
N'est-ce-pas cher internaute "ça suffit" et autres Pornichetins dépités ou en colère ?
Mmes et Mrs d'en haut à qui l'on a confié la représentation de la Commune, soyez en dignes et redescendez sur terre, votre tête, gonflée à l'hélium,par votre vanité et votre soif du pouvoir, pourrait bien exploser ! Ceci dit sans animosité, jute en toute lucidité.
#14 - Le 31 octobre 2011 à 13h07 par deuxième-bureau
pour anonyme ...le décryptage ?
je parie pour :
Seul Octopussy doit être le poulpe (il a plein de bras pour faire des câlins)
Sweety Bobby (Robert Belliot) with Bernardo (Scordia)
Jack (Lambert) and Daniel (Bachelier) ('s) le meilleur ! (Whisky bien sûr)
carinosa Catarina (Garçon)y linda Cristina (Perrot)
candy Josy(ane) (Robert)and Pascualito (Peneau),
les deux Alain (Peny et Loret)
Taquin confirme-t-il ? :)
#15 - Le 31 octobre 2011 à 19h03 par stop, Pornichet
Tout a fait d'accord avec Jean-Michel. Je trouve que les nombreux commmentaires nuisent a la demarche d'information de ce site dont les articles sont d'assez bonne qualite en general. Vient-on sur ce site pour lire de l'information ou pour contribuer par des critiques qui n'apportent souvent pas grand chose de plus et faussent la comprehension des articles. Cela vient ternir ce site qui est d'ailleur davantage un blog en raison de ce carractere interactif. C'est devenu un veritable defouloir d'opposants a la municipalite pas un site de debat-citoyen. C'est regrettable. Suggestion a la redaction : pourquoi ne pas supprimer la possibilite de faire des commentaires et créer parallelement un blog avec de vrais debats d'idees qui ne soient pas de simples commentaires de l'actualite de Pornichet sur fond d'opposition municipale ? A creuser...
#16 - Le 31 octobre 2011 à 21h37 par anonyme, Pornichet
Merci pour le décriptage 2ème Bureau.
Quel beau tableau, c'est trop mimi ; on se sent subitement transporté une quarantaine d'années en arrière et je me sens pousser des ailes : "peace and love, arrêtons la guerre et faisons l'amour avant de leur dire adieu ; mais sans désir, ça va être dur !"
Imaginez un peu ... Comme ils sont craquants tous en hippies, n'est-il pas vrai ?
YES ! J'adhère grave ; comme c'est rafraichissant cette petite entr'acte car vraiment le scénario du film qui se déroule actuellement est d'un sinistre pour notre cité.
Mare du miséralisme, on a soif d'autre chose et que Pornichet renaisse de ses cendres.
N'empêche, c'est vraiment pitoyable ce bras de fer entre une bande de musclés et un petit bout d'femme qu'ils aimeraient bien écraser une bonne fois pour toute !
TA TA TA ... il s'avère parfois qu'il est plus difficle de tuer une guêpe qu'un mille-pattes !
ATTENTION : je ne veux pas être péjoratif à l'égard de Madame car je suis loin d'être un misogyne et je suis même admiratif face à la pugnacité de cette employée de la fonction publique qui détonne. C'est vrai quoi, on pense souvent à tort que pour les fonctionnaires, la vie est un long fleuve tranquille ...
Nous avons eu le point de vue de la mairie ; dommage nous n'aurons sans doute pas celui de l'employée ? Mais au fond, le silence est d'or ! Pourtant la controverse mériterait bien un droit de réponse.
Dans le doute, accordons à Madame le bénéfice et abstenons-nous de juger à priori. Nous ne connaissons ni les tenants, ni les aboutissants et puis d'ailleurs, ce n'est ni notre affaire, ni notre rôle !
#17 - Le 01 novembre 2011 à 11h53 par jean-michel
Allez, je vous lance un défi !! Publiez-nous vos stats de fréquentation et/ou de pages lues et par qui ,etc...Oui, vous qui prônez l'analyse fine, on attend !!! Merci
#18 - Le 01 novembre 2011 à 15h06 par KNOCK-OUT !, Pornichet
Cette affaire de conflit entre employeur/employé fait couler beaucoup d'encre ! Je viens de consulter le Poulpe pensant qu'il allait s'exprimer et je découvre qu'il y a un rebondissement.
Dans les commentaires de Capitaine Flem, Anonyme informe les internautes :
"Pour les communaux qui ne seraient pas connectés à Internet, Mossieu l'maire a adressé, aujourd'hui, individuellement et nominativement à tous les employées, un courrier reprenant -in intenso- son communiqué dans "Pornichet-infos", en rèplique au tract de la CGT. Il s'agit de mettre les points sur les i, question d'intérêt général."

Quelle perspective grandiose en matière des ressources humaines pour notre spécialiste de la question.
Mayday, Mayday ! Arrêtez le massacre, peace please !
#19 - Le 01 novembre 2011 à 15h50 par Lemere
A STOP et à Jean-Michel

Ben voyons, cessons les commentaires, qui dérangent ou interpellent !

Revenons en au bon vieux temps du journal papier qui lui forcément disait la vérité, et surtout mettait huit jours à reprendre un courrier des lecteurs.

Si vous trouvez que les commentaires sont mensongers, libre à vous de les dénoncer et d' apporter vos preuves. Mais venir seulement dire que les commentaires faussent la compréhension des articles, c' est sans intérêt et fait offense au journaliste qui a redigé l'article.
Quand aux interpellations de Jean-Michel sur le nombre de visites sur ce site , qu' il arrête d' y
venir s'il n'y trouve pas son compte.
Cela rendra la lecture des nombreux commentaires plus facile et plus interessante.
#20 - Le 01 novembre 2011 à 22h45 par H20
Le Poulpe a déjà évoqué l'affaire de l'employée harcelée dès septembre dans un article intitulé "éthique en toc". Il ne s'est pas intéressé au coeur de l'histoire, dont finalement personne sauf les intéressés connaissent les tenants et aboutissants, mais plutôt à la gestion de cette affaire par le maire, auto-désigné grand DRH (ce qui fera rire - jaune - nombre de salariés d'Airbus).
#21 - Le 02 novembre 2011 à 12h16 par Ayrault
Depuis le temps que je le disais! Bravo à vous Média Web... ça devenait nauséabond! J'adore cette vidéo!!
#22 - Le 02 novembre 2011 à 12h20 par Ayrault
l' article cité par Initiative publié par Pornichet Avenir est là: http://avenir.pornichet.over-blog.org/article-s-exprimer-dans-nos-communes-un-droit-fondamental-87491337.html
effectivement, c'est excellent, merci!
#23 - Le 02 novembre 2011 à 22h52 par Lemere
A H2O

Qu' entendez-vous par "DRH auto proclamé" ?
Auriez-vous des informations a ce sujet?
#24 - Le 03 novembre 2011 à 10h23 par Diffamation, Pornichet
PAP choisit un très mauvais exemple de décision de justice pour illustrer son propos. En effet, cela ne concerne pas la diffamation qui se définit comme étant l'imputation d'un fait précis qui porte gravement atteinte à l'honneur et à la réputation d'une personne (physique ou morale). La liberté d'expression est une liberté fondamentale qui doit être respectée à condition de ne pas dépasser certaines limites. La diffamation en est une. Dans le cas de Rueil-Malmaison, l'association était poursuivie non en diffamation mais pour usage illégale de documents (esquisses ou photos) dont elle avait fait des montages. Cela ne relevait donc pas du contentieux pénal de la diffamation. A mon humble avis, quand la CGT écrit que "nous avons connus assez de malheurs dans cette mairie pour que cessent ces méthodes de management agressives et honteuses", c'est de la diffamation (propos rapportés par Pornichet infos dans l'article en question et qui au passage engagent également la responsabilité de ceux qui en assurent la publication ). En effet la CGT laisse entendre q'une qualification pénale est érigée en méthode de management généralisée, ce alors même que la ville n'a pas été condamnée pour harcèlement. Un peu grave quand même !
#25 - Le 03 novembre 2011 à 13h42 par jean-michel
A Lemere
Pourquoi me renvoyer dans mon panier ou ma niche de chien !!! Je suis un citoyen qui s'intéresse à l'actualité et qui donc lit ce qui existe sur la toile, donc je vous lis vous deviez en être flatté ? En tant que lecteur, je suis intéressé par connaitre vos stats cela vous dérange ? Pourquoi ? Le sectarisme ne serait-il pas dans votre camp ? Allons, pas tant de haine, respectez les idées des autres est un principe fondamental quand on se réclame "agitateur d'idées et de débats" non ? Qu'en pensez-vous ?
#26 - Le 03 novembre 2011 à 17h29 par ASSEZ
Diffamation

Vous ne seriez pas le "nègre" de Juridique ?

Pour ma part , j'ai plutôt interprété l'intervention de la CGT comme un simple appel à la prudence dans ce type de dossier, au regard de faits antérieurs. Ce qui pourrait très bien s'interpréter comme une volonté de calmer le jeu, plutôt que d'une diffamation quelconque. A moins que l'ensmble de la hiérarchie citée décide de faire une action en masse!
Brandir , sans cesse l'arme de la diffamation, sans la mettre à exécution, porte aussi un nom , c'est un abus de droit ou de procédures.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter