Pornichet Infos

Commerces : vers une tentative de nouvelle association

Lundi dernier, une trentaine de personnes sont venues discuter à la mairie de l'opportunité de constituer une nouvelle association de commerçants pour prendre la suite de la PAC dissoute. Quelques volontaires ont accepté de se charger de lancer les invitations à une assemblée générale.

Il y a quelques  jours, le maire Robert Belliot proposait aux commerçants de se  réunir pour réfléchir à l'utilité de reconstruire une  association de commerçants après la dissolution de la PAC (Pornichet  Artisanat et Commerce).
Il a expliqué l'importance pour une municipalité d'avoir un interlocuteur et  pour  les commerces de s'unir pour agir tandis que les représentants de  la  CCI répétaient que les actions de soutien ne se mettent en place  qu'avec la présence de représentants des commerces. Plus d'une  dizaine de commerces ont pu bénéficier de l’aide du FISAC (fonds  d'intervention pour les services l'artisanat et le commerce).
Après avoir souligné le travail effectué par Christiane Klein, présidente de la PAC durant une dizaine d'années, le maire  engageait les commerçants de Pornichet  à s'organiser à nouveau.
Ceux-ci  seront invités, par plusieurs de leurs collègues qui se sont portés  volontaires pour cette tâche, à se réunir en assemblée générale  le 20 Juin.
 
Cette nouvelle association pourrait bien avoir  un nouvel interlocuteur à la Mairie de Pornichet depuis la démission de  Martine Jungblut.
 
La municipalité a montré son intention. Mais certains commerçants n'ont pas compris pourquoi ils n' ont pas été conviés alors qu'ils sont installés depuis plusieurs années et  reçoivent d'autres courriers circulaires de la Mairie. Par ailleurs, les  artisans et chefs d'autres entreprises qui ne veulent pas être oubliés car ils sont aussi des acteurs économiques de Pornichet envisagent la création d'un club service.

10/06/2011 | 9 commentaires
Article précédent : « Com-Art Pornichet la nouvelle association des Commerçants Artisans est née »
Article suivant : « LA PAC désarme »

Vos commentaires

#1 - Le 10 juin 2011 à 19h08 par Lapalisse, Pornichet
Le problème à Pornichet, c'est que monsieur Belliot dit tout et son contraire. Au début de son mandat en conseil municipal, il a créé une "commission" chargée de réfléchir aux problèmes du commerce et de l'artisanat. Ceci afin de pouvoir discuter avec tous les acteurs pornichetins et pas seulement une association. Belle intention, n'est-ce pas? Déjà l'association des commerçants n'avait pas la "cote". Qu'est devenue cette commission?
Monsieur belliot aime bien les associations mais de préférence, celles qui lui emboîtent le pas.Alors que les commerçants non invités dernièrement ne s'étonnent pas. A Pornichet, c'est liberté ,égalité, tête du client.

Autre exemple du tout et son contraire: Presse Océan du 1er février 2008: Monsieur Belliot:"Le casino pourra rejoindre l'hippodrome, en revanche, je suis contre le projet d'hôtel". Le casino n'a pas bougé et l'hôtel va se faire sur le site de la station Shell.
Gouverner, c'est prévoir?
#2 - Le 10 juin 2011 à 23h56 par Commerçant, Pornichet
Patounet je ne suis pas d'accord avec vous. Madame Jungblutt a une vraie compétence et de bonnes idées. Le problème est ailleurs, on ne lui a pas laissé exercer sa fonction d'adjoint car à Pornichet tout est politique et quelquefois sectaire. Un commerçant a demandé un service à la Mairie, ils se sont demandés de quel bord il était avant de lui répondre par la négative. On est ici dans les mauvais conseils que reçoit le Maire de la part de son DC. Le problème vient aussi de la PAC qui a complètement échoué dans sa mission de rassembler sans exclusive. Sa Présidente ne pouvait pas avoir la double casquette OT et PAC. Une association de commerçants doit être indépendante. La nouvelle association ne réussira que si elle ouvre les portes à tout le monde sans exclusive. La nouvelle association devrait aussi inciter la Mairie à faire travailler en priorité les artisans et commerçants de Pornichet. Quand vous savez qu'à prix égal on va chercher un électricien à Nantes au lieu de prendre celui de Pornichet c'est quand même un peu raide. Mais voilà de faire de la politique sans sectarisme et en se mettant la grande majorité des citoyens de son côté ça s'apprend. Certains Maires le font bien beaucoup d'autres ont échoué.
#3 - Le 11 juin 2011 à 12h05 par Tenuotap
Lapalisse résume très bien la situation
Cette gestion au pif reflète le Belliotisme
#4 - Le 11 juin 2011 à 12h21 par jop
Soyons lucides; le pb n'est ni de droite ni de gauche, ni UMP ni autre parti mais un gros problème Belliot.
Ayant eu l'occasion de le côtoyer j'ai pu constater son sectarisme et son clientélisme.
La concertation n'est certes pas dans sa culture et il a l'habitude de court-circuiter des adjoints étonnamment dociles.
Avec les pb de la gare il a marqué les esprits en voulant régler un vrai problème en commençant par imposer un couvre feu avant la concertation.
Cela démontre bien son engeance autocrate.
Démocrates de gauche du centre ou de droite, unissons nous ****************************************** MODERATEUR
#5 - Le 11 juin 2011 à 14h40 par commerçant2
ok avec commerçant
Madame Jungblut a travaillé.Elle s'est heurtée à des volontés contraires, avec qui elle aurait dû pouvoir collaborer.
Il est inacceptable que les courriers qui concernaient sa délégation soient partis sans sa signature.Y compris celle pour la pitoyable quête pour l'hippodrome.C'est grossier, c'est insultant.Cela disqualifie l'équipe municipale et le maire en tête qui s'est prété à la mascarade en signant seul. Elle a été bien patiente de supporter de tels affronts pendant aussi longtemps, tant de la mairie que de la PAC pour ceux qui s'en souviennent.Alors non pas incompétente! Et c'est bien qu'elle ait enfin dit "ça suffit".Des commerçants s'en plaignaient, sans doute. Mais de quoi? A chaque question posée elle a cherché des réponses.
A voir maintenant quelle perle va être l'interlocuteur du commerce à la mairie, et quelle sera le niveau d'indépendance de la nouvelle association. Mais comme vous, commerçant je me demande souvent si notre maire sait bien ce qui se passe dans sa maison.Etre DC c'est difficile, cela demande une rigueur intellectuelle que l'on ne voit pas toujours, ou toujours pas.Par exemple n'inviter que certains commerçants et pas d'artisans à une réunion préliminaire,c'est de la distraction ou de la discrimination? Oui se rallier des avis favorables s'appelle la politique (la vraie,celle du service à ses concitoyens), ça passe d'abord par la compétence : technique et humilité.
Au fait, à la commission qui sera "choisie par le comité", comme il est dit dans le courrier d'invitation,il faut être beau comment pour être retenu ? Quelqu'un sait-il si le sujet a été évoqué ?
Courage à la nouvelle association, Gaffe à la muselière ! la laisse est courte.
Merci Madame Jungblut
#6 - Le 13 juin 2011 à 21h34 par vacancier
Je me suis promené cet après-midi dans l'avenue de Gaule à Pornichet, je n'ai croisé que quelques employés communaux qui préparaient la course cycliste. Je découvrais cette course, je ne l'ai vu annoncée nulle part. J'ai vu des bannières "happy Pornichet" je ne comprends pas ce que cela signifie, j'ai vu ce week end un Pornichet bien triste. Ah, pardon,j'ai vu aussi un vieux monsieur déroulant difficilement des fils pour une sono essoufflée. Une course cycliste en fin d'après-midi? Sympa pour les coureurs et pour les vacanciers repartis. Les commerçants étaient presque tous fermés. Le ciel était gris de nuages et la ville aussi.
#7 - Le 14 juin 2011 à 17h19 par Kitty Haut, Pornichet
Des déjections par kilos provenant d'une quantité telle de chats que ça devient insalubre pour les commerces de bouche vers le café B.A.BAR, la crêperie à côté...des habitants retrouvent des monticules de crottes sur leur parterre de fleurs. Dans ce coin de l'avenue, derrière un petit portail se cachent une quantité telle de chats dans les immondices d'un "quart monde" que ça devient insalubre pour les commerces de restauration, de bouche. Sans parler des odeurs pestilentielles qui dérangent les résidentiels car il ne faut pas les oublier! à suivre à l'odeur...A vos stylos! M.Le Maire peut peut-être faire quelque chose pour ses administrés de coin d'avenue.Et la DDASS dont parlait justement ce résident!!! Que diable, il y va aussi de la santé publique!!! quelle nuisance, pourtant moi kitty qui aime les chats.
Vite, un nouveau représentant des commerçants!
#8 - Le 20 juin 2011 à 11h07 par commercant, Pornichet
reponse a kitty haut pour les dejections vers la gare il y en a un peu partout dans l avenue de gaulle mais etrangement pas cote marché - comme les fleurs d ailleurs qui ne poussent que vers le bas de pornichet restriction budgetaire oblige sans doute, le fait de ne pas nettoyer notre quartier est dans la continuité de laisser deperir cette rue pour en laisser la faute comme d habitude aux bars - qui d ailleurs eux non plus n etait pas convier a la réunion. D autre part la reunion n a pas été a l initiative de mr belliot mais d une minorité de commercants qui essayent de travailler dans une commune qq peu retrograde et sourde. Il y a un réel problème entre les commercants et la municipalité totalement austère a toute forme de nouveauté de gaiété et de jeunesse, chantiers empechant la bonne marche des commerces et aucune communication possible avec les services municipaux - enfin nous verrons si la nouvelle association a de l echo car l ancienne n a pas toujours été écoutée ...
#9 - Le 20 juin 2011 à 11h17 par commercant, Pornichet
Ce qui est quelque peu ironique c est que la municipalité ne semble jamais préocuppé des problèmes des commercants locaux mais lorsque qu'il s agit d'acheter des licences a des prix completement yoyo de 5000 a 35000 euros pour des licences IV pour les mettre a disposition de qq privilégiés du minigolf par exemple c est vrai que c est un endroit tellement propice à l'aperitif avec les enfants qui jouent quelle harmonie dans une ville qui se dit anti-bar ; d'ailleurs il serait bon de voir ce qui se passe egalement pour le bar des halles car la mairie n est pas trop explicite a ce sujet ou le snack de la gare quel licence ? a bon entendeur...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter