Pornichet Infos

Conseil municipal, ambiance sereine en cette veille de vacances

Alors que dans les communes voisines, les conseils municipaux ont dégénéré, c’est pour une fois dans une ambiance sereine et apaisée que s’est tenu le conseil de Pornichet.

Le conseil devait examiner un projet AVAP (aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine) et faire le bilan de la concertation.
La concertation s’est établie et les principaux points soulevés furent les suivants :
Pour les extensions des immeubles de faible intérêt ainsi que les constructions neuves l'AVAP laisse le choix entre une architecture contemporaine ou une architecture d’accompagnement. L'AVAP vise essentiellement à garantir l’intégration des nouvelles constructions, indépendamment de l’architecture choisie, par le biais de différentes règles telles que par exemple, la hauteur, la préservation des jardins remarquables.
Concernant la préservation des paysages :
Il est demandé une préservation des chemins « en terre » de l’ancien lotissement Mercier. Ces chemins sont recensés en tant qu’espace naturel remarquable dans l’AVAP. Lors de la concertation, le projet AVAP a reçu l’approbation générale de la population et des associations pour la protection de l’environnement, et du patrimoine mais l’accent a été mis :
- sur la protection du littoral, l’évolution des immeubles du remblai pour retrouver une certaine homogénéité, et la protection des dernières villas.
- la prise en compte des problèmes hydrauliques de la commune (anciens marais salants) ;
- la préservation du port d’échouage ;
- la protection du refuge des cheminots car il s’agit du premier hôtel de Mazy avec un intérêt historique important ;
- la protection du patrimoine paysager de la commune et principalement la protection des espaces boisés de qualité ;
- la protection de la dune devant le port d’échouage ;
- le traitement qualitatif de l’espace public et l’embellissement des rues par l’enfouissement des réseaux.

Jacques Lambert de l’opposition a regretté que cette dernière n’ait pas été associée à l’élaboration de l’AVAP. « Vous allez être dessaisi de vos pouvoirs parce que les infrastructures de l’État vont prendre en charge l’urbanisme. Il n’y a pas d’unicité à Pornichet. Ni La Baule, ni Le Pouliguen ne sont dans cette démarche (la plus belle baie du monde). Nous ne sommes pas convaincus par la pertinence de cette étude, merci à la CARENE pour les aménagements intelligents pour le chemin côtier» conclut-il sous forme d’humour.
Robert Belliot se contenta de répondre : « nous n’étions pas d’accord à l’époque de votre décision de rejoindre la CARENE».
 

Pornichet régule la publicité

En cohérence avec le PLU la révision du règlement local de publicité a pour but de valoriser le patrimoine et les paysages de la commune et d’améliorer le cadre de vie des habitants.

Les objectifs sont les suivants :
- favoriser l’intégration de la publicité scellée au sol en limitant la densité, le nombre et le format.
- préserver le patrimoine bâti et le patrimoine paysager de la commune en interdisant les dispositifs muraux et en privilégiant la conservation des arbres.
- conserver l’aspect des ronds points en interdisant l’implantation de publicité scellée au sol et à proximité.
- la publicité située hors agglomération est déjà interdite par le code de l’environnement.
Les enseignes devront favoriser l’esthétique des façades commerciales en limitant le nombre et la surface des enseignes.

Jacques Lambert de l’opposition dénonce « ce que fait la Ville avec ses publicités sauvages « Star 80 » des panneaux lamentables dans tous les coins de la ville, vous devriez donner l’exemple, avec le panneau lumineux au rond-point intermarché, vous n’êtes pas cohérent ».
Robert Belliot précisa que ce panneau servait à l’information municipale et qu’il ne s’agissait point de publicité.
 

Convention avec Cap Atlantique pour la gestion des algues vertes

En cas d’arrivée d’algues vertes Cap Atlantique a associé Pornichet avec La Baule et Le Pouliguen à son plan d’actions de gestion des algues vertes. Les algues vertes ramassées à Pornichet pourront faire l’objet de dépôt sur l’aire d’égouttage de Livery sur la commune de Guérande. Elles pourront faire l’objet d’incorporation aux déchets verts en vue d’en faire du compost.

Auteur : JBR | 30/06/2013 | 4 commentaires
Article précédent : « Controverse sur la dune de la Pierre »
Article suivant : « Muriel Zolliec a démissionné du conseil municipal »

Vos commentaires

#1 - Le 02 juillet 2013 à 14h30 par héric pdl, Pornichet
Bourrage de crane,avec tout les articles dans la presse méme dans OF c'est pas peut dire,de qui se moque t'on.A la rentrèe ce sera moins serein car les vacheries de gamins vont fusées pour avoir la place du ROI.
#2 - Le 03 juillet 2013 à 10h33 par Hias
Durant les vacances, Héric, révisez bien votre français... Nous ferons un contrôle à la rentrée.
#3 - Le 07 juillet 2013 à 17h26 par héric pdl, Pornichet
OK Hias je ferai mieux en 2014, le controle sera en mars,soit au centre,a gauche ou pour les deux droites.Bonnes vacances.
#4 - Le 08 juillet 2013 à 09h46 par Hias
Désolé Héric, votre réponse à mon commentaire non politique est hors sujet.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter