Pornichet Infos

Conseil municipal de Pornichet : il faut s'attendre à de grands travaux

Le conseil de Pornichet s'est réuni le 18 novembre dernier. Le maire a annoncé de grands travaux qui risquent de "contrarier le quotidien des pornichétins". (projet de ville, le port Boulevard de mer.)
Le conseil municipal de Pornichet était en visio.
Le conseil municipal de Pornichet était en visio.

En début de séance Robert Belliot a refusé d’approuver le procès verbal du précédent conseil.

« Dans la délibération 22, vous avez dit qu’entre 2008 et 2014 j’ai endetté la commune à hauteur de 20M€ et que vous l’avez réduit à hauteur de 10M€. Je n’adopte pas ce procès-verbal, car j’en ai ma claque de la diffamation à mon encontre. J’ai emprunté 15M€ sur 15 ans alors que j’avais des emprunts suisses et d’autres sur 25 ans que Monsieur Beaurepaire connaît bien. Comment pouvez-vous salir les gens ainsi ? En 2013 reste à rembourser mes emprunts 11,815 M€ et les emprunts suisses contractés par mon prédécesseur »

Le maire de Pornichet n’a pas fait de commentaires. Il a enchaîné en faisant le point sur les mesures sanitaires. La majorité s’est livrée à une attaque en règle contre les mesures prises par le gouvernement. « Concernant les commerces décisions regrettables non concertées avec les maires, manque de cohérence. Les dernières études montrent que les commerces ne sont pas responsables de la propagation du virus. » Le maire à ironisé « la pêche à pied était autorisée lundi, mardi elle n’était plus autorisée et mercredi elle était de nouveau autorisée en devant rester à 1 km de chez soi. » C’est facile quand on laisse faire cet été les attroupements pour boire la piquette de Pornichet.

Le conseil a ensuite délibéré sur le ROD Rapport d’Orientation Budgétaire appelé précédemment le DOB. 

Dans l’immédiat les conséquences de la crise sanitaire n’ont pas été anticipées, mais il semble que le maire de Pornichet maintienne le cap sur les grands travaux. Projet de ville, le port « on va faire le boulevard de mer » annonce le maire sans savoir pour l’instant combien cela va coûter mais annonce qu’il va chercher des subventions.

Compte tenu du caractère évolutif de la crise sanitaire et des mesures nationales qui pourraient être déployées pour y faire face, de nouvelles hypothèses (Casino, taxe de séjour, …) pourraient intervenir entre la présentation de ces orientations budgétaires et l’approbation du budget primitif 2021 en décembre 2020. Les effets de la crise sanitaire se sont fait ressentir sur les finances communales, entre les achats de masque et de gel, les mesures de soutien aux commerçants ou encore les pertes de recette sur les produits des jeux du casino et sur la taxe de séjour.

L’opposition s’est abstenue sur le vote du ROB : « Les engagements financiers sur 2021 jouent sur les années à venir avec des grands travaux pendant presque tout le mandat municipal. De plus, jamais notre groupe d’élus n’a été associé ni même informé sur les travaux de réaménagement, le plan de circulation, les projets de transition écologique. Sur le fond, malgré quelques points positifs, nous pensons que ni la transition écologique, ni la solidarité, ni la démocratie citoyenne ne sont au cœur des orientations. Le dérèglement climatique s’emballe, la fracture sociale explose et le désintérêt des citoyens pour la politique n’a jamais été aussi fort. » A déclaré Yannick Joubert, Une Autre Voie Pour Pornichet.

 

Intervention de Mme Valérie FRAUX, conseillère municipale, Pornichet c'est vous ! sur le Rapport d’Orientation Budgétaire

« Vous avez une approche très économique. Vous vous félicitez du ratio de désendettement sur 2 ans. Je tendrais volontiers plus sur un ratio de désendettement moyen en France sur 5 ans pour permettre d’accélérer tout ce qui est la transition écologique, tout ce qui est la mobilité douce. Vous avez un « slide » qui résume bien tous ces sujets. Je pense que tout ce qui est le déplacement sur les trottoirs, tout ce qui est la protection des pistes cyclables, en fait tout ce qui est la voirie douce, tout ce qui est l'enfouissement des réseaux, on peut accélérer ; je dirais, on peut mettre le turbo à ce niveau-là. Pourquoi ne pas faire comme les autres, c’est-à-dire avoir un ratio de désendettement sur 5 ans, tout simplement. Et offrir aux Pornichétins, puisque c’est le cadre de vie, plus rapidement ce qui les intéresse, ce qui est leur quotidien.

Si je prends en ce moment, où on est limité à 1 km de chez soi, là, on se rend compte comment sont les trottoirs, on se rend compte que l’éclairage public, s’il était enfoui serait plus agréable. Voilà la proposition que je fais. »

Madame Frau a également déploré un manque de participation citoyenne. Le maire lui a répondu "on ne vous a pas attendu Madame Frau, celà fait 3 ans que l'on fait de la participation citoyenne."

01/12/2020 | 18 commentaires
Article suivant : « Voilà ce que devrait être le futur port de Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 01 décembre 2020 à 20h48 par Emma le retour
Ah! ( soupir de satisfaction)aurions-nous enfin une opposition à Pornichet?
Une ville est une entité vivante composée d'êtres humains, d'animaux, de végétaux. Nous partageons l'eau et l'air. Notre objectif: préserver la place de chacun dans un quotidien harmonieux, sécurisé que nous pouvons partager avec " des touristes" ( n'en déplaise à certains) puisque nous sommes une station balnéaire. Il ne me semble pas excessif de parler de l'âme d'une communauté . Cette expression symbolise et résume le bien-être, le bien vivre ensemble avec les différences, l'atmosphère, l'ambiance...ce qui tranche avec argent, travaux, investissement, subventions ( utiles mais ce n'est pas une fin en soi, la finalité c'est le bonheur, le bien-être). Aussi la voix de l'opposition est indispensable pour garantir la base de la démocratie qui doit nous protéger d'une "tendance" totalitariste. Aussi les propos de l'opposition sont rassurants: "j'en ai ma claque d'être sali ainsi (RB)," ni la transition écologique, ni la solidarité, ni la démocratie citoyenne ne sont au cœur des orientations,(YJ)" "état des trottoirs et absence de participation citoyenne" ( VF). Lorsque le Maire répond qu'il n'a attendu personne pour initier une participation...c'est le geste qui compte. Mais une participation donne bonne conscience et est insuffisante. Il faut inscrire notre collectivité dans une démarche coopérative de construction de projet . Le vrai sens de cela c'est que la population propose et le Maire dispose .Pas le contraire. on n'a pas a subir la volonté d'un Maire qui ne correspond pas aux attentes de la communauté. le Maire est au service de ses administrés.
#2 - Le 02 décembre 2020 à 08h06 par pornichétin
On peut s’interroger sur la légalité des votes au conseil municipal:seule la minorité a le droit de vote.
Chacun aura pu noter que seuls les élus minoritaires sont autorisés à voter : lorsque personne ne s’abstient ou ne vote contre, le maire en déduit logiquement un vote pour à unanimité. Mais lorsque tous les élus de la minorité s’abstiennent, le maire passe directement au point suivant, estimant qu’implicitement que tous les élus de la majorité ont voté pour : c’est probable, mais cette pratique pose deux questions :
• Est-ce que le vote est valable, puisqu’on n’a pas vérifié que personne ne votait contre ?
• La responsabilité d’un élu, c’est d’affirmer publiquement ses choix au nom de ses mandants ; n’y a-t-il pas quelque mépris de la part du maire envers les membres de sa majorité à les priver de s’exprimer publiquement ?
Lors du précédent mandat, tous les conseillers municipaux ayant osé exprimer des différences d’appréciations avec le maire se sont retrouvés éjectés de la majorité : quel débat et quel processus de décision à l’intérieur de la majorité ?
#3 - Le 02 décembre 2020 à 11h42 par Benoît, Pornichet
Emma une opposition où ? Vous avez un maire qui a grenouillé pour être élu avec LREM, LR, qui a des PS sur sa liste, qui est au mieux avec Samzun et Louvrier. Comment voulez vous qu'il y ai une opposition avec Joubert et ses collègues qui n'iront pas contre Beaurepaire et Samzun. On s'est trompé en faisant confiance à cette liste. Les deux seuls opposants sont Frau et Belliot espérons qu'ils vont développer une opposition crédible. Et que va-t-il se passer quand les élus LREM vont vouloir prendre le pouvoir à la prochaine élection ? (ils s'organisent déjà pour)
#4 - Le 02 décembre 2020 à 12h51 par Help!, Pornichet
De ce conseil retransmis en Visio il n’échappe à personne que Belliot s’est ridiculisé tout seul, tant son énervement était palpable. Un galimatias de reproches, qui se retournait contre lui au fur et mesure d’un plaide pitoyable qui n’a d’égal que l’ego revanchard du solo.
Inspirée de même sauce sa voisine d’opposition, V. Fraux, a cru bon de sortir sa science de l’enfouissement de réseaux. Instant lumineux du lampadaire à six pieds sous terre. En dehors d’absurdités constantes, quel est le rôle de ces conseillers ?
La minorité, drapée écolo, faut bien trouver à redire, agita le signal rouge réchauffement climat. Dans un silence de plomb, sans grande conviction, sauf théories remplies d’avis et de conseils ampoulées, s’est pris les pieds dans le tapis et retourna son intention de vote en faveur des solutions prises en amont par l’équipe majoritaire. Laissant comme deux ronds de flan le duo qui visiblement fait écurie à part.
Heureusement qu’il y en a qui sont concernés par la vie économique et sociale de la commune, qui se charge au quotidien de son développement, car nous serions dans de beaux draps avec des palabreurs chez qui l’incompétence domine un sens bien peu responsable.
Des traits de personnalité qui interrogent et, ne sont pas pour redonner confiance.
#5 - Le 02 décembre 2020 à 14h56 par Emma le retour
Help 4, en réaction à votre commentaire qui est odieux, insultant, humiliant, méchant ...inqualifiable, mon intention n'est pas de défendre les conseillers incriminés car ce serait confirmer l'incompétence et le crétinisme dont vous les accablez. Ils ont la capacité de se défendre eux-mêmes. Ce que je défends c'est le droit des Pornichétines, Pornichétins résidents du quotidien ou occasionnels, qui sont à la fois citoyens, contribuables et usagers. L'intérêt général de la commune doit être garanti par le principe du contradictoire et la liberté d'expression. Ceux qui ont prétendu aux dernières élections Municipales défendre des programmes meilleurs le fassent. C'est leur devoir. Et qu'ils le fassent avec conviction pour le collectif et pas que pour leurs intérêt ou ambition propre.
Car enfin, Benoit vous avez raison il n'y a pas d'opposition, je doute que les têtes de liste en Mars 2020 aient éprouvé une volonté farouche d'être élu Maire. Sinon ils n'auraient pas démarré leur campagne en janvier, voir en février. Certain aurait assumé sa place dans l'opposition au lieu de laisser son siège à une candidate sortante de la majorité municipale qui n'a exprimé son opposition au Maire qu' au bout de six ans! NON ce n'est que le Covid 19 qui est responsable de l'abstention mais la lucidité, le doute face aux deal, au petits arrangements entre amis. On laisse gagner le candidat sortant et en échange on gagne personnellement un petit quelque chose. A ce titre le dernier conseil municipal est une illustration parfaite: le silence...Pour gagner le vainqueur a mis en place un système consenti par tous. Mais comme dans tous les systèmes si une pièce bouge...Help priez pour que chacun reste dans son écurie comme vous dites, priez pour que ceux que vous prenez pour des cons le demeurent et priez surtout pour que l'équipe majoritaire au nom de laquelle vous semblez vous exprimez soit aussi intelligente que vous le pensez et demeure UNIE. Moi je prie pour vous par miséricode.
#6 - Le 02 décembre 2020 à 15h41 par Herbert, Pornichet
Benoit, sur "ils s'organisent déjà pour" ne mettez pas tout le monde dans le même sac "La question n'est pas En Marche, le problème c'est Emmanuel Macron" et "un gouvernement qui, à force de faire du en même temps, de faire semblant, de sombrer dans l'hyper communication, d'oublier de traiter les problèmes à la racine (...), est en train de s'étioler à l'intérieur". Ils (les élus LREM) feraient bien de remonter les infos de terrain sur la perception des mesures pour traiter les crises : Attestations infantilisantes, déplacements restreints, achats sous surveillance… Le second confinement s'est rapidement mué en feuilleton burlesque. Qui révèle tristement l'absence cruelle de toute préparation digne de ce nom : ce gouvernement ne cesse de prendre des décisions qui semblent improvisées en dernière minute et pour lesquelles, donc, il ne pense à mettre que la moitié des moyens à disposition. Le reste se fait "en marchant", comme ce gouvernement prétend depuis les débuts de l'épidémie "apprendre en marchant" !
Depuis bientôt 7 ans notre commune n’avance plus à tâtons, grâce à une équipe qui va de l’avant mue par un leadership fort d'expériences du privé transposées au services public. Ce n'est pas le fruit du hasard (dans lequel on était plongé).
Qui ne comprend rien au travail, au commerce, n’a jamais travailler, c’est simple. Mettez vous en charge de responsabilités pour vous faire une toute autre vision des réalités de la fonction d'élu!
#7 - Le 02 décembre 2020 à 20h16 par Emma le retour
Avec tous ces travaux et tout ce bétonnage je voudrais savoir où le Maire de Pornichet trouvera encore une place pour construire sa PYRAMIDE.
Y'en a marre de la concurrence qui vous détruit vos terriers et vos galeries!!!
#8 - Le 02 décembre 2020 à 21h00 par Emma le retour
Je suppose que le Maire doit lire chaque jour Pornichet infos web. Aussi je m'autorise à m'adresser directement à lui: " Monsieur le Maire, en ce contexte du 2 décembre 2020 Les Pornichétin(e)s comme tous les autres humains de la planète(pandémie) ne pensent qu'à une seule chose : le déconfinement qui leur permettra de retrouver la liberté d'aller et venir, de s'embrasser et de respirer . Et là , masqué de noir et vêtu de noir, vous leur annoncez que la fête c'est par pour demain car "de grands travaux risquent de contrarier leur quotidien!" cela fera bientôt un an que notre quotidien est contrarié par le civid 19.Un an que les commerçants sont en souffrance et vous voulez éloigner leurs clients en annonçant des travaux!!! Votre annonce est d'une extrême violence pour tous. Il serait sage que vous mettiez du cadre dans votre équipe de com et que vous reveniez sur votre empressement à créer des nuisances ( même si le projet est utile et pertinent) dans une démarche humaine et bienveillante vis à vis de notre population et de ses visiteurs. Différez ces travaux ce n'est pas le moment d'une telle annonce. Laisser nous respirer"
#9 - Le 02 décembre 2020 à 21h04 par patrick de nice, Pornichet
Souvent le nom que l'on porte peut avoir une influence sur un comportement obsessionnel...
Monsieur le Maire de Pornichet la commune n'est pas votre entreprise. c'est une collectivité locale. Les travaux d'urbanisme ( à part les trottoirs défoncés) semblent être pour vous la seule trace de votre fonction. Effectivement comme ils génèrent beaucoup de nuisances ils s'imposent à nos sens et à notre quotidien. De grâce calmez-vous! Pornichet, messire, ne sera jamais votre Versailles"
#10 - Le 02 décembre 2020 à 21h06 par nouvel arrivant, Paris
Dans quelques mois nous pourrons retirer nos masques et respirer l'air du large librement; écouter la mer et les mouettes!
Eh bien non il faudra conserver nos masques contre la poussière des travaux et porter un casque pour nous protéger des nuisances des marteaux piqueur...de grâce accordez nous un peu de répit. Nous avons besoin de calme pour lâcher prise. Nous exigeons une perspective apaisante.
Merci de retarder les travaux
#11 - Le 03 décembre 2020 à 16h01 par Julien, Pornichet
Bonjour,
pour ma part, maintenant que c'est prêt et que les aspects financiers sont maîtrisés, j'aurais tendance à dire...
"Allons yyyyyyyyyyyyyyyyy".

Si je fais une liste à la Prévert, grâce aux efforts de ces 6 dernières années, on a eu, et dans le désordre :
- le square Hervo,
- la point du bec,
- les avenues Mazy/De Gaulle et la place du dauphin,
- la salle des sports,
- la passerelle du port,
- la dune du port d'échouage,
- un réaménagement du bois joly
- et un premier paquet de pistes cyclables.
même si j'en oubli, je trouve que cela fait déjà un beau travail (NB, d'ou pour une bonne part la ré-élection du maire).

Bilan, on ne peut que voir ressortir les cotés très dépassés et très fatigués de notre place du marché, de notre front de mer, de notre boulevard de St-Nazaire, et de nos ports.
Je me connais, je serai le premier à râler des déviations et des voies dégradées....
Mais comme je dis au boulot, plus vite commencé ... plus vite fini..

Merci de continuer les travaux
.... j'ai hâte de voir ces nouveaux aménagements
.... et surtout le futur ciné associatif.

CDLT
#12 - Le 07 décembre 2020 à 10h57 par ismail, India
nice post
#13 - Le 07 décembre 2020 à 19h47 par Placide, Pornichet
Tiens ! comme c’est bizarre ? Les commentaires "Emma le retour" sont apparus sous Michèle Adam puis, par quelle magie, (ou à quelle demande)revenus à leur blase initial. Elle a la mer Michèle. Elle a aussi la main ? aussi dure que la dent ? à la ni vu ni connu j’t’embrouille !!! Si ce n'est elle c'est donc pas une autre.
#14 - Le 09 décembre 2020 à 11h31 par Made, Pornichet
Tout est fait, ou dit, pour nous écœurer. Chacun est-il bien dans son rôle ? Le cyber harcèlement est au quotidien. Que ce soit images télés speechs ou commentaires. On accorde beaucoup trop d’importance à des faits souvent imaginés, des esprits plus féconds en bassesses sur l’action publique, qu’ayant un tant soit peu sens des responsabilités.
Drôle d’ère de vivre aux rythmes des réseaux où quelques pensent s’illustrer d’incompétences par tirades truffées d'approximations et contre-vérités. Posons-nous la question de savoir si des contenus incitatifs ou, sans équité de mesure, nous aident dans ces turbulences ou, au contraire ne font que les accroitre? S’efforcer de servir le public avec justesse c’est la pierre angulaire de la crédibilité.
#15 - Le 11 décembre 2020 à 15h16 par Porte-plume, Pornichet
#2 Qu’est-ce qui vous fait dire que la majorité ne peut s’exprimer ? En fait ce qui vous dérange c’est que tout le monde soit d’accord. Sur que vous n’êtes pas rompu à la concorde pour nous faire du Cornetichétin. Discorde et asociabilité ne sont pas les meilleures qualités pour qu’un élu se fasse entendre. Devoir se contenter de driver V. Fraux est piètre réussite. La présentation chiffrée du laïus PCV est à s’y méprendre. Jusqu’à preuve du contraire elle ne met pas la blogosphère locale, ni le conseil, en émoi.
#16 - Le 12 décembre 2020 à 09h13 par lefox, Pornichet
"Qu’est-ce qui vous fait dire que la majorité ne peut s’exprimer ? En fait ce qui vous dérange c’est que tout le monde soit d’accord." Donc, silence dans les rangs, dit le camarade Porte plume.
#17 - Le 31 décembre 2020 à 10h33 par Cqui?
Question travaux j'ai adoré voir les engins niveler la plage avant l'hiver et les tempêtes.
C'était une première à cette époque de l'année, et un première qui a du coûter quelques milliers d'euros.
Tout ça pour rien puisque au premier coup de vent tout le sable déplacé s'est barré.
Qui a donc bien pu avoir cette idée de génie ? Un élu ou un fonctionnaire? Cadeau de fin d'année à une entreprise ?
#18 - Le 05 janvier 2021 à 10h00 par PB, Pornichet
Eh oui pourquoi ce rehaussement des dunes après la cabane du port d'échouage?? les travaux d'aménagement de la dune square Hervo n'avait pas demandé ce rehaussement!!! Alors pourquoi? pas de raisons données. Ah peut être pour atténuer l'effet mur du prochain rehaussement de la digue du port à seuil ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter