Pornichet Infos

Conseil municipal : Dormez braves gens, la Mairie veille !

Alors qu’un grain comac s’abattait sur le toit de la salle du Conseil municipal, les acteurs politiques, comme de vieux loups de mer forgés par les tempêtes, ronronnaient, imperturbables.

Il faut admettre qu’avec en médication introductive le rapport de la Chambre régionale des comptes des Pays de la Loire, les conditions étaient requises pour endormir son monde, adjoints, conseillers, opposition et public compris. « La Mairie était bien gérée » c’est « Teddy qui l’a dit » « tout va bien dormez sur vos deux oreilles, on s’occupe de tout, circulez il n’y a rien à voir ! »

On pouvait se demander, d’ailleurs s’il y avait une opposition dans la salle, tant ses observations ni intelligibles ni compréhensibles déstabilisaient la majorité. C’est même avec une certaine morgue que le Maire répondit à des contradicteurs qui ne faisaient que de la figuration puisque qu’au bout du compte tous votaient en chœur chacune des propositions.

Nous avons tous connu les tristement célèbres républiques bananières, Pornichet serait donc une démocratie bananière. Il est vrai qu’avec le réchauffement climatique, faune, flore se déplacent et avec elles les us et coutumes qui vont avec.

Que reste t-il de la démocratie à Pornichet ?

Cette commune de 11 000 habitants compte presqu’autant de votants, une exception générée par la présences d’inscrits en résidences occasionnelles.

Pornichet appartient-elle encore à ses habitants ?

Une question à laquelle, déjà, une opposition, « s’il y en a une dans la salle ? » pourrait tenter de répondre. Pour l’heure les gestionnaires sont au pouvoir ils se tapent sur le ventre en se racontant de bonnes blagues et la météo de cette soirée ne les a  même pas dérangés. 
Pourquoi s’inquièteraient-ils d’ailleurs, leur République est en marche alors que leurs opposants potentiels n’osent même pas mettre le nez dehors.

Luc Renac

Auteur : Tribune Libre | 15/11/2019 | 2 commentaires
Article précédent : « Pornichet : le vrai coût du parc paysager et de l’hippodrome »
Article suivant : « Pornichet : la folie du bétonnage continue »

Vos commentaires

#1 - Le 18 novembre 2019 à 22h16 par LEROY
Tiens, tiens....et si c'était la future tête de liste de l'opposition qui s'exprime ainsi dans cet article, étant donné l'état semi-comateux de l'actuelle telle qu'elle est décrite ici.
Wait and see!
#2 - Le 19 novembre 2019 à 09h00 par GAULLISTE DE GAUCHE , Pornichet 44380
Mail de Stéphane Gachet* mardi 19

Bonjour Alain

Bien sûr que oui ,un dossier à bien été formulé
Par Stéphane Cauchy pour soutenir JC Pelleteur
et avec l’accord de ce dernier

*Responsable de l’examen des investitures LREM

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter