Pornichet Infos

Conseil Municipal : Le projet de regroupement des écoles fait l'objet d'un vif débat

La municipalité a expliqué de nouveau, son projet de regroupement des écoles et de fermeture de Jean Macé.

Le Maire de Pornichet a rappelé que lors du conseil municipal de Pornichet du 27 janvier, le lancement de la procédure du concours d’architectes a été voté à l’unanimité.

La municipalité a évoqué le coût élevé de la restauration de l’école Jean Macé à environ 1,5 millions d’euros. Elle a expliqué qu’il valait mieux investir 3,5 millions d’euros dans un groupe scolaire que de dépenser 1,5 millions d’euros dans une rénovation.

Robert Belliot (opposition) a clairement exprimé qu'il était contre le projet de fermeture de l'école Jean Macé. 

Il a rappelé au conseil que lorsqu'il était Maire, la construction du lotissement du Pouligou avait permis d'éviter la fermeture d'une classe à l'école du Pouligou.

Jacques Corneti, conseiller municipal dans l'opposition, a remis en cause la façon dont la municipalité avait "fait voter" le projet de regroupement des écoles, lors du conseil du mois de janvier. Il a affirmé que le seul vote qui avait eu lieu fut sur le lancement du concours d'architectes et non sur la fermeture de Jean Macé. A ce sujet, Robert Belliot a demandé à au Maire "d'être plus clair dans les textes à voter."

Le Maire a répondu que puisque les élus avaient voté pour le lancement du concours d'architectes, cela sous-entendait qu'ils approuvaient le regroupement des écoles et la fermeture de Jean Macé.

Jacques Corneti a informé le conseil que lors de la réunion du 4 décembre avec les représentants des parents d'élèves, le Maire avait annoncé la fermeture et la démolition de l'école Jean Macé, " je vous en donne la primeur car les élus eux-mêmes ne sont pas au courant." Lors de la même réunion, Jean-Claude Pelleteur a coupé court à toute discussion en disant : "non, je ne vous demande pas votre avis, la décision est prise, je vous informe". 

Jacques Corneti a exprimé ses interrogations sur "la vision que Monsieur le Maire a de la démocratie, du fonctionnement d'une municipalité et de ses relations avec les élus du conseil municipal."

2400 personnes ont signé à ce jour la pétition contre la fermeture de Jean Macé dont 1600 habitants de Pornichet. Sur 170 familles de l'école Jean Macé, 115 se sont prononcées contre le projet, 1 pour et 10 sans opinion. Les parents d’élèves de Jean-Macé restent confiants « L'école n'est pas encore fermée. Nous avons de bons arguments. Nous sommes confiants pour la suite des événements. »

Devant tant de résistance sur ce projet le Maire va-t-il continuer dans sa démarche ?

Auteur : NG | 07/04/2016 | 27 commentaires
Article précédent : « Ouf ! Flipper est revenu »
Article suivant : « Le maire s'explique quant à son projet école »

Vos commentaires

#1 - Le 07 avril 2016 à 21h03 par Humhum
Donc je résume, lors du dernier article, cerains juraient que le conseil etait unanime.
Visiblement ce n est plus le cas.
Et je repose ma question:
Maintenant, la vraie question, est : A qui va profiter ( ce n'est pas un gros mot) cette opération ?
Aux contribuables?
Aux parents d'élèves?
Aux élèves?
Aux promoteurs? (ceux qui vont aménager un jour la zone)
Aux administrés? (Peut-être y aura-t-il un jour à cet emplacement une maison de retraite, dans laquelle nous pourrions nous retrouver, cher Déhem)

A d'autres ? ( Qui?)

Voilà, j'aimerai bien que l'équipe municipale réponde.

Moi perso , c est la douloureuse a payer qui ne me plait pas. On a connu M. Pelleteur plus prés de ses sous, c est vrai qu' ici il s' agit des notres!
#2 - Le 08 avril 2016 à 14h28 par Mouchou
Vive la France irréformable !
Si on trouve un moyen de valoriser le patrimoine communal en faisant du pognon pour la commune, en rationalisant les groupes scolaires -n'oubliez pas que le nombre d'enfants n'augmente pas vraiment - en faisant des économies qui profiteront à tous, peine perdue, on trouvera toujours des adaptes du NIMBY et on se heurtera donc aux intérêts particuliers qui paralyseront le système.
C'est à désespérer.
Je fais partie de ceux qui sont dégoutés de la politique, autant à cause des politiciens qu'à cause des administrés.
#3 - Le 08 avril 2016 à 16h12 par Humhum
@ Mouchou

C'est votre seul argument pour dépenser 3,5ME en lieu et place des 1,5ME?
Cela ne m'étonne pas que nous soyons dans cet état de dépenses et de dettes, avec des gens comme vous qui veulent réformer, juste pour réformer.
Et alors votre dernière phrase, c'est à désespérer d'avoir sur ce sujet,des contradicteurs qui viennent nous prouver que ce projet tient la route.
Vous prenez vraiment les "administrés" pour des c...? Quand au dégoût de la politique! arrêtez de confondre un sujet local, purement local, de la politique en général.

Ah! j'allais oublier, faire du pognon pour la commune. Rien que le vocable montre l'intérêt que vous portez à notre commune. Quand au pognon pour la commune, ou et quand viendra-t-il ? Pour l'instant c'est de dépenses que l'on parle, d'économies à réaliser.
Mais peut-être avez-vous des infos sur l' après pour Jean Macé?
Dites-nous tout. Seriez-vous initié? Attention, là cela devient sulfureux, on irait tout droit à un Pornichet Papers.
#4 - Le 08 avril 2016 à 17h40 par MULAN
Mouchou
Si le nombre d'enfants n'augmente pas et n'augmentera pas dans l'avenir (ce qui reste à prouver) pourquoi détruire une école qui a 6 ou 7 classes non occupées (cf :mairie) pour construire une nouvelle école ?
Rationalisons en réaffectant les salles libres en classes recevant les enfants de Gambetta.
Économies : en dépensant 3,5M€ au lieu de 1,5M€ il est clair que la mairie fait des économies.
Où sont les « intérêts particuliers » ? Peut être sont-ils du coté de la mairie !
Je vous laisse à votre désespoir
#5 - Le 08 avril 2016 à 18h12 par On se moque de nous, Pornichet
Mouchou,,
Oú voyez-vous des économies dans ce que nous dit Monsieur Pelleteur?
Il vaudrait mieux rénover l'école Jean Macé. En effet, cela coûte 1,5 million. Alors que construire une école coûte minimum 3,5 millions.
De qui se moque t-on? C'est avec nos impôts qu'il vont construire une nouvelle école dans le secteur de Pornichet où il y a le moins d'enfants. Le centre ville est trop cher pour les jeunes!
Pourquoi les enfants de l'école du centre ne vont pas à l'école Jean Macé ou il il a des classes de libre (c'est ecrit sur le site de Pornichet)?
Je suis d'accord avec Humhum, à qui cette opération va encore profiter? Sûrement à un promoteur qui va faire de beaux immeubles à la place de l'école Jean Macé.
On se moque de nous, on nous prend pour des idiot!
En tout les cas si M. Pelleteur ne revoit pas sa position, il ne fera pas un second mandat, c'est sûr. Il doit écouter les Pornichétins.
#6 - Le 08 avril 2016 à 19h25 par Gh
entre un maire qui communique mal et des opposants systématiques, Pornichet est à nouveau sclérosé.
Pour ce qui est des pétitions, les gens signent n'importe quoi, gobent tous les arguments démagogiques des uns et des autres au détriment des coûts et du bien commun.
#7 - Le 08 avril 2016 à 20h00 par mouchou
Au bal des imbéciles, les idiots sont rois.
Je ne suis ni initié ni ne fais partie de la liste ou de la majorité municipale. Oui il faut densifier la ville, oui il y a sans doute des réserves foncières à réaliser qui pourraient financer des équipements structurants. L'école Jean Macé fait partie de ces réserve , à terme la caserne des pompiers et les ateliers aussi).
Parce que si Pornichet reste immobile, Pornichet meurt. Il faut du logement social, il faut du logement intermédiaire. Sinon on va continuer dans le résidentiel secondaire. Vous voulez finir comme Le Pouliguen pour ce qui concerne la pyramide des âges ? L'équipe municipale en place a un début de solution.
NIMBY, continuez à entraver les gens qui travaillent !
Ma réponse à la deuxième question de "marredes..." est OUI ! Mille fois oui.
Ingouvernable disais-je.
#8 - Le 08 avril 2016 à 20h21 par Humhum
@ Gh
C est un peu court , qui etes vous pour dire que les gens signent n importe quoi?
Dites nous ce qui dans la pétition serait du n' importe quoi?
Moi j affirme que tant ques les maires et le notre fait maintnenant partie de ceux lá, ne joueront pas la democratie directe pour des dossiers de cette taille, on aura toujours une société qui se divise, des dossiers qui feront l objet de recours, bref des blocages et des suspicions.
Et ne me dites pas qu un référendum n est pas possible, á l' echelle de notre budget, on est largement supérieur au rapport budget etat/ aeroport de notre dames des landes , par exemple.
Alors faudra-t-il occuper Jean Mace?
#9 - Le 09 avril 2016 à 11h34 par ras, Pornichet
@ Humhum

Ah non pas une ZAD :) et puis quoi encore?
#10 - Le 09 avril 2016 à 12h10 par critique
Mouchou
Porter la « bonne parole » est une chose mais les invectives, les insultes et la méconnaissance des problèmes en sont une autre.
Vous dites « il faut densifier la ville » je me permets de vous signaler que le programme appelé PLH prévoit la construction de 900 logements sur 6 ans, les terrains sont déjà affectés et que sur ces 900 logements prévus 67 % seront des logements sociaux.
Vous devriez lire les documents officiels publiés par votre idole ou son équipe.
En ce qui concerne les réserves foncières qui devraient financer des projets structurants...encore là vous avez la méconnaissance du problème puisque notre premier magistrat a dit qu'il laissait à son successeur le foncier rendu disponible.
Pornichet ne reste donc pas immobile mais la ville est conduite par un capitaine qui tient, parfois, un cap plus que contestable
#11 - Le 10 avril 2016 à 20h51 par Humhum
Mouchou

Vu la considération que vous portez aux Pornichétins, et ce pour quoi vous vous prenez, ( entre nous vous n etes pas le seul a travailler!):
Je ne trouve pas d' intérêt á vos argumentts et encore moins á vos insultes.
Et du logement social, on peut tres bien en faire au centre de Pornichet, æ l ' emplacement des Ramiers, par exemple, et garder Mace. Ça ça serait du bon sens commun. Et cela profiterait autant á l' économie.
#12 - Le 11 avril 2016 à 18h03 par Mouchou
Allez-y les amis, pas de souci.

Vous voulez que rien ne bouge, ou bien vous voulez que cela bouge mais sans vous impacter le moins du monde.

Sur le fond je m'en fiche, je ne suis inféodé ni aux uns ni aux autres. J'entends cependant le discours des nombreux papas et mamans qui nous courent après pour faire signer leur jolie pétition : 0,5% d'entre eux ont un raisonnement lié à l'intérêt public.

Restez entre vous et que rien ne vienne déranger votre douce quiétude. Gardez vos avantages personnels petits et grands.
#13 - Le 11 avril 2016 à 23h33 par nom, Pornichet
Les pétitionnaires font la sortie de la poste pour draguer les seniors comme d'autres font la sortie des écoles..
#14 - Le 11 avril 2016 à 23h38 par nom, Pornichet
humHum, vous insultez les gens en leur faisant signer une pétition en leur disant que la mairie veut fermer une école, c'est scandaleux et,quand on insiste, vous invoquez la proximité c'est écoeurant ces manières de procéder, vous n'avez aucun respect pour la démocratie !
#15 - Le 12 avril 2016 à 10h09 par nom, Pornichet
J'ai lu avec une grande attention le tract de la fcpe.... et je n'ai rien compris, c'est une grande oeuvre de désinformation contradictoire !
#16 - Le 12 avril 2016 à 13h26 par nom, Pornichet
Monsieur Cornetti s'est fait élire sur la liste de JCP, il serait cohérent qu'il donne sa démission puisqu'il se dit maintenant ''dans l'opposition'', c'est un peu gonflé de se faire élire sur une liste et après se dire opposant !
#17 - Le 12 avril 2016 à 20h34 par nom, Pornichet
humHum, aucun respect pour l'argent des contribuables, peut être ne paye peut être pas d'impôt à Pornichet ?
#18 - Le 13 avril 2016 à 11h31 par Humhum
@ Nom

Tout ce qui est exagéré est insignifiant.

Et je le répète vous êtes***MODERATEUR***
Ce commentaire va sans doute être bloqué , mais c'est la vérité.
Et de plus vous affirmez que je fais signer une pétition, et que ce faisant j'insulterai les gens ! Renseignez vous, sur le droit de pétionner.

Enfin, M. Cornetti, comme vous le dites, s'est fait élire. Il ne doit donc des comptes qu' à ses électeurs, pas à M. Pelleteur. Il fait justement progresser la démocratie en restant en place. D'autres ont souvent choisi la chaise vide, ce qui n'est pas la solution.
Vous êtes sans doute ***MOERATEUR*** cher nom, ou vous en seriez l'exemple même.
C'est à cause des comportements comme le vôtre, ou des mentalités comme la vôtre, que l'électeur lambda ne fait plus confiance dans ses élus.
#19 - Le 13 avril 2016 à 11h37 par Humhum
@Mouchou

Comment voulez-vous être crédible, quand vous affirmez que " 0,5% d'entre eux ont un raisonnement lié à l'intérêt public?"
Quand dans la même phrase vous dites " J'entends cependant le discours des nombreux papas et mamans qui nous courent après .."
Vous reconnaissez donc que les opposants sont nombreux !

Vous prenez vraiment les lecteurs de PI pour des imbéciles.

Réfléchissez donc sur le fond. Et venez exposez et écrire, face aux arguments des opposant, vos propres arguments.

Votre pseudo discours culpabilisateur ne convainc personne.
#20 - Le 13 avril 2016 à 14h23 par curieux
@ nom
À vous lire vous estimez qu'il y a plus de 2600 incultes dont 1700 Pornichétins qui ne comprennent rien alors que vous, bien que vous n'ayez rien compris (c'est ce que vous écrivez dans un blog) vous vous permettez de porter un jugement de valeur. Oh la la que de contradictions !!!!
Au fait combien de pseudos utilisez vous pour remplir les cases de P.I. ?
#21 - Le 13 avril 2016 à 20h12 par constat
@ curieux
@nom il utilise qu'un pseudo, par contre vous, vous en utilisez plusieurs!
C'est bien de se répondre et d'essayer d'entretenir un pseudo dialogue, mais éviter d'utiliser les mêmes arguments !
#22 - Le 14 avril 2016 à 11h49 par Chenu, Pornichet
Au travers des propos creux de Belliot et ceux du strict comptable Cornetti il n’en ressort que de l’aversion pour l’un, de l’inimitié pour l’autre, aux égards de J.C.Pelleteur et de son équipe. C’est pauvre et du pareil au même, tel que le débat s’en trouve vidé de son sens. Le sujet mérite pourtant une attention particulière. Sans aucune vision du futur, ces gens ne savent que déprécier les compétences du maire, sans autre proposition que la contradiction. Uniquement par jalousie de la fonction qu’il occupe. User de soupçons et manier l’archifaux est un vrai fléau, cela ne fait rien avancer. Etre soucieux du développement de la commune et l'entreprendre est sain. Depuis Avril 2014 Pornichet se nourrit de concret. C’est nettement mieux !
#23 - Le 17 avril 2016 à 11h52 par constat
Je vois que la liste Galerneau (Pichon ,Beaurentin et Cie)a trouvé un moyen d'exister en mettant de l'huile sur le feu ,pour l'avenir de jean macé
#24 - Le 18 avril 2016 à 12h43 par Pascal Pichon
Bonjour

Cité dans un commentaire, je souhaite apporter quelques précisions:

- Le fait d'avoir été battu aux dernières élections, ne nous ôte en aucun cas le droit de s'exprimer ( d'exister comme le disent certains).

Et je tiens à souligner qu'heureusement l'équipe en place accepte de discuter, et dans un respect mutuel. Ce ne fût pas toujours le cas.

- Notre système démocratique est basé sur le débat, le refuser est toujours l'expression d'une volonté " fascisante". Invoquer l'huile sur le feu pour échapper à ce débat, est la première étape de cette volonté.

-Le débat en question " fermeture de Jean-Macé" , n'est pas de notre fait.

-Enfin les enjeux: on parle ici de plusieurs millions d'euros quelles que soient les solutions invoquées, méritent l'attention de tous les Pornichétin-es.
Et cela sans citer l'avenir de notre commune : scolaire, foncier, urbanisme, et j'en ouble certainement.

Alors ,ne nous plaignons pas du débat, et demandons toujours plus d'arguements,de concertation, de compromis, pour faire en sorte qu'à la fin le projet retenu soit le meilleur.
#25 - Le 19 avril 2016 à 17h20 par administré
Parfaitement d'accord avec Pascal PICHON dont le commentaire nous change d'un grand nombre exprimés avant lui.

Décidemment Pornichet ne sort pas de sa polémique légendaire. Quelle tristesse !
#26 - Le 22 avril 2016 à 09h26 par Porte-plume, Pornichet
Tant que sera relayé l’inclassable action des semeurs et organisateurs de pagaille vivra ici l’inguérissable polémique sur la fonction de maire. Quel crédit apporter à une pétition menée à la hussarde sur les marchés, aux portes à portes, ou encore en cérémonies ? Signatures de complaisance, forcées ou pas ? Entre ceux qui sont contre tout, ceux qui ignorent ce sur quoi ils pourraient être d’accord, et ceux qui se disent avocats de la démocratie, qui dit vrai ? Peut-être que si l’opposition ne se cachait pas derrière un cafouilleux porte-voix baudruche on aurait des échanges dignes de ce nom, comme le souligne justement M.Pichon.
Pourtant, sans aucune mesure comparable avec l’ancienne, cette municipalité fait preuve de lucidité, mais pour que le débat puisse exister, encore en faut-il la volonté de le faire vivre et la capacité exemplaire. Un cas d’école !
#27 - Le 24 avril 2016 à 00h58 par nom, Pornichet
humhum, je tiens à vous remercier pour vos divers commentaires me concernant car ils ne font que confirmer les miens ! Notamment, vosez écrire "M. Cornetti ne doit donc des comptes qu' à ses électeurs, pas à M. Pelleteur." c'est complètement faux car les électeurs ont élu une liste dont la tête était JCP et non pas M. Cornetti, vous avez une drôle de conception de la démocratie et votre pétition en est le parfait exemple, comme dirait Porte-plume ci-dessus !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter