Pornichet Infos

Conseil Municipal : Robert Belliot donne sa version dans le dossier Cap Atlantique- CARENE

Lors du Conseil Municipal Robert Belliot a qualifié « de grand moment de théâtre le débat qui a eu lieu lors du conseil communautaire de la CARENE ».

Joël Batteux et Olivier Richard avaient exprimé leurs points de vue sur la manière dont a été menée l’étude financière.

Robert Belliot a lu la déclaration suivante au Conseil :

« Rappelons la consultation des habitants du 5 février 2012, où 63 % se sont prononcés en faveur du rattachement de PORNICHET à CAP ATLANTIQUE.
Ai-je le droit d’ignorer cette expression des Pornichétins ?... NON.
Vous pouvez compter sur moi, sur ma ténacité. Depuis, je ne suis pas resté inactif.

Non sans mal, nous avons obtenu l’instauration d’une convention de groupement de commandes que Joël Batteux, Yves Métaireau et moi-même, avons signée.
Conjointement, nous avons retenu l’offre de KPMG, cabinet reconnu et par ailleurs commissaire aux comptes à la STRAN.
Les 3 entités ont accepté ce choix sans à priori.
Figurez-vous qu’en analysant les différentes offres, nous avons découvert dans les références d’une proposition faite par Ressources Consultants Finances que ce cabinet avait déjà fait la même étude sur les conditions de sortie de Pornichet (coût 15 192 € HT), pour le seul compte de la CARENE.
J’ai donc écrit en tant que Maire au Président de la CARENE pour avoir une copie de cette étude, je me suis heurté à un refus. Aujourd’hui, cette même demande en tant que Vice-président de la CARENE a été refusée.
Pourquoi cacher cette étude commandée par une seule collectivité, mais qui semble gêner la CARENE ? Par contre, la commande par 3 entités de l’étude en cours ne peut être qu’un gage d’impartialité.

Depuis l’été dernier, 4 réunions techniques se sont déroulées entre les directeurs généraux et les directeurs financiers des 3 collectivités concernées.
En parallèle, 2 comités de pilotage (avec les élus) ont été reportés… pourquoi ?

Les grandes tendances qui se dégagent de l’étude en cours, qui est quasiment terminée, doivent gêner la CARENE semble-t-il ; pour preuve les différentes volte-face concernant les réunions de comités de pilotage, ou encore les changements dans les données transmises par la CARENE à KPMG, notamment sur les charges liées au personnel (pour les compétences eau potable et assainissement, le personnel affecté est passé en quelques jours de 6 à 9 personnes).

Nous voulons tous la vérité !...
Le rétroplanning de l’étude prévoyait que les conclusions soient arrêtées pour fin 2013, la CARENE l’avait ainsi accepté.

Je reste vigilant. Que chaque entité assume ses responsabilités en toute objectivité pour que les administrés en prennent connaissance.
Moi je les assume en toute transparence. À Pornichet, nous n’avons rien à cacher et nous respectons le travail et le professionnalisme des membres du comité technique et du cabinet KPMG.

J’espère qu’en cette fin d’année, on puisse – entre gens de bonne volonté – retrouver la sérénité de la discussion dans le respect de nos administrés et de la démocratie.

Prévue initialement vendredi dernier, puis annulée à la demande de la CARENE, la prochaine réunion du comité de pilotage est planifiée au 15 janvier 2014. »

Par la voix de Bernard Scordia, l’opposition a jugé l’attitude du maire de Pornichet de « pitoyable ».
Robert Belliot  comme prévu dès le départ, va faire de ce dossier un des enjeux de la prochaine élection municipale.





 

Auteur : JBR | 20/12/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « La réponse officielle de La Carène à Robert Belliot »
Article suivant : « Feu vert de Cap Atlantique pour accueillir Pornichet, ce n' est pas tout à fait ça ! »

Vos commentaires

#1 - Le 20 décembre 2013 à 19h04 par Romajma, Pornichet
Mr Le Maire,

Est-ce vraiment le moment le moment d'entamer cette démarche...

N'y a t il pas plus urgent en cette période difficile ???

Nous devons faire des économies et les collectivités locales doivent montrer l'exemple.

Nous n'entendons parler que de dépenses...

A quand la diminution du train de vie du grand bazar
#2 - Le 21 décembre 2013 à 22h40 par ladeprime, Pornichet
Les vols ont éxplosé à Pornichet,il serait grand temps d'arreter le le grand et immense baratin sur CAP et la CARENE et s'occuper de toute cette raccaille qui vide nos maisons.
Ras le bol de toutes ces depenses pour des ideaux de bonne figure.
Au travail bon sang!!!!
#3 - Le 22 décembre 2013 à 10h08 par Noel
Ca c' est vrai qu' en faisant distribuer le magazine par la police municipale, on laisse pendant ce temps lá, le champ libre aux cambrioleurs .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter