Pornichet Infos

Conseil Municipal : votation Robert Belliot prend tous les risques

Le gros morceau de ce conseil était la délibération adoptant le principe de consulter les électeurs pornichétins sur le retrait de la CARENE pour l’adhésion à Cap Atlantique.

Contrairement à ce qui a été dit, la pétition qui a recueilli 2000 signatures n’est pas une initiative de l’association Ensemble pour Pornichet. Robert Belliot avait lancé l’idée lors de sa campagne des municipales de quitter la CARENE. La décision a été prise dans son cabinet, mais pour justifier d’une délibération au conseil municipal il a envoyé son association faire signer une pétition.
Pour Robert Belliot le conseil municipal « ne peut ignorer le débat lancé sur la place publique et il paraît indispensable dans une démarche démocratique de prendre l’avis des habitants sur un sujet qui touche à l’identité même de Pornichet. »
Pour Pornichet l’appartenance à une intercommunauté de communes ne doit pas se mesurer aux seules aides financières et économiques que celle-ci apporte, ou à la seule communauté d’idées et d’appartenance politique mais au regard de deux autres principes fondateurs :
- l’appartenance à un espace commun, de mutualisation et de solidarité, d'échanges et de relations, choisie, volontaire et partagée tant sur les valeurs que sur les principes démocratiques d’élaboration des décisions.
- l’adhésion à des objectifs et des stratégies de développement de ce territoire en adéquation avec sa propre spécificité.
Ce qui fait dire à Robert Belliot « maintenant que La Baule vient de rentrer au club des plus belles baies du monde cela va nous faciliter la tâche pour rénover le boulevard de mer et ainsi dans le cadre de Cap Atlantique on pourra aller chercher des subventions européennes ».
Pornichet est-il réellement intégré et intéressé au périmètre de développement de l’estuaire et de la métropole Nantes-Saint-Nazaire ou bien est-il tourné ou appartient-il historiquement à une communauté d’identité, d’intérêts et de projets de développement de la Presqu’île tout entière ?
Pour l’opposition Alain Pény s’interroge : s’agit il d’une consultation populaire ou d’une manipulation populiste ? En deux mots la population de Pornichet serait-elle consultée pour un référendum consultatif ou pour un plébiscite ? Alain Pény contesta ensuite les chiffres avancés par AEP dans sa pétition et souligna en s’adressant à Robert Belliot « vous usez d’arguments d’autorité et d’arguties contestables, pour justifier que les élus et les Pornichétins doivent se prononcer, sans disposer d’une étude objective et complète d’impact, sur les conséquences de leur choix » ; Et de conclure « en cas de victoire du non Monsieur Le Maire que faites-vous de votre projet ? » « Je respecterai la démocratie » répondit Robert Belliot
Pour Bernard Scordia « un divorce ça coûte plus cher qu’un mariage donc je ne me prononcerai pas sans connaître ce qu’il faut mettre dans la corbeille de la future mariée. »

Jacques Lambert : «C’est une farce que vous nous proposez car vous demandez aux Pornichétins de dire oui ou non à l’aveugle sans qu’ils aient la moindre connaissance des chiffres. » C’est un débat du passé, l’avenir c’est une fusion des deux intercomunautés. Pour Jacques Lambert une étude d’impact devrait être à la disposition de la population. L’opposition ne prendra pas part au vote de la délibération.

Dans cette affaire Robert Belliot prend tous les risques. Reste à savoir comment vont réagir ceux qui l’ont soutenu aux municipales et qui sont aujourd’hui très divisés.

 

Conseil en bref :

Bouygues Immobilier construira 60 logements collectifs, 12 logements sociaux et 93 places de parking sur un terrain de 4 400 m2 avenue de Saint-Sébastien avec aménagement avenue de Saint-Nazaire.

Romain Morand a démissionné de son poste d’adjoint pour raisons professionnelles. Il reste conseiller municipal, il est remplacé par Loïc Robin « je reste fidèle à l’équipe et à Monsieur le Maire avec qui j’ai une convergence de vues pour Pornichet. »

 

Auteur : JBR | 29/11/2011 | 15 commentaires
Article précédent : « "Le prix Pinocchio de la démocratie" »
Article suivant : « Le Mouvement Gaulliste Social réagit au référendum »

Vos commentaires

#1 - Le 29 novembre 2011 à 22h18 par marion, Pornichet
J'ai soutenu M. belliot, mais j'ai du mal à croire qu'il ne va pas nous donner des chiffres; ce serait aberrant!!
On me dit que le costume de maire devient trop grand pour lui. Danger!
Combien ça va couter?
#2 - Le 29 novembre 2011 à 22h31 par Lemere
Je ne reviendrai,pas sur le referendum.
Mais une question à M. Morand, quelle est cette convergence de vue avec M.Belliot, serait-ce qu' ils visent tous les deux le même poste en 2014.
Qu'est ce qui fait qu' un adjoint d'une telle compétence , qui il y a encore peu briguait un mandat supplémentaire ( cantonales de 2011), exerçait encore il,y peu la responsabilité des conseils de quartier, constate aujourd'hui que c'est trop? Et cela en ayant déjà fait 4 ans de mandature.
Ou est-ce qu' on nous cacherait quelque chose ?
Et s'il dit qu' il est trop pris, pourquoi ne démissionne -t-il pas complètement , il y a bien d'autre Pornichetin prêt eux a servir complètement leur ville.
J' ai,comme l'impression qu' on ne nous dit pas tout.
#3 - Le 30 novembre 2011 à 16h04 par AEP, Pornichet
"Pornichet info" est soit très mal renseigné, soit il prend une fois de plus des positions partisanes. AEP est bien à l'initiative de la pétition. Elle en est fier et le revendique avec force. Nous nous félicitons d'avoir été les moteurs du débat sur une question qui est dans tous les esprits des Pornichétins depuis 2002. Arrêtez avec votre "théorie du complot" ! Plus de 2000 signatures c'est un signe non ?


REDACTION Non pornichet-infos est très bien renseigné sur la chronologie des évènements et sur l'initiative de la décision.
#4 - Le 30 novembre 2011 à 19h12 par AEP, Pornichet
En même temps ce n'est pas la première fois que "Pornichet infos" se trompe. ça arrive même à des gens bien. Apportez donc les preuves de ce que vous affirmez, car vous avez souvent tendance à confondre info et rumeur, mais bon... c'est le jeux ! Moi je dis qu'AEP dont je fais partie, revendique l'entière initiative de cette pétition et qu'avec plus de 2000 signatures ce n'est pas Robert Belliot tout seul qui a décidé de faire une consultation ! Il y a eu un vrai mouvement citoyen à l'origine bien plus important qu'un simple sondage sur internet par exemple. Si vous dites le contraire c'est que vous ne faites pas grand cas des électeurs qui ont signé cette pétition. Vous dites que Robert Belliot prend tous les risques : au moins lui il n'a pas peur de laisser la population s'exprimer sur un sujet qui concerne son avenir. Et cela démontre une chose : il n'a aucun intérêt personnel ou politique dans cette histoire. C'est une preuve de courage politique et certains seraient bien inspirés d'en prendre de la graine plutôt que de jouer à distribuer les bons ou les mauvais points.

REDACTION Les journalistes de pornichet-infos comme les autres journalistes ne sortent jamais d'infos sans preuve. Je vous invite à me téléphoner pour confirmation.
#5 - Le 30 novembre 2011 à 23h31 par Lemere
Désole AEP mais le texte qui justifie ce pseudo referendum sur le site de la mairie ne dit en aucun cas que AEP soit a l'initiative de ce debat. Relisez le.
    
Robert BELLIOT, Maire
« Soucieuse d'associer la population aux choix déterminants pour l'avenir de Pornichet, la Municipalité se félicite de faire avancer encore plus la démocratie participative dans notre ville... Les Pornichétins qui n'ont pu s'exprimer en 2002 peuvent le faire aujourd'hui.  Il est clair que nous le faisons dans l’intérêt de la Ville de Pornichet et non dans un intérêt personnel ou politique ».
> Pourquoi cette question et qu’engage t-elle ?

Par cette consultation des électeurs, la Municipalité de Pornichet souhaite recueillir les avis des Pornichétins et Pornichétines, quant au possible rattachement de la Ville de Pornichet à la Communauté d’Agglomération de Cap Atlantique "

Vous voyez cher Aep que vous n'y êtes pas, et ce n'est pas le petit lien avec un document ou l'on parle de votre pétition qui changera les choses. Belliot n'aura pas mis longtemps a récupérer votre initiative. Et là pour preuve, le document également lié ou figure les interventions des élus de la majorité , lors du CM.
Belliot est persuadé qu' il a réussi son coup, mais s'il perd il saura certainement rebondir en disant que tout cela n' émanait que de votre assoc.
Combien de temps allez vous supporter cela?
Mais soyons certains que les Pornichetins vont réagir. Les commentaires qui appellent à l'union depuis le début de ce détournement , semblent avoir été entendus si l'on en croit la presse de ce jour. Les jours qui viennent vont montrer si l'union qui ne s'est pas faite en 2008 face a Belliot , verra le jour pour rappeler à ce dernier qu'au premier tour de 2008 il n' avait pas la majorité absolue. Et croyez bien cher Aep que nous serons nombreux à soutenir toutes les actions qui iront contre ce détournement de referendum.
#6 - Le 01 décembre 2011 à 10h35 par AEP, Pornichet
A Lemere : quelqu'un comme vous, était forcément présent(e) en conseil municipal (?) et la lecture de la délibération a bien fait mention de la pétition comme élément déclencheur du débat démocratique sur ce sujet. Pour ce qui est de récupérer notre initiative nous en sommes très fiers : c'était précisément le but et nous l'avons atteint. Votre appel à l'unité pour le boycot est une tentative anti-démocratique méprisante pour les électeurs. Vous voulez sanctionner Belliot alors que les enjeux sont ailleurs. Je ne connais pas beaucoup de communes où on demande l'avis des électeurs sur des sujets aussi importants. Jacques Lambert lui, n' a rien demandé du tout et aujourd'hui il se pose en donneur de leçons. Appeler au boycot comme vous le faites, c'est une fourberie ! Cela revient à dire que si le oui l'emporte vous mépriserez l'avis qui aura été formulé ? Le verdict sera dans les urnes. Nul part ailleurs. Et Robert Belliot c'est engagé à le respecter. Assumez ses responsabilités cela force le respect quand on fait de la politique. Hier vous contestiez l'initiative citoyenne et le bien fondé de la pétition, aujourd'hui vous contestez l'idée même de la consultation des électeurs, demain vous en contesterez les résultats et la légitimité.
#7 - Le 01 décembre 2011 à 19h34 par Lemere
Cher AEP
Vous vous trompez, quand vous dites que j'appelle au boycott, vous devez confondre. Allez voir mon commentaire sous l'article " Le Prix Pinocchio de la démocratie" ou j'appelle clairement tous ceux qui sont INDIGNES par cette pseudo démocratie directe à la Belliot, à s'unir pour réunir comme au premier tour de 2008 58 % des électeurs.
Pas de boycott, M. Belliot serait trop content de clamer victoire avec les seules signatures ( une partie au moins) que vous avez récoltées sur le marché.
J 'attends ( avec impatience) de voir l'union contre ce projet se faire.
#8 - Le 02 décembre 2011 à 15h53 par le villageois, Pornichet
combien de personnes inscrites sur les listes électorales à Pornichet : 9.325
combien de signataires : 2000
soit 21,447 %
En espérant que tous les signataires sont inscrits sur les listes électorales de notre commune.
Alors arrêtons de faire croire que l'ensemble de la population est favorable au départ vers Cap Atlantique.
Notre pays connaît une crise très importante, les ménages subissent de plein fouet les effets de celle-ci alors nous avons autres choses à penser que les désirs de notre maire.
je le redis : Oui à un référendum si Monsieur Belliot assume le résultat et décide de se retirer en cas de non.
#9 - Le 02 décembre 2011 à 19h50 par Lemere
Vous avez raison Villageois.

Et puiqu' AEP est si fière de cette pétition, qu'il en mette donc en ligne une copie avec les noms des signataires. Nous avons le droit de savoir si ces derniers sont bien inscrits sur les listes électorales.

Tant que cela ne sera pas fait, on ne pourra considérer que AEP est d'une quelconque façon instigateur ou même partie prenante, à part M. Le Vacon en photo dans l'journal avec des feuilles de papier, rien ne nous prouve la validité du résultat de cette pétition.

Pétition non mentionnée , encore une fois dans le texte visible sur le site de la mairie, il n'y fait allusion qu'avec un lien , vers un pauvre, très pauvre document. Et le tout en bas de page, un peu comme pour le cacher , et qui dit je cite :"Pour télécharger l'article sur la Remise de la pétition cliquez ici".
(http://www.mairie-pornichet.fr/upload/PDF/Remise%20de%20la%20petition.pdf)

Cette pétition n'avait d'ailleurs pas pour objet : "voulez vous quitter la Carène Oui ou Non ?" , mais seulement de lancer un débat au CM.
C'est donc bien M. Belliot et lui seul qui porte la responsabilité de ce référendum, qui n'était pas demandé dans la pétition.
A moins qu'on ( AEP) ait voulu tromper les signataires et le maire ?

Si c'est le cas, bravo M'sieur Le maire, vous êtes vraiment naïf .
#10 - Le 03 décembre 2011 à 11h47 par Link, Pornichet
@Lemere, l'association Ensemble pour Pornichet n'a pas mis en ligne le nom des signataires de sa pétition et ne les mettras pas pour une seule et bonne raison qui parait pourtant logique. Ils n'ont pas le droit de mettre en ligne des informations personnelles (par exemple nom, prénom, adresse, etc.) de personne sans leur autorisation !
Et puis éviter d'écrire n'importe quoi @Lemere, le 5 février ce n'est pas un "référendum" qui aura lieu mais une "consultation des élécteurs" de Pornichet, ce qui est différent !
C'est fous quand même de critiquer le fait que le maire de Pornichet demande l'avis des Pornichétins ! Doit on rappeler que M. Lambert qui avait lors des élections de 2001 promis à ces électeurs que Pornichet resterait à la SICAPG qui est devenu maintenant CAP ATLANTIQUE. Puis sur un coup de tète a décidé en 2003 de rejoindre LA CARENE !
#11 - Le 03 décembre 2011 à 19h34 par vilain canard, Pornichet
Le villageois a quelques raisons de se poser des questions sur l'origine des personnes qui ont signé ce document, on ne sait comment l'appeler.
Pour s'en convaincre, il n'est qu' à se reporter à l'Echo de la Presqu'ile du 2/12, rubrique " courrier deqs lecteurs.
#12 - Le 06 décembre 2011 à 08h11 par Lemere
A Link
Il semble que ma réponse a votre commentaire du 3/12 se soit perdue.
En résumé j' y disais:
1) votre pétition comme des milliers d'autres en lignes aurait très bien pu l'être aussi , si vous l'aviez prévu, mais la encore soit preuve d' amateurisme soit volonté de cacher un piètre résultat .

2) vous avez raison depuis le début je dénonce ce pseudo referendum , vous m' en donnez acte.

Alors , a l'avenir cesser de vouloir donner des
leçons de droit. Et pour la pétition, l'attitude d' AEP sur sa non publication fait grandir la
suspicion. Imaginez un instant, que l'opposition fasse de même et brandisse une pseudo pétition ?
#13 - Le 06 décembre 2011 à 18h13 par Jérémie RABILLER, Délégué Départemental Club Nouveau Siècle Atlantique, Pornichet
Descente aux enfers
Devant le silence de l’UMP dispersée, Belliot fait dire à son entourage qu’il briguerait la députation en 2012 si on ne lui facilitait pas l’entrée à Cap Atlantique et si on ne lui garantissait pas sa réélection sous la bannière de la majorité présidentielle lors des élections municipales 2014.
Belliot est conscient que son attitude commence à indisposer les pornichétins et qu’il ne lui suffira plus des louanges de quelques dévotes énamourées pour retrouver un statut de chef de file.
Il ne faut pas se cacher que Pornichet descend aux enfers. C’est à coups d’emprunts que l’on masque les difficultés de fin d’année. Encore 3 millions € d’endettement au dernier conseil. Nous sommes passés de 3,5 à 9 ans d’endettement, soit 23 millions € de dettes cumulées en moins de 3 ans de gestion Belliot!
Pourtant, on continue à payer 30.000 € de conférences-spectacles à l’hippodrome avec petits fours et champagne organisées par un courtisan. Avec Belliot, tout fout le camp même le sable fibré de l’hippodrome pourtant protégé par des pompes payées 5,7 millions € par les contribuables et qui se révèlent inefficaces à la moindre pluie.
Il est temps de combler la fracture qui divise les pornichétins et qu’une consultation partisane risque d’aggraver.
#14 - Le 06 décembre 2011 à 18h45 par marcel
Toujours aussi efficace à manier la rumeur le Jérémie.
S'il avait pu développer autant d'énergie quand il était salarié de la municipalité, quels progrès n'aurions nous pas vu pour le port et pour l'agenda 21 dont il était chargé. Belliot ne l'a pas gardé : un règlement de compte personnel se déroule devant nos yeux.
#15 - Le 06 décembre 2011 à 18h52 par Lemere
Mr Rabiller

Nous vous en conjurons, prenez contact avec l'opposition tout bord confondu, pour ensemble mettre un terme à cette ,calamiteuse
gestion.

Mr Lambert, Mme Gallerneau, dans l'intérêt des Pornichetins, recevez M. Rabiller dans les plus brefs délais !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter