Pornichet Infos

Coup de gueule : Préservons le Parc des Sports Louis Mahé

Les associations Préservons le Parc des Sports Louis Mahé, Protection du cadre de vie de Bonne Source, Les Sirènes du Patrimoine poussent un coup de gueule pour sauvegarder le stade Louis Mahé.

Rappel des faits

Juillet 2017 : un permis de construire est accordé à un promoteur immobilier privé : 20 maisons, 20 appartements sous la forme d’un compromis de vente. 3,5 millions € de recettes pour la commune.

Conséquence : le Parc des sports Louis Mahé, bien commun communal, dédié depuis 1937 aux enfants de la commune, aux écoles et aux associations sportives, est privatisé au bénéfice d’une opération immobilière lucrative.

Septembre 2017 : 3 associations : Association Préservons le Parc des Sports Louis Mahé, Association de Protection du cadre de vie de Bonne Source, Association Les Sirènes du Patrimoine se regroupent pour s’opposer au projet et déposent un recours gracieux auprès du Maire de Pornichet dans l’espoir d’ouvrir un dialogue avec la Municipalité.

Décembre 2017 : fin de non-recevoir : aucun rendez-vous n’est accordé dans les délais impartis des 2 mois de recours.

Janvier 2018 : les 3 associations déposent un recours contentieux auprès du Tribunal Administratif de Nantes pour demander le retrait du projet.

La Municipalité invoque la nécessité des équilibres budgétaires.

Nous répondons que le bétonnage intensif et le sacrifice des espaces verts communs (qu’ils soient Boisés Classés ou Sportifs) est une solution inacceptable.

Et demain ???

Nos prédécesseurs ont déjà sauvé la dune grise de Bonne Source des mêmes affres, de haute lutte.

Nous continuerons à veiller sur le patrimoine pornichétin qui fait son attrait aujourd’hui.

Rejoignez-nous pour préserver le cadre de vie de nos enfants.

Association Préservons le Parc des Sports Louis Mahé

Mme Laurence CARNELLE, Présidente

Email : parcdessportslouismahe@gmx.com

Association de Protection du cadre de vie de Bonne Source

Mme Micheline CAMERA, Présidente

Email : assobonnesource@gmail.com

Association Les Sirènes du Patrimoine

M. Jérémie RABILLER, Président

Email sirenes-patrimoine@orange.fr

10/01/2018 | 13 commentaires
Article précédent : « Cérémonie des vœux le maire Jean-Claude Pelleteur s’adresse aux Pornichétins »
Article suivant : « Pornichet Concessions de plage : La Ville a désigné les exploitants pour 12 ans »

Vos commentaires

#1 - Le 10 janvier 2018 à 16h32 par Non et encore Non, Pornichet
Cet endroit qui a marqué l'histoire de Pornichet et du club de foot l'ESP ne peut pas disparaître sous le béton des promoteurs. Si Pelleteur veut commencer les travaux avant les recours, il faut organiser la résistance, l'occupation des lieux comme à NDDL.
#2 - Le 11 janvier 2018 à 16h58 par Lemere
Quel est le projet de la municipalité ?
Quel sont les avis des associations sportives ?
Si la rédaction voulait bien enquêter et nous en dire plus.
#3 - Le 11 janvier 2018 à 18h58 par POLLUX
Le terrain était utilisé par la section Foot de Pornichet .Celle-ci ne l'utilise plus et s'est concentrée sur l'autre stade .
Que propose les associations pour l'avenir de ce terrain ?
Pourquoi ne sont elles pas manifestées pour le terrain qui va être construit auprès du stade de Prieux car il n'y a plus de possibilité d'extension ?
#4 - Le 11 janvier 2018 à 19h07 par Fau, Pornichet
Il y a trop de bétonnage ! Trop d'immeubles en construction ! Trop de travaux ! Laissons un peu d'espace vert et d'endroits calmes dans Pornichet !
#5 - Le 12 janvier 2018 à 10h33 par Manac'h, Pornichet
Le stade Louis Mahé n'est plus utilisé par les clubs sportifs de Pornichet. On y voit quelques enfants faisant de la bicyclette....et des chiens en liberté laissant leurs crottes souvent sous l’œil de leurs maitres.
Lemere, vous qui semblez toujours au fait de l'actualité locale, relisez le bulletin municipal du printemps 2017 (n°85) et vous verrez qu'un espace foncier de plus de35% du site est réservé pour le sport et le loisir !!!La presse locale en a fait état à plusieurs reprises. Quand à en faire une ZAD ....soyons sérieux !!!
#6 - Le 13 janvier 2018 à 08h07 par Maxime Berthot, Pornichet
De toute façon et de toute évidence Pornichet semble aujourd'hui s'occuper plus des personnes adultes que des enfants. les personnes concernées ont-elles oublié que nos enfants sont l'avenir de Pornichet? malheureusement aujourd'hui et je peux vous le dire mon expérience en est un exemple lorsqu'on essaie de défendre le droit des enfants on nous renvoie gentiment dans les cordes en nous demandant de vous taire. Circulez il n'y a rien à voir
#7 - Le 13 janvier 2018 à 21h35 par Juin, Pornichet
Si c'est pour faire des maisons de touristes en béton, il ne devrait pas plus y avoir de nuisance. Les volets seront ouverts 6 semaines dans l'année, et la ville sera toujours aussi "dynamique" à partir de la rentrée
#8 - Le 18 janvier 2018 à 11h44 par BRODY, Pornichet
L'espace de Louis Mahé serait parfait pour la construction de la nouvelle caserne de pompier de Pornichet.
Le maire déclare vouloir préserver le CIS pourtant menacé de fermeture mais ne propose pas de terrain idéalement placé.

Ainsi,on préserverait de la verdure, pas d’immeuble à étages et surtout nous préserverons des pompiers idéalement situés afin d'intervenir sur toute la commune et dans les meilleurs délais!
#9 - Le 21 janvier 2018 à 08h57 par Cqui ?, Pornichet
Voila bien le pire du pire de Pornichet: la résistance au changement. Conservons notre friche de Louis Mahé plutôt que de la transformer en un quartier vivant et accueillant.
J'ai vaguement l'impression que nos brillants commentateurs de se sont pas tellement renseigné sur ce projet.
La vocation du site reste malgré tout sportive puisqu'un terrain multisport et une aire de jeux y sont prévus. Certains ne le savent peut-être pas, mais les pratiques de nos jeunes évoluent. Le patronage et les matchs de foot arbitrés par le curé du village c'est terminé. Nos jeunes veulent désormais des terrains de basket, des pistes de skate, des circuits de BMX. Les choses changent, le monde avance, ouvrez les yeux Pornichetains sinon vous risquez d'être qualifiés de vieux ringards !
Vous me direz : il y a aussi la construction de logements. Voila qui est très inquiétant ! De jeunes familles, avec des enfants, vont venir s'installer dans le quartier. Mais mon pauvre monsieur, les enfants ça crie, ça fait du bruit ! Terminé la sieste digestive de l'après-midi, dehors dans le hamac au fond du jardin. Ils vont nous empêcher de roupiller les bougres ! Et il y a même du logement social de prévu! SOCIAL, vous-rendez vous compte ? Est-ce à dire que des pauvres vont venir s'installer à moins de 200 mètres de la mer. Mais c'est du jamais vu, du scandaleux. Comment est-il possible qu'on les laisse sortir de leurs ghettos nazairiens ? Et bien chers #4 FAU, #7Juin (vous n'habitez à Pornichet que l'été?)#1Non et encore Non (ancien Zadiste de NDDL ?) connaissez-vous la devise de la République ? Liberté- Égalité- Fraternité. Réapprenez ces 3 mots, ouvrez votre esprit au changement, et lorsque les équipements ludiques seront installés allez à la rencontre de leurs utilisateurs. Peut-être changerez-vous d'avis? Je vous le souhaite parce que vivre dans le passé, la crainte, et le repli sur soi, ne doit pas être drôle tous les jours.
#10 - Le 21 janvier 2018 à 10h31 par ras, Pornichet
un peu enclavé quand même comme terrain pour les pompiers et pas de voie rapide à proximité , routes saturées l'été , curieuse idée.
#11 - Le 22 janvier 2018 à 09h48 par Bahoui
Rectificatif :

Salaire mensuel 1900 € environ pour la première classe de la catégorie C (la plus qualifiée) mais au bout de 38 à 40 ans et non pas 30.
#12 - Le 23 janvier 2018 à 11h02 par Apostrophes, Pornichet
Qui peut nous dire si un jour on a vu autour du stade ces noms de présidents d’asso soi-disant à vocation patrimoniale, disons plutôt ces chantres des recours ! Là où l’intelligence voudrait débat ils ne sont que querelles.
Il n’y a pire ennemi pour la collectivité que l’individualisme !La plupart des brebis en ce milieu ne défend que son pas-de-porte. Ces mêmes qui en leur temps rabrouaient les sportifs les citant comme causeurs de nuisances. Pures intolérances de voisinage. En ces jours tout ce petit monde voudrait leur soutien ?
Les tribunaux sont encombrés de paperasse et d’affaires futiles, brouilles individuelles, broutilles infondées, etc, etc. N’y a-t-il pas assez de la haute administration pour brouiller et compliquer les choses ?
Si l’on avait réuni les acteurs, la mémoire, autour de ce projet on en serait pas là et surtout pas à ces types de commentaires qui vous donnent le dégoût des temps actuels tellement ils sont faux et visent à tout fausser. Tout critiquer, violemment, impunément.
Concertation ? En cause les têtes de l’administration qui sans respect de l’histoire décide de tout… détournent et s’accapare le pouvoir de décision, une fois encore se sert des élus, du maire comme héraut pour porter la nouvelle.
Il est temps d’y voir clair. Juste en ce sens que de nos jours ce sont les minorités qui commandent. Tapent sur tous ou font du bruit pour obtenir le contraire de ce que les autres, légitimement majoritaires, voudraient. Ex NDDL.
Les aberrations de celui qui a saccagé toutes les valeurs, humaines et matérielles, les nôtres, communales, n’auraient-elles pas servi de leçons ? La preuve que non puisqu’une poignée d’opposition suit sans mots dire tous ceux qui comme lui sont prêt à semer la chienlit. En cela #Cqui voit juste. Très juste !!!
#13 - Le 24 janvier 2018 à 03h33 par Lemere
@ Apostrophes
Votre rapprochement avec NDDL est on ne peut
plus extravagant et par conséquent insignifiant.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter