Pornichet Infos

Débat autour de l'école Jean Macé

L’équipe municipale de Pornichet souhaite optimiser son patrimoine scolaire. En d'autres termes, elle cherche à rapprocher les groupes scolaires Gambetta, le Pouligou et Jean Macé. Une décision qui inquiète les parents d’élèves.

Depuis l’annonce en décembre dernier de la mairie de Pornichet de revoir ses groupes scolaires, certains parents d’élèves s’inquiètent. La municipalité envisage de démolir l’établissement Jean Macé. La rénovation du bâtiment, évaluée à plus d’un million d’euros, est bien trop coûteuse selon le maire, Jean-Claude Pelleteur (présence d’amiante, isolation à refaire, accessibilité, mise aux normes…). Dans un contexte économique et budgétaire restreint, l’édile envisage de regrouper les trois écoles en deux groupes scolaires. Il pourra ainsi réaliser une économie annuelle de frais de fonctionnement d’environ 100 000 €. De plus, l’évolution démographique de la ville tend vers la fermeture d’une classe dans les deux ans à venir. Ces dix dernières années, il y a eu 150 inscriptions en moins, ce qui a provoqué la disparition de dix classes.

Entre humain et qualité

Les parents n’ont pas la même vision que la mairie. Ils voient en ce projet, la fermeture d’une école de proximité. Une école à échelle humaine. Ils ne souhaitent pas l’apparition de deux groupes scolaires (au lieu de trois actuellement). Les représentants des parents d’élèves de l’école Jean Macé estiment que l’équipe enseignante qui a mis en place un projet de qualité va être éclatée et que les enfants seront les premières victimes de cette décision. Une pétition a été lancée, début décembre, par un collectif de parents. Elle a d’ores et déjà récolté 215 signatures.
De son côté, la ville se défend. Elle travaille son projet de façon à apporter aux jeunes pornichétins un service public de qualité, en modernisant ses équipements. Quant à l’échelle humaine du groupe scolaire, là encore la municipalité souhaite apporter des précisions : les établissements ont des effectifs limités à 300 élèves, et ne peuvent ainsi pas être qualifiés de grandes écoles, selon la mairie.

Auteur : Y.P | 15/02/2016 | 48 commentaires
Article précédent : « Pornichet : L’opposant Cornetti demande l’annulation de la vente de la gendarmerie au tribunal administratif »
Article suivant : « Gendarmerie maritime : La ville répond à l'opposition »

Vos commentaires

#1 - Le 15 février 2016 à 19h24 par ras, Pornichet
2 questions :

-comment vont se régler les problèmes de circulation , notamment au niveau de l'école des Ramiers .

-que va devenir le terrain libéré par l'école J-Macé .
deux questions aux quelles la municipalité doit répondre rapidement .
#2 - Le 17 février 2016 à 10h50 par christine
D'un coté une très belle école bien structurée, l'école du pouligou est souvent citée en exemple et de l'autre deux écoles vieillottes, contenant des produitd amiantés (même s'ils sont peu dangereux dans leur forme, ils sont quand même présents), mal isolées et peu pratiques, les enfants ne sont pas traités de manière équitables.
Comment les parents d'élèves peuvent-ils être contre ? L'excuse de la circulation automobile est un faux prétexte, la sortie de l'école Gambetta est-elle sécurisée ? C'est vrai qu'aujourd'hui, les parents souhaitent déposer en voiture leurs mômes au pied des classes voire dans la classe, ben là, les enfants feront un peu de sport..
#3 - Le 23 février 2016 à 11h16 par Anne, Pornichet
D'où sortent les chiffres avancés par la municipalité pour la rénovation de l'école Jean Macé. C'est un établissement aux infrastructures saines inauguré il y a 36 ans, et disposant encore aujourd'hui d'un cadre idéal pour le développement des enfants de Pornichet. Pourquoi priver les enfants d'une école aux espaces spacieux quant aux classes, halls d'activités, cour de récréation, terrain de sport, billodrome, accès au jardin potager... Pour se retrouver dans des écoles flambant neuves aux espaces plus restreints, aux équipements moindre et plus peuplées?
Alors, où donc est l'ntérêt des enfants dans ce projet? Qu'ont-ils à gagner?
Pourquoi ne pas envisager une école de centre ville dont la dimension serait adaptée aux besoins de ce centre ville?
Pourquoi fermer une école située dans un quartier accueillant les jeunes ménages et proche de renouveler sa population, contrairement au centre ville dont l'immobilier est devenu inabordable pour les jeunes familles?
Pourquoi faire disparaître la plus grosse école de Pornichet en termes d'effectifs soit 231 élèves répartis sur 3 classes de maternelle et 6 classes de primaire?
Pourquoi créer deux grands groupes scolaires de 300 élèves alors que Pornichet possède déjà des établissements adéquats aux besoin des quartiers?
Pourquoi construire deux nouvelles structures qui seront d'emblée au maximum de leur capacité alors qu'un Programme Local de l'Habitat prévoit la création de 900 nouveaux logements sur la commune en 5 ans? N'est-ce pas une solution à court terme? La municipalité a-t-elle réellement la volonté d'attirer les jeunes à Pornichet?
Pourquoi cette absence de concertation de la part de la municipalité sur la fermeture de l'école?
Là municipalité a décidé de sacrifier l'école Jean Macé pour des spéculations d'ordre purement financier, une décision trop hâtive pour paraître suffisamment cohérente et raisonnable. Doit-on accepter de faire des économies sur le dos des enfants?
#4 - Le 23 février 2016 à 23h17 par robert, Pornichet
Anne
vous avez raison cette histoire de supprimer école Jean Macé ne tient pas, ni économiquement ni pour le bien-être des enfants. Il faut organiser la mobilisation des parents pour empêcher ce projet. Que fait l'opposition à Pornichet de gauche comme de droite
#5 - Le 24 février 2016 à 11h19 par Anne, Pornichet
Oui Robert, il faut se mobiliser, et c'est ce que font les parents de l'école Jean Macé et des Pornichétins. Une pétition est en cours, elle a déjà récolté plus de 1800 signatures! Une banderole "sauvons l'école Jean Macé" (vous pouvez voir la photo sur la page Facebook intitulé "non à la fermeture et la démolition de l'école Jean Macé à Pornichet" ) a été mise devant l'école Jean Macé, mais la municipalité l'a aussitôt faite retirer! Des tracts pour informer les Pornichétins sont distribués via les boîtes aux lettres, le marché...
Vous pouvez rejoindre ce mouvement en nous contactant via la page Facebook, ou bien contacter l'association des parents d'élèves de Jean Macé (les coordonnées sont sur le site de la ville dans la rubrique des associations). Aidez-les, si vous le souhaitez, à sauver cette belle école qui participe à faire de Pornichet une ville oú il fait bon vivre. N'en déplaise à Monsieur le Maire!
Concernant votre question relative à ce que fait l'opposition, je leur laisse le soin de répondre.
#6 - Le 24 février 2016 à 14h50 par Lemere
Anne, je vous suggère de lancer une pétition via change.org

Votre argumentaire me parait prêt.
#7 - Le 24 février 2016 à 18h44 par Anne, Pornichet
Merci Lemere. Une pétition a été lancée via Petition24.net.
#8 - Le 26 février 2016 à 08h08 par grobidou, Pornichet
Merci Anne, et bravo! Étant du quartier je valide à 100% votre discours et vos arguments. J’espère que vous serez entendue!
#9 - Le 26 février 2016 à 11h18 par administré
Vous avez parfaitement raison Anne. Mes deux enfants sont allés à l'école Jean Macé et ils n'ont jamais eu à s'en plaindre.
A l'époque ils avaient eu tous deux comme Maître, entre autres, un type formidable (Monsieur GRENAPIN). Je pense que ce projet ne doit pas beaucoup lui plaire, de même qu'à Monsieur SCORDIA ....
#10 - Le 26 février 2016 à 22h08 par Hum, Pornichet
Que dire de cette pétition lorsqu'on voit que les gens en charge de la faire signer n'ont aucun scrupule à venir à la sortie d'une église dans laquelle se déroulaient des obsèques ?! Ce sont les hommes des pompes funèbres qui ont été obligés de les faire circuler ! Honteux ! Aujourd'hui la banderole "sauvons l'école jean macé" était affichée avenue des Loriettes à proximité d undomicile de la nouvelle président de l'association de soutien à mme Gallerneau lors des municipales de 2014; précisons également que la propriété de cette dame est mitoyenne des terrains de l'école en question. On peut se demander si dans cette histoire ce ne sont pas des intérêts personnels qui sont défendus ! Une école qui a quasiment 40 ans, construite avec des matériaux amiantés serait-elle donc plus confortable pour les enfants qu'une école toute neuve aux dernières normes de l'éducation nationale ? D'ailleurs si on en croit la presse l'inspection d'academie a donnée son accord sur le projet c'est donc que l'Etat valide le fait que l'ecole jean macé n'est plus aux normes. Toujours d'après la presse le comité de pilotage du projet intègre les enseignants, les directeurs d'école, l'inspectrice d'academie et les représentantes de parents d'élèves, c'est dinc bien que la municipalité est transparent sur ce dossier. Les arguments de type "les assistantes maternelles du quartier vont perdrent leur emploi" ne tiennent pas la route, le pouligou est à maxi 800 mètre de jean macé, cad 5 ou 7 minutes à pied et quelques secondes en voiture. Quant a la speculation immobilière sur le site, le maire a précisé lors du conseil municipal du 27 janvier dernier que les terrains seront une réserve foncière pour la prochaine équipe municipale ....Doit-on aussi parler du directeur de l'école jean macé qui pense plus à sauver son poste qu'a l'intérêt des enfants et de leurs enseignants !
#11 - Le 27 février 2016 à 20h13 par Humhum
@hum

Vous dites avenue des Loriettes, mais l ecole est avenue du Gris , non?

Que l etat valide que cette ecole n est plus aux normes, c est pas pour autant que la municipalité doit s en débarrasser. Car c est a cette derniere que revient l entretien des ecoles publiques primaires.
Il ya eu d autres cas, sur La Baule , par exemple ou la municipalité a pris la decision de désamianter.
Certes cela a un cout, mais qu' en sera-t-il du cout de réorganisation des Ramiers?
Pour ce qui est de la pétition lors des obséques, je suis de votre avis , cela appelle des excuses .
#12 - Le 28 février 2016 à 10h45 par Anne, Pornichet
Bonjour Humm,
Je suis effectivement Présidente de " Pour l'Avenir de Pornichet" qui n'est pas précisément une association en soutien à Patricia Gallerneau.
Je suis également Présidente de l'association des représentants des Parents d'élèves de l'école JM.
Les présentations faites, allons sur le sujet qui nous intéresse.
Notre action contre la fermeture de cette école est le résultat d'une concertation avec l'ensemble des parents. En effet, à l'annonce de la fermeture de l'école, en décembre dernier, les représentants des parents ont adressé un questionnaire à tous les parents leur demandant de se prononcer pour, contre ou sans opinion pour la fermeture de l'école. Le résultat a été sans appel: sur 170 familles, 115 se sont prononcées contre la fermeture, 1 pour la fermeture et 11 sans opinion. Au vu de ces résultats et toujours en accord avec les parents et les enseignants nous avons décidé de faire entendre notre contestation.
- L'école du Pouligou sera doté de 4 classes supplémentaires alors que jean Macé en compte actuellement 9. La majorité des enfants iront donc dans l'école du centre ville.
- Oui l'école Jean Macé est plus confortable, plus spacieuse, mieux équipé qu'une école construite aux dernières normes! Je vous invite à consulter notre page Facebook "non à la fermeture de l'école J M à Pornichet".
- Le terrain de camping du Bugeau va être fermé. La commune fera valoir son droit de préemption. Une fois le site de JM mis en réserve il suffira d'attendre la libération du terrain de camping pour faire un gros projet urbain. Le tour est joué et ce dans le plus grand anonymat. Enfin, plus maintenant!!
J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire Humm mais je manque de place, je vous invite à venir en discuter à mon domicile et vous pourrez, d'ailleurs, constater que je n'habite pas en mitoyenneté avec l'école, plusieurs maisons nous séparent; je ne suis donc pas dérangée par les nuisances sonores qu'occasionne une école! Sans rancune!😉
Anne Borentin
#13 - Le 28 février 2016 à 13h56 par Humhum
Alors humm paré pour un RV?
#14 - Le 29 février 2016 à 18h49 par Gh
@Anne
Votre consultation des parents qui ont voté pour le maintien de votre école illustre bien la grande tendance à privilégier ses petits intérêts particuliers au détriment de l'intérêt général.
Assez éloigné du sujet, donc plus objectif, le peu que je comprenne du sujet me porte à être très favorable à la suppression de cette école et à plus de regroupements et de synergie entre les écoles.
Seriez vous prête à payer les surcoûts générés par vos petits caprices?
#15 - Le 01 mars 2016 à 13h48 par SG, Pornichet
Je suis surpris de constater que la mairie reste sourde aux mécontentements de 115 familles et des habitants des quartiers environnants (contre et bien remontés lorsque l'on évoque ce sujet). Quand on parle de terrains en réserve on peut difficilement imaginer qu'ils ne serviront pas à un projet immobilier même si c'est dans 4 ou 5 ans, la moindre surface étant cédée pour du foncier (le Bugeau et Jean-Macé, c'est grand !). J'ose alors à peine imaginer les problèmes de circulation avec des accès limités pour sortir de la ville (av du gris et petits canons)... J'habite dans le moulin d'argent, l'école (construite en même temps) c'est la vie de ce quartier, et je ne voudrais pas voir disparaître cette ambiance à la sortie de l'école ou lorsque les enfants jouent dans la cour au profit d'une cité dortoir.
#16 - Le 01 mars 2016 à 16h47 par Qui c'est ?, Pornichet
Il est vrai que ce n'est pas comme si il y avait d'énormes travaux de rénovation à entreprendre dans cette école pour la remettre au goût du jour: désamiantage, pose d'un nouveau sol, étanchéité, peinture, électricité, plomberie...... Je me demande si les parents d'élève dont les enfants sont scolarisés à Jean Macé on déjà pris le temps de regarder l'état des bâtiments. Tout est à refaire. Le site est sympa, c'est vrai, mais si il faut rénover l'addition risque d'être salée.
Il faut également prendre en compte le fait que dans toutes les écoles des classes sont fermées, mais que ce sont quand même des locaux qu'ils faut entretenir et chauffer......pour rien.
Finalement ce que la municipalité cherche à faire, ce sont des économies, et je ne pense pas qu'il y ai lieu de s'en plaindre.
Petite parenthèse: si au lieu d'être laissé à l'abandon lors du municipe précédent les bâtiments communaux avaient été correctement entretenus, nous n'en serions pas là aujourd'hui ! Mais bon, nous avons quand même un hippodrome, même si il se dégrade à vitesse grand V. Merci RB.
#17 - Le 01 mars 2016 à 17h45 par Mouchou
Décidément ce pays est irréformable, quel que soit le sujet les intérêts particuliers entraînent des blocages.

C'est foutu barrons-nous dans des pays qui avancent !
#18 - Le 01 mars 2016 à 17h47 par Lemere
@Gh

Votre seule vision comptable, montre que le seul intérêt que vous défendiez est le vôtre et est financier.

Votre contre-argumentaire est d'une faiblesse à pleurer :

En quoi le fait d'être plus éloigné, vous rend-il plus objectif? Ou est la relation de cause à effet ?

Votre fausse modestie ( le peu que je connaisse ...."SIC"), ne cache pas votre énervement traduit par votre dernière phrase.

Conclusion ( la mienne ) 1 point pour Anne /0 pour vous. Et de plus je vais donc maintement m'attacher à ce que ce débat reste ouvert aussi longtemps qu'il le méritera, et tant que des commentaires comme le vôtre me pousseront à le faire.

Ouvrez une école, vous fermerez une prison...fermez en une !!!
#19 - Le 02 mars 2016 à 09h07 par Lepere
Cette fermeture annoncée n'est pas cohérente avec l'annonce de la construction de 900 logements supplémentaires dont une grande partie à proximité de l'école Jean Macé.
Il faut probablement chercher la motivation de Pelleteur bien au delà de l'explication qu'il affiche.
La révision du PLU en cours avec notamment la transformation du camping contigu à Jean Macé en terrain constructible va ouvrir des perspectives immobilières juteuses dans tout ce secteur...
De tout coeur avec Anne
#20 - Le 02 mars 2016 à 11h28 par administré
Oui d'accord avec Anne, Lemère et Lepère. Les objectifs de la mairie sont bien floues et demandent des explications claires, nettes et précises de la part de la municipalité.
Ainsi le débat pourra être constructif et transparent.
Merci aux élus d'y prêter attention.
#21 - Le 02 mars 2016 à 12h24 par Hum, Pornichet
La modification du plu concerne le camping des loriettes et non le camping du bugeau. Dommage votre argument tombe a l'eau
#22 - Le 02 mars 2016 à 16h14 par Lemere
@ Mouchou

Avez-vous pris connaissance du prochain PLU ? Il semblerait que votre domicile soit rasé pour qu'on y fasse un parking.
J'espère que vous ne freinerez pas cette réforme. Suis-je bête, puisque vous allez vous barrer, cela ne vous posera pas de problème.
#23 - Le 02 mars 2016 à 22h07 par POLLUX, Pornichet
J' ai eu dans ma boite aux lettres le document de la F.C.P.E. Jean - Macé . Document très bien argumenté en faveur de la conservation de l'école .La destination future du terrain est claire : la municipalité n'ayant aucun projet d'installation publique , il s'agit de réserve foncière pour faire de la promotion immobilière .
Quand à l'état des bâtiments , pas de panique en particulier sur l'amiante qui peut se trouver dans le sol ou dans les dalles de faux plafond , sans effet sur la santé sauf en cas de rupture ou les particules des fibres sont diffusées par l'air .Il doit bien exister des rapports faits par un organisme de contrôle sur l'aspect sécurité de l'école . Si la situation est si dangereuse pour la santé des élèves, enseignants , employés municipaux , pourquoi la mairie n'a t elle pas pris un arrêté interdisant l'accès à l'école dès le début de son mandat ? .
#24 - Le 02 mars 2016 à 23h27 par SG, Pornichet
Oui effectivement sur le PLU c'est un lotissement de 83 logements prévus en lieu et place du camping des Loriettes, du coup plus de logements et plus de familles, surtout pour ce type de lotissement, d'où toujours un besoin d'accueil des enfants dans le secteur, donc pourquoi enlever cette école ? Quant au camping du Bugeau ce sera sûrement pour bientôt (d'ici 2 ans ?)... (Bizarre pour une station balnéaire et touristique de supprimer autant de campings (il y a aussi celui de St Sébastien sur lequel se fait déjà un nouveau lotissement... pourtant toujours pas plus besoin d'école de proximité ?...)
#25 - Le 04 mars 2016 à 19h22 par constat
@Pollux
Comment réagirons les parents d'élèves lors de la fermeture d'un bungalow (4 classes),suite à une détection de poussières d'amiante dû aux dégradations des sols.Ceci dans un proche avenir vu l'état
La mise aux normes PMR des locaux , mise aux normes de la cuisine,personne en parle
#26 - Le 05 mars 2016 à 09h19 par mouchou
Et l'intérêt général ?
Tout le monde s'en fout comme d'habitude. Pour répondre à Lemere, j'ai été exproprié en 2001 pour que la zone pornichet atlantique soit réalisée. Il y a bien un parking à la place de ma maison
#27 - Le 05 mars 2016 à 12h54 par Un papa, Pornichet
Bonjour,

Il faut arrêter de dire que l'école est délabrée ! L'amiante (mot qui fait peur !) est apparemment moulée dans les dalles, elle ne va pas s'échapper toute seule ! Mes enfants sont à Jean-Macé et je n'ai aucune crainte à ce sujet (ou alors il aurait déjà fallu faire évacuer cette école depuis bien longtemps, ce qui reviendrait à une faute très grave...). Il n'y a pas de bungalow comme on peut le lire sur certains posts… La cuisine, quelle cuisine ? Il n'y en a pas, les plats sont apportés depuis la cuisine centrale !
Toutes les ouvertures sont récentes, en PVC avec double vitrages, les sanitaires sont très propres. Un bon coup de peinture et c'est reparti pour 20 ans ! Ceux qui sous-entendent la vétusté de l'école n'ont pas dû y mettre beaucoup les pieds… J'ai d'ailleurs la vague impression que certaines personnes qui critiquent sur ce forum sont si proches du projet qu'ils ont un intérêt à faire courir cette rumeur…

Comme tous les bâtiments, il faut bien entretenir, et ce sera le cas pour l'école du Pouligou ainsi que celle des Ramiers. Quand on entend que Jean Macé est trop vieille… 36 ans ! Il y en a combien comme ça en France ? A ce rythme, on rase le Pouligou dans 25 ans et la future école dans 35 ans !

Je trouve Jean-Macé formidable, spacieuse, saine et propre, deux grandes cours et à proximité de notre habitation. On s'y rend tous les jours à pieds comme beaucoup d'élèves ce qui est bien pratique et écolo-économique.
Cordialement.
#28 - Le 07 mars 2016 à 10h53 par POLLUX, Pornichet
Un papa
Merci pour votre témoignage et d'avoir rétabli la vérité . Diffuser des contres vérités n'est pas très louables par Constat, qui doit être très proche du projet .
#29 - Le 07 mars 2016 à 12h41 par Humhum
28 commentaires et un debat riche d'informations, voilá qui devrait faire réfléchir la municipalité.

Au fait qu' en pense l' opposition?
#30 - Le 07 mars 2016 à 18h30 par Mouchou
Quelle opposition ?
De gauche : la gauche est représentée au CM
De droite : le maire est de droite.

Nous sommes dans une municipalité:
- apaisée
- autocratique
cochez la mention qui vous plait le moins.
En tous les cas l'opposition brille par son absence.
#31 - Le 08 mars 2016 à 10h36 par opposition
@humhum
L'opposition est déjà représentée par Mme Borentin qui était en 2 eme position sur la liste de Mme Galerneau et qui actuellement la remplace. Elle a sa revanche car le poste d'adjoint a l'éducation lui a échappé lors des dernières élections
#32 - Le 08 mars 2016 à 11h11 par Une maman, Pornichet
Réponse à Lepepere:
Maman d'un enfant de l'école Jean Macé, j'ai décidé de défendre cette école de quartier. Je participe à recueillir des signatures pour la pétition contre la fermeture de l'école.
Je me permets de rétablir la vérité et de vous transmettre l'exactitude des faits lors de la cérémonie religieuse à laquelle vous faite allusion:
Ce jour-là, alors que je rentrais chez moi , j'aviserai 4 (ou 6) personnes devant la boîte aux lettres de la poste, av. de St Sébastien. Dans l'espoir de recueillir quelques signatures pour la pétition, je me permets d'aller les voir.
lorsque les portes de l'église ont commencé à s'ouvrir, j'ai quitté précipitamment le trottoir pour rentrer chez moi et ne pas perturber les quelques 200 personnes endeuillées qui allaient sortir de l'église. J'ai posé la pétition dans la voiture et sorti mon enfant.
Comment peut-on , un instant, qu'une personne, quelqu'elle soit, puisse aller faire signer une pétition autour d'un cercueil !
Par ailleurs, ce jour là j'étais SEULE, et non pas à plusieurs comme vous le prétendez.
Je finirai par vous demander d'écouter le barbier de Séville, acte I, la calunnia è un venticello, aria de Rossini (don basilio) ou si vous préférez La Rumeur d'Yves Duteil.
#33 - Le 08 mars 2016 à 16h00 par mouchou
Mme Borentin ne siège pas au conseil municipal. Pas plus en tant que numéro 2 de la liste de Mme Gallerneau. Parité obligeant elle était d'ailleurs numéro 3.
Ce n'est pas une opposition au sens démocratique du terme. Si Mme Gallerneau avait voulu siéger, elle ne se serait pas désisté au profit de M Pelleteur. Le résultat lui a parfaitement convenu il faut croire.
#34 - Le 08 mars 2016 à 19h08 par Humhum
@hum
Le commentaire 32 de Une maman, finit definitivement de vous discréditer.

Quand á l'opposition je parle de celle siégeant au CM.
#35 - Le 09 mars 2016 à 17h01 par Hum, Pornichet
@Humhum
Je ne vois pas en quoi ce commentaire me discrédite, l'expérience vécue fût à l'église Notre Dame des Dunes et non à St sébastien ...
Mme Borentin aurait pu profiter de ces commentaires pour excuser l'attitude de ses collègues, en ne le faisant pas elle assume ces méthodes. Je respecte les convictions des parents d'élèves qui veulent "défendre" une école mais il me semble que l'intérêt général doit passer avant des intérêts particuliers. pour finir je ne répondrais pas positivement à l'invitation de Mme Borentin qui serait ravie de discuter de ce sujet car je connais son voisinage et vu le portrait qui m'en a étéfait je ne souhaite pas perdre mon temps.
#36 - Le 09 mars 2016 à 19h07 par interet
#papa
Votre intérêt personnel (proche de mon habitation) avant l'intérêt général. Bravo !!
#37 - Le 09 mars 2016 à 19h24 par politique
# Mouchou
C'est politique quand même , elle était sur une liste aux élections et est maintenant présidente de cette association
#38 - Le 09 mars 2016 à 19h33 par eleve
Une grande école avec 300 élèves, on se fout de qui? Intox... Ancien élève de jean Macé avant la construction du pouligou, on était plus de 500 élèves
#39 - Le 10 mars 2016 à 11h23 par Un parent, Pornichet
on à la chance d'avoir 3 écoles de proximité, alors pourquoi s'en défaire? L'école Jean Macé a toujours été bien entretenu au fil des années comme vous le faites pour votre habitation; elle est en très bon état. Où est ce que vous avez vu que ça coûtait moins cher de construire une école neuve que d'entretenir celle existante. Si on devait tous détruire nos maisons des années 80, voire d'avant au lieu de les entretenir, et bien il n'en resterait pas beaucoup à Pornichet! Non, je pense vraiment que le problème est ailleurs. J'ai appris le camping du Bugeau sera à vendre dans 2 ans et que la mairie était intéressait par le terrain. L'école Jean Macé est bien mitoyenne au camping non? Cela ne vous interpelle pas? On veut construire des immeubles à la place de notre école! 900 logements vont être construits à Pornichet, on va les mettre oú les élèves? On se moque de nous...
#40 - Le 10 mars 2016 à 11h45 par Lemere
@ eleve
Et tu t'y sentais bien? ou était-ce mieux une fois le Pouligou ouverte?
#41 - Le 10 mars 2016 à 12h04 par Humhum
@Hum, bien sûr et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'aluminium.

@politique
Vous n'en feriez pas un peu de trop.
Sauf erreur Mme Borentin vit bien dans ce quartier, et elle n'est pas venu s'y installer depuis l'annonce de la fermture. Certes elle était sur une liste, fait partie d'une association, mais on en a pas entendu parlé depuis longtemps non?
Elle ne demande pas la démission du conseil,non ?
Alors si politique elle est, c'est l'équipe en place qui est allé la réveiller. Et visiblement le sujet devient de plus en plus chaud, si on en croit le déploiement d'argumentations de la part de la mairie.
Dommage, jusqu'ici ils avaient tout bon.
Ils peuvent encore se reprendre.
#42 - Le 10 mars 2016 à 12h31 par Un parent, Pornichet
@hum
Quan allez-vous arrêter de médire Sur Madame Borentin! Si vous la connaissiez, vous regretteriez vos propos. C'est une personne qui ne fait pas parler d'elle et qui a à cœur de représenter les parents d'élèves de l'école Jean Macé. Elle ne parle jamais de politique, elle défend l'intérêt des enfants. On aimerez que le Maire en face autant. Si Madame Borentin était sur une liste aux élections, cela la regarde, mais cela ne lui enlève pas le droit de défendre l'école. En tout les cas, elle ne mélange pas l'école et la politique à notre égard, c'est pas comme vous, langue de vipère!
#43 - Le 11 mars 2016 à 11h47 par ras, Pornichet
ça dérape dans tout les sens , économisez vos claviers ...les jeux sont faits , quand au référendum nous ont avons déjà vécu un , avec le résultat que l'on connait , la vraie question est : que vont devenir ces terrains ?
#44 - Le 11 mars 2016 à 13h37 par Tralala, Pornichet
******Modérateur****
Ecrire en capitales sur internet c'est crier
#45 - Le 11 mars 2016 à 15h58 par LEPAROUX
ras: Et si ces terrains permettaient un jour, de quelque manière que ce soit, à la Ville de percevoir des recettes fiscales limitant ainsi l'évolution des impôts locaux... J'imagine que bon nombre de pornichétins seraient satisfaits.
Quant à un référendum sur le sujet, qui votera?
-tous les pornichétins
-les familles ayant des enfants d'âge scolaire en école élémentaire
-le voisinage de Jean Macé
Si ça continue, Pornichet va avoir ses zadistes!
#46 - Le 11 mars 2016 à 16h53 par Humhum
@Leparoux
Tout ce qui est extravagant est insignifiant.

Un référendum, ce sont les electeurs inscrits sur les listes. Point barre.

Sur les impôts, vous dépensez d'un coté, et ensuite c'est la course pour renflouer. Cela s'appelle SIM-City.
Désolé, mais trop peu pour moi, car ce jeu ne prend pas en compte les aspirations des habitants, mais seulement de ceux qui sont aux manettes.

Je rappelle, que cette opération, ne figurait pas sur le programme de la liste élue.

Vous seriez en Corse, vous ne les traiteriez pas de Zadistes, mais de défendeurs de leur cadre de vie.

Alors les leçons du style RAS, non MERCI!
#47 - Le 11 mars 2016 à 17h44 par ras, Pornichet
#leparoux
tout à fait d'accord , un référendum ne sert à rien , sinon pourquoi avoir des élus ? une zad on en est loin .
par contre pas d'accord avec votre terme "de quelle que manière que ce soit",on voit déjà où en est ST Sébastien , pas la peine de sur densifier des quartiers , mais comme nous n'avons pas les projets de la mairie ..
#48 - Le 27 mars 2016 à 12h41 par malin, Pornichet
Lemere, dites moi, il y a quelqu'un qui a pris votre pseudo !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter