Pornichet Infos

Des légionelles dans les vestiaires du stade de Prieux

Les vestiaires de Prieux sont fermés pour cause de présence de légionelles depuis vendredi dernier. La raison évoquée officielle est « pour raison sanitaire »

Rapidement les langues se sont déliées à Pornichet pour évoquer un problème de présence de légionelles*. L’OMS (office municipal des sports), contacté a confirmé l’information.
Des sportifs contactés ont évoqué la fermeture pour une durée de 15 jours mais aussi un « problème de maintenance au niveau des douches ».

Prévention de la légionellose : une priorité de santé publique

Le risque de légionellose peut être réduit en adoptant les mesures nécessaires pour limiter la prolifération des légionelles dans les installations à risque de dispersion d’aérosols. Les actions de prévention concernent la conception et l’entretien de ces installations (réseaux d’eau chaude sanitaire, tours aéroréfrigérantes, etc.).

La Mairie contactée indique : « comme l’exige la réglementation nous procédons à des analyses. Jeudi soir nous avons remarqué une teneur plus élevée en légionelles. l’accès aux vestiaires a été fermé, dans un souci de prévention. Depuis un choc thermique a été réalisé pour tuer la bactérie. Nous attendons les conclusions du labo. Un deuxième choc thermique sera effectué, on décidera ensuite dans quel délai rouvrir les vestiaires ; a priori dans trois semaines. L’ensemble du bâtiment n’est pas concerné, ce n’est que la partie des douches et vestiaires. »

*www.sante.gouv.fr/legionellose,210.html‎

 

Auteur : JBR | 11/09/2013 | 8 commentaires
Article précédent : « Les activités à choisir à la rentrée »
Article suivant : « Gens du voyage : droit de réponse du propriétaire »

Vos commentaires

#1 - Le 12 septembre 2013 à 12h49 par héric pdl, Pornichet
Le Maire n'avait pas besoin de cela en ce moment, il faut prendre trés au sérieux cette légionelloses,cela peut faire des vagues dans les services d’hygiènes départementaux.
#2 - Le 12 septembre 2013 à 18h31 par honteux, Pornichet
héric,

vos commentaires sont encore néfastes pour nous les habitants !!!! vous racontez encore des histoires !!!

La mairie a prise en compte cette légionellose .Je vous rappelle que cette légionellose peut venir de pleins de facteurs et ce n'est pas mr le maire qui la mise !!!!!!!!
avec vous je vois que vos commentaires sont limités!!!!!!!
#3 - Le 13 septembre 2013 à 16h09 par CERNAY, Pornichet
Toujours rien d'indiquer aux entrées des salles.
C'est l'Omerta au Service des sports de Pornichet.
Mais que fait donc notre Shérif municipal ?
#4 - Le 13 septembre 2013 à 16h32 par Pornichetin, Pornichet
Certes, monsieur le maire n'avait pas besoin de cela ; mais c'est ce qui arrive lorsque l'on ne veut pas écouter les associations sportives, les équipes d'entretien, les services techniques de la ville qui depuis 2008 alertent, informent, supplient la mairie de faire des travaux de remise aux normes de ce complexe sportif ... La réalité du terrain rattrape monsieur Belliot, trop occuper à écouter ses conseillers de l'ombre ... Qui aura assister a l'assemblée générale de l'association de soutien à Robert Belliot, saura de qui je veux parler ...
#5 - Le 14 septembre 2013 à 23h55 par platypus
Honteux ...de raconter de telles inepties.
Je vous invite à vous documenter sur ce qu'est la légionelle:
http://www.diagnostic-legionelle.com/diagnostic-legionelle/

Depuis le 1er janvier 2012, tous les ERP doivent faire un contrôle de leur réseau d'eau chaude afin d'analyser le taux de légionelles. Le seuil maximal autorisé est de 1000 UFC par litre d'eau. Ce seuil a du être dépassé à Prieux. De combien? Aucune information n'est parvenue aux associations utilisant les vestiaires, si ce n'est que ceux-ci étaient inutilisables jusqu'à nouvel ordre. Depuis combien de temps est-ce ainsi? Une information aurait du être faite afin de prévenir des risques éventuels. Les résultats des prochaines analyses seront-ils affichés à Prieux ou en mairie. En matière de santé publique, c'est la prévention qui prime et l'information. Ce n'est pas la qualité première de nos élus. C'est dommage.
#6 - Le 15 septembre 2013 à 10h24 par honteux, Pornichet
Pornichetin,

avant de vous lancer contre mr le maire il faudrait que vous vous informiez du dossier!!!!!!!!

Comme d'habitude des fausses rumeurs !!!!!
#7 - Le 16 septembre 2013 à 18h19 par ANEXO analyse et expertise de l'eau, Nantes
Bonjour,
Je vois que la "passion" existe aussi à Pornichet :-) Juste un conseil de la part de "chasseurs" de Légionelles que nous sommes, car il y a de la confusion dans tous les "posts" ou presque. La Légionelle est la bactérie, la Légionellose, la maladie. Dans votre complexe sportif, ce sont les Légionelles qui semblent avoir été trouvées, et nous ne pensons pas qu'un cas de Légionellose se soit déclaré auprès d'un usager des douches. Car dans ce cas votre complexe ne serait pas prêt d'ouvrir à nouveau, du moins les douches de ce même complexe pour être précis.
En revanche, les chocs thermiques "courts" sont d'une efficacité très restreinte, il faut privilégier les désinfections actives. En tant que spécialiste, nous ne préconisons presque plus en curatif les chocs thermiques. Nous les gardons à l'occasion et en partie dans le cadre du Préventif.
Pour les 3 semaines de délai, c'est trop long, il existe des méthodes parallèles plus courtes sans réduire la durée légale des analyses de légionelles accréditées COFRAC.

Bon courage à tous.
#8 - Le 18 septembre 2013 à 09h49 par Lemere
@ honteux ( quel pseudo!), lorsque vous écrivez "Pornichétin" au singulier, à quelle personne de Pornichet pensez-vous?

Et pitiè, votre adoration à tout ce que fait ou ne fait pas M. Le Maire en fait un gourou, qu'il n'est pas. Et je pense connaissant l'homme, qu'il n'a pas envie de le devenir, pour voir des gens comme vous allongé sur le seuil de sa maison.
Comme communicant pour sa prochaine campagne, je ne pense pas qu'il vous retienne comme directeur de communication.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter