Pornichet Infos

DOB : Différences d'observation du budget entre majorité et opposition

Le débat d’orientation budgétaire a révélé les différences d’appréciations entre majorité et opposition sur l’endettement de la Commune et la capacité d’autofinancement.

Le débat d’orientation budgétaire (DOB) permet de discuter des orientations budgétaires préalablement au budget primitif. Les orientations sont indicatives.

Le DOB prévoit une maitrise de la fiscalité locale, après la baisse de 2% des taux en 2012. Il maintient une capacité d’autofinancement équivalent à celui de 2012 confirmant la capacité financière de la commune de la commune à rembourser la dette contractée la première année de mandat. Il n’y aura aucun recours à l’emprunt en 2013 malgré la poursuite d’un programme d’investissement prévu au mandat.
Pour la Municipalité les incertitudes liées à la crise doivent conduire les collectivités à une grande prudence lors de l’élaboration du budget.



 

Bonne capacité d'autofinancement

La Ville souligne que l’encours de la dette diminuera dès 2013 et jusqu’à la fin du mandat grâce à une réserve de désendettement résultant en partie de l’affectation d’une quote-part de recettes nouvelles. La Ville pourrait dès 2013 avoir l’opportunité de rembourser des emprunts par anticipation, ou maintenir l’enveloppe pour le financement de nouveaux projets.

Robert Belliot souligna que la municipalité avait su « conserver un autofinancement conséquent, quand on voit notre capacité d’autofinancement par rapport aux communes environnantes on est mieux placés ». Pour Robert Belliot la Ville n’est pas endettée.
 

L'avis de l'opposition

Pour l’opposition par la voix d’Alain Peny le DOB « nous laisse sur notre faim ». Pour le conseiller ce n’est pas le langage de la vérité. Les Pornichétins ont le droit de savoir que l’emploi salarié privé a reculé (1656 en 2010 contre 1696), la demande d’emploi catégorie A a explosé +50%, en 3 ans, le nombre d’élèves dans l’enseignement primaire a diminué (1083 en 2007 pour 1001 en 2012), la population de résidence principale stagne, les naissances régressent. « Monsieur le Maire vous n’analysez pas lucidement les atouts et handicaps de notre ville, ses forces et ses faiblesses » poursuit Alain Pény. Puis le conseiller municipal s’est emballé traitant Robert Belliot de « Monsieur 20 000 € de dettes par jour ! » en précisant « Vous avez réussi le tour de force d’emprunter, pour le budget principal hors SEM 15 298 K€ en mois de 25 mois soit plus de 611 K€ par mois ».

« Nous aimerions connaître vos projets de nouvelles cessions d’immobilisations. Le montant espéré est énorme 3,5 M€ soit plus de 50 % de la capacité d’investissement. » conclut Alain Peny.
 

Choisir une base

En réponse Robert Belliot précisa avoir vu sur internet que le taux d’endettement par habitant était très élevé mais basé sur 10 862 habitants. Pour le Maire le ratio doit tenir compte des résidences secondaires qui payent plein pot ce qui correspond à peu près à 25 000 habitants. Pour Alain Pény on ne peut pas utiliser le ratio dette par habitant sur une base de 25 000 habitants, et le ratio capacité d’autofinancement sur la base de 10 800 habitants.

À suivre le conseil en bref.
 

Auteur : JBR | 12/02/2013 | 30 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal : où commence la diffamation et combien ça coûte »
Article suivant : « « Respectez les pompiers ! »  demande Capitaine Flamme »

Vos commentaires

#1 - Le 13 février 2013 à 12h40 par Dérapage
Alain Pény s'est "emballé", c'est le mot ! Comme quand il ose dire et écrire que la Mairie fait des "faux et usage de faux" qui, soit dit en passant, est un délit pénal puni de 3 ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes. Ne pas être d'accord avec un document de communication de la ville (qui n'a rien d'un "support ayant pour effet d'établir la preuve d'un droit ou d'un fait ayant des conséquences juridiques") c'est une chose. Accuser à demi mot la municipalité de falsification et de fraude car c'est bien ce qui définit le "faux et l'usage de faux", c'est autre chose. M Pény se veut expert de l'analyse financière de la ville. Il faudrait qu'il retrouve le sens de la mesure pour être un peu crédible.
#2 - Le 13 février 2013 à 16h12 par Bataille pour l'emploi
Qui a endetté la ville ? Entre 2001 et 2007, la dette a littéralement explosée de + 142% ! Qui a augmenté les impôts entre 2001 et 2007 (+7,6% taxe d'habitation, +8% foncier Bâti, +7,6% foncier non bâti) ? Qui a emprunté + de 15 millions d'euros dans cette période et fait supporter 3 millions d'emprunts à la nouvelle municipalité, sans parler des emprunts suisses toxiques ? Qui a augmenté les charges de fonctionnement de + de 70% entre 2001 et 2007 ? Qui a augmenté les frais de personnel de + 3 millions d'euros en seulement 5 ans ? Qui a dégradé la capacité d'autofinancement de + de 1 million de perdus entre 2001 et 2007 ? Qui a laissé un patrimoine usagé, des routes abîmées, un cadre de vie dégradé ? Bel héritage en vérité que celui de Monsieur Lambert !
#3 - Le 13 février 2013 à 16h19 par Bataille pour l'emploi
42 millions d'investissements annoncés ! c'est considérable par rapport à la dette générée dont il a été démontré qu'elle serait facilement absorbée d'ici la fin du mandat pour revenir pratiquement au même niveau qu'en 2007. Une ville qui s'endette pour investir est un signe de dynamisme économique et c'est bon pour l'emploi. La meilleure preuve de l'excellente gestion de la ville reste encore la baisse de la part communale des impôts locaux de 2% en 2012 et son maintien en 2013.
#4 - Le 13 février 2013 à 17h02 par Bataille pour l'emploi
Jamais aucune municipalité n'a autant fait pour l'emploi et l'économie à Pornichet :
- L'ancien restaurant parfum de plage dans des locaux de la ville transformé en nouvelle brasserie Nina (25 emplois et 50 en saison)
- L'ancien hôtel Maeva les Equinoxes composé de vieilles résidences de tourisme défiscalisées, transformé grâce aux nouvelles règles d'urbanisme en Hôtel Océania 3 étoiles avec plus de chambres et de nombreux employés de la région
- Le nouveau complexe d'affaire à l'hippodrome qui attire les entreprises pour leurs congrès ou séminaires
- Les contrats d'insertion réalisés dans le cadre des grands travaux de la ville
- Un hippodrome nouvelle génération qui contribue à la création d'emplois dans la filière cheval, pôle de compétitivité des pays de la Loire (1500 emplois)
- 100 emplois attendus à l'ouverture de la future Thalasso
- Soutien au commerce de proximité avec des règles d'urbanisme pour protéger les commerces, des aides aux rénovations de vitrine, des horodateurs...
Des paroles et des actes !
#5 - Le 13 février 2013 à 22h34 par "PAP" Pour le Bureau, Pornichet
Nous nous permettons d'intervenir, puisque comme indiqué par M. Belliot, nous avons fait paraître sur notre site les chiffres officiels de l'endettement de notre ville à fin 2011.
Si comme indiqué, la situation ne changera pas avant 2013, on peut considérer que 2012 présente, hélas, peu de changement dans les tendances.
Nous nous interrogeons, comme le fait l'opposition sur ce sera vendu pour rembourser une partie significative de la dette, et nous ramener dans la moyenne des strates locale et nationale.
Nous nous interrogeons sur ce que veut dire M. Belliot par: "...ou maintenir l'enveloppe pour le financement de nouveaux projets"? Quels nouveaux projets?
Enfin, le débat sur la base, n'a de sens que si l'on se compare à des communes qui ne disposeraient pas de résidents secondaires. Hors, comme présenté sur notre blog, la comparaison se fait avec des villes comme La Baule et Le Pouliguen, qui sont au même titre que Pornichet des stations avec autant , voire plus de résidents secondaires.
En conclusion, nous sommes inquiets pour l'avenir, inquiets de ce manque de lucidité, et souhaitons, comme c'est le droit de chaque administré d'avoir des projections à plus longue échéance que la seule année 2013 en matière de fiscalité et d'investissements.
#6 - Le 14 février 2013 à 13h00 par Parabole
L'opposition hurle à qui veut l'entendre que la ville a emprunté 15 millions d'euros. Soit ! Mais pour faire quoi ? 42 millions d'investissements !
L'équipe Lambert a aussi emprunté 15 millions sur le dernier mandat (on l'oublie vite) et qu'ont-il fait ??? C'est un peu la parabole des talents : chacun a 15 millions. Y'a celui qui les faits fructifier en faisant tripler la mise de départ. Et puis y'a ceux qui vont l'enterrer et creuser les frais de fonctionnement en embauchant les petits copains !
#7 - Le 14 février 2013 à 14h50 par L'étrange retour de Mme G
Commentaire 5 : L'annonce du désendettement devrait plutôt rassurer PAP qui se fait une fois de plus l'allié de l'opposition, à défaut de réussir à tracer sa propre voie. Que Mme G vienne au conseil municipal si elle veut pouvoir commenter sérieusement le débat d'orientation budgétaire, c'est mieux. Vous nous resservez la comparaison de La Baule et du Pouliguen sur la période 2008-2011. Or on sait que ces derniers n'ont pas beaucoup investis jusqu'en 2011, période que vous tentez d'analyser. En 2010 et 2011, Pornichet a beaucoup investit et dans des proportions qui n'ont rien de comparables : sécurisation hydraulique, hippodrome, terrain de foot en synthétique, skate parc, terrain multisports, maison des associations, concerts. S'endetter pour investir c'est générer de l'économie et de l'emploi, mais cela a sans doute échappé aux amis du Modem M. Peny et Mme G. Dites-nous plutôt la nature des investissements qui vous posent problème et pourquoi ? Fiscalité : vos impôts ont déjà diminué en 2012 et n'augmentent pas cette année. Que voulez vous de plus ? Que les impôts augmentent tous les ans comme du temps de la municipalité Lambert à laquelle vous avez participé avec Pascal Pichon ?
#8 - Le 14 février 2013 à 15h12 par Jeanjean
Je suis assez d'accord avec le bureau de Pap sur ce point : il est intéressant de comparer Pornichet à La Baule et au Pouliguen.
En particulier pour constater que sur la mandature qui va bientôt s'achever il ne s'est strictement RIEN passé à La Baule et au Pouliguen en termes d'investissements !
La Baule va quand même s'endetter quelque peu en cette fin de mandat pour les Halles et Atlantia, il est bien temps !
Personnellement, je préfère de loin vivre dans une ville qui bouge et offre plus à ses habitants.
Pour ce qui concerne 2012, Pap n'a sans doute pas entendu ni vu que l'endettement de Pornichet commence à baisser, et encore plus en 2013.
Comme le dit si bien l'ineffable M. Pény, qui aime bien s'énerver : c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses.
#9 - Le 15 février 2013 à 16h41 par Halte à la calomnie !
Quand on voit les frais de personnel qui ont augmenté de 3 millions depuis le dernier mandat, on ne peut que féliciter la mairie de l'effort de baisse cette année de la masse salariale qui diminue de près de 2%. M Pény l'a d'ailleurs salué, c'est dire ! Même chose pour les impôts qui n'augmentent pas encore cette année après avoir diminués de 2% en 2012. Voilà une municipalité courageuse qui fait des efforts de gestion rigoureuse tout en investissant pour les équipements de la ville !
#10 - Le 16 février 2013 à 14h25 par Rien
Il ne s' est rien passé à la Baule?
Alors pourquoi Le Département a apporté 6 100 930 € à la Ville de La Baule et seulement 1 432 684 € à la Ville de Pornichet ?
Et...
Fiscalité :
La dette est en mesure d’être remboursée en quelques mois par les recettes de fonctionnement avec des taux de fiscalité limités à 0,7%. Depuis 5 ans.
Le marché « sera moderne normalisé, adapté à l’activité de nos commerçants. »
Et...
L’achat du bâtiment des services de pension de l’éducation nationale, permettra de mettre sur pied un projet de Centre d’affaires afin de recevoir des entreprises innovantes dans le secteur des nouvelles technologies. Un concours d’architecture sera lancé en 2014.
Et...
La ZAC, les halles, etc..

Alors SVP JeanJean un peu d 'humilité.
Et en matiére de ville qui bouge, tout le monde aura vu que si elles portent le même nom, les avenues De Gaulle sont , loin , très loin , d'être des sosies.
Mais, peut-être que le commerce et l'animation se feront ils sur le parc paysager?
#11 - Le 18 février 2013 à 10h49 par TOUT
A rien commentaire 10 : citez-nous des équipements c'est à dire des INVESTISSEMENTS réalisés à la Baule avant 2011 et même après si vous voulez... Les subventions du département ne concernent a priori que du fonctionnement ou alors je ne vois pas les routes départementales refaites ? Les collèges ? Ou sont les contrats de territoire ? Sur quels projets structurants ?
La fiscalité à Pornichet est à 0% cette année. Elle était à -2 % l'année dernière ! Le marché de la Baule, c'est bien beau mais on est déjà au delà de 2011. Ce n'est qu'un projet provisoire d'attente (depuis le temps) ! L'achat du bâtiment de l'éducation nationale ne fait pas la réalisation d'un équipement. A l'évidence, Rien ne sait rien du tout !
#12 - Le 19 février 2013 à 09h23 par Rien
Allez on commence

-Communication et TIC: Mise en place de bornes WIFI, avec zones horaires gratuitre. Ca c'est du service à une population jeune et mois jeune , mais dynamique.

-Social: Aide aux accompagnants des malades d'Alzheimer.

-Commerces voir la page http://www.labaule.fr/commerces-et-services et la photo parle d'elle-même.

-Associations: Demande de subventions en ligne.

-Grands projets: Atlantia/ Marché fini en juin 2013. Il serait temps que Pornichet repense le sien. rien de fait depuis 1995 (Merci M. Lambert) et à qui sait lever la tête dans les halles, on peut voir de jolies toiles d'araignées.
Entendu sous les halles " Ca sent le vieux ici, c'est un peu comme la ...."

- Défense du patrimoine local historique

-Communication : Pornichet : Photo du maire, suivie des photos des autres conseillés . Style , le chef , les éxècutants.
La Baule : Photo de l'équipe au grand complet.

Bon point pour Pornichet: Les CR du CM. Dont le contenu est plus complet. Mais à qui en devons nous la trame ? Pas à l'équipe en place.


En Moyenne investissements sur La Baule:
13 ME /an
Pornichet 8.4/an sur les 5 dernières années.

Vous en voulez d'autres...
#13 - Le 20 février 2013 à 10h37 par TOUT
A Rien et personne. Pour être crédible, il faudrait que vous citiez des INVESTISSEMENTS, c'est à dire l'achat de matériel ou la création de nouveaux équipements. Le WIFI a été mis en place à Pornichet à la médiathèque et au point jeune et ce n'est pas un investissement digne de ce nom quand on regarde son coût très réduit. La mise en ligne d'un support pour faire une demande de subvention, c'est du fonctionnement et cela ne coute pas cher non plus. A Pornichet, la rénovation de la maison des associations est un investissement qui a coûté près d'1 million. La défense du patrimoine historique est déjà bien avancé à Pornichet avec le nouveau PLU et la future AVAP, mais cela aussi c'est du fonctionnement. Les aides aux malades d'Alzheimer (c'est du fonctionnement) : j'ose espérer que Pornichet en a bénéficié puisqu'elles sont attribuées par le Conseil général. La rénovation de l'avenue de Gaulle est effectivement le seul gros investissement réalisé à la Baule ces dernières années mais cela concerne la période 2001- 2008. Les investissements d'Atlantia et du marché provisoire ont été lancés bien après 2011. Les réflexions sur les halls de Pornichet sont justes ridicules. Le reste de votre commentaire sur les photos des élus ou les comptes rendus est anecdotique et sans lien avec le sujet qui rappelons le est : les investissements de la ville de la Baule sur la période 2008 - 2011.
#14 - Le 21 février 2013 à 15h07 par En 2013, la Baule Investit
J'ai eu beau chercher, à part le complexe sportif Burban à Escoublac, la ville de la Baule n' a livré aucun équipement depuis 2008. Le chantier des halles (à peine commencé) est financé sur le budget 2013 et la rénovation d'Atlantia aussi. Ceci explique cela. La comparaison de la dette entre la Baule et Pornichet sur la période 2008-2011 ne tient pas, au regard des investissements générés par cette dernière.
#15 - Le 22 février 2013 à 11h58 par Investissements
Pour comparez l'importance du volume des investissements générés par une ville par rapport à une autre, il faut tenir compte du nombre d'habitants.
Ainsi, Pornichet a investi depuis 2008, 4000 euros par habitant quand la Baule est à 3700 euros.
#16 - Le 22 février 2013 à 16h58 par Rien
Merci Investissements, ils sont parfois bouchés à l'émeri.

Et au delà du seul montant, c'est l'impact de l'investissement, qui est important. Et principalement de nos jours en terme d'emplois.

Le parc paysager, combien d'emplois durables créés dans le domaine marchand.(privé)?

Les investissements type les halles, ont bien quand à elle créés de l'emploi durable.

Même quai des Arts, dont les emplois sont publics, à su générer des retombées économiques dans le privé.( local et au-delà)

L'hippodrome: Lui aussi comme quai des arts, mais à quel prix? Souhaitons tout de même bonne chance à la jeune directrice de la SEM pour multiplier des évenéments.

Mais le parc paysager !!
#17 - Le 24 février 2013 à 15h07 par marcel
Génial ! Le raisonnement de Rien méconnait singulièrement les réalités.
Les nouvelles halles de La Baule ne vont créer aucun emploi. Il s'agit d'un renouvellement d'équipement purement et simplement.
Quant à encore une fois augmenter les emplois publics, sans doute n'écoutez vous pas les informations économique. On en crève.
Où avez-vous vu un emploi public créer de la richesse?
#18 - Le 25 février 2013 à 07h58 par Rien
Marcel
Votre colere vous aveugle.
Je ne parlais pas des halles de la baule , mais celles de Pornichet, qui elles ont créées des emplois supplémentaires par rapprt à l existant. Et si elles n' avaient pas été refaites , des emplois privés auraient disparus., comme a la baule d ' ailleurs.
Pour ce qui est d' augmenter les emplois publics, je vous laisse la paternité de ces propos, il est vrai que si vous êtes poches du pouvoir en place, vous avez vu comme nous et la valse des DGS et les créations dans la communication.

Enfin, et c est le pire, vous ne voyez que le petit bout de votre lorgnette, vous ne devez pas être opticien. Imaginons un instant que vous soyez véto, maintenant prenons vos clients , aucun fonctionnaire, pas une seule infirmiére, aucun gardien de la paix, ou de prison, pas d' employé municipal, pas d' ouvrier ou cadre de STX, qui bénéfiice des subventions pour la construction de batiments pour la marine nationale, personne de ERDF ou de La SNCF, pas de professeurs ou d' instits, etc...
Non , vous faites votre petit business juste qu' avec les retraiités,et les autres professions libérales, qui elles ne travaillent qu' avec elles-mêmes?
Minable votre raccourci économique!
#19 - Le 25 février 2013 à 11h26 par Investissements
Les propos de "Rien" sont révélateurs de la différence de vision entre le Maire de Pornichet et l'opposition. Cette dernière pense que c'est en créant des emplois publics payés par le contribuable que l'on crée de la croissance ? Robert Belliot, lui, diminue le nombre de fonctionnaires et favorise dans le même temps le développement économique et l'attractivité touristique de la ville source d'emplois privées. Cherchez l'erreur !
#20 - Le 25 février 2013 à 11h36 par France GUILLARD, Saint-nazaire Ouest
Bonjour à toutes et tous,

Dans les mois qui viennent je vais à nouveau faire partie de la population Pornichetine.

J'en suis très heureuse ca là ou je suis depuis 61 ans, j'en suis de plus en plus dégoutée.

En lisant je constate que le débât est ouvert et que là aussi il y a des gens qui se cachent derière leur "petit doigt", mais les écrits les mettent en plein écran.

J'ai hate d'aller au réunion mensuelle du conseil municipal, apolitique j'ai une vision plus réaliste des choses.

J'espère apporter ma maigre contribution à cette si jolie ville qui doit avant tout garder sa belle image de station balnéaire accueillante.

Un marché digne de ce nom, j'ai eu un commerce de crêprerie dans les année 86, il existe toujours.

Les critiques sont bonnes lorsqu'elles font avancer, mais si c'est juste pour contredire je ne vois pas l'intérêt.

Chacun doit apporter son idée, elle pourra être retenue si un débât lui est favorable.

Garder sa ville en bon état, la voir perduer dans sa beauté, ses activités commerciales est l'affaire de tous, partagez plutôt que de faire une "guéguère" inutile.

Vous avez une ville d'exception profitez-en sereinement au delà des clivages, quelque soit le parti politique, vous êtes les acteurs principaux de votre bien être dans votre vile.

A bientôt, cordialement Mme F.G.
#21 - Le 25 février 2013 à 20h48 par Rien
A Investissements

Vous dites fonctionnaires, mais combien d' emplois en communication,? Combien au titre de la " democratie participative"?

Quand je pense à tous les emplois crées par M. Lambert quand il a réalisé la zone activité. Ça c'etait pensé et réfléchi.

Mais continuez d' y croire....
#22 - Le 26 février 2013 à 12h36 par Emplois
Rien devrait relire le commentaire n°4 sur les emplois générés depuis le début du mandat.
Emplois en communication ? Il y a eu des départs et des remplacements. Pas plus qu'avant ou alors sortez nous les chiffres.
Démocratie participative ? C'est sûr que cela ne vous plaît pas. Quand vous étiez au pouvoir vous n'écoutiez personne et vous décidiez tout seul. On a vu le résultat avec votre beau projet hippocampe imposé par la CARENE et rejeté en masse par la population. Vous êtes contre la participation des citoyens et la consultation des électeurs ? Circulez y'a rien à voir ? C'est comme ça qu'après avoir dit que Pornichet resterait à Cap Atlantique, on s'est tous retrouvé à la CARENE sans nous demander notre avis. Merci !
#23 - Le 27 février 2013 à 14h03 par montoutpetitami
@emploi :

Pornichet n'a jamais quitté Cap Atlantique car Cap Atlantique n'existait pas à l'époque de l'entrée de Pornichet à la Carene. Renseignez vous avant de raconter des énormités.
#24 - Le 27 février 2013 à 14h09 par montoutpetitami
complément d'info : Pornichet a integré la Carene en mars 2002, et Cap Atlantique n'existe que depuis décembre 2002. Vous pouvez vérifier !!!
#25 - Le 27 février 2013 à 20h06 par Rien
Emplois

On sent la colère dans vos propos, ce qui vous conduit à dire des choses fausses, comme "...dit que Pornichet resterait à CAP..."
CAP n'existait pas à l'époque.
Aucune commune n'a fait à l'époque de consultation de sa population.
A cette époque, les élus pensaient plus à rechercher et négocier , ce qui est normal, leur place dans une communauté de communes quelqu'elles soient.
Guérande aurait très bien pu rejoindre la CARENE, il s'en est sans doute fallu de peu.

Et vous osez dire, qu'une promesse avait été faite!
Alors je vous retourne que c'est faux, et que d'un autre coté, quand M. Belliot s'est fait élire en 2008, aucune promesse de sa part d'aller changer de communauté de communes.

Un partout la balle au centre !
#26 - Le 02 mars 2013 à 11h11 par martin
J'ai lu le trac reçu le 2 mars, j'ai d'abord cru que c'était un trac du fn, mais non c'était le PS qui donne des leçons d'économie, on aura tout lu !
#27 - Le 12 mars 2013 à 19h38 par martin
montoutpetitami ce que vous écrivez n'est pas tout à fait exact c'est Lambert qui a, tout seul, fait adhérer Pornichet à la Carene sans demander l'avis de la population qui aurait opté pour CAP et la soit disant opposition n'a rien fait non plus pour s'y opposer !
#28 - Le 14 mars 2013 à 13h07 par Lemere
Martin

Bizarre vos commentaires, ne resssemblent pas à certains de vos commentaires précédents. N'auriez-vous pas usurpé un pseudo existant?

Bien ceci-dit, votre commentaire sur les finances n'élève franchement pas le débat.
Et si le FN est prêt à écrire ce que dit le PS sur la maison de retraite et les finances, alors, je vote FN!

Quand à votre assertion sur le choix de l'équipe Lambert, elle est fausse.

Car tout simplement parce qu'il n'a jamais été coutume de demander ce type d'accord à la population.
Exemple, Guérande qui possède naturellement une " frontière" avec La Carène, la majorité en place à l'époque a-t-elle demandé aux Guérandais s'ils voulaient aller à CARENE ou à CAP?
Alors gardez donc vos leçons de pseudo démocratie pour vous.

au moins Lambert, élu par une majorité représentée par son équipe,a , lui, assumé son rôle et sa responsabilité.
Il ne s'est pas caché derrière une pétition invisible et une association de supporters, comme l'a fait M. Belliot.
Et qui plus est en criant haut et fort que c'était de la démocratie!
#29 - Le 15 mars 2013 à 19h28 par benji, GuÉrande
Les jeunes partent de Pornichet, nous avons trois enfants qui étaient scolarisés à Pornichet et nous travaillons à Saint-Nazaire mais avec des couples agés de 35 ans comme nous sommes partis habités Guérande voire La Baule pour nos anciens voisins, des villes plus dynamiques. la mentalité n'est pas comparable, nous ne regrettons pas notre déménagement et d'autres jeunes couples continueront à faire de meme si la municipalité continue de dilapidé l'argent dans des écrans géants, campagne de communication à la gloire du maire ...
#30 - Le 10 mai 2013 à 09h01 par martin, Pornichet
je confirme ici que les propos du pseudo Martin ne sont pas les miens. j'ai déjà précisé que c'tait mon nom, mais comme il s'agit du nom le plus répandu... Bref, Si ce pseudo est antérieur au mien, le modérateur peut il m'alerter afin que je modifie le mien? Dans le cas contraire, ce sera à cette personne de changer ou de compléter le sien. Merci à vous,

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter