Pornichet Infos

Enfants en Justice

Après 40 ans de carrière, sur le terrain auprès des enfants délinquants et de leurs familles, Michèle Adan présente 20 portraits de filles et de garçons qui ont marqué son parcours. Elle expose 10 propositions qui pourraient permettre d’améliorer et d’enrichir les politiques institutionnelles.

Tous les enfants en danger ne deviennent pas délinquants, Dieu merci, mais tous les enfants délinquants ont connu le danger ou la souffrance , même chez les riches. 

Je partage avec vous la première proposition :

     Une société adulte qui montre le bon exemple.

La communauté que nous constituons tous, en tant qu’adultes, doit être un exemple pour les enfants, petits ou adolescents.

Les enfants nous regardent et nous écoutent. Ils sont témoins de nos comportements et de nos paroles.

Même ceux qui ne sont pas parents portent cette responsabilité au quotidien. Il ne s’agit pas d’être dans une exhibition parfaite mais de conserver en tête que le rêve des petits c’est de devenir grand pour faire comme les grands.

Le peuple est le premier éducateur des enfants de la France. Et les enfants de la France ce sont tous les enfants, sans aucune distinction, qui vivent sur notre territoire.

Cette responsabilité est accrue pour ceux qui sont proches du pouvoir, de l’information et de la médiatisation.

Quand on est de « la haute » vouloir se rapprocher du peuple et mieux s’en faire comprendre en adoptant des manières vulgaires et agressives c’est faire preuve d’un manque de respect total de la Nation et attribuer au peuple une vision archaïque de populace.

Non, le peuple Français n’est pas la populace. Il mérite que l’on s’adresse à lui poliment et les enfants en feront autant. Nous avons le devoir de bien les élever et le droit d’être aidés dans nos obligations.

« Dis bonjour, dis merci, partage tes gâteaux, ne dis pas de gros mots, habille-toi correctement, laisse ta place au monsieur handicapé, ne coupe pas la parole, ne gare pas ton vélo dans le passage, baisse la musique, mets tes papiers dans la poubelle, pas de téléphone à table, ne touche pas à cela ce n’est pas à toi, ne laisse pas le chien faire caca sur le trottoir… »   

Non ce n’est pas démodé. Dites-le, répétez- le et surtout faites-le.

Ayons de la tenue et parlons correctement. C’est le début de la lutte contre la délinquance.

Le livre « Enfants en Justice » est disponible sur Librinova en version numérique et version livre broché. Il sera plus largement distribué fin avril.

Les bénéfices de l’auteur seront versés au Collectif d’aide aux réfugiés de la Presqu’île

15/04/2022 | 4 commentaires
Article suivant : « Pornichet : le forum des associations aura lieu le samedi 4 septembre »

Vos commentaires

#1 - Le 16 avril 2022 à 11h16 par Michel Bailly, 44340 Bouguenais
Bonjour,
Sans avoir lu le livre, cette première réflexion, livrée ci-dessus, est pleine de bon sens et mérite attention.
Loin des analyses à 3 francs, 6 sous empreinte des yafocon.
Tout simplement.
Michel Bailly
#2 - Le 16 avril 2022 à 18h12 par Françoise
J'ai été profondément touchée par cet ouvrage de Michèle. Ces enfants, ces adolescents au parcours douloureux que la vie n'a pas épargné et qui portent déjà sur leurs frêles épaules des fardeaux trop lourds pour leur jeune âge. Je suis d'autant plus touchée parce que ces enfants perdus recèlent en eux des trésors de sensibilité, d'intelligence, de créativité que malheureusement les institutions bien souvent ne voient pas et ne leur permettent pas d'exploiter et de démontrer. Peu de moyens malheureusement pour soutenir cette jeunesse à laquelle on n'a pas transmis les codes et les limites, qu'on abandonne au bord du chemin et qu'on met dans les cases d'un non avenir. Je suis admirative du travail des professionnel(le)s qui, comme Michèle, les soutiennent, les portent pour essayer de leur trouver des solutions malgré les difficultés et leurs blessures. Et quelle force faut-il pour accepter que malheureusement parfois on n'ait pas aboutit. Bravo pour ce travail et cette belle énergie.
#3 - Le 17 avril 2022 à 12h29 par Nouvel arrivant , Pornichet
Belle découverte! Un livre qui aborde une réalité sociale brute,
ancrée dans l'histoire d'individus face à laquelle notre République est bien souvent désemparée.
Pas question de morale ou d'analyse partisane ici. A ce thème complexe et sensible répond une série de portraits aussi touchants que puissants,
une progression où chaque expérience participe à l'ébauche d'une réflexion approfondie quant à notre propre rôle de citoyen.

Dans une perspective très actuelle, il paraît d'ailleurs très regrettable, voir dommageable que de tels sujets ne soient pas discutés lors de cette période de campagne électorale.
Ce travail est une preuve que la société civile peut être synonyme de réflexion et d'engagement sur ces sujets aujourd'hui majeurs.

Une lecture chaudement recommandée!
#4 - Le 21 avril 2022 à 12h46 par Franck, Pornichet
je viens de terminer la lecture de ce livre en Ebook. J’ai été un peu secoué par certaines situations qui sont terribles. C’est spontané, simple, vrai et pour une fois on n’essaye pas de nous convaincre de penser comme ci ou comme ça ; Je regrette que les propositions ne soient pas assez détaillées. Mais ce sera peut-être dans le livre suivant ? ce livre permet à chacun de se faire son propre avis sur ce sujet qui évoque la source de l’insécurité. Comme la maladie ou le handicap, la délinquance peut frapper toutes les familles.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter