Pornichet Infos

Eolien Offshore : L’association Prosimar accuse le Maire de Pornichet de volte-face

Dans un courrier adressé à Edouard Deux conseiller subdélégué aux conseils de quartier, l’association Prosimar demande au Maire de prendre position dans le projet éolien sur le banc de Guérande.
Vision des éoliennes simulation
Vision des éoliennes simulation

« Nous demandons le soutien de la municipalité à notre demande d’éloigner la zone du projet (Avis à l’enquête publique avant le 9 octobre) que le Maire avait dit pouvoir prendre en compte lors de notre AG de 2014. »

L’association reproche au Maire de Pornichet « ses engagements pré-électoraux, et d’avoir fait une volte face complète sur le sujet » Elle reproche aussi aux conseillers municipaux de ne pas avoir donné leur avis sur le sujet.

On sait que l’Association Prosimar au travers le collectif de la mer a déposé un recours contre ce projet. L’association depuis des mois a toujours soutenu l’idée que l’aspect visuel du projet allait enlaidir le paysage. C’est une contre-vérité, toutes les études et simulations ont montré qu’il n’en était rien. Les éoliennes seront à peine perceptibles par temps très clair et parfaitement invisibles par temps nuageux. Par ailleurs il semble que beaucoup de concitoyens trouvent les éoliennes plutôt esthétiques en visibilité lointaine.

 Déjà paru : http://www.media-web.fr/le-collectif-de-defense-de-la-mer-depose-un-recours-contre-le-parc-eolien-du-banc-de-guerande-80-102-2298.html

Auteur : JR | 14/08/2016 | 22 commentaires
Article précédent : « Conférence-Débat : E.C.L.A.T reçoit Magali REGHEZZA-ZITT « Les risques d’inondations en milieu urbain » »
Article suivant : « Robin des Bois demande la suspension des travaux du port d’échouage »

Vos commentaires

#1 - Le 14 août 2016 à 23h16 par Lemere
On aimerait pouvoir comprendre ce qui motive une telle position contre l eolien.
Quand on sait combien les enjeux climatiques deviennent cruciaux. Quand on sait que l eolien n est pas irreversible, contrairement aux dechets raios actifs des centrales nucleaires. Quand on sait qu'avant que d'autres solutions soient opérationnelles, et que notre demande en energie se fait toujours plus pressante, il n existe pas d autres alternatives que d' accepter ce que l' on peut effectivement appeler un pis aller. On a du mal a trouver des arguments pour suivre Prosimar. Maintenant, s' il s' agit seulement pour eux de protéger leur capital , alors lá il ne s'agit plus d'essayer de comprendre, mais bien de condamner, car il ne s'agirait donc pas d' intérêts communs, mais uniquement d'intérêts particuliers aux dépends des jeunes générations.
#2 - Le 14 août 2016 à 23h43 par Patricia M
On se souvient et on a gardé la trace des photos montages de Prosimar montrant une forêt d'éoliennes grandes comme des tours Eiffel devant la plage de Ste Marguerite.
C'est dire combien cette association fait de la désinformation et manipule l'opinion avec de grossiers mensonges.
#3 - Le 15 août 2016 à 10h04 par Alexandre, Pornichet
Bravo Patricia je me souviens de ce photo montage scandaleux ! Mais au delà de ça il me semble que bon nombre d'adhérents de Prosimar n'étaient pas d'accord avec les positions de Monsieur Doré sur l'éolien.
#4 - Le 15 août 2016 à 10h06 par Emmanuel, Pornichet
bonjour. si je lis bien :
« Nous demandons le soutien de la municipalité à notre demande d’éloigner la zone du projet (Avis à l’enquête publique avant le 9 octobre) que le Maire avait dit POUVOIR prendre en compte lors de notre AG de 2014. »
Merci d'éclairer ma lanterne : "Pouvoir" ou "Vouloir" ??? c'est différent.
Ensuite, le reste du texte qui parle du recours de cette Association viens t-il de la Mairie ou de Pornichet Info ?
Ce sont juste deux questions pour (il me semble) que ce soit plus clair au moins pour moi. bonne fin d'été à tous.
#5 - Le 15 août 2016 à 13h33 par muxu
Deux remarques :
- le dernier paragraphe ressemble plus à une prise de position qu'à un article de journaliste.

- not' maire a été élu avec le soutien de Prosimar. Et d'autres qui seront déçus aussi des nombreurse promesses faites et non tenues.

Ceci étant dit, je suis d'accord avec vous sur le fond : cette association pratique un combat d'arrière garde ne visant au'à préserver le patrimoine de quelques têtes blanches fortunées qui s'imaginent que leséoliennes vont dévaloriser leur bien. Leur objectivité est nulle.
#6 - Le 15 août 2016 à 16h04 par AD, Pornichet
Inutile d'essayer d'échanger avec PATRICIA, ALEXANDRE et LEMERE ils n'ont certainement pas étudié le dossier de ce projet de 6000 pages de l'enquête publique. Quant à EMMANUEL, si vous voulez des informations,tout est disponible sur les sites www.prosimar.org et www.dlm-eoliennesenmer.net, avec les liens officiels.
Les diverses simulations présentées y sont accessibles, et si celle que nous avons publié en juillet 2011 apparait scandaleuse, c'est parce que l'appel d'offres demandait 750MW, soit 150 éoliennes de 5MW selon la technologie de l'époque.
Le journaliste qui a écrit :"Les éoliennes seront à peine perceptibles par temps très clair et parfaitement invisibles par temps nuageux." devrait retourner à l'école de journalisme pour vérifier ses sources. Il ne doit pas connaître Pornichet d'où on distingue tout le temps le phare de la Banche,sauf par temps de pluie et brouillard! Nous avons pu faire admettre que les éoliennes seraient vues selon une hauteur correspondant au diamètre du soleil ou de la lune, que chacun peut évaluer.
Enfin, l'opinion de M. PELLETEUR n'a aucun intérêt: ce qui compte c'est l'avis du conseil municipal de Pornichet Encore eut-il fallu le consulter en séance publique, et ceux des communes voisines aussi.
A PROSIMAR, les adhérents se sont prononcé à bulletin secret pour permettre à chacun de s'exprimer librement et sans contrainte. Le résultat est net: 93% approuvent l'engagement de l'association, avec les autres associations de la Presqu'île Guérandaise

Rédaction : Le journaliste il n'utilise pas de grossiers montages photo, il prend les images réalisées dans les règles de l'art par la commission d'enquête. Enfin le phare de la Banche, que l'on distingue mal n'est pas à mi-chemin de l'emplacement prévu sur le banc de Guérande.
#7 - Le 15 août 2016 à 17h07 par POLLUX
Bonjour,
Parfaitement d'accord avec les arguments de Monsieur LEMERE . La tentative de désinformation de PROSIMAR n'est pas digne d'une association . Qu'elle crédibilité peut elle avoir ?
#8 - Le 15 août 2016 à 21h55 par goéland têtu
Ce que je ne comprends pas, c'est que Prosimar annonçait chez kernews ne pas avoir les fonds nécessaires pour faire un recours... et maintenant ils ont gagné au loto ou bien ils ont bénéficié d'une ristourne de l'avocat ? Ou bien c'était du bluff ?
Ils feraient mieux de s'occuper de la plage sinon je risque de partir ...
#9 - Le 15 août 2016 à 23h52 par andré, Pornichet
Le maire de Pornichet ferait bien de traiter par le mépris les remarques de Prosimar. Ce ne sont pas eux qui feront changer le résultat des élections à Pornichet. Ils n'ont aucun pouvoir ni influence. On se moque bien de ce qu'ils pensent !
#10 - Le 16 août 2016 à 11h18 par Lemere
Si vous le voulez bien, M. AD, revenons au sujet et non pas aux prochaines élections. Que votre combat (lobbying) auprès du C.M. Continue pour vous donner de la légitimité, rien de plus démocratique. Mais il vous faudra plus que parler du nombre de pages d'un rapport. La quantité ne signifie pas de facto la qualité.
Et á refuser de nous expliquer simplement les choses et á répondre á ceux qui vous contre-disent, ne peut que pousser les autres á ne pas vous suivre. Enfin dire que les opinions de M.Pelleteur n' ont aucun intérêt, reléve de ce que l' on appelerait en d'autres circonstances d' un coup d'etat. Il a tout de même été élu démocratiquement par son CM!
Et meme s'il est probable que vous n' ayez pas voter pour lui, car on sait le soutien de Prosimar á M. Belliot, vous vous devez de respecter cette élection et le rôle du premier magistrat de notre commune.
Alors, donnez nous des arguments, pour expliquer votre positionnement. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Pourquoi une association de défense d' un quartier, a-t-elle enfourchée ce cheval d'intérêt général et qui dépasse notre commune? Pourquoi d' autres associations, comme l' APEP par exemple, qui elle couvre l' ensemble de la commune, ne souléve-t-elle pas d'objection á ce probléme?
Et en quoi, M. Pelleteur élu sans que dans son programme soit mentionné une opposition au projet devrait-il satisfaire une petite partie de sa population contre le reste qui, peut etre pour ce projet? Il y aurait lá tromperie.
#11 - Le 17 août 2016 à 09h05 par oui à l'éolien
Alain Doré se prends maintenant pour le Pape de l'écologie sur Pornichet et veut entrainer Prosimar sur ce projet éolien ce qui n'est pas sa première vocation .
Un certain nombre de membres de Prosimar lui disent de se cantonner au quartier de Sainte Marguerite ou de quitter la Présidence .
#12 - Le 17 août 2016 à 15h58 par Lepere
Que Pelleteur ne respecte pas ses engagements est devenue une lapalissade, le Président de Prosimar et ses disciples ont été bien naifs s'ils l'ont cru.
Le plus surprenant est ce combat d'arrière garde, le débat publique a eu lieu,l'enquête a suivi, chacun a pu s'exprimer, des corrections ont été apportées au projet initial et le préfet a tranché en prenant un arrêté le 17 mars dernier. Qu’espère donc Prosimar? l'installation d'une ZAD à ste Marguerite? un référendum ? Quelle perte de temps ...
Pour compenser le déficit de retombées financières que ce chantier ne manquera pas d'apporter à la Presqu’île je suggère que la nouvelle surtaxe sur les résidences secondaires (si chère au PS) soient mise en oeuvre à Ste Marguerite..
#13 - Le 23 août 2016 à 18h29 par parapoutre
Et le carrefour à 4 stops Loriettes-Noés-Ecoles + une chicane 20 mètres avant pour l'une des voies ça fait rire personne ?
Le coussin berlinois à 15 mètres d'un ralentisseur avenue de Gaulle non plus ?
Quel délire urbanistique a présidé à ces choix ?
#14 - Le 25 août 2016 à 16h17 par goéland têtu
En fait je n'ai pas bien compris ce que ces recours inutiles ont coûté et coûteront. Quelqu'un a les chiffres détaillés ?
#15 - Le 12 septembre 2016 à 13h01 par Lemere
Je constate, que mes questions a M. AD restent sans réponse. Les vacances sont pourtant finies.
#16 - Le 22 septembre 2016 à 12h40 par AD, Pornichet
N'attendez pas à ce que je réponde à ces commentaires du café du commerce...Il y a trop d'inepties affirmées sans aucune objectivité. Si j'interviens, c'est juste pour donner une information selon notre point de vue: ceux qui veulent s'informer sur le sujet peuvent consulter la page Facebook de DLM
#17 - Le 26 septembre 2016 à 10h52 par Lemere
Dommage AD que vous refusiez de débattre!
Pour ma part, je dis qu'il est plus que temps de préparer l' aprés pétrole, avant qu' il ne soit trop tard.
Il n' y a pas d' activités humaines qui ne soient sans conséquences, mais pire que les conséquences c'est plus du tout d'activités. Des maux il faut savoir choisir les moindres, et ce quitte á sacrifier l'intérêt de quelques particuliers, ou des intérêts purement financiers.
Alors, pour pallier au petrole, les solutions sont connues, et celle qui AUJOURD'HUI présente le meilleur bilan et la possibilité d' etre efficiente c' est l' éolien.
Et les combats d' arriére garde menés par des associations NIMBY, comme Prosimar ( désolé, mais si vous êtes adhérents, et que vous ne virez pas AD, ou que vous ne quittez pas en nombre l' assoc, c'est que vous soutenez le combat d' AD)- combats qui ont fait perdre á la France son rang sur l' eolien, et ont rendus possible la perte de fleuron, comme Alsthom dans ce domaine! Bravo!
#18 - Le 17 mai 2017 à 20h11 par goéland têtu, Pornichet
Bon, et maintenant que Prosimar s'est fait débouter sur son recours, AD va encore nous faire payer pour continuer la partie, ou bien on se concentre sur les VRAIS enjeux de l'asso ? C'est quoi cette histoire de recours à l'Europe pour lequel il va encore falloir payer sans s'occuper de nos enjeux ?
#19 - Le 28 mai 2017 à 17h07 par Prosimar, Pornichet
A M. ou Mme X. qui se cache derrière le pseudo de "goéland têtu":
Si vous voulez une réponse à vos questions, écrivez en vous identifiant à Prosimar ou par courriel à info@prosimar.org
#20 - Le 28 juillet 2017 à 16h37 par Lemere
La justice vient de donner accord pour lancement du parc.
J'ai hâte de voir démarrer, et surtout se terminer le chantier, qui je n'en doute pas va faire la fierté et une vitrine verte de notre presqu'île .
Mais au delá qui montre que malgré les positions conservatrices de certains, d'autres en majorité sont pour offrir á nos enfants une autre planéte que celle de l'énergie fossile !
#21 - Le 31 juillet 2017 à 12h19 par entrepreneur nazairien, 44380
@Lemere
Lors de l'AG du 3 août prochain, vous devriez interroger les responsables de PROSIMAR et GRSB (DLM), très silencieux sur leur dernière manœuvre avec cette nouvelle plainte déposée auprès de la Commission Européenne :

"...Eolien offshore : Plainte des opposants à la commission européenne
"Les projets d’éolien en mer français autorisés sur la façade Manche-Atlantique sont tous en contradiction avec les politiques de protection de l’environnement marin. Pêcheurs et Associations s’unissent pour dénoncer les incohérences de l’Etat français dans le développement de l’éolien en mer."

Une plainte a été déposée le 13 juin 2017 auprès de la Commission Européenne pour infractions au droit communautaire

"L’Etat français, depuis 2012, conduit à marche forcée des méga-projets d’éolien posé en mer au plus près des côtes et dans des sites protégés et préservés jusqu’à aujourd’hui.

Six projets ont déjà été autorisés par décision préfectorale au mépris de l’activité des pêcheurs côtiers, de l’économie touristique, de l’avis des populations riveraines, de la vie marine. Trois autres projets sont sur le point de l’être.

Ces projets sont attribués à des prix garantis et exorbitants : 220 € à 227 €/MWh hors raccordement, c’est à dire deux à trois fois plus cher que des projets comparables en Allemagne ou au Danemark. De plus l’intermittence de l’éolien oblige à construire des centrales à gaz (par exemple à Landivisiau), ce qui augmente d’autant les émissions de gaz à effet de serre.

De Dunkerque à Oléron, chaque site prévoit de 62 à 83 éoliennes de 185 à 216 mètres de haut. Des centaines d’éoliennes vont constituer une barrière aux oiseaux migrateurs et industrialiser un littoral dont l’économie est basée sur la pêche et le tourisme...."

Nos entreprises de notre région ne demandent qu'à embaucher pour travailler sur ces projets de hautes technologies à développer.
Entre autres, General Electric à Montoir a gelé le recrutement de 100 personnes à cause de ces recours.
#22 - Le 01 août 2017 à 17h19 par Lemere
Prosimar tient son AG le 4 aout a 10h salle du Moulin d'argent.
( et non pas le 3 cher entrepreneur nazairien)
Je ne pourrai m'y rendre, mais commme je souhaite un nouveau 4 aout et l'abolition des privilèges, j'espere que c'est ce que ferons les adhérents de Prosimar.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter