Pornichet Infos

Et le vainqueur est : Monsieur Oui

C’est sans grande surprise que les Pornichétins se sont prononcés favorablement à la consultation participative concernant l’enclenchement de la procédure de sortie de la CARENE pour « tenter » de rejoindre CapA.

Une forte majorité

Robert Belliot prononçant les résultats
Robert Belliot prononçant les résultats

Avec 62,92 % de Oui, contre 37,08 % de Non, les électeurs se sont bien déplacés avec 40,50 % de votants sur les 9 242 inscrits ; les bulletins exprimés 3 687 montrent bien l’intérêt participatif souhaité. Il n’y a eu que 56 bulletins blancs.
C’est sans aucune fioriture, mais avec satisfaction que Robert Belliot a annoncé les résultats du vote électronique dans la salle du conseil. Il est évidemment conforté dans sa décision de changer d’intercommunalité. « Boostés » par une forte « campagne », les habitants ont donc choisi, reste à savoir quoi en fait, un plébiscite à leur maire ou à une nouvelle appartenance du côté de la Baie ?
Après l’énoncé des résultats, Robert Belliot a fait une courte allocution : « La réforme territoriale va donner des pouvoirs plus accrus aux intercommunalités. Il est important que les Pornichétins choisissent leur avenir, l’un (avenir) plus proche de leur quotidien, l’autre peut-être différent ». Il a estimé que la question était cruciale et veut de nouveau rassurer les habitants en ce qui concerne les services « Qui seront maintenus, voire améliorés en cas de changement ».
« Le vote prouve que la démocratie se vit au quotidien et Pornichet va retrouver son territoire naturel, gage de réussite pour notre ville ».

Au « front de gauche », on analyse

Jacques Lambert, l’ancien maire estime la participation convenable. Il reste serein avec une analyse plus fine : « Il n’y a que 40,5% de la population qui s’est exprimée* ». Il note que le maire a juste rempli le contrat qu’il s’était donné lui-même : « Robert Belliot avait déclaré que cette consultation ne serait valable que s’il obtenait ce qui correspondait aux signatures de la pétition ». (2 000 annoncées). Jacques Lambert poursuit en disant que « Malgré la propagande à tout va qu’il a pu faire, il n’a pas vraiment été au-delà puisqu’il n’y a que 2 320 Oui ».
Le plus grave à ses yeux : « C’est qu’on est en train de cliver complètement Pornichet ». Sur le détail par secteur de vote, il pense : « Que les bureaux qui ont voté massivement oui sont ceux des résidents secondaires et des retraités ; pour ceux où habitent des gens qui travaillent (Saint-Nazaire), ces bureaux ont largement résisté ». (Le non l’emporte au bureau de l’école Jean Massé avec 53,54%).
Il reste persuadé « Que ce débat qui a beaucoup cristallisé et demandé beaucoup de moyens au maire n’a quand même pas passionné à ce point-là ». Jacques Lambert reste dans l’expectative sur le coût de l’opération pour l’inter communalité et les services rendus. Il termine toutefois avec : « Le peuple n’a pas toujours raison, mais on n’a pas toujours raison contre le peuple ».

« La majorité a été à la pêche aux voix »

Toujours côté Non, Alain Peny reprend une phrase bien connue : « C’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses. On a fait la pêche au voix avec des moyens forts du côté du pouvoir municipal. Nous avons essayé d’ouvrir les yeux et les oreilles des Pornichétins pour dire que les choses n’étaient pas aussi simples et que ce que nous réclamions (une étude d’impact) ne se fasse désormais qu’après cette consultation ; c’est fort dommage ».

Du côté du PAP

Patricia Gallerneau (MoDem) présidente de l’association Pour l’Avenir de Pornichet réagit comme suit :
« D'abord, nous sommes un peu surpris que Robert Belliot n'obtienne pas plus des 62 % obtenus aujourd'hui, du fait des moyens extraordinaires déployés : Deux courriers, une plaquette couleurs, des tracts et les moyens de la Mairie…
Le score du non est tout à fait honorable, alors que les moyens étaient loin d'être comparables !
En seconde réflexion il faut que maintenant qu’il aille au bout de sa démarche, les électeurs lui ayant donné mandat, même s'il risque quelques désillusions : celle du refus des autres communautés de communes et au terme des études indépendantes qu'il va devoir demander, la découverte des coûts prohibitifs que ce transfert ne manquera pas d'entraîner ».


La suite de ce dossier sera bien évidemment à l’ordre du jour du conseil municipal de jeudi ; la démarche sera alors enclenchée. À suivre, désormais, les réactions et les prises de position des deux intercommunalités.

* Au second tour des municipales de 2008, l’on comptait 64, 74 % de suffrages exprimés.

  
 

Jérémie Rabiller et les Gaullistes Sociaux du Club Nouveau Siècle

«Cette consultation a marqué l'apparition d'une coalition pour le Non à laquelle les Gaullistes Sociaux du Club Nouveau Siècle ont apporté leur contribution.
5500 électeurs ne sont sont pas déplacés ce dimanche. Nous notons donc le désintérêt des deux tiers de l'électorat pour cette consultation sans préparation et sans véritable utilité sinon celle d'accentuer la division de nos concitoyens.
Le Maire Robert Belliot demandait en fait un blanc seing aux électeurs pornichétins qui ne le lui ont pas accordé.
Le conseil municipal de Pornichet transformera cette consultation ratée en une confirmation pour le départ de la CARENE.
Mais il reste de nombreux combats à mener avant une véritable décision, l'avis des conseils municipaux des deux intercommunalités et une décision préfectorale. Questions sur lesquelles nous seront présents afin de ne pas désavouer ceux qui nous ont soutenu et à qui nous devons d'amples remerciements.
Nous constatons enfin, que malgré l'attitude triomphante de Robert Belliot, il ne fait pas le plein de ses voix.
Ce qui confirme sa perte de crédibilité et laisse la place pour l'organisation d'une véritable opposition.
Quoi qu'il en soit, cette consultation qui n'avait pas sa place, ouvre une période d'instabilité dont Robert Belliot portera toute la responsabilité.»

Auteur : JRC | 05/02/2012 | 39 commentaires
Article précédent : « Pornichet à CapA, l’avis de René Leroux »
Article suivant : « Le MoDem de la Presqu’île, 7ème circonscription, appelle à voter NON »

Vos commentaires

#1 - Le 05 février 2012 à 21h40 par Masip Monique, Pornichet
No comment................Bisous
#2 - Le 05 février 2012 à 22h38 par Jouer avec le feu, Pornichet
Il l'a échappé belle!Monsieur le Maire fait à peine plus que sa pétition (2000) et même pas son score de 2008 ( 3700) ! Nous comprenons pourquoi ils faisaient tous la tête!!! maintenant oui il faut qu'il se mette au boulot!
#3 - Le 05 février 2012 à 23h15 par Mathias, Versailles
Effectivement cette consultation reste assez incisive !

Mais Pornichet doit-elle pour autant demander son changement d'intercommunalité, avec seulement 40% de participation ?
Autrement dit, comment penser ce résultat fiable si seulement 23% des pornichétains y sont favorables ?

Le grand gagnant ne serait-il pas l'abstentionnisme ?
Car finalement cela revient à dire que 77% des pornichetains ne se sont pas prononcer en faveur de ce changement...

Et puis franchement, ça ne sert à rien d'engager des sommes folles à un tel changement, dès lors qu'une fusion des intercommunalités est dans les cartons du préfet (qui ne devrait donc pas se prononcer en faveur de ce changement).

Affaire à suivre.
#4 - Le 06 février 2012 à 09h41 par ghislaine
Oui Monsieur BELLIOT l'a échappé belle, enfin pour un temps seulement car il n'est pas sorti de l'auberge ...
Et puis, il n'a pas été plesbicité comme il se souhaitait secrètement ... Il a récupéré les voix qui se sont exprimés lors de la pétition, il n'y a donc pas de quoi jubiler.
Cette "campagne" a été lamentable car disproportionnée dans la manière mise en place par les favorables au OUI, par rapport à ceux qui tentaient objectivement de poser la question du réel changement d'intercom, sauf bien sûr à se tourner vers l'avenir d'un regroupement des deux intercom !
Ce qui me rassure aujourd'hui c'est que ce collectif a bien oeuvré avec peu de moyens (matériel et humain) mais qu'il a cependant obtenu un excellent résultat. Le restant de la population ne s'étant pas prononcé, on ne peut pas dire aujourd'hui que le OUI l'a emporté !
Je me félicite de savoir que le collectif va poursuivre ensemble son action jusqu'à l'aboutissement de la décision !
Mais en attendant, la division de la population persiste et c'est vraiment nâvrant !
#5 - Le 06 février 2012 à 10h49 par Jouer avec le feu, Pornichet
Je partage ce que dit Mathias. Fusion et non division! Les PAP le demandent aussi,le député Priou est pour, le Préfet s'il suit les réformes qui vont aller dans ce sens y poussera également..Au lieu de perdre temps et argent, commencez les démarches et les études, ne soyez pas passéiste Monsieur le Maire!
#6 - Le 06 février 2012 à 12h00 par Maif, Paris
Comme le vote s'est fait sur des dispositifs électroniques échappant à tout contrôle, y compris de la part des principaux intéressés que sont les électeurs, cette consultation ne peut être considérée comme démocratique.

C'est ce que rappelle le mot "scrutin", synonyme d'élection : "scrutin" vient du latin scrutinium, action de fouiller, qui a donné aussi les mots "scruter" (dont les synonymes sont regarder, examiner, inspecter, observer) et "scrutateurs".
Avec le vote électronique il n'y a plus de scrutateurs...

L'ASTI, fédération de 30 associations professionnelles et scientifiques d'informaticiens (plus de 5000 membres dont de nombreux chercheurs) a d'ailleurs été très claire sur le sujet :
« l'ASTI recommande que [...] pouvoirs publics, partis politiques et société civile ne recourent en aucune manière au vote électronique anonyme »

Pour agir
http://www.ordinateurs-de-vote.org/Vote-electronique-agissons.html
#7 - Le 06 février 2012 à 12h59 par oui, anti Belliot
Eh! toute ma famille on a voté oui car on n'avait pas apprécié le choix de La Carène, MAIS PAS QUESTION d’interpréter notre vote comme un soutien à M. Belliot.

Il est hors de question de voter pour lui dans toute future occasion.
#8 - Le 06 février 2012 à 13h12 par jan, Arbois
déçue de ce résultat ,je pense que cela laisse trop de place a la population aisée
et ne facilite pas la vie des simples avec petits revenus si pornichet s'aligne sur la baule on ne pourra même plus louer un studio cabine !!!!!dommage
#9 - Le 06 février 2012 à 14h31 par Link, Pornichet
Les Pornichétins ont pu s'exprimer hier et l'ont fait avec plus de 40% de participation, rapellons que les derniéres cantonales n'avaient atirrés seulement 36.7% de votant sur Pornichet.

Malgré le collectif du non qui s'est formé en voulant regrouper tous les anti-Belliot, aussi bien d'extréme-droite (Monsieur Rabiller se disait faire parti du M.I.L, Gaullistes d’extrême droite), que de gauche, pour faire "peur" aux Pornichétins, le OUI l'a emporté et largement.
#10 - Le 06 février 2012 à 14h54 par Porte Naouac
Pour Mathias et les autres contestaires de la légitimité du résultat :
Hier 62,92% de oui avec une participation de40,50%.
- ce qui fait que 25,48% des électeurs totaux ont voté oui. C'est peu ??

M. Batteux a été élu maire de St Nazaire en 2008 par 53,8% avec une participation de 40,52% des électeurs.
- M. Batteux a donc été élu par 21,8% des électeurs.

M. Meunier a été élu conseiller général il y a peu par 55,33% avec une participation de 36,04%.
- M. Meunier a été élu par 19,94% des électeurs.

Qui conteste la légitimité de MM. Batteux et Meunier ?

Bravo à tous pour cette belle participation.
#11 - Le 06 février 2012 à 15h34 par JMP44, Pornichet
Je pense que de nombreux Pornichétins ont pu voter "OUI" (comme moi-même), sans pour autant être satisfaits du début de municipe de Robert Belliot, et inversement d'ailleurs.
Cette consultation n'était pas un plébiscite !
Par ailleurs, quelqu'un pourrait-il donner des informations réelles et précises sur la soi-disante "fusion de La Carène et de Cap Atlantique".
#12 - Le 06 février 2012 à 17h50 par vilain canard, Pornichet
Une victoire à la Pyrrhus

Robert Belliot aurait tort de fanfarronner au vu des résultats de son speudo/référendum du 5 Février 2012.

Les chiffres sont là...redoutables.

S'il s'agit d'une simple consultation, c'est déjà très "limite":
3743 votants, + de 2OOO signataire de la pétition "Ensemble pour Pornichet", et 232O OUI seulement, Celà pose des questions.

Si c'est un plébicite, comme le laisse à penser la campagne très personnelle de R.B, et les moyens démesurés à la limite de la légalité, le résultat est catastrophique.
Une chute de : Belliot, 3681 voix en 2008 - 2320 OUI en 2012= 1361 suffrages.Ce que cachent tous les pourcentages mis en avant par le mème RB très habile en la matière pour occulter sa baisse de popularité.

Quand, cetains parlent de "déculottée" de l'opposition , ils devraient y regarder à 2 fois:
2008, Lambert: 2224 voix, 2012, 1367 NON, soit moins de 800 voix de chute.

Que vous disais-je : une victoire à la Pyrrhus !!
#13 - Le 06 février 2012 à 18h08 par citoyen
Je viens de lire les réactions dans La Baule ma ville et franchement je ne trouve pas que M. BELLIOT a de quoi se pavaner avec ce résultat qu'il considère comme une grande victoire ... Ce n'est vraiment pas le cas lorsque l'on étudie les chiffres de près. Finalement qui sont ces personnes qui ont dit OUI ? Les auteurs et les signataires de la pétition émanant de l'association de M. BELLIOT, les membres de son Conseil Municipal,élus de la majorité, leur famille et amis, les résidences secondaires ...
Ce qui est triste, c'est que peu de jeunes sont allés votés ; beaucoup se sont abstenus probablement dégouttés par cette ignoble propagande et mattraquage. La réaction de M. BATTEUX est claire et nette et suggère le doute face à l'attente de M. METAIREAU qui pense que les discussions désormais vont êtres plus faciles et amiables avec la CARENNE.
Personnellement, je ne le crois pas au contraire, le débat risque de se durcir ; quant aux communes adhérentes à CAPA certaines se sont déjà rebiffées ! Les réactions de Mme GALLERNEAU et de M. RHABILLER sont parfaitement lucides. j'attends avec impatience celles de l'opposition PS mais ce sera sans doute après le conseil muncipal.
#14 - Le 06 février 2012 à 18h14 par citoyen
OUI franchement au regard des chiffres, des abstentions ... R. BELLIOT n'a vraiment pas de quoi fanfaronner, la côte continue de dégringoler ! Malgré le matraquage et l'intensité de sa propagande, il n'a guère fait mieux que son association. Aussi, cela valait-il la peine de remuer ciel et terre ?
Nous voilà bien avancé maintenant que tout reste à faire. M. METAIREAU disait "il est urgent d'attendre" Maintenant, il se satisfait de ce résultat ? J'ai bien peur que son soutien à R. BELLIOT ne lui fasse une mauvaise publicité ... LINK aveuglé par son sectarisme dit n'importe quoi ; un peu de bon sens pour faire parler les chiffres et il verra qu'il vaut mieux rester humble !
#15 - Le 06 février 2012 à 18h19 par L A L , Pornichet
Souvenez vous de cette formule d'un ancien président qui avait répondu à une question sur les résultats d'une consultation.
Je ne sais pas qui a gagné mais je sais qui a perdu (sic)
#16 - Le 06 février 2012 à 21h33 par Lemere
A Porte Naouac

Votre raisonnement tient, sauf que Batteux et Meunier ont du, eux respecter les règles en matière de campagne électorale.
Tirez en vous même les conclusions.
#17 - Le 06 février 2012 à 22h05 par Béat.
Les vrais chiffres et les difficultes vont maintenant progressivement être révélées.
Que Belliot s'engage à démissionner si le transfert n'est pas fait, comme il l' affirmé, en fin d'année.
#18 - Le 06 février 2012 à 22h45 par Lambda, Pornichet
Que l'on soit déçu ou pas, en démocratie il faut respecter la voix du peuple. Rappelons tout de même qu'un référendum n'est pas un plébiscite pour tel ou tel camp, mais juste une question posée à la population. Si la question avait été posée à l'époque de l'entrée dans la Carene, nous n'en serions pas là! Alors au-delà des clivages politiques pro-Batteux ou pro-Belliot, pourrait-on une fois au moins, prendre en compte l'avis des Pornichétins?
#19 - Le 06 février 2012 à 23h40 par ailes droites UMP
Porte Naouac

Votre conclusion est juste mais vos chiffres faux pour Saint-Nazaire : Batteux à l'issue d'une quadrangulaire a obtenu 40.52 % des 53,..% des électeurs qui s'étaient déplacés.
#20 - Le 07 février 2012 à 00h21 par démocratie, Pornichet
A Lemere
Ecoeurant votre réaction #16 ! On dirait que pour vous il n'existe de démocratie que populaire !
#21 - Le 07 février 2012 à 10h04 par honnête citoyenne
Les commentaires interprètent avec plus ou moins de sagacité les résultats de cette "consultation" et c'est normal au lendemain d'une élection.

Ce qui me parait plus important de retenir (le oui étant assuré, pour qui connait un peu la sociologie de notre territoire), c'est la propagande sans égal de R Belliot, les informations partiales, tendancieuses, cachées ou incomplètes déversées sur les pornichétains.

La question était celle que les socialistes n'avaient pas voulu poser il y a 10 ans.
R Belliot est resté, à son habitude, au ras des pâquerettes, esquivant les vrais enjeux du futur au profit de son confort personnel et de ses insuffisances.

Tout honnête citoyen ne peut être que choqué de ce semblant de démocratie.
Je souhaite que la droite démocrate se mobilise pour faire oublier R Belliot, ses conseillers bénis-oui-oui et se trouver un leader enfin à la hauteur.
#22 - Le 07 février 2012 à 11h19 par Porte Naouac
Merci à Erreur d'avoir rectifié l'inversion.
Lemere comme d'hab est l'esclave de son idéologie. La Corée du Nord me semble adaptée à celle-ci.

Le commentaire de "et maintenant" est d'une telle mauvaise foi qu'il en devient très très drôle.
#23 - Le 07 février 2012 à 11h44 par Armor, Pornichet
Je suis effaré par le déni de démocratie de beaucoup de commentateurs. Le résultat est net et précis. Il n'y a rien à redire... Sauf à remettre en cause la legitimité de beaucoup d'élus de tous bords. Pour certains, il va être temps de se réveiller s'ils ne veulent pas disparaître du paysage politique.
Nous avons voté par convictions pour la grande majorité d'entre nous, et non pas pour ou contre Mr Belliot !
La réaction de certains politiques me fait peur quand ils estiment que le peuple à tort et que malgré son avis il ne faudrait pour autant pas rejoindre cap atlantique ! Pire, ces mêmes personnes espèrent que des institutions non élus directement élues par le peuple (assemblées des communautés de communes, préfecture) s'opposeront à la décision du peuple qui s'est librement prononcé !
J'ai l'impression que certains sont peu habitués à l'exercice réel de la démocratie directe. Pourtant, cette democratie, est, je le crois, une des meilleures manière de vivre ensemble et de préserver notre liberté. Refuser cette démocratie est très sectaire et constitue une dérive totalitaire qu'il convient de rejetter avec force.
J'ai voté à l'école jean macé, ma femme travaille sur saint nazaire et j'ai moi même des activités professionnels en relation avec saint nazaire. J'ai voté oui. Je rappellerais qu'il y 2 bureaux de vote à jean macé et que seulement l'un des 2 s'est prononcé contre le oui. Par ailleurs d'autres bureaux sont situés dans des zones qui concernent des habitants proches ou travaillants  sur saint nazaire et ils ont voté oui. Alors nous n'apprecions pas d'être montrés du doigts et d'être considérés comme "résidents secondaires" ou retraités, comme si d'ailleurs l'avis de cette partie de la population était "nuisible". Cette mise à l'index me choque et me blesse. Finalement, qui créent une scission entre pornichetin/e/s ? Pas ceux qui, du oui ou du non, ont voté par conviction et sans esprit partisan ! Vive la démocratie, vive la liberté !
#24 - Le 07 février 2012 à 19h29 par bleu, blanc, rouge
Armor, vous êtes de mauvaise foi.
Très peu nient la victoire du Oui.
Le pb c'est le mauvais usage qui a été fait de la démocratie:
-d'abord en posant une question qui ne correspond plus aux échéaces territoriales à venir
-ensuite en délivrant à la population une masse d'information partiales et mensongères.
On ne va pas refaire le débat...
Ce n'est pas celà la démocratie, c'est même pire quand on veut faire passer cette consulation comme un exercise démocratique
#25 - Le 07 février 2012 à 20h06 par Bretagne
D'accord avec Armor.
La victoire est nette.
Le scrutin s'est déroulé sans tricherie.
J'oserai dire, que M. Belliot à pris le risque et sa victoire est à même de lui ouvrir d'autres portes.
Oui, j'ose le dire, M. Belliot par sa volonté et sa proximité des citoyens peut prétendre à d'autres fonctions.
Il vient de prouver son courage politique et sa combativité fasse aux forces réactionnaires.
Je sais qu'il s'entend bien avec notre député, mais si ce dernier a des doutes, qu'il laisse la place à des plus volontaires.
En avant M. Belliot.
#26 - Le 08 février 2012 à 11h01 par GRAND démocrate
Je suis surpris de tant de rancoeurs alors que le "collectif du non" a mis le paquet sur les irrégularités : courrier illégal de Monsieur Batteux, non habilité à participé à la campagne, distribution d'un nouveau tract la veille du scrutin par Monsieur Rabiller, affichage illégal sur les panneaux par Mme Gallerneau et M. Rabiller. OUI, il existe des règles en matières électorales même pour ce qui concerne une simple consultation des électeurs et elles ont été respectées (articles L. 1112-15 à L. 1112-22 du CGCT). Faut-il rappelé que le Préfet exerce un contrôle de légalité ? Le collectif du nom n'a pas présenté de liste d'assesseurs, il n'a pas fait de demande pour être habilité à participer à la campagne, il n'a pas daigné écrire de texte dans le dossier spécial... Aujourd'hui ils critiquent la valeur et la sincérité du scrutin : vraiment c'est pitoyable !
#27 - Le 08 février 2012 à 14h22 par Balle au centre, Pornichet
Réponse à Link du 6 février 2012
Le Collectif pour le NON s’est constitué à partir de gens dont le but était de diffuser une information honnête et sincère contre la décision du Maire de Pornichet d’imposer son idée de détacher la commune de la CARENE et ceci sous une prétendue forme démocratique.
Nul extrême, ni de gauche ni de droite, n’ont orienté les débats en dehors du but fixé.
Est-il extrémiste d’afficher son respect pour l’œuvre du Général DE GAULLE ? Est-il extrémiste d’afficher sa conviction que le Président de la République est le meilleur contre la crise ?
Nous savons bien d’où viennent ces attaques contre Monsieur Rabiller. Messieurs les Grands Démocrates, regardez donc parmi Vous et vous cesserez de donner des leçons de morale.
Si vos activités ne consistent qu’à travestir la réalité pour le simple motif que nous ne sommes pas d’accord avec vous, alors cessez de vous revendiquer d’une démocratie qui ressemble fort à des régimes politiques dont les peuples souffrent.
#28 - Le 08 février 2012 à 17h53 par Lemere
A VICTOIRE

Et je mets volontairement des majuscules, parce qu'il donne franchement envie de crier.

Mathieu 7
Sermon sur la montagne
"Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère"

7.1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.
#29 - Le 08 février 2012 à 17h55 par Bretagne
Totalement d'accord avec vous victoire.
Ils ne méritent pas notre maire.
#30 - Le 09 février 2012 à 10h20 par QUIDAM
Grand démocrate, vos propos n'honorent pas votre pseudo !
Comment ça, courrier ILLEGAL de M. BATTEUX ? Il s'agit quand même de quitter l'intercom de la CARENE dont il est le président et, directement (ou indirectement) il a autant son mot à dire en tant que Président de l'intercom à laquelle appartient Pornichet que le maire de cette commune !
Mais où va t-on avec cette petite politique de clocher ? On est plus à l'école maternelle que diable !
Vous osez critiquer les tracts d'informations du collectif du NON, avec le peu de moyens financiers et humains dont il disposait et vous trouvez normal la propagande mercantile de l'équipe BELLIOT ? Franchement, elle est belle votre notion de la démocratie !
#31 - Le 09 février 2012 à 11h03 par MARECHAL, Angers
je pense que les favorables du non auraient préférés un vote à main levé beaucoup + démocratique pour eux.
Dommage les électeurs ont parlés il faut savoir s'incliner ne pas polémiquer et respecter ce choix .c'est cela la démocratie
#32 - Le 09 février 2012 à 18h07 par GRAND démocrate
Pour l'illégalité du courrier de M. Batteux qui ne fait pas un pli :
Article LO1112-10 CGCT (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070633&idArticle=LEGIARTI000006389060&dateTexte=&categorieLien=cid)
Vous noterez que l'opposition qui a pourtant aussi fait campagne n'a pas fait de demande officielle au Maire (ça se saurait), pas plus que Mme Gallerneau sans parler de M. Rabiller qui n'y avait même pas droit de toutes façons d'après les textes. Donc, pour ce qui est de la légalité et de la propagande le collectif du non n'a pas été un modèle du genre...
La Mairie a uniquement fait un dossier spécial dans le cadre de la communication municipale qui reprenait des éléments de synthèse du dossier d'information consultable en Mairie. Il a d'ailleurs été proposé un espace pour l'expression de l'opposition qui l'a refusé. Posez leurs la question pourquoi ? Le courrier du Maire était une réponse au courrier illégale de Monsieur Batteux. Donc rien de plus normal. Désolé la démocratie a ses règles et il existe un code électoral qui contrairement à ce qu'on a pu lire ici ou là s'appliquait à la consultation et a été respecté. La Préfecture n'a d'ailleurs rien eu à dire.
#33 - Le 09 février 2012 à 20h36 par Bonne-Sources, Pornichet
Loin d'être un plébiscite pour l'action de l'actuel maire, force est de constater que les Pornichétins ont du bon sens : la décision de rattacher Pornichet à la Carène en 2001 n'a été dictée que par des considérations purement politiques (bassement?), sans aucun lien avec la réalité géographique et économique du terrain. Il n'y a qu'en France que les ensembles naturels comme des plages sont coupées en deux communautés de communes! Les étrangers en vacances chez nous s'en amusent beaucoup. Alors bravo au bon sens des Pornichétins pour commencer à revenir vers ce que nos anciens appelaient le bon sens!
#34 - Le 09 février 2012 à 21h02 par Pierre, Paris
Deux courriers, une plaquette couleurs, "des tracts et les moyens de la Mairie….."

On va dire que le vote électronique a permis d'économiser du papier :) en fait c'est tout le contraire.
Il y a t'il eu un contrôle citoyen sur le comptage des voix ? Si c'est non, ce n'est donc pas démocratique.
#35 - Le 10 février 2012 à 00h42 par CGCT Dalloz, Pornichet
Réponse à celui qui se prend pour un grand democrate
Décidément, à l'entendre, seul le Maire de Pornichet aurait le droit de s'exprimer sans qu'une contestation puisse se faire entendre.
Ainsi, pas de tracts contestataires, pas de réunions contestataires, pas d'affichage contestataire sur des panneaux pourtant légaux.
Voilà une belle interprétation restrictive des textes qui ferait la joie de nos juristes.
Décidément le Maire de Pornichet a semé le vent et selon l'adage, la tempête n'est pas loin.
Décidément, nous subissons une véritable dictature de la majorité locale dont nous nous serions bien passés.
Il y aura toujours des idolâtres mais ici leur idole, est bien fragile et le costume de maire, bien trop grand pour lui...
#36 - Le 10 février 2012 à 12h13 par Lemere
A Bonnes sources

Les étrangers s'en amusent beaucoup !

Reston sérieux, vous n'avez jamais vu de routes non terminées aux USA , sous prétexte que l'on change de district, ou d'état ?

Je pense que comme ce n'est pas le cas, chez nous, je vous signale que la séparation sur la plage de la plus belle baie, c'est une conduite d'eau pluviale, pas un mur de Berlin.
Il n'y a pas d'octroi à payer, ni de barrière douanière, et pas encore de forces de l'ordre pour repousser des clandestins, qui viendraient de la Carène pour aller à Pornichet ou La Baule.

"Ce qui est excessif est insignifiant"
#37 - Le 10 février 2012 à 18h18 par démocratie, Pornichet
En réponse à Pierre contrôle sur le comptage des voix ? vous êtes sérieux car selon vous, il faudrait vote électronique + enveloppes ? ridicule !
#38 - Le 11 février 2012 à 10h13 par Lemere
Démocratie


Decidemment votre lecture partiale et approximative, me fait dire que nous n'avons pas la même définition de la démocratie .
#39 - Le 26 février 2012 à 19h20 par vilain canard, Pornichet
Si l'on en juge par la relation de O.F (25-26/02) relative au débat du conseil communautaire ce Cap Atlantique sur le rattachement de Pornichet ; non seulement, il n'y a pas unanimité, mais les réticences des uns, et les conditions mises par les autres ne sont pas sans poser beaucoup de questions.

Ce qui est sùr, c'est que notre premier édile donne une drole d'image de notre ville.Il fait penser à l'histoire du " vilain petit canard" que tout le monde rejette.

Reste comme solution, le report de la décision fatidique en 2014, après les élections mulicipales. C' est déjà ce qu'avait, plus ou moins envisagé un élu (baulois) en disant: " il est urgent d'attendre"......

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter