Pornichet Infos

Feu vert pour Pornichet pour rejoindre Cap Atlantique

Selon le cabinet KPMG chargé de l'étude financière, Pornichet pourrait rejoindre Cap Atlantique sans mettre en péril l'intercommunalité.

Yves  Métaireau a annoncé hier soir lors du lancement de sa campagne électorale que la société KPMG (chargée de l'étude financière pour déterminer si Pornichet pouvait rentrer dans Cap Atlantique) a terminé son travail. Après vérification des comptes, KPMG a conclu que Pornichet pouvait effectivement rentrer dans l'intercommunalité Cap Atlantique sans mettre en difficulté cette dernière. Yves Metaireau a ajouté « après le vote des Pornichetins qui se sont prononcés à 63 % pour le oui, c'est maintenant au président de la CARENE de se prononcer ;  seront-ils assez démocrates pour que Pornichet ait toute sa place dans l'intercommunalité de Cap Atlantique ? »

 

Auteur : JBR | 15/12/2013 | 14 commentaires
Article précédent : « Pornichet : La campagne de Robert Belliot est lancée ce jour »
Article suivant : « Pornichet Avenir inaugure son « atelier de campagne » »

Vos commentaires

#1 - Le 15 décembre 2013 à 13h21 par Aziz
Espérons que cette intervention de M.Métaireau ouvre les choses du côté de la Carène, il en va de l'intérêt des habitants de Pornichet.
#2 - Le 15 décembre 2013 à 13h53 par Causette
Métaireau se réjouit? ça n'étonnera personne, il va encaisser tout ce que Pornichet devra payer et rembourser à la Carene et c'est chaud: la dette de Pornichet n'a pas fini de se creuser! Pauvres Pornichetins.
je rappelle à Yves, que 63% de rien du tout, ça fait peu! 2300 voix pour 11000 inscrits ??????????
#3 - Le 15 décembre 2013 à 16h47 par Alexandre
Il n'y a pas 11 000 inscrits, ne venez pas raconter n'importe quoi

Vous l'avez lu le rapport? On vous explique que c'est Cap Atlantique qui paiera le transfert et que c'est dans ces moyens.

Toujours à venir déverser votre fiel avec des inepties
#4 - Le 15 décembre 2013 à 18h30 par JMP44
Oui au rattachement de Pornichet à Cap Atlantique, comme cela aurait dû être le cas en 2003, sans le coup d'Etat de J. Lambert ! Car Pornichet fait bien (naturellement) partie de la Baie du Pouliguen, comme la Loire Atlantique devrait rejoindre la Bretagne (nouveau découpage des régions).

Oui au rapprochement entre les Intercommunalités Cap Atlantique et La Carène, voire à une extension plus importante dans le cadre de la suppression d'une des couches du mille-feuille administratif (ex. Département) !
#5 - Le 15 décembre 2013 à 19h15 par Mathieu
Chèr(e) Jojo
Bravo mais en calcul.............limite.
11000 habitants ne sont pas 11000 votants
et ne sont pas non plus 11000 inscrits !!!
#6 - Le 15 décembre 2013 à 20h48 par Christophe Martin, Pornichet
Si les Pornichétins n'ont pas conscience de l'importante contribution de la Carène à la ville, il convient que tous les candidats aux municipales le rappelle...
Pour ce qui est de Cap atlantique, il faudra comparer les services et les taxes qui pèsent directement ou indirectement sur le contribuable et sans rien occulter cette fois...
#7 - Le 16 décembre 2013 à 09h15 par sullivan
Pour éviter une partie des inepties, pourquoi Pornichet Infos ne s'honorerait il pas à ne diffuser que les commentaires nominatif et pendant la periode de la campagne proscrire les pseudonymes. Chiche


****
La règle du net c'est le droit d'utiliser un pseudonyme, et ne pas l'appliquer ne nous honorerait pas :)
La Rédac
#8 - Le 16 décembre 2013 à 13h28 par Vérité
Certes il n ' y a pas 11000 électeurs, mais tout de même plus de 9000!

A noter l'excellent post de Pornichet Avenir á propos de l'information ( merci PI) sur l'étude KPMG.

Enfin, étonnant que M. Métaireau parle le premier, il grille la politesse á M. Belliot.
Il parle au nom de CAP, mais on aimerait bien avoir l'ensemble du rapport sous les yeux.
Est-ce que PI peut au nom de l'information le récupérer et le mettre en ligne?
#9 - Le 16 décembre 2013 à 13h55 par Jean
Joel BATTEUX (Jojo ?) avait connaissance du résultat depuis longtemps puisque la CARENE avait lancé sa propre étude en catimini dès l'été 2012.Depuis, il a tout fait pour ralentir le processus en total déni de démocratie vis à vis du résultat du référendum.
Va t'il enfin se rendre à l'évidence et respecter les Pornichétins , espérons le.

Quant à Mr MARTIN, tout parisien qu'il est, il lui reste peu de temps pour comprendre la situation vers laquelle Mr LAMBERT nous a conduit en 2003 et combien cela nous a couté . Il découvrira que pendant plusieurs années la dotation généreusement accordée par la CARENE à Pornichet était de ... 0 €
#10 - Le 16 décembre 2013 à 17h23 par mouchou
Pour Jojo :
M. Batteux a été élu maire en 2008 avec moins de 41% des suffrages d'une élection pour laquelle il y avait à peine plus de 43% de votants : 9680 voix pour 45400 inscrits. Un inscrit sur 5 seulement a voté pour lui à St Nazaire. Deux votants sur 5 l'ont choisi. Songeriez vous a contester sa légitimité républicaine ?
Par comparaison, un inscrit sur 4 à Pornichet a exprimé son choix de quitter la Carene. Trois votants pornichétains sur 5 veulent rejoindre Cap Atlantique.
Si c'est trop compliqué pour vous la démocratie, laissez tomber et rejoignez Mélanchon ou Le Pen.
#11 - Le 16 décembre 2013 à 20h16 par Christophe Martin, Pornichet
@Jean,
J'étais déjà là en 2005 et je comprends parfaitement les enjeux. Ce qui me surprend c'est que je paye aussi mes impôts depuis cette date et je ne vois pas de quoi vous parlez exactement? Si je tiens compte du taux de fiscalité et que je vois les réalisations qui ont été menées avec la Carène, j'attends que Cap Atlantique soit en mesure de proposer la même chose pour le même prix. Pour le referendum, je rappelle que ce n'en était pas un et qu'il s'agissait d'une simple consultation... 63% de 30% de votants environ, ça fait combien?
#12 - Le 17 décembre 2013 à 12h16 par La vérité si je mens, Pornichet
A tous les détracteurs de la consultation des électeurs, rappelons les chiffres :
9242 inscrits, 40,5% votants, 62,92% oui, 37,08 non, 56 bulletins blancs ou nuls.
A ceux qui disent que ce n'est pas démocratique, rappelons que c'est la loi sur la démocratie de proximité de Lionel Jospin en 2002 qui a instaurée ce mode d'expression parfaitement réglementé et sous le contrôle de légalité du préfet. Ceux qui s'opposent au verdict des urnes à savoir : Patricia Gallerneau, Martin de Montagu et JC Pelleteur sont tous des ennemis de l'expression démocratique et des électeurs Pornichetins. Dont acte.
#13 - Le 17 décembre 2013 à 19h55 par Démocratie
Et bien au moins, on sait qui se retrouve tout seul, si on considère les propos de La vérité si je mens.

A propos de vérité, la loi Jospin rappelée plus haut, précise :

La demande est acheminée par lettre recommandée ou remise à son destinataire contre récépissé.
Chaque lettre doit être datée et mentionner le nom, le prénom, l'adresse et la signature de chaque demandeur.

Ou est la demande, faite par AEP, à l'origine de la votation?
#14 - Le 17 décembre 2013 à 23h28 par Christophe Martin, Pornichet
Une consultation n'est pas un référendum et n'a pas de valeur autre que la...consultation. Pour parler d'expression démocratique, il faut aller au bout des choses, en l'état, qui a voté en ayant tous les éléments de choix entre ces deux intercommunalités? Vous en faites un plébiscite là où je ne vois que défaut d'informations complètes. Il ne s'agit pas d'un vote des urnes car ce n'est ni une élection, ni un référendum. Dont acte! Pour ce qui est de qualifier les candidats d'ennemis de l'expression démocratie, J'en appelle par ce post aux modérateurs de ce site car je ne me laisserai certainement pas insulter de la sorte.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter