Pornichet Infos

Gendarmerie maritime : La ville répond à l'opposition

La Ville souhaite revenir sur les propos de l’opposition en séance du Conseil Municipal du 16 décembre 2015 concernant la propriété communale qui abrite la gendarmerie maritime.

"Le bâtiment, soumis au poids des années, ne répondait plus aux normes actuelles en matière d’isolation et d’électricité. Sa rénovation, ou démolition, aurait engendré un coût important pour la collectivité. L’équipe municipale a donc fait le choix de valoriser ce patrimoine pour investir dans ses projets et développer ainsi son territoire.

La localisation de l’espace, en plein cœur de ville, est une réelle opportunité pour réaliser une opération immobilière de qualité contribuant à la requalification du quartier. Mais pas seulement. En effet, les élus souhaitent que le nouvel ensemble puisse accueillir une cellule commerciale en rez-de-chaussée et enrichir ainsi la dynamique économique du secteur.

Un autre paramètre lié à la production de logements sociaux est également à prendre en compte. Pour poursuivre ses engagements et se mettre en conformité avec la loi SRU, la Ville impose au promoteur la construction de 20% de logements locatifs sociaux. Le règlement du PLU donne la liberté de réaliser les logements locatifs sociaux « sur le terrain d’assiette demandé ou sur tout autre terrain situé dans un environnement proche ». Soucieuse d’équilibrer la répartition des logements sociaux sur la commune et de favoriser la mixité sociale, la Municipalité a privilégié une construction de logements sociaux sur ce site, en centre-ville. Ce critère a été décisif pour la cession puisque les promoteurs ayant présenté un projet n’ont pas tous proposé des logements sociaux sur le site.

Le service des domaines a évalué le terrain à 2 107 000€ mais compte-tenu des différents paramètres évoqués – requalification du centre-ville, création d’un commerce en rez-de-chaussée, 20% de logements locatifs sociaux sur un seul site – aucun promoteur n’a fait d’offre supérieure ou équivalente. La Ville a donc retenu l’offre à 1 900 000€, la mieux disante et répondant aux critères d’intérêt général évoqués ci-dessus. Cet écart de 10% par rapport à l’estimation des domaines pourra ensuite être récupéré par la commune dans le cadre des pénalités SRU pour insuffisance de logements sociaux. 

Le projet retenu prévoit la démolition totale des bâtiments existants et la construction neuve d’un immeuble de 35 logements dont 7 logements sociaux et une cellule commerciale en rez-de-chaussée. Les services de la gendarmerie maritime s’installeront à partir du mois de février dans un nouveau bâtiment, la Maison des Sœurs, qui a été récemment réhabilitée par les services municipaux."

27/01/2016 | 19 commentaires
Article précédent : « Débat autour de l'école Jean Macé »
Article suivant : « Voeux 2016 : Les Pornichétins prennent l'hippodrome d'assaut »

Vos commentaires

#1 - Le 27 janvier 2016 à 09h44 par Hubert
On espère en tout cas une construction de qualité et qui architecturalement marquera le XXIème siècle et Pornichet.
#2 - Le 27 janvier 2016 à 11h31 par Lemere
Qu'a pu trouver à redire l'opposition sur un tel projet?

Hormis une recommandation sur projet à venir concernant l'aspect architectural et environnemental qui devront faire l'objet de toutes les attentions, vu emplacement, je ne vois pas grand chose à redire
#3 - Le 27 janvier 2016 à 16h28 par Lepere
Pourquoi avoir attendu si longtemps pour répondre à l'opposition ?
Il est vrai que les réponses formulées par le maire et son adjoint le soir du 16 décembre étaient très évasives.
Les arguments de la taxe SRU ont été balayés par J Cornetti, la principale interrogation reste sans réponse : Quelle compensation la ville peut elle attendre de ce cadeau de 207 k€ ?
#4 - Le 28 janvier 2016 à 15h14 par PB, Pornichet
Mais d'où vont venir tous ces gens pour habiter les nouveaux logements que l'on construit à Pornichet Maire après Maire ...et ça s'accélère...Pourquoi saturer d'habitat les 2kms de littoral (voir st Sébastien) pour finir par construire des con-tournantes avec hypermarchés, boulangeries et pharmacies maintenant...voies qui sont vides toute la journée et saturées aux heures d'embauche-débauche.
et bien sur avec un centre ville lui déserté.
Au niveau architecture, s'il vous plait refuser monsieur le maire l'architecture mondialiste pour ce projet comme celui du Marina. Préservons notre identité Bretagne sud, les immeubles toit ardoises signent les photos prises chez nous, il y en a heureusement quelques nouveaux, ne pas avoir honte de qui nous sommes les touristes nous remercieront du cachet...même si on fait moins de M2...
#5 - Le 28 janvier 2016 à 17h45 par POLLUX, Pornichet
Les questions que l'on peut se poser :
- Y-a-t-il eu un appel d'offre sur un cahier des charges ? ou traité de gré à gré ?
- Si oui , combien de réponses ?
- Critères de choix ?
- Choix de la commission qui a élaboré l'appel d'offres ?
- L aspect financier a -t-il été le seul critère ?
#6 - Le 28 janvier 2016 à 17h54 par Lemere
@PB

Je vous conseille un déménagement dans la creuse si vous avez peur de voir "..venir tous ces gens.."

Sérieusement, entre un batiment des années 50, sans architecture aucune , ah! c'est vrai il y a un toit d'ardoises, et une possibilité de redonner du cachet à cet endroir, il ne faut pas hésiter.
#7 - Le 29 janvier 2016 à 09h56 par PB, Pornichet
Ce qui est bien avec Lemere en matière d'urbanisme c'est que n'importe quoi demain c'est mieux qu'hier!!! le problème est de se demander est ce que les océanes ont donné du cachet à cet endroit? est ce que l'immeuble Bouygues face à l'hippodrome donne du cachet à l'entrée de ville? et est ce que le projet du Marina va donner du cachet à la vue sur la fin de la baie?
#8 - Le 29 janvier 2016 à 18h02 par Jiji
Il faut oublier les villas du 20eme siecle (belles et audacieuses pour la plupart) et oublier les catastrophiques constructions type Oceanes.
Au 21 siecle il est temps de comprendre que l'architecture peut contribuer à la renommée positive d'une ville.
Je doute cependant et malheureusement de l'intérêt que peuvent porter les municipalités à l'architecture contemporaine en lançant des concours pour sélectionner des architectes talentueux et inventifs (et sans limitation de hauteur).
Je parie que nous allons encore avoir un immeuble moche, banal, ennuyeux, triste...
#9 - Le 29 janvier 2016 à 19h19 par Lemere
PB , un point pour les océanes construites sous l' égide de quel maire?
Mais a l 'époque on ne m' a pas demandé mon avis, j 'etais trop jeune, et je considére donc que c' est du hier. Conclusion vous confondez architecture et urbanisme.
Pour le Marina, mettez vous sur la plage du Nau au Pouliguen, faites du beau ou du moche cela ne se verra pas. Et de prés le beau et le moche dépendent de tellement de critéres! Cela dit sur,le Marina, revoyez mes commenaires, je ne dis rien de moins que pour la gendarmerie, changeons en cherchant á faire le plus consensuel possible. Mais faire de ce domaine public, un lieu uniquement á usage d' un propriétaire, non, merci on a déjá donné chemin du locqui avec M. Belliot qui sous prétexte de faire du cash, n a pas hésité a faire n' importe quoi avec les anciennes serres.
Je ne dis pas que le batiment construit soit beau ou laid, je dis simplement qu' on aurait pu faire meilleur usage de cet emplacement patrimonial.
#10 - Le 30 janvier 2016 à 09h54 par democratie
#Pollux
Vous avez raison!!, aucunes allusions de la décision prise par la commission urbanisme
Qui a décidé ?? C'est pourtant une opération importante
Bonjour la démocratie et a quoi sert cette commission ??
#Lemere c'est pas la saison des fraises ,mais vous la ramenez tout le temps!!
#11 - Le 30 janvier 2016 à 16h39 par Jacques Corneti
@ Pollux et Democratie
Vos interventions sont intéressantes car elles posent un problème de fond en dehors de l'aspect architectural.
- c'est un marché de gré à gré qui implique une vente au juste prix. On peut s'interroger sur ce dernier point!
- il n'y a pas eu officiellement d'appel à candidature ni d'appel d'offres.
- la commission urbanisme n'a pas été consultée sur le projet globale mais simplement informée sur la cession du bien. De toute façon la commission n'émet qu'un avis consultatif et donc n'a aucun pouvoir décisionnel.
-la décision a été prise par le maire et l'adjoint à l'urbanisme
@ démocratie vous avez dit démocratie !!! c'est ce qu'on a vendu aux Pornichétins il y a 2 ans.
#12 - Le 30 janvier 2016 à 18h07 par LEPAROUX
democratie: A propos de Mr Lemere, vous avez sans doute raison.... Mais c'est ça la démocratie.
Lemere est un généraliste spécialiste sur tous les sujets. Il a le mérite d'exister.
#13 - Le 30 janvier 2016 à 21h46 par Lemere
Je vous remercie Leparoux de m autoriser á vivre.
Quand a Democratie , on ne parle pas sur ce blog de fruits et légumes, mais bien et seulement de Pornichet. Et il se trouve que j' y habite et m'intéresse á son développement. Et tant que cela sera, vous avez des chances de continuer á me voir souvent sur PI.

M. Cornetti, vous dites et je ne demande qu' á vous croire, qu' il n' y a pas eu,d'appel d 'offres.
Mais n'etions nous pas dans le cas d' une vente d' un bien relevant du L 2241-1?
Et dans ce cas cette vente ne releve-t-elle pas d' une seule validation par le vote du CM?
La commission urbanisme devra par contre jouer tout son rôle lors de l examen du PC.
Et je regrette comme vous que son rôle ne soit que consultatif.
#14 - Le 31 janvier 2016 à 16h05 par democratie
Si je comprends bien .
La décision déjà prise est présentée à la commission qui se trouve devant le faîte accompli (étant consultative)
Le conseil municipal valide ce que la pseudo commission aurait décidé et le tour est joué
Vous disiez bizarre!!
#15 - Le 01 février 2016 à 18h44 par Lemere
@ democratie

Rien de bizarre, hélas , ce n est que la loi. Si vous voulez la changer il vous faut devenir ministre ou au moins député... Ou choisir le parti qui propose cela dans son programme.
#16 - Le 02 février 2016 à 21h30 par POLLUX, Pornichet
Merci M. CORNETI pour vos infos, un peu surpris , l'Etat vend ses biens par adjudication , pas les Communes !!
Un peu surprenant , il me semble que la passation en gré à gré d'achat de fournitures ou et de marché de travaux n'est autorisé que pour des faibles montants , au delà , A.O. et consultation.
#17 - Le 03 février 2016 à 16h59 par administré
Je suis d'accord avec M. CORNETTI et POLLUX, cette pratique de la ville ne me semble pas très orthodoxe.
Je crois savoir que c'est le Conseil municipal qui prend les décisions et pas seulement le maire ou l'un de ses adjoints.
Mais peut être y a t'il eu délégation de la part du Conseil municipal.
Il n'empêche que s'agissant d'un marché public d'un gros montant, il semblerait en effet que l'appel d'offres était obligatoire.
Je pose la question à qui détient la réponse légale.
Merci
#18 - Le 04 février 2016 à 07h52 par Jacques Corneti
Savez vous à quoi correspond 207.000€ de sous évaluation pour la cession de la gendarmerie maritime dans le budget de fonctionnement de Pornichet ?
2 points d'impôts que les pornichétins devront supportés.
C'est facile de jouer les bons samaritains avec l'argent des autres.
#19 - Le 04 février 2016 à 14h48 par Lemere
M. Cornetti

Vous aux manettes, si vous aviez vendu la GM pour 207 000€ de plus, les auriez-vous retournés aux Pornichétins? Auriez-vous baissé les impôts de 2 points?

Ou les auriez-vous mis dans un autre projet?

Sachant qu'avec de l'argent " virtuel en plus" il est aisé de faire ce que l'on veut.

Je crois savoir, que le t% d'imposition ne montera pas en 2016, même si l'assiette , va évoluer. Donc, je préfére un tient tu l'as que deux tu l'auras. Et je préfére aussi voir ma ville bouger sans que ma tréorerie en soit afectée. Mais vous avez le droit de faire d'autres choix.

A vous lire.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter