Pornichet Infos

Hommage aux victimes de la barbarie à Pornichet

Ce lundi midi, près de 200 personnes se sont rassemblées devant la mairie de Pornichet. Avec les élus de la commune, ils ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de ce vendredi 13 novembre.
A Pornichet, hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris
A Pornichet, hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris

Suite à l'appel du maire divers droite, Jean-Claude Pelleteur, élus, personnel communal et habitants se sont réunies devant la mairie de Pornichet en hommage aux victimes des attentats terroristes de vendredi dernier à Paris. Un rassemblement contre « l'inadmissible, l'horreur » rapporte le maire. Ce dernier a pris la parole avant d'opérer la minute de silence. « La France est en guerre. Il faut que nous l'admettions, et notre ennemi est particulier. C'est une armée de terroristes mais c'est avant tout une armée de barbares. » Jean-Claude Pelleteur les qualifie de « fous », pas des fous de Dieu, mais bien des « fous tout court. » Il rappelle qu'aucune religion, qu'aucun Dieu ne demande à ses fidèles d'abattre « gratuitement des innocents, comme à Paris, vendredi. » L'édile a conclu ses propos en demandant aux Pornichétins « de ne pas plier face aux extrêmes. »

 

Le rassemblement s'est clos avec une minute de silence, main dans la main. Beaucoup d'émotions parmi la foule. Quelques larmes contenues, puis une Marseillaise, entonnée, en choeur, ensemble.

Emotion intense à Pornichet

Meurtri mais il faut vivre

Anthony Guglielmi est adjoint au maire en charge de l'animation, de l'événementiel et de la vie associative. Il est aussi intermittent du spectacle et il a travaillé au Bataclan. Dimanche, il a appris avec effroi la mort de quatre de ses amis et anciens collègues.

Et maintenant...

Malgré l'émotion, un seul mot est sur toutes les lèvres. Il faut vivre. Jean-Claude Pelleteur reprend la devise de la France : Liberté, Egalité, Fraternité. Il explique que « nous vivons dans une démocratie, avec sa liberté d'expression, d'écriture et de circulation. Une démocratie que le monde nous envie. » Alors la vie continue. Encore plus belle et plus forte. La vigilance doit être renforcée. Les contrôles multipliés. Le maire demande aux citoyens de continuer à vivre mais d'avoir l'oeil, et d'alerter les autorités en cas de situation suspecte.

Auteur : Y.P | 16/11/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Les résultats des élections régionales à Pornichet 1er Tour »
Article suivant : « " Et pourquoi pas une femme Maire de Pornichet !" »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter