Pornichet Infos

Interview de Philippe Jan

Philippe Jan a été un acteur de la pré campagne des élections municipales nous l’avons rencontré

Quelles étaient vos motivations à l'époque ?
Au départ, je voulais  que ma candidature impulse les revendications des associations auxquelles j'appartenais : Sécurité routière, Circulation, Ecoles, sport…

Pourquoi ne vous êtes vous pas présenté sur une liste déjà existante ?
L'équipe en place était trop affairiste à mon goût. Gallerneau et sa versatilité n'était pas plus acceptable.
Je suis resté en contact un certain temps avec  Belliot, mais il y avait trop de distorsions entre son pseudo désir de rassemblement et son ancrage à droite qui heurtait mes convictions.

Vous sentiez-vous prêt à gérer une ville ?
Professionnellement, je maîtrise l'aspect technique et je connais parfaitement bien les coulisses de la gestion municipale. J'étais épaulé par une gestionnaire de haut niveau et un commerçant expérimenté plus quelques citoyens motivés.

Vous aviez un programme ?
Oui, nous avons présenté un programme sur un blog très visité et très copié d'ailleurs.  Plusieurs articles sont parus dans Ouest-France et j'ai aussi été interviewé lors d’une émission sur Kerniews. D'autres médias se sont montrés tièdes, voire hostiles.

Pourquoi avez vous arrêté ?
Mon combat s'est arrêté faute d’avoir réuni une liste complète. D'une part, parce que j’ai démarré trop tard et d'autre part à cause de mon exigence de qualité ; je ne voulais que des associés compétents et non des claques pour le conseil municipal.
Les moyens financiers devant être compensés par notre motivation.
Ce qui est sûr, ce ne sont pas les coups tordus, les menaces, les agressions et les sabotages qui m'ont fait plier.

Que s'est-il passé après les élections ?
Un grand moment de décompression à cause de l'énergie dépensée ; il a fallu se reconstituer, se ressourcer.

Aujourd'hui, que pensez-vous de la municipalité actuelle ?
Trop tôt pour avoir une opinion. Elle a respecté quelques points mineurs de son programme : les défibrillateurs entre autre.
Il y a un manque de visibilité, une soif de lancer de multiples opérations réclamées par les conseils de quartier, pilotés par des vassaux.
Le Maire fait de la démagogie : un bout de trottoir, un lampadaire, une chaussée ...
Un Maire devrait être plus visionnaire, avoir un véritable projet pour sa ville.
 Aujourd'hui, on reste dans l'expectative. Entre les projets de Lambert et ceux de Belliot, pas grande différence, on s’oriente vers de grands travaux dispendieux qui ne bénéficieront pas forcément à la population. Il est très dangereux de confier un tel budget à des amateurs.
Par contre toujours pas d’aubette pour le ramassage scolaire.
 
Que pensez-vous du projet sur l'hippodrome, du parc paysager, du PLU ?
 Je suis opposé à la destruction des tribunes, cette décision va à l'encontre du développement durable. Le parc paysager, pourquoi pas, c'est mieux que l’urbanisation en zone humide mais je voyais mieux. Quant au PLU,  c’est un document qui sort d’un cabinet conseil externe, inadapté à son appropriation par la population et qui reste  assez obscure pour être sujet à interprétation.

Autres projets qui vous semblent incohérents ?
Oui, la suppression du stade Louis Mahé, un espace vert supprimé pour construire une maison de retraite, il y avait d'autres solutions. Le énième projet de pompes va-t-il fonctionner maintenant ? Et toute cette eau douce rejetée en mer ne va t-il pas créer un problème sur les bios diversités ? Et combien d’autres !

D'après vous que faudrait-il faire à Pornichet ?
Il manque un cadre harmonieux et paysagé. Il y a des quartiers qui ont besoin de réhabilitation. La circulation doit être apaisée, les entrées de  ville réaménagées, le commerce de proximité relancé et l’extension des grandes surfaces bloquée.

Que pensez-vous du problème du port ?
C'est un lourd héritage, outre son piètre aspect il n’est pas écologiquement irréprochable. Une ville côtière a besoins d’un port pour ses pêcheurs, pour accueillir et protéger les navigateurs. Il n’a pas vocation de loger des bateaux berniques. Mon idée serait de transformer l’existant pour intégrer le port à la ville, développer la location et  travailler à la création de ports à sec.

Et les logements, quelle est la politique à adopter d'après vous ?
Il faut loger les familles qui ne peuvent accéder à la propriété et pour cela appliquer une politique drastique de la préemption. Les logements inoccupés la majorité de l’année sont un scandale. L’échange et  la location qui se pratiquent dans certains pays éviteraient la fuite en avant de l’urbanisation et pour parodier un ancien ministre : «Pornichet n’a pas  vocation à accueillir tous les retraités.»

Au niveau de l'environnement, qu'elles sont les priorités pour vous ?
Vaste problème : Les rejets de la future opération m’inquiète beaucoup ainsi que ceux des eaux pluviales non filtrées, les douches sur la plage, le sur-éclairage de la Zone Pornichet atlantique, la liste n’est pas exhaustive.

Et le développement durable ?
Je pense à la décheterie, c'est bien de recycler mais sur place. Comme pour l’environnement, les idées sont légion et demandent à ce que les élus soient convaincus et motivés pour entrainer la population.

Autre point La ZAUPP ?
Protéger l'architecture de caractère, c'est bien, mais aligner des bungalows à l'entrée de la ville ou en plein centre ville, mériterait sans doute une mûre réflexion...

Aux prochaines élections, pensez-vous vous représenter ?
C’est une idée à envisager avec des pornichétins motivés, ma porte est ouverte pour échanger nos idées.

Auteur : Caroline Mahé | 18/12/2009 | 2 commentaires
Article précédent : « Robert Belliot Candidat aux régionales »
Article suivant : « Robert Belliot : se dit victime d'un règlement de compte politique. »

Vos commentaires

#1 - Le 25 décembre 2009 à 16h58 par Amandine
Monsieur Jan je ne connaissais pas cette histoire dommage que vous n'ayez pas pu aller au bout,vous avez de bonnes idées préparez vous pour la prochaine fois. L'équipe en place actuellement ne devrait pas être reconduite tellement ils sont mauvais. Bon courage on a besoin de gens comme vous à Pornichet.
#2 - Le 02 janvier 2010 à 13h40 par mdr
lol.
Philippe Jan, tout sympathique qu'il soit a été incapable de réunir assez de personnes autour de lui pour monter une liste.
M. Jan parle de sujets qu'il ne connaît pas. Ne pas détruire les tribunes ? Celles-ci ne sont plus conformes aux normes de sécurité. Les réhabiliter coûterait plus cher qu'une nouvelle construction.
Une ville a besoin d'un port pour ses pêcheurs dit-il. Mais nous n'avons pas de pêcheurs professionnels à Pornichet.
Les logements inoccupés sont un scandale ? M. Jan a sans doute l'intention d'interdire la possession d'une résidence secondaire.

Nous aurait bien transformé la ville en kolkhoze celui-ci.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter