Pornichet Infos

Jacques Corneti voit rouge

L’adjoint aux finances de Pornichet qui s’est vu retirer sa délégation par Jean-Claude Pelleteur a tenu à réagir pour rétablir sa vérité. Il regrette que le communiqué ait été adressé à la presse avant même avoir reçu une notification écrite.
Jacques Corneti
Jacques Corneti

« Le maire de Pornichet ne veut pas écouter ce qu’on lui dit. Il a la science infuse, je suis très déçu, car dans la campagne électorale on s’est défoncé pour Pelleteur et à l’arrivée il gère tout seul, sans déléguer. »
Jacques Corneti dénonce une méthode qui, pour lui, n’est pas la bonne « il a fallu batailler pour obtenir un schéma directeur. Avec deux collègues nous avons établi un questionnaire pour  les élus afin de connaître les priorités, les investissements et le timing qu’ils souhaitent mettre en œuvre. Ce document prêt en août a été présenté, en fin d’année car le Maire avait peur de perdre la main. Il a fallu mon retrait de délégation pour qu’enfin, soit mise en place une feuille de route pour les élus. Les services attendent toujours le PPI (plan pluriannuel d’investissements).

Jacques Corneti souhaite surtout parler des raisons profondes de son éviction.
« À la prise de fonction nous n’avons pas fait un audit mais un arrêté comptable sans analyse des dossiers générant des dépenses élevées ». L’ancien adjoint aux finances explique qu’avec les baisses de dotations de l’État il faut trouver de nouvelles recettes et faire surtout des économies.  Il découvre « que nous vivons sur un mode dispendieux » et alerte sur des anomalies de fonctionnement comme le parc automobile.
«71 véhicules VL et PU pour 221 agents, soit un véhicule pour trois agents, comparé aux communes voisines Pornic 1 véhicule pour 17 agents, Saint-Brevin 1 véhicule pour 10 agents. 17 véhicules affectés pour usage personnel, Pornic 2, Saint-Brevin 2. Certains véhiculent parcourent moins de 2000 km par an. Il n’y a pas de contrôle de pertinence de déplacements, pas de carnet de bord renseigné. Il n’y a  pas de contrôle de l’utilisation du carburant».

Jacque Corneti parle également du dossier des associations sur  lequel il a souhaité une discussion. « Il n’était pas question de supprimer, mais de rationaliser ou d’en débattre ». Il donne comme exemples des subventions de plus de 15 000 €  à une association qui possède 44 000 € de fonds propres et des disponibilités de 86 000 €, une autre qui reçoit 15 000 € et qui possède 75 000 € de fonds propres des disponibilités de 78 000 € et qui a coûté 95 000 € en 2013 à la commune.

Il souligne que le Ninon Tennis Club n'est pas conforme car il exerce une activité commerciale sur une emprise communale et devrait fonctionner avec une Délégation de Service Public (comme le Mini Golf).

Il fait observer que la collecte de la taxe de séjour n’est pas optimisée. « Certains hôteliers déclaraient un taux de remplissage de 25%, et d’autres paient avec six mois de décalage ! ». Il s’est ému de constater que « le Château des Tourelles ne s’était pas acquitté du versement de la taxe pour la période du 1er juin au 31 décembre 2014,  alors que le directeur commercial de l’établissement est aussi Président de l’Office du tourisme. »

Il a émis un avis sur la future société qui doit regrouper l'OT la SEM. Il questionne sur l’utilité de la la SEMPO qui fait perdre de l’argent à la Ville, et ne semble pas avoir été écouté.

Il a fait observer la faute incombant à la CCI dans le port d’échouage, et le contenu de la DSP qui n'est pas favorable à la Ville.

Jacque Cornetti a décidé de rester conseiller municipal mais ne manquera pas de tirer la sonnette d’alarme dès que nécessaire. « Je ne souhaite pas cautionner de possibles dérives » dit-il en conclusion.
 

Auteur : JBR | 27/02/2015 | 23 commentaires
Article précédent : « Arts Symbiose s'est installée à Pornichet »
Article suivant : « Des mésanges contre les chenilles processionnaires »

Vos commentaires

#1 - Le 27 février 2015 à 18h19 par Lemere
La communue de Pornichet serait-elle maudite?

Déjà en 1999 l'adjoint aux finances avait dû batailler avec le maire , jusqu'à devoir démissionner.

Celui qui a suivi est dans l'équipe actuelle, il devrait s'en souvenir.

Quand au municipe précédent, on voyait bien que M. Belliot décidait seul, cela lui a d'ailleurs couté son siège.

La "déposition" de M. Cornetti, ne peut pas rester sans réponse. Les exemples qu'il donne sont quantifiés, même si on peut penser que les véhicules par exemple, n'ont pas touts fait l'objet d'un achat depuis l'arrivée de M. Pelleteur.

Une clarification s'impose, et particulièrement en ce qui concerne les associations.

M. Pelleteur, vous devez répondre et être d'une totale transparence avec les Pornichétins.
#2 - Le 27 février 2015 à 18h44 par SULLIVAN, Pornichet
M.Pelleteur n'a pas tardé pour montrer son vrai visage de transformateur de la vérité. Où sont ses promesses életorales??????
#3 - Le 28 février 2015 à 10h14 par michel, Pornichet
Mr le maire un peut d explication s impose si vous voulez faire des econommies faite mettre sur tous les vehicules le dauphin de la ville vos serez surpris et un carnet de bord dans les vehicules comme dans une entreprise
#4 - Le 28 février 2015 à 11h17 par vieux pornichétin, 44380
Bravo au courage de Monsieur Corneti qui agit en élu responsable et transparent: celui de rendre public son travail de contrôle des finances publiques de la Mairie.
Grâce à lui, la discrétion portée sur la conduite d'affaires pas claires de la commune vole en éclat.
Après les marchands de la plaisance, la CCI,on apprend que des accords de passe passe auraient été passés avec certains hôteliers. Le tout au détriment des finances de notre commune. Où va-t-on?
Bien inquiétant tout cela.
Monsieur Corneti, Continuez votre travail de vigilance !
#5 - Le 28 février 2015 à 22h27 par Sosch, Pornichet
Hé hé! c'est que Pelleteur aurait du récuperer le travail et la rigueur de Mme Gallerneau, et des Pichon, Dejax, etc, s'il avait été malin: c'était leur marque de fabrique, leur programme, les finances et la dette.
Quel gachis cette élection.
Tout de même merci Monsieur Corneti. Il ne faut jamais se taire: cet argent c'est celui de la collectivité, des contribuables.
#6 - Le 01 mars 2015 à 08h50 par polemploi
je recherche un emploi, plein temps 22h30 /semaine aux espaces vert à la ville de pornichet
Emploi du temps serait:
8h30 je déballerai mon matériel sur le chantier
9h30 je remballerai pour aller à la pause café
10h30 je me remettrai au travail après avoir déballé mon matériel
11h30 il est temps de débaucher pour aller déjeuner
14h00 je me remettrai au travail après avoir déballé mon matériel
16h30 c'est l'heure de débauche sur le chantier
J'aimerais aussi avoir un véhicule pour rentrer chez moi comme les 17 chefs de services et d'équipes
Autrement j'ai entendu parler d'un poste ..Gestionnaire du parc de véhicules de la mairie..car le Maire et l'élu responsable du parc de véhicules ont du mal à le gérer
J'installerai.. un tracker..à bord de tous les véhiculespour éviter de voir les véhicules sillonner la ville toute la journée ,avec des heures de pointe ,10h,11h30,16h30
C'est notre argent qui part en fumée et cela pollu la ville en plus
Le soir on voit des véhicules aller faire des courses/sport sur st Nazaire
Merci Mr Cornetti d'être le poil à gratter ,de votre honnêté et de dénoncer le clientèlisme
#7 - Le 01 mars 2015 à 14h42 par magie magie
M. Corneti évoque , à raison, la manne dévolue aux associations.
Ah les associations !
Pornichet est une ville particulière en ce que celles-ci reçoivent un véritable pactole, même si elles n'en ont pas vraiment besoin, et qu'aucun maire n'a osé jusqu'ici leur serrer (un peu) le kiki. C'est qu'il faut bien être réélu ma pauvre dame !
Au lieu de viser l'autosuffisance, chacun cherche à recueillir un max de deniers publics. Certaines associations financent même ainsi des permanents.
C'est moral ?
#8 - Le 02 mars 2015 à 11h06 par moi pas comprendre !!!, Pornichet
Bonjour polemploi
Décidément...il y aura toujours des gens pour dénigrer les salariés des services publics !!!
Mais votre commentaire est-il du à votre constat des faits que vous relatez ....ou à votre regret de ne pas avoir pu être recruté dans ces services publics???
Qu'il y ait des progrès à réaliser dans l'organisation de ces services....OK !!!
Mais ,êtes vous insatisfait de la prestation du service des Espaces Verts de Pornichet ???
Si oui, prouvez le!!!
Si non...Silence, s'il vous plait !!!

Signé: un électeur qui n'a jamais voulu de Mr Belliot à la tête de la commune
#9 - Le 03 mars 2015 à 09h26 par Apostrophes, Pornichet
Le dédaigneux Pôlemploi ironise sur les municipaux, plus malhabilement que le font avec humour les Chevaliers du fiel. Il oublie comme beaucoup de regarder vers le haut là où sont prises les directives incohérentes. Une hiérarchie Intouchable qui s’est auto attribuée grades et pouvoirs sous les largesses et complicités du municipe précédent. Un sacré exemple d’incompétences en ressources humaines donné par le maire de l’époque qui se dit encore spécialiste en la matière.
On ne résout pas les problèmes par l’absurde (ça c’était la méthode Belliot), aussi faut-il observer avant de redresser ces dysfonctionnements de services, curieuses façons de faire et autres entêtements autorisés.
Patience et longueur de temps font plus que force et que rage. Lors que l’on est confronté à une difficulté, il est inutile de s’énerver. Il faut au contraire agir posément en s’armant de patience. Les prudents qui se fient à leurs observations évitent les dangers ! Question point de vue : Comme quoi la coopération d’un jour peut amener la division. Simple divergence passagère, espérons le.
#10 - Le 03 mars 2015 à 09h46 par polemploi
#8 moi pas comprendre
Dans vos questions ,vous donnez les réponses
Mr Belliot ne faisait pas plus mal!!au contraire, c'est un constat
#11 - Le 03 mars 2015 à 10h51 par SULLIVAN, Pornichet
L'emploi du temps relaté est un peu caricatural , mais s'inspire de faits rééls. Déjà il y a bien longtemps un adjoint nommé Tranchant avait essayé d'y mettre un peu d'ordre. Czla lui a couté sa place. Puis ensuite début des années 83-85 l'adjoint dit Riton a lui aussi essayé, mais cela l'a obligé a démissionner. Alors bon courage aujourd'hui. Pornichet est indécrotable
#12 - Le 03 mars 2015 à 18h29 par Dominique, Pornichet
Cher Polemploi
Vous portez de graves accusations à l'encontre des employés de la mairie . Vous semblez bien renseigné(e) sur leurs pratiques ?
Croyez-vous que les espaces verts se soient classés 4 fleurs par l'opération du Saint Esprit ?
Un véhicule pour rentrer chez soi, le rêve. Mais êtes vous prêt(e)à revenir bosser quelle que soit l'heure, y compris le samedi et le dimanche? Les astreintes de nuit vous tentent? Il faut parfois se lever la nuit, quel que soit le temps, reprendre sa voiture de privilégié (d'après-vous)pour arrêter une alarme, ou faire déblayer un arbre tombé sur la route.
La gestion du parc automobile: Et bien je pense que Mr Pelleteur à bien d'autres choses à faire que cela. Comme écouter les doléances de personnes dans votre style, toujours à critiquer, et qui ne seront jamais satisfaites de rien.
Tracer les véhicules, voila une bonne idée, du moins c'est ce que l'on pourrait penser à priori. Par contre pour détériorer l'ambiance c'est top. Cela ressemble bien à du flicage. Et ensuite? : Vérifier les appels téléphoniques, contrôler les mails, fouiller les sacs à la débauche. On pourrait aussi créer une prime pour dénoncer les collègues qui ne sont pas performants?
Et enfin l'utilisation des véhicules dédiés pour vaquer à des occupations personnelles. Vous n'êtes plus à la page très cher(e)! Tous les véhicules sont marqués du logo de la ville, et si vous en voyez devant des commerces, c'est qu'il y a une raison pour qu'ils y soient. Cela s'appelle faire des achats pour la collectivité. En gros ça s'appelle travailler.
Vous aurez certainement deviné que je suis employé par la mairie.Et j'ai de la chance, oui, la chance de rencontrer tous les jours des habitants satisfaits des service municipaux, et qui nous le disent. Mais également la chance de ne rencontrer que rarement des individus négatifs,de votre acabit, pour qui rien ne sera jamais bien. Soyez Zen, vous verrez, vous irez beaucoup mieux et vous aurez moins d'aigreurs d'estomac :)
#13 - Le 07 mars 2015 à 20h04 par Marathon Man, Pornichet
Décidément, Monsieur Corneti balance tous azimuts. En effet, on apprend dans la presse de la presquile guérandaise, d'autres infos aussi croustillantes que dans Pornichet infos, à y rendre timides le grand palmipède rennais... Ainsi, Monsieur Corneti met en cause l'acquisition par l'Hôtel de Ville d'une voiture Zoé qui vaudrait 2,7 clio.
Qui a acquis ce véhicule? Devinez?
Qui conduit ce véhicule? Devinez?
Bon, vous me direz, ça ne vaut pas une Mercedes. Mais quand même, ça fait des sous tout ça et c'est vous qui payez !
Faites ce que je dis, Mais pas ce que je fais ; Décidément, en virant l'ancien maire et avec son successeur, l'adage est malheureusement toujours d'actualité...
Pornichetins, veillez à vos notes d'impôts locaux !
#14 - Le 08 mars 2015 à 22h14 par Hallucinant
Mr Dominique
Cela fait beaucoup 17 personnes en même temps qui sont d'astreintes tous les jours de l'année
Astreinte ,veut dire un planning avec un ou deux véhicules équipés pour l'astreinte (tronçonneuse,cônes, ect)
,comme dans nos entreprises
#15 - Le 09 mars 2015 à 09h20 par ichet
le France veut lancer la voiture électrique pour diminuer le pétrole, on entend partout dans les média qu'il faut relancer la voiture électrique, et vous faite un procès pour son engagement écologique, ... voiture construit en France, ... vous préférerez qu'il roule en DACIA, fabriquer loin de la France, ... chacun sa vision des choses pour le monde de demain, ...
#16 - Le 09 mars 2015 à 14h28 par POLLUX, Pornichet
Je pense que la comparaison avec les communes citées est probante . Le constat conforte les différents rapports de la Cour des Comptes sur la mauvaise gestion en général des communes.On constate le laxisme des précédentes municipalités . M.CORNETI n'a pas eu le temps d'analyser les temps de travail , congés, absences diverses ,(depuis que le jour de carence a été supprimé le nombre d'arrêt a augmenté de 40 %,dans la fonction territoriale, peut être pas à Pornichet ?). Avant de ''pleurer sur la baisse des aides de l'état'', il est important pour le nouveau maire et son nouveau directeur d'analyser tous les postes de dépense afin de diminuer les impôts , quitte à avoir des conflits avec le personnel , associations , etc.. .
#17 - Le 09 mars 2015 à 15h42 par Apostrophes, Pornichet
Dommage Mr Pelleteur que vous n’ayez pris en compte les remarques de campagne qui indiquaient des influences et dérives managériales authentiques. Un énigmatique climat délétère perdure et altère les fonctionnements de services. Il faudra bien un jour revoir le cas de ces influents (e) qui se permettent la pluie et le beau temps selon leurs humeurs ou jalousies.
Ne vous exposez pas aux géguerres futiles, ni vous ni Mr Corneti n’avez entièrement raison. Ce qu'il faut voir c'est qu'eux auront raison de vous. L’ingérence est un délit qui, généralement, affaibli à terme le pouvoir des élus.
De la méthode et de la gestion Belliot il reste des séquelles, bien renseigné il continue à polluer politiquement. Son action a coûté fort cher à la commune, primordialement sur le plan humain où des gens se sont trouvés en situation extrême de détresse ou d’avilissement, financièrement ensuite par les procès et autres décisions iniques allant à contrario du bon sens.
Le nouveau DGS a du pain sur la planche, il serai de bon aloi qu’il garde la plus grande vigilance afin de ne pas congratuler trop vite, comme par vous ce fut le cas dernièrement, des gens qui jouent un double jeu. Pour un seul but de confiance, Pornichet se passerait bien de tels épisodes.
#18 - Le 09 mars 2015 à 20h32 par lambda
Je partage totalement l'avis "d'Apostrophes" qui me semble d'ailleurs très bien renseigné sur les dysfonctionnements et les manquements régnant au coeur de l'administration communale, et je veux parler bien sûr du personnel de la mairie, des services techniques, des espaces verts ..
De choses graves se sont passées qui n'ont pas trouvées d'issue, et d'autres n'ont jamais trouvé de solutions.

Durant la campagne plusieurs personnes ont fait en sorte d'alerter le nouveau maire sur ce climat délétère et le fait qu'il devait se montrer vigilent en ne faisant pas confiance aveuglément à certains décideurs.

Apostrophes a raison cela a une influence néfaste sur la politique de la ville, mais le plus grave en effet c'est le côté humain au niveau de certains agents qui n'a absolument pas été respecté, et qui a créé des dégâts dont au bout du compte c'est la commune qui en devient responsable.

Oui il y a eu des situations extrêmes de détresse et d'avilissement, des pressions et des humiliations qui ont été reconnues par des jugements de condamnation de la commune.
Pourtant les recours et les procès ne sont pas terminés, car jamais personne n'a eu l'intelligence de privilégier le dialogue et la conciliation. Quel gâchis !
#19 - Le 10 mars 2015 à 00h01 par magie magie
Pour "ichet"
En même temps la voiture perso du maire est un gros 4x4 germanique... vous inquiétez pas il est pas prêt de rouler en Dacia. Pas plus que M. Saillant.
Que voulez-vous les chefs d'entreprise, il faut qu'on voie bien que c'est des chefs !
#20 - Le 10 mars 2015 à 11h11 par bouchard
je suis consternée par les remarques et attaques personnelles. combien de temps aller vous reprocher au nouveau maire son passé de chef d'entreprise?. Ne pouvez vous pas imaginer un seul instant que cela puisse être bénéfique? navrée de vous l'appendre mais dans la définition de ce que représente un maire, il y a bien une notion d'autorité.
#21 - Le 10 mars 2015 à 11h47 par 007jmp
Bravo à Mr Corneti, qui a "osé" dire la vérité sur la gabegie et les dérives financières de la municipalité (voir les budgets exhorbitants de la masse salariale et des aides à certaines associations en particulier,...).
Mais tout ceci n'est pas nouveau et existe à Pornichet depuis de très très nombreux municipes. Une fois élu, les Maires ne pensent plus qu'à faire plaisir à leur électorat et à ne faire surtout aucune vague !!
Et rassurez-vous chers contribuables, rien ne changera une fois encore. Circulez, il n'y a rien à voir et nous augmenterons vos impôts ... car c'est la seule chose que nous savons faire.
#22 - Le 10 mars 2015 à 15h35 par magie magie
Rappelons aussi qu'un maire EST un chef d'entreprise.
Rappelons aussi que c'est SA responsabilité qui est engagée en cas de pépin, pas celle de ses adjoints ni surtout délégués.
C'est sans doute là que la démocratie a ses limites, dans l'entreprise comme dans une municipalité.

Ce qui n'empêche pas qu'on aurait pu, qu'on doit toujours essayer de réunir une équipe homogène afin de ne pas être en butte à ce genre de problème, et à ce que le travail soit justement un travail d'équipe. Cela n'a manifestement pas été le cas puisque cette équipe a été montée au seul objectif de déboulonner Belliot et pour son chef, de devenir calife à la place du calife pour s'occuper à la retraite.

Le "moi je décide" ne devrait plus être de mise. Espérons que les nouvelles générations politiques ne soient pas comme les Pelleteur, Belliot, Hollande ou Sarkozy. On peut toujours rêver ?
#23 - Le 14 mars 2015 à 00h45 par malin, Pornichet
A magie magie : il semble que J. Cornetti soit le seul qui s'oppose dans l'équipe choisie par le maire on ne peut donc pas parler de non homogénéité. De plus, quand on n'est pas d'accord avec ce qui a été décidé, soit on la ferme soit on démissionne, il n'y a pas d'autre solution !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter