Pornichet Infos

Jacques Cornetti ancien subdélégué aux finances dénonce la gestion dispendieuse du parc automobile de la ville.

Suite à la décision d’achat de véhicules votée lors du conseil municipal du 16 septembre l’ancien subdélégué aux finances se lance dans un réquisitoire sur la « gabegie » du parc automobile de la ville.

« Je ne prétends pas avoir le monopole des économies, mais concernant le parc automobile de la commune je connais très bien le dossier et je réitère mes propos : l'achat des véhicules Renault était parfaitement inutile.

Pour affirmer cela et informer les Pornichétins, je m'appuie sur une étude que nous avons faite, un collègue élu comme moi, suite à des dysfonctionnements constatés à la fin de l'année 2014. Cette enquête a mis en évidences des résultats préoccupants et nous avons souhaité comparer notre mode de fonctionnement à celui des communes voisines. Nous avons remis notre rapport le 17 janvier 2015 au Maire et au DGS qui l'ont étouffé car explosif!

Qu'avons nous trouvé ?

- il n'y avait pas eu de suivi du parc de 2012 à septembre 2014

- aucun soin n'était apporté aux véhicules. Certains véhicules n'étaient que champs de bosses.

- aucun contrôle sur la pertinence des déplacements

- pas de carnet de bord renseigné

- un contrôle aléatoire de l'utilisation du carburant puisque aucune corrélation ne pouvait être effectuée entre la consommation et son utilisation réelle. Il suffisait de passer à la pompe et de faire le plein

- composition pléthorique du parc (71 véhicules légers ou petits utilitaires pour un parc total de 99 véhicules)

- certains véhicules parcouraient moins de 2.000 km/an, d'autres restaient sur parc toute la journée."

Le tableau ci-dessous montre la démesure de la situation

"Je laisserai à chacun le soin d'analyser les chiffres contenus dans ce tableau.

Nous avons fait des propositions pour palier ces dérives et mettre en place une organisation plus cohérente dans le cadre d'une gestion responsable de la municipalité. Aucune n'a été retenue car il ne fallait pas fâcher les agents municipaux, et pourtant faut-il le rappeler, nous avons combattu l'électoralisme de nos prédécesseurs.

Je me permets de rappeler à Monsieur le Maire que ne sont pas les services qui votent aux élections municipales mais les Pornichétins.

Rien n’a changé

- le parc est toujours aussi pléthorique avec un véhicule en moins suite aux achats, reventes de vieux véhicules et vols.

- il semblerait qu'il y avait une tentative de mise en place d'un contrôle physique des véhicules et d'un carnet de bord dans les véhicules

"J'oubliais nous avons un nouveau subdélégué aux finances qui après ma remarque sur les dépenses inutiles concernant le parc automobile, pour mémoire plus de 100.000€ HT (décision 2015-245 CM du 16/09/2015), a répondu « que je n'avais pas le monopole des économies et que celles envisagées concernant le parc automobile seraient programmées dans les prochaines années !!!». Peut être après 2020.

Dans le magazine municipal (printemps 2015) le Maire écrivait : un mauvais débat est apparu dans notre ville à propos de notre gestion municipale….je regrette vivement que le personnel municipal en était la cible (sic)

La cible n'était pas le personnel municipal mais la gestion dispendieuse que nous avons dénoncée pendant la campagne des municipales. Aujourd'hui il n'y a pas le courage pour la remettre en cause."

Auteur : JR | 23/09/2015 | 34 commentaires
Article précédent : « La compétence Plan Local d'Urbanisme sera bientôt transferée à la Carene »
Article suivant : « Conseil Municipal en bref »

Vos commentaires

#1 - Le 24 septembre 2015 à 14h52 par Lemere
Au regard des enjeux, tant financiers que sociaux, le sujet mériterait un débat au sein du conseil municipal, dont il devrait découler un véritable plan d'optimisation.
Si , pour des raions sociales, on gére une partie de la rénumération de nos agents, cela doit être dit, expliqué en,toute transparence.
Et vu la surface de la commune, on doit saisir l'occasion de ce débat, pour réfléchir á des deplacements doux ( vélos électriques ).
Le sujet peut paraître anecdotique, il n' empêche que les secteurs ou on est á même de faire de belles économies ne sont pas si nombreux.
Et puisque l'automobile a mauvaise presse en ce moment, autant faire propre rapidement á Pornichet.
#2 - Le 24 septembre 2015 à 20h02 par victor
Si monsieur CORNETI croit que c'est en nous traitant de fumistes, de profiteurs, de voleurs.. qu'il va changer les choses... ils se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude.
M. BELIOT a fait la même chose pendant six ans... voyez le succès.
#3 - Le 24 septembre 2015 à 21h12 par J.Corneti
@ lemere
Je ne partage pas toujours vos interventions sur les blogs de P.I., mais dans celle-ci vous posez les bonnes questions auxquelles je vais m'efforcer de répondre. Elles ne feront pas plaisir à tout le monde mais c'est ainsi.
1 - « vous dites le sujet mériterait un débat au sein du conseil municipal ». Il faut que vous sachiez qu'il n'y a aucun débat possible que ce soit au bureau municipal ou au conseil municipal. Tout est verrouillé par le Maire et son « Mazarin » de DGS. Celui qui ose porter la contradiction est immédiatement tancé et prié de la fermer et de rentrer dans le rang. (devinez les raisons de mon éviction).
2 - « si pour des raisons sociales on gère une partie de la rémunération de nos agents ». Le tableau ci dessous montre qu'il n'en est rien. Le salaire annuel moyen chargé (CA 2013) à :
- La Baule est de 35.695€
- Guerande est de 39.220€
- Pornic est de 32.316€
- Saint Brévin est de 37.454€
- Pornichet est de 41.502€
NB : tous ces chiffres sont à votre disposition sur le site officiel des collectivités locales (site gouvernemental)
Les agents municipaux de Pornichet ne sont pas les plus mal lotis !!
Pour l'utilisation de vélos à la place d'une automobile………...je vous laisse assumer et défendre votre proposition.

Si vous avez d'autres questions pour lesquelles j'ai des éléments de réponse, je me ferai un plaisir d'y répondre.
#4 - Le 25 septembre 2015 à 11h41 par Macron
Les propos de Victor démontrent s'il en était besoin l'arrogance de certains fonctionnaires dont le poste et le salaire est assuré quoi qu'il arrive.
Voilà-t-il pas que ce Victor se vante même de faire ou de défaire les maires.

M. Corneti n'a nulle part ici traité les employés municipaux de fumistes, de profiteurs ni de voleurs. Il est bien probable que M. Beliot non plus.
Il est intéressant de constater qu'à Pornichet, le salaire moyen chargé des employés municipaux est supérieur de 16% à ce qu'il en est à La Baule et 6% à Guérande. On voudra bien entendre que la répartition des postes n'est sans doute pas tout à fait la même ni la pyramide des âges. Peut-être qu'une étude plus fine tenant compte de ces facteurs serait susceptible de diminuer ces différences. Mais quand même, on dirait bien que les deux municipes socialistes pornichétains ont bien gâté les premiers clients des partis de gauche : les fonctionnaires.

Voici l'une des grandes fractures sociales qui se révèle quand les difficultés d'emploi sont importantes et que les différences salariales entre public et privé s'estompent. Ne parlons même pas différences des conditions de départ à la retraite entre public et privé, ou juste pour dire que le retraité touche la moitié du salaire moyen de ses 25 meilleures années alors que le retraité du public touche 75% du salaire moyen de ses six dernier mois d'activité (hors primes soit, mais les promotions de fin de carrières sont une constante).
#5 - Le 25 septembre 2015 à 11h44 par Lemere
M. Cornetti

Si vos chiffres sont exacts, et je ne doute pas qu'ils le soient, ils vont faire grand bruit.
Reste que vous citez des moyennes, quid des salaires médians , min et max ?
Peut-être nous aideraient-ils à mieux comprendre les influences , surtout en période d' élections?

Pour le vélo électrique, commençons par exemple par équiper la police municipale, pour certaines missions de présence par exemple, cela peut convenir. On peut aussi penser au cheval, mais cela demande plus de temps de formation. Pour autant, vu la présence de l'hippodrome et des écuries proches, cela ne serait pas insurmontable. Laissons le choix dans ce cas au fonctionnaire de police.
#6 - Le 25 septembre 2015 à 14h36 par bouchard
M. CORNETTI
je ne pense pas que M. Le maire soit contre le débat mais il y a la manière de faire... et la votre n'est pas glorieuse.
#7 - Le 27 septembre 2015 à 14h18 par J.Corneti
@lemere
Je n'ai pas les éléments pour répondre précisément à vos interrogations. Par contre si vous voulez connaître le salaire le plus élevé, il vous appartient d'aller regarder les délibérations des CM de fin 2014 ou début 2015.
#8 - Le 28 septembre 2015 à 16h21 par Dominique
Macron
Si les propos tenus à l'encontre des fonctionnaires dans les différents commentaires n'ont rien d'insultants en tant que tels (quoi que les qualifier d'arrogants puisse porter à interprétation) , ces propos sont cependant dans la mouvance sarkoziste du dénigrement systématique des fonctionnaires, responsables de tous les maux, et notamment de la situation financière catastrophique de la France (il est vrai que la gestion financière de nos Présidents successifs n'y est pour rien !).
Vous nous parlez de salaire assuré, de retraite, mais savez-vous au moins de quoi vous parlez ? Je ne pense pas.
A votre avis quel est le salaire en fin de carrière d'un adjoint technique ? D'un agent de maîtrise ? Quels sont les montants de leurs retraites respectives ?
Je compte sur vous pour nous les communiquer, ainsi nous bénéficierons des éléments nécessaires pour effectuer une comparaison avec les salaires et retraites des salariés du secteur privé.
Merci d'avance.
#9 - Le 01 octobre 2015 à 21h32 par POLLUX, Pornichet
M. CORNETI
Merci M. CORNETI de vos analyses .Cela nous permet et de comprendre pourquoi les impôts ne peuvent diminuer.Continuez de nous informer .
Merci d'avance
#10 - Le 02 octobre 2015 à 09h58 par malin, Pornichet
En regardant le tableau il paraît évident qu'il y a des économies à faire dans ce domaine mais quelles en seraient les conséquences si une action était lancée ?
#11 - Le 02 octobre 2015 à 18h20 par Dominique
Alors Macron ?
Aucun chiffre à nous communiquer sur les montants des salaires et retraites mirobolants des fonctionnaires de la mairie de Pornichet ?
Serait-il possible que vous vous inscriviez dans la logique de critique systématique des fonctionnaires en vous basant sur des "on dit" et autres rumeurs de couloirs ?
Ne faut-il pas trouver un responsable à toute chose ?
Allez! Ne nous faites pas attendre, donnez les nous ces chiffres qui vont nous prouver une fois pour toute que les nantis, les privilégiés, les fonctionnaires arrogants, ruinent notre bonne commune.
#12 - Le 02 octobre 2015 à 22h47 par Pornichétin
Malheureusement monsieur Corneti semble nous informer avec des chiffres qui ne seraient plus actuels. En effet, vu ce jour dans l'écho de la presqu'île un article traitant du renouvellement du parc de la mairie de Pornichet. Une économie de 12% est annoncée avec l'achat de véhicules à la pkace d'un système de location et on nous annonce un parc de 59 véhicules alors que monsieur Corneti nous annonce 71 véhicules. Peut-être peut-on penser que le travail d'économie a été réalisé depuis l'éviction de monsieur Corneti ?
#13 - Le 03 octobre 2015 à 14h06 par méchant, Pornichet
Alors Dominique pouvez vous nous communiquer les salaires et retraites des fonctionnaires de la mairie de Pornichet ?
Serait-il possible que vous vous inscriviez dans la logique des louanges systématique des fonctionnaires en vous basant sur les revendications des syndicats FO et CGT ?
Quelle est donc la masse salariale de la commune ??
#14 - Le 04 octobre 2015 à 07h52 par Dominique
Euh... Méchant

Visiblement vous avez mal lu mon intervention. Nous posons tous deux la même question, mais moi je la pose à Macron.

Si cela peut vous rassurer, je ne suis pas dans la louange systématique des fonctionnaires. Il y a des choses à revoir dans le fonctionnement de la fonction publique, mais il ne sert à rien de généraliser les problèmes, et encore moins de s'en prendre à ceux qui n'en sont pas la cause.
#15 - Le 04 octobre 2015 à 15h18 par malin, Pornichet
victor se croit intouchable et c'est là le problème dominique !
#16 - Le 04 octobre 2015 à 15h24 par malin, Pornichet
Il semble évident qu'il y a trop d'agents municipaux à Pornichet mais avec le verrouillage par la cgt, quoi faire ?
victor en est l'exemple parfait ! f
#17 - Le 05 octobre 2015 à 10h59 par blabla
Et puis avec la fusion progressive des services des communes avec ceux de l'intercommunalité, comme cela est en cours de se produire pour l'habitat, on va vite supprimer les postes en doublon et faire des économies !
Ah ah ah moins de fonctionnaires.
#18 - Le 05 octobre 2015 à 13h39 par victor, Pornichet
A Malin

Je vois que votre sens de l'analyse ne va pas bien loin. Si c'est tout ce que vous avez compris de mes propos, je vous confirme que votre compréhension de la nature humaine ne vole pas bien haut.
Alors pour faire simple, je reformule :
"Ce n'est pas en insultant les gens qu'on obtient d'eux qu'ils fassent des efforts..." ....
Cordialement
#19 - Le 05 octobre 2015 à 17h00 par Lemere
@ malin

Trop d'agents municipaux ? et verrouillage CGT?

Depuis quand la CGT décide-t-elle d'embaucher?

Selon-vous il ne s'agirait que de changer de syndicat?

Ou n'est-ce pas plutôt que vous ne supportez pas le syndicalisme?

Qaund à Victor, il devrait applaudir des deux mains aux propositions de M. Cornetti, sauf à ce qu'il est quelque chose à se reprocher.
Car quoi de plus normal que de justifier des deniers publics, et cela même au niveau de l'utilisation d'un véhicule.
Pour mémoire, un privé qui use de son véhicule d'entreprise à des fins personnelles encoure les foudres du FISC car il peut tomber sur le coup de l'abus de bien social.

Question à la rédaction : Savez-vous si tous les véhicules municpaux, de services ou de fonctions, portent les couleurs de notre commune?
Si non, pourquoi?
#20 - Le 06 octobre 2015 à 20h59 par oxymore
Oxymore du jour :
"syndicat représentatif"

Etude du Trésor en 2010 :
... en France: 16,7 % des fonctionnaires sont syndiqués, 6,5% des titulaires d'un CDI à temps complet...
http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/400998
#21 - Le 07 octobre 2015 à 12h13 par méchant, Pornichet
@Lemere : j'aime bien les syndicats quand ils représentent effectivement les salariés, quand ils ne sont pas toujours contre ce qui est proposé ou encore lorsqu'ils (la cgt) ne donnent pas raison à ceux qui s'attaquent aux salariés d'une entreprise !
J'aimerais bien savoir ce qui se passerait si la mairie mettait en pratique ce que préconise cornetti !!!
#22 - Le 08 octobre 2015 à 09h35 par réaliste
@méchant
Il n'y aura pas de vagues avec notre Maire qui se dit social, les avantages acquis par certains vont perdurer .Malgré que beaucoup de communes les diminuent, suite a la baisse des dotations.
#23 - Le 12 octobre 2015 à 12h45 par Lemeref
@ mechant

En bref, vous n' aimez que les syndicats maison!

Quant a la représentativité, vous seriez donc d'accord pour qu' en cas d'e conditions négociées par un syndicat, elles ne s'appliquent qu' aux salariés syndiqués, comme dans certains pays scandinaves?
#24 - Le 13 octobre 2015 à 20h59 par malin, Pornichet
Lemeref, j'ai absolument rien compris à votre dernier commentaire, vous êtes cgtiste ? vous obtenez satisfaction en tabassant les salariés et en détruisant ?
#25 - Le 14 octobre 2015 à 19h01 par Lemere
@ malin

Excusez du peu, mais vu votre pseudo, je pensais que vous sauriez lire.

Non je ne suis pas cégétiste, mais je pourrai le devenir si poussé par des vents mauvais. Tout compte fait, c'est un syndicat légal, et qui en 2008 était le premier.(élections prud'homales)
CGT 34%
CFDT 22%
FO 15%

Et quels rapports entre mon propos et votre dernière phrase? Là c'est moi qui ne vous comprend pas. A moins que vous ne me fassiez un procès d'intention.

Tiens une question du meme acabit et pleine de sous-entendu pour vous : Etes-vous un bonnet rouge, les soutenez-vous?
#26 - Le 16 octobre 2015 à 19h25 par leparoux
Sacré malin Lemere!
#27 - Le 22 octobre 2015 à 21h58 par malin, Pornichet
En ce qui concerne les prudhomales vous oubliez de mentionner le % de votants qui prouve que ce syndicat politisé n'a aucune représentativité et qu'il est en outre responsable de beaucoup de fermetures d'entreprises en France. En ce qui concerne les bonnets rouges, je ne soutiens pas la violence et obtenir satisfaction en détruisant le bien public me dégoute profondément. Les négociations en cas de licenciement profitent beaucoup aux délégués syndicaux ne vous en déplaise cher monsieur !
#28 - Le 23 octobre 2015 à 18h00 par Lemere
@Malin

Désolé vous ne vous en sortirez pas á si bon compte.
Quand bien même le nombre d'électeurs serait-il bas, cela ne change rien au classement.
De plus le nombre de votants en 2008 etait de 4,7 millions! Ce n' est pas une paille.

Enfin, vous insinuez des,choses qui,flirtent avec la diffamation en ce qui concerne les délégués
syndicaux. En effet, il n 'y a pas d'avantages financiers en cas de licenciement pour les élus ou délégué syndical.
Vous n'avez pas dû avoir á vivre un licenciement économique, ou dans ce cas on vous aura bien bourré le mou!
Pour ce qui est des bonnets rouges, vous ne répondez pas totalement á mes questions. Mais on se contentera de savoir que vous ne soutenez pas leur violence, comme je ne soutiens pas celle de salariés qui en userait, ni celle du patronat.
#29 - Le 28 octobre 2015 à 15h55 par Bzh, Pornichet
Elections régionales : personne ne parle sur ce blog de la présence en position éligible de Patricia Gallerneau sur la liste de Bruno Retailleau ? Ultime retournement de veste ?

REDAC
Nous avons déjà évoqué cette information le 18 mai et le 2 septembre
pornichet-infos actualité politique
#30 - Le 29 octobre 2015 à 18h01 par Dominique
@malin

Vous connaissez des syndicats qui ne soient pas politisés ??? Moi non.

Vous qualifiez un syndicat de non représentatif en fonction du pourcentage de votants aux élections prudhomales, pouvez nous dire ce que vous pensez de nos hommes politiques en général, au regard des taux d'abstention des dernières élections ?
Qui cause le plus de tort au pays ? Les délégués syndicaux, ou les hommes politiques incompétents qui nous prennent pour des perdreaux de l'année?
En ce qui concerne les licenciements qui profitent aux délégués syndicaux, avez-vous un exemple à nous donner ?

Juste une petite remarque concernant votre prose : vous reprochez aux cégétistes leur agressivité, mais n'êtes vous pas vous même agressif dans vos propos, ne vous en déplaise cher monsieur ?

Ah, une dernière chose : si nos ainés n'avaient pas revendiqué, si la Cgt n'avait pas été là, si à un moment des manifestants ne s'en étaient pas pris aux biens publics, croyez-vous que vous auriez une sécurité sociale, des congés payés, un salaire décent, des allocations chômage ?
#31 - Le 31 octobre 2015 à 10h38 par leparoux
Dominique: Si la CGT n'avait pas été là, les ports français seraient certainement à un autre niveau. De même des entreprises ne seraient pas dans l'état dans lequel elles se trouvent.
#32 - Le 07 novembre 2015 à 14h49 par Dealer fleur de sel, 44380
Les voitures de fonction sont disponibles sur le temps de travail!
C'est à dire du lundi au vendredi. Non?
Pourquoi une clio bleue de Pornichet stationne un samedi à St-Nazaire?
#33 - Le 11 novembre 2015 à 16h42 par malin, Pornichet
Dominique, la réponse bateau : si les syndicats n'étaient pas là, les congés payés (juste après la guerre 39/45), les ports français en pleine débâcle, la sncm idem, air france sur la même pente etc....
#34 - Le 12 novembre 2015 à 18h15 par Dominique
Malin

Pour commencer, je note que vous n'avez toujours pas répondu aux questions que je vous ai posé, dont notamment celle-ci: " avez vous un exemple de licenciements qui aient profités à des délégués syndicaux ?"

Vous semblez aimer les idées préconçues : on m'a dit que, il se pourrait que, j'ai entendu dire que. Vous devez être fan des grands médias nationaux.
Si Air France est sur la mauvaise pente ce n'est pas à cause de la CGT, mais du SNPL (Syndicat des pilotes de lignes.

A la SNCM, il est certain que la CGT n'arrange pas les choses, mais le fond du problème est également lié au nationalisme corse.

En ce qui concerne les ports, avant de crier haro sur les syndicat, et plus particulièrement la CGT, je vous invite à consulter le rapport du Sénat sur l'état des ports français. Il est noté que " L'État n'a pas défini de stratégie ambitieuse pour le développement portuaire .....l'État n'a jamais remboursé l'intégralité des dépenses d'entretien et d'exploitation des accès maritimes (chenaux, écluses, dragages) alors qu'il s'agit d'une obligation légale.
Autre cause de déclin, et la vous avez raison, mais ce n'est que la seconde : " Les ports français souffrent d'une image très dégradée auprès des acteurs économiques et plus particulièrement des armateurs du fait d'une insuffisante fiabilité. Les nombreux mouvements sociaux, en particulier au port du Marseille, ont porté un rude coup à l'attractivité des ports de l'Hexagone."
Autre problème:" Une concurrence faussée sur les places portuaires"
Donc si effectivement les syndicats ont une part de responsabilité, le fond du problème vient cependant de la gestion de l'État, et des arrangements illicites entre entreprises portuaires privées.
Et pourtant malgré les calamités syndicales, dans un communiqué du 8/07/2015, le port de Marseille à annoncé une augmentation de ses activités de + 6% depuis le début de l'année !!! Allez y comprendre quelque chose mon cher Malin, c'est à y perdre son latin :)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter