Pornichet Infos

Jean-Claude Pelleteur a-t-il soutenu Démocratie 44 à « l'insu de son plein gré » ?

Dimanche soir, en attendant les résultats des élections du canton de La Baule, Pornichet-infos est revenu avec Gatien Meunier sur le sujet du soutien du maire de Pornichet.

Gatien Meunier a accepté de commenter les résultats de Pornichet, premiers connus puisque la commune est la seule du canton à être équipée de machines à voter.

Le candidat était serein pour son canton  mais  moins pour Blain, Machecoul et Pontchâteau notamment. Il était prêt à «  prendre les rênes  » du département et rappelait le programme de Démocratie 44.
Concernant Pornichet où sa candidature a fait un très bon score, ce dont il  est très heureux, Gatien Meunier n'a pas de doute  sur le soutien du maire. «  Si, il me soutient, quand nous sommes allés le  rencontrer, comme tous les maires, il nous l'a dit  ». Il comprend que ce soutien n'ait pas été claironné «  il partage nos idées, je m'entends bien avec lui. C'est un jeune élu et c'est tout à son honneur d'apaiser, et nous l'accompagnerons pour  cela  ». Il pense qu'environ la moitié des électeurs de Robert Belliot au premier tour, «  sont revenus vers nous  ». Pour lui «  il faut en finir avec ces querelles qui ne font que nuire  »,   «  et tourner la page, nous avons tant à faire ensemble  ».

Mais pour le soutien au second tour et le nom du maire de Pornichet précisément sur les tracts  ? Le conseiller convient  : «  Oui, ce n'est pas moi mais on l'a remis comme au premier tour...  ». La question l'agace un peu, beaucoup même, le regard devient sévère «  est-ce si important  ?  »


Peut-être pas pour Gatien Meunier à deux heures de savoir s'il sera ou non président du conseil départemental après avoir chassé la gauche; mais pour l'autorité du maire de Pornichet cela peut l'être pour l'avenir. Jean-Claude Pelleteur dit n'avoir pas «  exigé qu'on réimprime les tracts  ». Les arbres peuvent lui dire merci. Mais entre faire réimprimer des tracts du premier tour et laisser une seconde fois passer l'impression de son nom pour le second, il y a une marge. Le maire de Pornichet a-t-il été soutien à «  l'insu de son plein gré  »  ?

Le maire est «  un jeune élu  » a glissé le conseiller départemental avec un brin de paternalisme. L'expérimenté Gatien Meunier a-t-il décidé pour le «  débutant  »  ? 
En politique comme ailleurs, on respecte les hommes à hauteur de leurs défenses et Jean-Claude Pelleteur devra apprendre à se faire entendre - au sens de comprendre - et ne pas laisser interpréter ses pensées. Cet épisode n'est pas si anodin. Le maire de Pornichet n'aime pas la polémique et ne manque pas d'autorité, mais encore une fois, une communication claire au début de la campagne lui aurait permis d'éviter celle-ci. Les Régionales lui donneront l'occasion de repasser l'examen.
 

Auteur : LY | 30/03/2015 | 4 commentaires
Article précédent : « Réorganisation à la Mairie »
Article suivant : « Départementales : Le vrai faux soutien de Jean-Claude Pelleteur à Gatien Meunier »

Vos commentaires

#1 - Le 31 mars 2015 à 00h25 par Aux larmes citoyens, Pornichet
tout d'abord, merci à la Rédac d'avoir publié la fameuse liste qui était sensé "montrer la signature du maire de Pornichet" en soutien à M. Gatien Meunier.
Qu'y voit-on ? Une liste de noms en soutien à tous les candidats de droite. Une signature avérée de M. Pelleteur ? Que nenni.
Fin de débat? Et bien non!
Les enjeux doivent vraiment être importants pour que l'enquête perdure afin de tenter de démontrer irréfectiblement la délinquence intellectuelle fautivement politique du maire pour même interroger M. Gatien Meunier sur l'éventuelle réalité d'un soutien explicite de Jean-Claude Pelleteur à sa candidature.
Et il donne la réponse. Ce maire non encarté nous soutient moralement car étant de droite mais par souci d'apaisement, il ne souhaitait pas s'engager. Et au 2ème tour, ce nest pas moi mais on l'a remis sur la liste des "signataires". Tout est dit et pour reprendre les propos d'un ancien Président, il semble que cette affaire quasi d'Etat ait fini par faire PSCHITT.
Que reste-t-il au bilan?
Sur une faute politique ou une trahison. Rien !
Tout au plus peut-être une certaine naiveté candide d'un non professionnel de la politique ( je n'ai pas dit amateur!) et de ses règles "occultes".
Il ne resterait donc juste que les interrogations déjà exprimées précédemment à savoir pour cette polémique quelque peu semble-t-il artificiellement montée, "sans importance" selon M. Gatien Meunier lui même, quels étaient les intérêts réels de ces "informations", quels étaient les véritables enjeux et au profit de qui finalement ou de quelles rancoeurs?
N'étant pas de droite ni d'une extrême, je ne me sens malgré tout pas trahi à ce jour par ce soutien implicite du maire de droite à la droite.
La démocratie s'est exprimée et 16-15 pour le PS.
J'imagine déjà des commentaires: le maire a choisi le mauvais bord, il s'est encore trompé, il va rebondir en faisant le grand écart avec ses camarades de gauche...
De belles originalités inventives en perspective sur ce blog...
#2 - Le 31 mars 2015 à 08h13 par Lepere
On se souviendra que JC Pelleteur avait déclaré à la Baule + qu'il avait été sollicité par G Meunier pour se présenter aux municipales de Pornichet. Information vite démentie par G Meunier. La Sincérité ne semble pas être le point fort de ces deux personnages.
Une seule certitude le "jeune élu" a réussi à rendre la gauche aphone sur Pornichet.
#3 - Le 31 mars 2015 à 09h39 par bouchard
quelle affaire!!! M. MEUNIER ranger votre paternalisme au placard, le maire n'a pas eu besoin de vous pour être élu! Quant à la rédaction, sachez que M. PELLETEUR n'a aucune difficulté à se faire entendre quand il l'estime nécessaire. Il est là pour Pornichet et rien d'autre, il laisse la politique politicienne aux autres.
#4 - Le 11 avril 2015 à 20h21 par La roue tourne, Pornichet
Un coup on le voudrait à droite, l’autre à gauche, on n’en a que faire !
Assez de ces politiciens truqueurs. L’important c’est qu’il tient la barre. L’objectif pour un maire c’est de garder le cap, son cap. Rien à cirer des guéguerres de clans et autres futés de la récupération. Un Maire doit avoir d’autres priorités que celles là, notamment la préoccupation du mieux vivre de tout ses administrés, sans couleurs ni démarcations. Une qualité soutenue par le notre, et c’est pour cela que l’équipe a été portée par des voix plurielles. Malgré les coups tordus de politicards affamés, son équipe ne perd pas d’attractivité.
Laissons aux irrévérencieux leur faiblesse de manipuler l’opinion publique, par des conduites arrivistes que tel autre entêté s’est encore une fois vautré sous les fourches caudines. Suffisant comme ses principes décadents, il n’a pas vu que ça lui pendait au nez. Ces pratiques sont légion, les prédateurs saisissent toutes les occasions pour déclamer certaine allégeance ou autre personnalité que la leur avec le concours des médias.
Laissons libre chacun sur ses sensibilités, à M. Pelleteur la sienne, qu’il garde ce sens humain, cette urbanité, qu’il conduise la ville dans la discussion et non plus dans la dispute. Ça nous change... et beaucoup !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter