Pornichet Infos

L’agenda 21 de Pornichet : du retard à combler !

Comme annoncée au conseil municipal, la réunion Agenda 21 du 2 avril s’est déroulée dans une salle du Centre de Loisirs du Pouligou. Bien remplie, elle avait cependant plus l’air d’une opération de communication que de bilan effectif.
Robert Belliot
Robert Belliot

« Nous allons vous présenter l’avancée de notre projet à Pornichet, l’état des lieux est aujourd’hui terminé, l’ensemble du travail a fait l’objectif d’une synthèse appelée diagnostic partagé. Nous avons effectué un bilan carbone afin de connaître le bilan énergétique de la commune » commence par souligner le maire, Robert Belliot. Quatre objectifs ont été mis en avant :
- respecter les engagements pris lors de la conférence de Rio en 1992
- renforcer l’intérêt des pornichétains en les associant au processus de décision
- acquérir une légitimité en mobilisant les acteurs par l’exemplarité
- rechercher un développement harmonieux du territoire tant sur le plan économique, environnemental et social.

Confirmant une nouvelle fois que l’échange avec tous les acteurs est un choix politique, Robert Belliot ajoutera qu’ « Il faut du temps pour écouter dialoguer et prendre en compte tous les avis. Il nous a fallu deux années pour sensibiliser le personnel et les élus. Nous souhaitons poursuivre les travaux de prospective, et ce soir dix fiches actions vont vous être présentées. Ce qui me satisfait est l’esprit dans lequel cela se déroule car toutes les forces directes de la démocratie participative ont été sollicitées».
Le diagnostic partagé de Pornichet s’élabore autour quatre axes principaux :
- le transport ;
- le logement ;
- la préservation des ressources ;
- le tourisme durable.

L’élaboration concrète du programme s’ouvre pour réaliser les objectifs ciblés du diagnostic partagé. La réunion présente le bilan carbone réalisé pour la commune. Le bilan carbone est une méthode de quantification des gaz à effet de serre de la collectivité. Aujourd’hui, les émissions totales de Pornichet sont de 63 000 tonnes équivalentes CO2 sur l’année 2010. Les trois postes les plus importants sont :
- l’alimentation, en mesurant le nombre de repas moyens par Pornichétins
- le secteur résidentiel (chauffage, électricité…)
les déplacements
S’ajoutent ensuite le transport de marchandise, le tertiaire, la construction… Concernant le bilan patrimoine et services communaux, il correspond à 3350 tonnes équivalentes C02 sur l’année 2010. C’est l’équivalent de 1366 aller/retour Paris-New York. Les postes les plus -importants sont :
- les déplacements ;
- l’énergie consommée par les bâtiments ;
- les achats ;
- le fret.
Ainsi quatre thématiques prioritaires ont été définies pour mettre en place les actions interne à la mairie afin de réaliser les objectifs du diagnostic partagé. Elles résident dans :
- l’énergie des bâtiments ;
- une politique d’éco-achats ;
- une économie des déplacements ;
- une sensibilisation des usagers.

Réunies au sein de dix fiches actions, des démarches ont été présentées à la population par les élus et les agents référents de la municipalité. elles consistent à :
- développer l'action pour une restauration scolaire durable tout en respectant le code des marchés publics ;
- mettre en œuvre une politique d’achats éco-responsables en interne ;
- développer le tri sélectif dans l'ensemble des bâtiments publics ;
- mettre en place une politique hygiène et sécurité ;
- favoriser le covoiturage au sein des services municipaux ;
- mettre en œuvre un programme d'économies d'énergie, la municipalité a déjà limité l’éclairage public le soir depuis quelques mois ;
- accompagner les habitants dans la transition énergétique en sensibilisant le public au moment des permis de construire ;
- développer davantage la communication municipale dans le domaine de l'énergie (magazine ou autre…) ;
 - renforcer les programmes de sensibilisation au niveau des écoles en intégrant tous le personnels et les acteurs éducatifs ;
- mettre en place des containers avec colonnes enterrées à apport volontaire. Ce travail sera fait en partenariat avec la CARENE puisque la gestion des déchets est de compétence intercommunale. Aujourd’hui, il n’existe aucun containers enterrés à Pornichet !
- agir contre la pollution publicitaire y compris chez les particuliers ;
- limiter l'usage de l'automobile et favoriser le système de Transport en commun ;
- communiquer davantage sur les formules existantes du covoiturage ;
- favoriser le vélo et les circulations douces (cinq vélos ont été achetés par la mairie pour le personnel) ;
- limiter la flotte municipale qui compte actuellement une centaine de véhicules ;
- favoriser l'accession à la propriété des jeunes ménages ;
- encourager le développement d'hébergement pour les saisonniers ;
- lutter contre les logements mal isolés ;
- mieux gérer la ressource en eau en incitant à la récupération des eaux pluviales, un zonage des eaux pluviales a été fait et est joint au PLU ;
- améliorer les pratiques citoyennes en matière de déchets ;
- stopper l’usage des douches de plage après 19 h.


Dans la salle, les commentaires vont bon train, une résidente soulignera « C’est bien joli tout ça, mais quand il parle de déchets, je ne comprends pas pourquoi les camions de nettoyage des rues continuent de passer les jours de pluie. La pluie justement nettoie déjà les rues, si ça c’est pas des dépenses inutiles ! ». Un autre résident demandera ce que compte faire la municipalité concernant l’augmentation possible de 30 % des bâtiments existants, notamment sur les constructions du front de mer. Robert Belliot répondra « On y réfléchit, certaines municipalités ont déjà posé un arrêté, on y pense fortement. On veut s’inscrire dans une dynamique de protection de notre cité balnéaire, nous souhaitons limiter les gens qui voudraient construire à tout va ». Semblant s’adresser qu’aux particuliers, on ne sait comment les promoteurs réagiront à cette annonce, ni ce que répondra Robert Belliot aux promoteurs qui veulent investir sur Pornichet  !
La réunion s’est terminée par la présentation des ateliers de co-construction afin que la population s’empare du sujet. Ces réunions de travail sont à destination des particuliers et acteurs de la ville pour discuter des actions à mettre en place sur le territoire. Le premier se tiendra le  12 mai prochain. De belles initiatives qui risquent de mettre du temps à devenir réelles.


 

Auteur : SD | 03/04/2012 | 16 commentaires
Article précédent : « Assises du sport une première mi-temps sans relief. »
Article suivant : « Rétrospective Que nous reste t-il des années 2004 à 2009 ? »

Vos commentaires

#1 - Le 03 avril 2012 à 19h48 par Lemere
Beaucoup d'informations à digérer, surtout si on considére que les repas font partie des 3 sources les plus importantes de C02.

Les dix fiches ne sont pas sur le site de la maire à la date du 3/4, le seront-elles plus tard.

Le bilan complet détaillé sera-t-il lui aussi en ligne, pour une réflexion approfondie de chacun d'entre nous ?

en effet durant la semaine du dev. durable seuls les inactifs peuvent participer , au vu des horaires proposés !

Quand au site Agenda21, hormis une tentative amusante de jouer les acteurs, sur une vidéo ou encore une fois il s'agit plus de faire la promotion de quelques réalisations ( toujours les mêmes). Un exemple, mettre en avant le skate park comme élément de l' agenda21, j'ai beau me creuser, à moins de décider que le skate soit un moyen de transport doux et non polluant !

Alors qu'il y a tant a faire et vite !

Par exemple un plan de circulation, qui ne fasse plus la part belle aux voitures, mais bien aux modes de déplacement doux.
#2 - Le 03 avril 2012 à 23h50 par dupons, Pornichet
Nous souhaitons limiter les gens (promoteurs) qui voudraient construire à tout vas !!!!!
Cherchez l'erreur?
#3 - Le 04 avril 2012 à 11h27 par Anne, Pornichet
attention orthographe cher SD! "présentées"
RB= esbrouffe et du vent, voilà le résultat. Les associations concernées n'ont même pas été invitées: cqfd!

***
merci pour avoir noté la faute.
nous avons modifié
avec nos excuses
Redac
#4 - Le 05 avril 2012 à 17h09 par marcel
Les pôvres promoteurs qui risquent de mal réagir si la municipalité, ,comme elle en a le droit, n'applique pas le +30% de SHON.
Ils gagnent bien leur vie maintenant, vous voulez qu'ils la gagnent encore mieux. C'est bien. Mais est-ce nécessaire?
Ce serait objectivement un +30% de béton pourtant.
#5 - Le 05 avril 2012 à 17h11 par marcel
Ah, l'inénarrable Lemere. Sait-il seulement que le lien social est un élément de l'agenda 21. A ce titre le skate park crée des loisirs et du lien.
#6 - Le 06 avril 2012 à 15h36 par Perrot Bernard, Pornichet
Très très sceptique concernant ce déballage de communication municipale. Qui trop en dit veut noyer le poisson.Une inexactitude parmi d'autres: les forces vives de la démocratie évoquées par M. Belliot, n'ont pas loin s'en faut toutes été consultées. Pornichet forum est totalement censuré alors que nous n'avons pour ambition unique que d'agir pour le développement durable sur la commune. Mais est-ce un crime que d'être libre à Pornichet, il semblerait? Nous avons souhaité agir en premier sur le tri sélectif, le compostage et le bio, sujets très subversifs j'en conviens. La porte nous a été claquée violemment au nez. Les projets évoqués ci-dessus évoque le tri sélectif, quid à Pornichet depuis 4 ans? Le compostage qui accompagne ce tri, quid à Pornichet? Les marchés publics dit-on, contre vérité, ils favorisent allègrement les achats allant dans le sens de l'écologie. La pollution publicitaire, la municipalité bat des records. La politique de l'eau? Ironie; on cesse toute action contre Total pour un gain immédiat certes, mais minime et peu moral, on veut se retirer du syndicat de Brière, on ne dénonce pas et on n'agit pas contre les algues vertes... L'agenda 21 ne doit pas être un effet d'affichage, il a besoin de tous, il ne doit surtout pas servir d'autres intérêts. Notre association continuera à oeuvrer en toute indépendance pour une véritable prise en compte de l'écologie sur la commune. La communication ne doit pas primer sur de véritables projets conséquents et garants d'un véritable Agenda 21.
#7 - Le 06 avril 2012 à 17h40 par Lemere
Marcel, vous auriez vendu du sable au sahara.

Mais , vous ne nous vendrez pas cet agenda21.
#8 - Le 06 avril 2012 à 19h20 par le Vilain, Pornichet
seulement deux remarques:
= parmi les acteurs, je constate quelques oublis.
= que sont devenus les conseils de quartier ? aucune nouvelle, mème pas sur les panneaux qui leurs sont dédiés. Seraients-ils morts ?
= L'habitat, on en parle beaucoup,avenue de saint sébastien. Mais ce qu'on voie ce sont des panneaux publicitaires, et des grues, c'est tout.Pour ètre honnete, on peut découvrir, par hasard, un petit écriteau de
#9 - Le 10 avril 2012 à 18h04 par Julien
A Perrot. Vous devriez saluer les bonnes initiatives de la Mairie plutôt que de critiquer. Vous vous plaignez d'être mis à l'écart ? Vous n'aviez cas venir à cette soirée qui était publique.
#10 - Le 11 avril 2012 à 10h59 par Erika du Port d'échouage, Pornichet
Extrait des petits potins de Presse Océan de samedi 7 avril 2012
"Agenda éphémère
Pour appuyer sa démarche Agenda 21, la municipalité de Pornichet a choisi 2 cabinets spécialisés avec pour mission de conduire la ville sur "les chemins du développement durable". Un leitmotiv très, voire trop utilisé par ces experts. Hélas, la mairie vient de révéler que l'un de ces cabinets avait déposé le bilan (pas le bilan carbone). Un contre-exemple qui ferait plutôt penser à "un développement éphémère"."
Au fait, c'est quoi le bilan carbone du Maire depuis qu'il roule avec la voiture de fonction de la Mairie?
#11 - Le 12 avril 2012 à 10h33 par Johnny
Pourquoi qu'il roulerait pas avec la voiture de fonction le maire ?
Si vous en savez tant vous savez aussi qu'il double largement les 35 heures chaque semaine, pour la municipalité.
#12 - Le 12 avril 2012 à 11h20 par CONSTAT, 44380
Oui, encore beaucoup de battages autour du développement durable et de l'agenda 21 !
Beaucoup de com, d'infos, d'images etc... Bref des paroles mais où sont les actes ?
Personnellement la poudre aux yeux ne m'a jamais convaincu et je dois dire publiquement que je me mords les doigts d'avoir voté pour M. BELLIOT et son équipe en mars 2008.
Je souhaite que de bonnes volontés, capables, disponibles et muées par l'intérêt général se mobilisent pour préparer mars 2014 car ici même, nous aussi avons besoin d'un réél changement.
#13 - Le 12 avril 2012 à 11h31 par Lemere
A Julien

Sans liberté de blâmer il n'est pas d'éloge flatteur.

Ce n'est pas parce que c'est publique, qu'on a qu'à ( et pas "cas") venir.

A Erika, joli le coup du développement éphémère et du dépôt de bilan ( même si ce dernier est plutôt triste).
Décidemment, notre premier édile nous en fera voir des vertes et des...

A la rédaction
Auriez vous en préparation un article sur le parc paysager, qui monopolise beaucoup d'argent, et de moyen, sans que l'on sache réellement ce que cela va donner.
#14 - Le 12 avril 2012 à 18h20 par Perrot Bernard, Pornichet
En réponse à Julien que je ne connais pas.
Voici 3ans que Pornichet Forum essaie en vain de dialoguer avec la municipalité, car notre seul objectif est de progresser vers le développement durable. Voilà trois ans que la municipalité nous censure sans aucun état d'âme, que nous ne pouvons pas participer en tant qu'association à l'élaboration de l'Agenda 21. TOUTES nos propositions: le bio, le tri sélectif, le compostage... sont rejetées avec mépris. l'an dernier nous avons participé aux assises individuellement, aucun compte rendu 1 an après. Nous sommes patients , pragmatiques, mais le masochisme a ses limites. Nous, on a déjà donné. Nous critiquons en connaissance de cause, non pas systématiquement. A l'impossible, nul n'est tenu.
#15 - Le 15 avril 2012 à 22h52 par Sylvie, Pornichet
Réponse à Ah que Johnny
Le service de la République n'est pas fonction d'une rémunération. Il n'est sujet qu'à une indemnité que le Maire perçoit grassement pour sa gestion augmentée de sa présence en tant que vice-président de la Carene. Si nous savons combien coûtent ces serviteurs maladroits de l'Etat, il pourrait pour tout compte, rouler en bicyclette. Rouler en bicyclette c'est bon pour la santé et le développement durable chers au Maire. Mais en fait, si nous étions tout à fait honnêtes, il faudrait demander un supplément d'indemnités pour lui payer des stabilisateurs afin de ne pas quitter la route et perdre l'équilibre d'une gestion communale calamiteuse qui porte notre endettement à plus de 9 années.
Alors, pour palier à son incompétence, le Maire peut faire autant d'heures qu'il veut, il ne réussira pas à satisfaire à une rigueur à laquelle Pornichet a bien droit. Nous perdons avec lui, l'opportunité de voir notre commune se propulser dans l'avenir. Nous n'avons pas besoin de ces matamores qui utilisent les fonds publics pour satisfaire leurs seuls plaisirs.
#16 - Le 16 avril 2012 à 20h01 par Edwige
Bonjour,
je m'intéresse à l'écologie comme à la politique locale.

L'association Pornichet forum est porteuse d'un péché originel lourd qui fait qu'elle ne sera jamais en odeur de sainteté auprès de la municipalité actuelle : ses dirigeants sont des proches de l'opposition. Très proches. Aussi admirables soient ses objectifs, elle aura de la peine à se faire entendre. C'est un fait. Qui peut se comprendre. C'est dommage car cela comporte le risque que des solutions intéressantes ne soient pas retenues.

A quel moment doit-on s'effacer, ou pas, devant ses objectifs ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter