Pornichet Infos

L'école du Pouligou récupère sa classe

La septième classe de l'école du Pouligou avait été fermée la semaine dernière, provoquant la colère des parents d'élèves. Ce lundi, l'Académie de Nantes a annoncé après une réunion avec Robert Belliot, maire,  des élus de Pornichet et des représentants de parents que la septième classe est finalement maintenue.

12/09/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Conciliateur de ''justesse'' »
Article suivant : « Manifestation des parents à l'école du Pouligou »

Vos commentaires

#1 - Le 13 septembre 2011 à 09h55 par pebe, Pornichet
La réouverture d'une classe au Pouligou est une excellente nouvelle. Mais il serait inexact de penser que Monsieur Belliot y soit pour quelque chose. Pour avoir longuement travaillé à l'Inspection Académique, je peux témoigner que les élus n'ont pas beaucoup d'influence, par contre les parents d'élèves seuls font bouger les lignes. Rendons à César ce qui n'est pas à Belliot. Qui a supprimé la sécurité routière enseignée par la police municipale , qui a diminué les prestations de la médiathèque dans les écoles publiques, qui est le dernier de la classe dans les logements sociaux...?Savez -vous que le PLU de Pornichet ne prévoit pas (plus) d'école publique entre le boulevard de la République et la gare, seulement une école privée.Alors oui, on peut dire objectivement que monsieur Belliot n'oeuvre pas pour un avenir de jeunesse à Pornichet.
#2 - Le 13 septembre 2011 à 16h48 par Paul
Entièrement d'accord avec Pebe, les élus locaux ne peuvent pas grand chose sur les fermetures de classe, si ce n'est par leur politique envers les jeunes ménages. Alors pourquoi tant de haine sur l'article précédent annonçant la fermeture ?
#3 - Le 14 septembre 2011 à 12h41 par simba, Pornichet
Il n'y a pas de quoi sortir le tapis rouge à M. BELLIOT.
Il y a un grand manque d'anticipation à la municipalité.
Pas de ligne directrice dans la politique de la commune.
Ce que l'on voit ici pour le scolaire se retrouve dans le logement, le tourisme, le commerce,... Nous avons l'impression que la municipalité court après la réalité, trop accaparée à vouloir marquer les esprits par son hippodrome, par l'évennementiel.
En étant adjointe aux affaires scolaires, à la petite enfance, aux handicaps, directrice de campagne aux cantonales, "référent" nouveau centre aux sénatoriale, gérer l'actualité est déjà difficile, alors anticiper .....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter