Pornichet Infos

L’effet « Beauf », le retour !

Depuis que notre ami Cabu nous a quitté, le « Beauf’ » avait disparu des radars. Oublié, soigné, converti ? L’espèce était sans doute en voie de disparition, d’extinction, peut-être même, avait-elle cesser d’exister ?
Les « Beaufs »
Les « Beaufs »

Les blocages des « Gilets-jaunes » et plus récemment quelques mouvements de grève dans les raffineries avaient montré et laissé à penser que quelques troupeaux étaient en voie de reconstitution. Leurs apparitions demeuraient cependant marginales voire résiduelles. 
La France semblait débarrassée du fléau.

Les « Beaufs » avaient été éradiqués et remplacés par le civisme et la courtoisie. L’intelligence, la réflexion et le discernement faisaient place durablement à la bêtise et la beaufitude.

Malheureusement, il n’en était rien. 

Les symptômes du Coronavirus étaient connus et soignables mais les spécialistes de l’OMS en avaient occulté les effets secondaires : le syndrome du « Beauf » isolé, naguère, par le professeur Cabu.

Il aura suffi de quelques annonces de confinement de  protections décidées par le gouvernement pour réveiller le non moins terrible virus de la beaufitude.

C’est ainsi que P.Q., pâtes et autre riz disparurent des rayons des supermarchés livrés au pillage d’une foule en délire, la fièvre sans doute.

Il y en a même qui vidèrent les pompes à essence, perdant tout sens de la raison, puisque le confinement les oblige à rester à la maison.

Les chercheurs de l’institut Pasteur arc-boutés  sur la recherche du vaccin du Coronavirus ont initié de nouvelles recherches sur les effets cérébraux du virus. Grâce à la mise en observation de quelques patients, les scientifiques, ont pu mettre en lumière que plus l’encéphalogramme était plat plus l’effet « Beauf » se développait.

Sans espoir de guérison, les patients ont été admis en soins palliatifs.

Auteur : Jamal Hadi | 24/03/2020 | 10 commentaires
Article précédent : « Pornichet : vouloir une ville apaisée et mettre de l’huile sur le feu est antinomique »
Article suivant : « Pornichet Municipales : remerciements de la liste Frédéric Trichet »

Vos commentaires

#1 - Le 25 mars 2020 à 10h41 par C'est-qui ?
Vos articles deviennent de plus en plus pitoyables !

Les gilets jaunes et les grévistes, qui au passage se sont bougés pour aussi défendre vos droits, et bien ils vous disent .....
#2 - Le 25 mars 2020 à 15h12 par Fanf, Pornichet
"Article" pitoyable (mot bien choisi par le commentaire précédent)
Encore ça serait l'humour mais là on sent la vieille pensé du nanti égoïste assis sur son stock de pâté de PQ qui ce fait chier
#3 - Le 25 mars 2020 à 17h50 par Audrey, Pornichet
Servez-vous donc de votre « article » la prochaine fois que vous irez aux toilettes et épargnez-nous ce genre de propos...
Affligeant...
#4 - Le 25 mars 2020 à 18h12 par Pivert, Lyon
Excellente analyse
#5 - Le 25 mars 2020 à 18h30 par LEROY
Jamal Hadi alias L. Renac: Pourquoi faire une fixette sur les pornichétins. Sont-ils aussi "beaufs" que vous le suggérez? J'en doute.Si oui, Vous incluez-vous dans le nombre?
#6 - Le 25 mars 2020 à 23h01 par observateur de la vie Pornichétine, Pornichet
j'ai compté 4 beaufs ! à suivre
#7 - Le 26 mars 2020 à 07h58 par Spirou, Pornichet
*****MODERATEUR***** insultant

Beauf numéro 5
#8 - Le 27 mars 2020 à 10h43 par Moreau, Pornichet
L’équipe de Charlie Hebdo, "bande de joyeux drilles" de "résistance joyeuse " disait Cabu et se réclamait de cette faculté à mettre à la une du journal des dessins qui naguère eurent ornés les toilettes publiques. à quoi résistaient-ils? Erreur fatale! Douze d’entre eux liquidés par ceux dont ils se moquaient. Assassinat horrible ébranlant la France entière. Hara-Kiri est-toujours présent sur internet. Les rubriques sont rebaptisées de façon à rester parfaitement identifiables. Ainsi "Je ne l’ai pas lu, je ne l’ai pas vu, mais j’en ai entendu causer" devient "Si ce n’est pas vrai, je suis un menteur". Certaines ne le sont même pas comme "Les lundis de Delfeil de Ton" ou "le petit coin de la culture" du même.
L’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 semble avoir été fatale à Charlie Hebdo première manière, qui disparaît à la fin de l'année pour cause de manque de lecteurs. Ironie du sort, les premiers numéros du journal disaient: "Vous pouvez vous abonner, mais on aimerait mieux pas parce que ça nous oblige à vous l’envoyer." Exhorter l’imbécillité est-ce bien utile à l’actualité en ce moment, qui plus est locale? (article précédent) 45 commentaires s’en sont suffisamment chargés pour combien? 31 post et au moins 13 auteurs sensés ça veut tout dire… au moins pour qui a l’intelligence d’analyse dont le lecteur sait faire le tri. Comparé aux rustres du clavier qui s’affairent à une cuistre idée qu’ils se font des fonctions d’élus. Peu et minable. Erreur d’interprétation?
Retour de compliment à son auteur Luc Renac mettant en lumière que plus l’encéphalo est plat plus l’effet "Beauf" se développe. Se prend pour la Castafiore "Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir". Ou Narcisse hypnotisé par son reflet. Troublante image du miroir!
#9 - Le 27 mars 2020 à 15h34 par Professeur
@ Moreau

Et c'est quoi le sens de votre message?

Désolé, mais c'est imbuvable, et je vous assure j'ai lu jusqu'au bout.

Soyez plus brefs, moins abscons. Merci

1/20 pour l' énergie dépensée.
#10 - Le 30 mars 2020 à 10h31 par Moreau, Pornichet
***MODERATEUR***

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter