Pornichet Infos

L'ES Pornichet victime de l'UMP !

Coupe Roger Bouvier: ES Pornichet 2 - UMP 3
Bien qu'évoluant une division au dessus, l'ES Pornichet s'est fait sortir par l'Union Méan Penhoet. Les visiteurs qui ont affiché une plus grande détermination s'imposent logiquement 2 à 3.

Décidemment, l'UMP ne réussit pas à Pornichet. Ce n'est pas Robert Belliot maire qui nous dira le contraire. Trêve de plaisanterie, cette fois-ci on parle bien de football. Dimanche à domicile, les hommes du président Gourmelon ont fortement déçu leur public. Mais au-delà du résultat, ce qui inquiète c'est surtout la manière et la léthargie dont ont fait preuve les locaux.  D'ailleurs l'entraîneur Stéphane Messina se montrait quelque peu désabusé à la fin de la rencontre : «  On n'a pas mis l'envie nécéssaire pour gagner aujourd'hui. On a pris ce match trop à la légère ». Pourtant tout avait bien commencé pour les Pornichétins qui ouvrent le score dès la 7' par Vincent Le Quillec. Mais l'euphorie va être de courte durée. Après une première alerte de Lazreg qui échoue à bout portant sur Olivier Lipreau, les visiteurs vont égaliser  à la 30' sur un pénalty de Maxime Vaillant. Malgré une légère domination territoriale des Nazairiens, la mi-temps est atteinte sur la marque de un à un.
 
L'ES Pornichet n'y était pas !
 
Au retour des vestiaires, il faut toute la vista de Lipreau pour stopper un coup-franc de Lazreg sur sa ligne à la 47'. Très entreprenants, les visiteurs accentuent la pression et à la 49', le portier pornichétin doit s'incliner sur un tir canon de 40m de Muratis qui loge le ballon sous la barre. Menée à la marque, l'ES Pornichet réagit de façon sporadique sur coup de pied arrêté. Les visiteurs bien organisés font face, mais usent et abusent parfois de gestes particulièrement agressifs. Finalement sur un coup-franc anodin,  Alexandre Bouyer surprend le gardien nazairien et égalise. Dès lors, on se dit que les locaux ont fait le plus dur. Malheureusement et selon l'expression même du président Gourmelon, les Pornichétins « retombent dans leurs travers » et subissent le jeu. L'UMP pousse et trouve une juste récompense de ses efforts à la 77' suite à un coup-franc de 30m signé Maxime Vaillant. Dans le temps additionnel les locaux ont l'occasion d'égaliser, mais la tête de Freddy Foy passe juste au dessus de la transversale. L'UMP se qualifie donc logiquement pour le tour suivant à la grande satisfaction de son entraîneur Stéphane Kerzhéro : »Ce fut un bon match et on avait à coeur de fournir du jeu, même si parfois on a fait preuve d'un peu trop d'engagement. Mon équipe est jeune et en construction, ce qui explique parfois le manque de cohésion. Ce succès est encourageant dans la perspective du championnat où nous éprouvons quelques difficultés ».
 
Côté ES Pornichet ce nouveau revers laisse perplexe quant à la motivation de l'effectif. Moribonde en championnat, la formation de Gérard Gourmelon a bien des soucis à se faire pour son avenir, si elle reproduit ce genre de piètre démonstration.

Auteur : YE | 20/11/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « L’ES Pornichet sans pitié pour son voisin de l’US La baule/ Le Pouliguen (B) »
Article suivant : « Trois buts d’ Olivier Quint enlèvent tout espoir à l’ES Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 21 novembre 2011 à 16h05 par ASSEZ
Bon sang, l' UMP a encore frappé à Pornichet. Et le résultat comme d'hab. est nul !
Enfin, bon courage aux Pornichétins pour la suite. Une chance que vous vous ne soyez pas appelé Pornichet Sportif.
Le titre de cet artcile aurait été :
"L'UMP bat le PS".
Allez tout cela n'est pas bien grave , tant qu'on reste sur le terrain du sport.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter