Pornichet Infos

L'Europe à moins de 10 ans

Catherine Toublant du groupe des animateurs Europe de la Région des Pays de la Loire est venue présenter l'Union à trois classes primaires du Pouligou. Deux heures d'une conférence vivante et interactive pour 75 enfants. Comment voient-ils l'Europe ?

Catherine Toublant a commencé son exposé par le local, puis a élargi à l'Europe, un peu d'histoire, un peu de géographie, des exemples pratiques. Comme les politiques, les enfants ont une vision très utilitariste et économique de l'Europe.

Les enfants connaissent très bien le « municipal » :
«Quelles sont les missions de la mairie ?» demande l'animatrice.
 « Réparer les choses cassées, les bâtiments : les écoles, les gymnases, le sport, l'hippodrome, nettoyer les endroits publics, routes et les trottoirs, les plages, les toilettes publiques, faire construire des bâtiments, les impôts, la police... » Un vrai programme électoral de proximité
Côté social, les petits Pornichétins ne sont pas trop au courant, côté culturel et festif non plus. Le personnage le plus important ? Le maire, « Jean-Claude Pelleteur ! » s'écrient plusieurs jeunes.


Catherine Toublant va se risquer sur le sujet du jumelage et là c'est le bide total : San Vicente de Barquera ? Faire deviner Bexbarch …. « il y a un square à Sainte Marguerite » indique un adulte … Une seule voix répondra.

La conférencière va continuer vaillamment : Quels sont les objectifs d'un jumelage ? « La solidarité »... se risque un petit.
Importer des choses d'une ville à l'autre ? Des spécialités qu'on n'a pas… On cherche à l'aveuglette, « gâteaux… des saucisses... »
« Apprendre de la culture de l'autre ville » rame l'animateur … « de sa façon de vivre » .
« Pour le tourisme c'est mieux » indique doctement un écolier.
« À s'aider, à devenir des villes amies, c'est l'amitié, s'inviter... le sport, apprendre à mieux se connaître, vos familles peuvent recevoir des Espagnols, des Allemands... » précise la conférencière.
 Ca sèche dans la salle. Personne n'a reçu dans sa famille ? Un seul répond positivement.
Catherine Toublant  parle de la réciprocité, elle explique les séjours « parce que c'est moins cher » précise un autre jeune économiste.

Un peu d'histoire

Le traité de l'Élysée en 1963 avec l'idée de jumeler chaque commune de France avec une commune allemande laisse la salle indifférente.
Regardez … quand vous vous prenez, sur la route « presque toutes les communes ont une jumelle, c'est écrit sur les panneaux d'entrée de ville ». « On pensait alors que ça serait un moyen de faire la fête, de faire du sport ensemble, de créer de l'intimité ». Autre flop. Pas une question du type ; « pourquoi on ne le fait pas ? » ne descend des gradins.

Suit la construction historique qui ne passionne pas non plus les foules mais comme les adultes les jeunes suivent jusqu'à 12, décrochent avec Chypre et Malte, en cours élémentaire ou moyen, c'est difficile. Qu'ils essayent les adultes pour voir...
- L' Allemagne ? Depuis quelle date ?
Les États fondateurs « un truc avec du charbon et du métal ? » tente un jeune. la CCE - les six
Danemark – Royaume Uni et Irlande - neuf
La carte projetée indique la Grèce 1981 – Espagne et Portugal 1986
Suède, Finlande et Autriche 1995 on est 15.
Puis  Chypre et Malte, et « tous ces pays » les 10 en 2004 – Pologne, les 3 Baltes, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, un dernier : Slovénie
2007 ; Roumanie et Bulgarie … bien loin sur la carte colorée. 27 et le petit dernier, le 28e ? La Croatie.
Cet exposé rapide et clair pourtant nous fait réfléchir...combien d'entre nous, adultes sont capables de ranger tout ça dans l'ordre, qui a un souvenir précis de chaque pays entré ?

Pourquoi l'Europe ?
« Pour reconstruire après la guerre » dit une petite voix.
pour « arrêter les guerres et ne plus avoir de dictateur » ajoute une autre. Pas mal déjà.
L'animatrice tente le suffrage universel, essayant de faire prononcer le mot de « dé-mo-cra-tie », droits des hommes, des minorités, Gitans, Roms … pas d'écho.

Citez trois pays européens non UE ..la Suisse – la Norvège – Andorre ?
On tente en fonction de l'actualité « l'Ukraine ? L'Angleterrre ? La Russie ?.. « ça serait bien pour le gaz » toujours l'utilité.

Pourquoi veulent-ils rentrer, les autres pays ? « pour qu'on leur donne de l'argent ! fuse. « Pour la paix ». Les élèves commencent à roupiller un peu dans les gradins. 24 « Bonjour !» affichés dans les langues officielles ne passionnent pas non plus. Rappel de la devise : « Unis dans la diversité ».

Alors la conférencière passe à l'action : « que fait l'Europe ? »
Elle s'appuie sur des images. Elle explique « la protection » contre le tabagisme, « l'essence sans plomb »« emprunter ce qui est bon : le triangle et les gilets dans les voitures que les Espagnols ont depuis longtemps », « le contrôle technique des automobiles que les Allemands connaissent depuis plus de 40 ans» et introduit la notion de directive. Vite on passe, pas rigolo.
«  La libre circulation » le passeport, la carte d'identité. Ces petits ne connaissent pas les longues files d'attente aux frontières, ils n'ont pas expérimenté les 'European Citizen gates' dans aéroports, ils n'ont pas eu l'occasion encore de présenter le passeport « Union Européenne » à l'autre bout du monde.
Le 112 : numéro d'urgence et de secours, le même pour 500 millions d'habitants, plus que les Américains,... rien de magique non plus.
Galileo ?  Airbus pour la coopération industrielle est plus parlant.

Comme chaque fois quand il s'agira d'argent la salle s'animera : 274 régions d'Europe (en France 26 ) reçoivent un financement, des exemples concrets ? « le plan vélo de Saint-Nazaire, l'aide pour les pompes de l'hippodrome» indique la conférencière qui a préparé "local".

Plusieurs élèves demanderont s'il y aura « la musique de l'Europe » ?
L'animateur n'a pas apporté l'enregistrement et l'air de l'Hymne à la joie sera timidement fredonné en conclusion, avant d'aller goûter.
L'Europe ne fait pas rêver les petits Pornichétins, et malgré la compétence de la conférencière, les étoiles sont restées sur le drapeau bleu.

Auteur : LY | 22/05/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Élections européennes 25 listes sur les machines à voter de Pornichet »
Article suivant : « CARENE ou Cap, vers la fin d'une polémique ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter