Pornichet Infos

L'hippodrome de Pornichet prend de la hauteur

Après trois journées, l'hippodrome de Pornichet va prendre, mardi 19 juillet une dimension supplémentaire avec la première réunion PHH. Huit courses sont au programme avec notamment six multis. Une belle promotion pour la cité balnéaire, notamment avec une diffusion en direct sur Equidia à partir de 12 heures.

Depuis l'inauguration du 2 juillet, trois réunions se sont déroulées sur le tout nouvel hippodrome de Pornichet. Si tout n'est pas encore parfait en terme d'organisation (problème de sonorisation, d'écran.), les premières impressions sont somme toutes assez favorables. Les professionnels de trot et de galop semblent satisfaits, même s'ils sont bien conscients que de nombreuses améliorations restent à apporter au niveau des pistes. Un sentiment partagé par Almire Lefeuvre, directeur de la société des courses : " Il est bien évident que les pistes ne pourront être au top qu'après une saison pleine. Cela dit, jusqu'à ce jour les avis dont nous disposons vont plutôt dans le bon sens". Du côté des entrées, le moral est au beau fixe pour le président Rolland et toute son équipe. La réunion du mardi 12 a attiré plus d'un millier de turfistes amateurs dont 700 entrées payantes. Celle de vendredi a été excellente, avec 2 000 spectateurs sur l'hippodrome et 1 300 entrées à 5 euros.
 

Des enjeux en hausse

Au niveau des enjeux, les résultats sont également en progression après les 74 000 euros enregistrés lors de l'ouverture. Vendredi soir lors de la nocturne, les paris ont flambé avec notamment près de 15 000 euros joués sur la 4e épreuve du programme le prix de l'Office de tourisme de Pornichet. Les raisons de cet engouement sont sans doute multiples et bien difficiles à analyser à l'heure actuelle. Cependant, il semble bien que l'effet "Jean-Michel Bazire" soit un des facteurs de cette réussite. Actuellement en pleine réussite, le crack/driver français affectionne tout particulièrement, l'hippodrome de Pornichet, mais également la cité balnéaire. Les parieurs lui accordent une confiance quasi illimitée comme cela a été le cas vendredi. Malheureusement, le succès n'est pas toujours au rendez-vous et la star du trot est parfois victime des foudres des juges aux allures. Qu'à cela ne tienne, la seule présence de "JMB" au départ d'une course est le gage d'une envolée des paris. Lors de cette 3e réunion, "JMB" a remporté deux courses sur 5, ce qui porte son total à 4 succès depuis le démarrage de la saison Pornichétine. Vendredi, il s'est imposé au sulky de Tatiana du Vallon et de "Uno d'Echal". Ce cheval âgé de 3 ans, appartenant à Mlle Minier, a d'ailleurs fait très forte impression pour sa première sortie, surclassant littéralement ses adversaires et terminant avec plus de 50 m d'avance sur le pensionnaire de Christian Bigeon " Uno Casone".

En direct sur Equidia

Mardi, l'hippodrome de Pornichet va prendre de la hauteur puisqu'il s'agit d'une journée PHH (Paris Hors hippodrome). Cette réunion (2) débutera à 12 heures et sera diffusée simultanément avec la réunion (1) de Vichy, sur Equidia. Concrètement, cela signifie que les paris, pris sur les 8 courses inscrites au programme, pourront aussi être pris dans tous les PMU de l'hexagone ainsi que sur tous les sites de paris Internet.

Sur le plan de l'organisation, un tel événement n'est pas sans susciter, un certain stress. Almire Lefeuvre en est bien conscient : "Il va falloir que tout soit réglé au millimètre. S'agissant d'une réunion PHH, aucun retard n'est toléré dans le déroulement des courses. Avec toute mon équipe, nous devrons être extrêmement vigilants et ne négliger aucun détail". Pour cette 4e réunion de la saison, pas moins de 118 chevaux prendront part aux épreuves. JMB en tête, les meilleurs drivers nationaux seront présents : Eric Raffin, Dominik Cordeau, Maxime Bézier, Mathieu Fribault, Jean-Philippe Mary pour ne citer qu'eux. L'épreuve principale sera le Grand Prix du Casino de Pornichet avec 18 partants. Cette course dotée de 32 000 euros d'allocations est réservée aux chevaux de 6 à 10 ans n'ayant pas gagné 198 000 euros.

Ci dessous vous trouverez en exclusivité nos pronostics pour les huit épreuves.


1er course : 3 - 8 - 2- 6 - 9 - 12 - 14 (multi)
2e course : 2 - 9 - 5 - 6 - 7 - 10 - 14 (multi)
3e course : 8 - 11 - 12 - 2 - 6 -
4e course : 1 - 3 - 5 - 10 - 11 -
5e course : 15 - 13 - 8 - 6 - 2 - 1 - 9 (multi)
6e course : 7 - 16 - 12 - 8 - 5 - 10 - 13 (multi)
7e course : 13 - 14 - 8 - 10 - 12 - 3 - 15 (multi)
8e course : 9 - 5 - 7 - 12 - 2 - 3 - 14 (multi)
 

Auteur : YE | 17/07/2011 | 10 commentaires
Article précédent : « 561 participants au trophée BNP Paribas »
Article suivant : « Pas de surprise aux finales régionales de Beach Tennis »

Vos commentaires

#1 - Le 18 juillet 2011 à 10h07 par ASSEZ
Pour information que est le T% d'audience de
la chaîne Equidia, dont la plupart de vos lecteurs ignoraient l'existence avant votre article ?
Si on considére que la plupart des abonnés, ne vont pas sur les hippodromes, mais préfèrent regarder la télé; si les bars/PMU sont les principaux lieux de diffusion (voir le site de la chaîne), alors quel est l'intérêt pour PORNICHET.
On le voit bien au travers des informations de votre article, seuls le monde des turfistes est concerné.
Alors , question , quelles retombées pour Pornichet ?
#2 - Le 19 juillet 2011 à 09h19 par JMP44, Pornichet
Pour la majorité des Pornichétins, le nouvel hippodrome (comme l'ancien d'ailleurs !) ne présente aucun intérêt. Les sommes investies auraient pu permettre de construire un campus scolaire + une véritable salle des fêtes + un nouveau complexe sportif + une maison de retraite (à prix abordable), etc ....
Par ailleurs, celui-ci constitue une "verrue" de 20 ha en plein coeur de ville (voir photo aérienne, c'est édifiant !).
#3 - Le 19 juillet 2011 à 19h35 par NENETTE
M. ASSEZ sachez que le monde des courses draine beaucoup de touristes qui font travailler les hôtel, les restaurants cela qui signifie embauches pour des pornichétains. A ce jour les commerçants sont ravis de cet élan nouveau à Pornichet.Je suis concernée
Des embauches ont déjà eu lieu.
soyez un peu positif dans vos remarques et non critique sur tout.
#4 - Le 20 juillet 2011 à 10h23 par ASSEZ
Ah! C'est plus Minette, mais Nénette maintenant.
Ce pourrait être l'esprit petite boutiquière qui transpire dans vos propos, s'ils étaient fondés.
Mais pour , moi-même en avoir discuté avec des commerçants lors des dernières campagnes municipales, je peux affirmer avoir maintes fois entendu : "Une fois qu'ils ont joué, les turfiste n'ont plus le sou pour dépenser dans les commerces, et une fois les courses finies, tous rentrent chez eux"
Il fallait voir hier au soir , le désert qu'était l'hippodrome, malgré les courses de l' après-midi.
Quel triste figure il a, avec sa rouille qui commmence déjà à couler, et ses grilles fermées telles celles d'une enceinte pénitentière.
Tant d'argent dépensé pour si peu de vie.

Du coup, pauvre, mais pauvre est le reste de l'offre sur Pornichet pour les touristes justement. Alors quand en plus la météo s'en mêle !

Affirmer que des embauches ont déjà eu lieu, rien de plus facile, dire que cela est dû à l'hippodrome, c'est ne pas manquer de culot.
Vous auriez pu attendre la fin de la saison, même s'il vous aurait toujours été possible de mettre cela sur le dos de la météo.

Si vous voulez du positif, demandez donc à l'équipe en place de se bouger réellement pour changer les choses en matière de :
-logements sociaux, d'offres
-tourisme intelligent ( le Happy Pornichet, comme Happy Meal , franchement !)
-modification profonde et durable du plan de circulation douce
-vraie réfection de la voirie, y compris en campagne et pas seulement quelques places de parking place de la poste.
- développement du rayonnement national de Pornichet, à défaut d'international. Cela nous ferait l'économie d'un adjoint (dont on se demande ce qu'il fait dans ce domaine), et serait certainement profitable au commerce,hôtellerie et artisanat local.
Etre le restaurant de la Sté Airbus , quelle ambition pour l'hippodrome de Pornichet !
Ah! pour l'anecdote, on dit Pornichétins, pas "tains", sinon on dirait Pornichétaines, pas tines.
#5 - Le 20 juillet 2011 à 12h31 par JMP44, Pornichet
Il est clair pour tous les pornichétins (sauf pour nos élus de tous bords !), que le nouvel Hippodrome ne profitera qu'à la Société de Courses et au PMU.
D'ailleurs, il ne semble pas que les commerçants aient eu l'année dernière une baisse de fréquentation imputable à l'absence de courses en 2010. En effet, ni les turfistes, ni les jockeys et entraîneurs ne dépensent à Pornichet, et cela ne changera pas avec le nouvel hippodrome.
Ces 20 M€ (et ces 20 ha) auraient été plus utiles pour :
- construire des logements (dont 20 à 30 % de logements sociaux de qualité),
- améliorer le cadre de vie quotidien des Pornichétins et des touristes, en réalisant l'enfouissement de tous les réseaux, en dégageant les trottoirs de tous obstacles, en refaisant la voirie (trottoirs et rues), ...
- en réalisant les équipements d'infrastructure de base (écoles, sportifs, évènementiels, ...) dont toutes les villes correctement administrées disposent (même des beaucoup plus petites).
- en développant des réalisations écologiques évidentes, sans payer (avec nos impôts) pendant 5 années de pseudo-officines du Développement Durable, dont les propositions rejoindront (au mieux !) ce que tous les Pornichétins savent depuis longtemps avec leur simple bon sens.

En conclusion, nous allons tous payer très cher, pour au final ... ne rien avoir d'utile et d'agréable AU QUOTIDIEN, pour les résidents à l'année, pour les résidents secondaires et pour les touristes (ceux qui pourraient dépensés réellement dans notre économie locale).
Par ailleurs, combien coûte aux contribuables pornichétins l'ensemble des activités GRATUITES censées être attractives pour les touristes ? En ce bas monde, rien n'est gratuit. Si j'étais un commerçant, plagiste, ... je m'insurgerais contre cette concurrence déloyable. Pour moi, mes parents ont toujours payé chaque année mes activités à tous les clubs de plage, cinémas, etc ... Et ils trouvaient cela normal !!
#6 - Le 20 juillet 2011 à 13h19 par anonyme
Justement on disait pornichétains, pornichétaines avant l'épisode Lambert.
Quelqu'un sait pourquoi cela a changé ?
#7 - Le 20 juillet 2011 à 13h22 par Yvette
A Assez : vous avez là un début de programme. Que diriez vous de nous en faire profiter aux prochaines échéances municipales ?
Représentez-vous donc en 2014.
A moins que votre score minable aux régionales et aux cantonales ne vous ait refroidie ?
#8 - Le 21 juillet 2011 à 13h15 par ASSEZ
Chère Yvette

C'est certaienement ce qui va se passer.
Une élection en efface une autre.
Le bon point c'est que vous ne constestez pas ce "programme", complété par JMP44, ce qui veut dire que je ne suis pas unique à constester l'actuelle équipe en place.
Mais je crains que pour autant que vous appréciez le programme, votre présence à nos cotés soit acquise.Mais comme Nénette, Yvette et Minette ne font qu'un, je n'ai perdu qu'une voix.
A bientôt donc et de toutes les façons R.V. en 2014
#9 - Le 21 juillet 2011 à 18h54 par bodil, Paris
Plutôt bien vu l'article... Mais pour ce qui est des commentaires, on a l'impression que la campagne des prochaines municipales est déjà bien lancée...
Je viens à Pornichet depuis 25 ans en vacances et ne manque jamais une réunion hippique. J'attends avec impatience la 1ere semaine d'août pour découvrir cet outil indispensable à une filière qui emploie plus de 60 000 personnes en France (emplois non délocalisables -comme ceux des maisons de retraite-...
Avec ses pistes tout temps, le nouvel hippodrome fonctionnera l'hiver et remplira un peu les hôtels et restaurants de la côte.
Et puis, sans Lambert le projet n'aurait jamais vu le jour existé et sans Belliot il n'aurait jamais été réalisé...
Mais stop, arrêtez de dire que cela va coûter à Pornichet. Avec le nombre d'épreuves nationales et le % sur les enjeux dévolu à la commune (qui n'a pas payé grand chose de ses fonds propres quand même - Merci l'Europe)...
#10 - Le 22 juillet 2011 à 15h15 par Lemere
@ bodil

Que le fisc vous entende et fasse que les Pornichétins n'aient pas à subir seuls les conséquences de cette dépense pharaonique comparée au budget de la commaune.

Au moins , vous en tant que turfiste aurait pu profiter de l'équipement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter