Pornichet Infos

L’industrie aéronautique recrute, Synergie le fait savoir

Deuxième salon de recrutement pour l’industrie aéronautique à l’hippodrome de Pornichet. Il est organisé par l'entreprise de travail temporaire et de recrutement Synergie.

Après le succès de l’édition 2011 (environ 1 000 personnes étaient venues), Synergie a été présente toute la journée de jeudi à l’hippodrome de Pornichet. Le but de son salon est de faire savoir que l’industrie aéronautique (Airbus et tous ses sous-traitants) recrute, et sur quels métiers. Et de noter que « l’industrie aéronautique recrute beaucoup mais avec difficulté. Pourquoi ? Parce que souvent ses métiers ont une image haut de gamme. Beaucoup de gens n’ayant pas de formation dans l’industrie se disent que ce n’est pas pour eux », estime Arnaud Pointhière, responsable Bretagne et Pays de la Loire à Synergie.
Au salon, les demandeurs d’emploi sont mis en contact avec les entreprises, les institutionnels (comme Pôle Emploi) et les organismes formateurs. Et si ce qui est proposé après la formation est dans un premier temps de l’intérim, ces formations sont pour Arnaud Pointhière « une solution d’avenir : le carnet de commandes d’Airbus est complet pour les dix prochaines années. Nous proposons du travail sur la durée et qui  se transforme en contrat de longue durée ». Depuis le début de l’année, 400 personnes ont été formées et 150 ont été embauchées. En 2011, sur environ 300 formés, une centaine sont en contrat de longue durée.

L’emploi pour tous

L’industrie aéronautique ne serait pas faite pour les femmes. C’est le genre d’idées reçues combattues à Synergie et au salon. « Nous voulons féminiser ces emplois. Il y a déjà 25 % de femmes à chaque formation, mais nous en aimerions plus », ajoute Arnaud Pointhière. Et déjà, parmi les personnes présentes, beaucoup de femmes. Il faut dire que Synergie a mené des actions avec Pôle emploi pour les sensibiliser et a ouvert les sites Airbus de Montoir-de-Bretagne et de Bouguenais pour la journée de la femme.
Les métiers qui recrutent le plus en ce moment dans l’aéronautique sont :
Pour les cols bleus : l’ajustage, le drapage, la peinture et la  commande numérique.
Pour les cols blancs : préparateur, à la qualité, en logistique, dans les bureaux d’étude (sur l’outillage d’assemblage des pièces) et des ingénieurs en mécanique maîtrisant l’anglais.
Tous ses métiers sont totalement accessibles aux femmes.
Des actions sont aussi menées envers les publics en situation de handicap : une journée de « présélection » a été organisée pour sélectionner en amont les gens aptes au travail. Les seniors ne sont pas non plus oubliés, selon leur volonté et celle des entreprises qui veulent plus de mixité.


Plus d’informations sur www.synergie.aero/
 

Auteur : AP | 27/09/2012 | 7 commentaires
Article précédent : « Delvigne-Delanoe Pour embellir ou rénover votre maison »
Article suivant : « L'ÉPICERIE.PORNICHET terroir, tradition et tendances innovantes »

Vos commentaires

#1 - Le 27 septembre 2012 à 23h07 par surprenant, Pornichet
Des affiches dans la ville, un salon de recrutement.... et nombreux sont ceux qui ont déjà fait les cycles de formation aéronautique, qui ont obtenu d'excellentes notes et qui s'entendent dire par les boîtes intérim spécialisées qu'EADS ne recrutera pas avant avril 2013 ! si c'est exact pourquoi faire espérer tous ceux qui se sont déplacés aujourd'hui?
#2 - Le 28 septembre 2012 à 20h46 par Couche Couche, Pornichet
couche couche Acte II
Jeudi 27 septembre dernier comme le jeudi 13 octobre 2011, le Groupe Synergie société d'interim organisait à l'hippodrome international, euh pardon, mondial d'intérêt inter-planétaire de Pornichet, un salon destiné à rapprocher les demandeurs d'emploi des entrepreneurs.
D'ores et déjà, 24 personnes se sont inscrites afin de retrouver dès 2014, un emploi.
Leur nom n'a pas été divulgué mais on dit que leur candidature n'aurait retenu que l'attention d'un patron d'une société de nettoyage industriel.
Mais cette soirée a été quand même couronnée de succès car le champagne si décrié par Belliot, a néanmoins coulé à flot. N'oublions pas les petits fours. Merci Papa Belliot d'avoir invité la population, du moins celle qui a vraiment besoin de travailler !
Ne soyons pas dupes, tout le monde devrait savoir que le secrétaire général du Groupe Synergie, qui, lui n'a jamais connu le Pôle Emploi, est aussi Président de l'UMP départementale, 1er supporter de Fi Fi Fuillon et surtout, fils à papa de l'influent ancien député UMP du Château de Versailles. Tout ce tient dans ce milieu...
Comment ne pas voir là, une opération de séduction destinée à redonner à Belliot le goût de la grande famille.
En passant, n'oublions pas que cette opération devrait rendre le sourire au Maire de Pornichet qui voit ainsi des sous tomber dans l'escarcelle de la société d'économie mixte de l'hippodrome qu'il préside.
Il n'y a pas de petits profits.
Il serait bien ingrat de ne pas revenir partager la même litière que l'UMP.
Au secours, Belliot revient !
#3 - Le 29 septembre 2012 à 19h54 par Robert
Attention Surprenant et Couche couche, vous allez vous attirer les foudres des Ft, et autres aficionados de Belliot.
Comment osez-vous affirmer des fausses vérités vous diront-ils.
#4 - Le 30 septembre 2012 à 10h22 par ft, Pornichet
Sacré robert oups lemerre ou oups lambert,

je suis trés deçu de voir des gens du ps comme vous critiquer ce salon qui a été un vrai succés pour des gens qui sont chomeurs et qui n'ont peut etre pas vos salaires et autres !!!!!!
alors our des socialistes ( social) je trouve vos propos honteux!!!!
allez vois sur st nazaire si il y a des salons pour l'emploi? et bien non pourtant cette ville est gouverné par vos copoains depuis 89 ans?
pour info ,je ne suis pas ni pro belliot,ni pro gallarneau et surtout pas pro lambert mais un citoyen qui a connu le chomage et longtemps !!!!!
Moi je peux en parler du chomage et je peux en parler du manque de moyens par pole emploi par le conseil general par des mairies qui sont gerés par le ps !!!!
Ah oui c'est sur robert,couche couche et surprenant votre ami mr lambert n'a pas besoin d'aller dans des salons de recrutement!!!! De mémoire n'est il pas au barreau de st nazaire comme avocat?
#5 - Le 30 septembre 2012 à 20h53 par surprenant, Pornichet
ft, quelle est cette animosité sur celles et ceux qui s'expriment dans ce blog. Ma remarque est juste de m'interroger, non pas sur Mr Belliot, mais sur le recrutement annoncé et justement contredit par des chômeurs en recherche d'emploi qui sont informés par les boîtes d'intérim qu'il n'y aura pas d'embauche avant avril 2013.
Alors vos remarques agressives sur les pro-ceci, anti-cela ne m'intéressent pas, les "j'étais au chomâge alors taisez-vous" sont affligeants: que savez-vous des situations de ceux qui font des commentaires sur le sujet présenté pour vous permettre de juger de qui peut intervenir ou pas ? Vous semblez bien plus préoccupé de savoir qui peut bien être untel que d'un débat de fond sur les sujets présentés.
#6 - Le 30 septembre 2012 à 21h58 par Robert
Cher ft
pas pro Belliot, pas pro Gallerneau, pas
Pro Lambert !
Seriez pas pro extrême gauche ?
#7 - Le 01 octobre 2012 à 15h12 par Lemere
Pour une fois je vais rejoindre Ft sur un point:

Le manque de moyens de Pôle Emploi.

Mais à qui la faute? Je rappellerai à Ft que Pôle Emploi fût créé à l'initiative de Nicolas Sarkozy en Decembre 2008.
Que c'est désormais, un organisme privé (eh!Oui), donc je ne vois pas bien ce que vient faire votre commentaire sur le CG ou le CR, ou une mairie quelconque.
Si vous dépendez de Pôle Emploi, sachez que vous pouvez toujours demander combien touche le directeur de ce dernier.Lors de sa création, son PDG s'est vu octroyer une augmentation et , est selon le canard payé 275 000 euros par an.
Peut-être consentira-t-il, si vous le lui demandez, de reverser une partie de ses revenus, afin que Pôle Emploi ait plus de moyens !!
Et ce n'est pas pour le défendre, mais un avocat, comme M. Lambert, exerce une profession libérale, à ce titre il gagne ce que ses clients veulent bien lui verser, et ne profitera jamais de Pôle Emploi, qui comme chacun sait, ne concerne que els salariés.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter