Pornichet Infos

La fête de la musique à Pornichet tombe à l’eau

Les organisateurs y ont cru jusqu’à 19 h 30, heure de la première des deux averses qui allaient ruiner leurs espoirs.
Luna Mice
Luna Mice

Malgré une météo mitigée, la décision de se replier sur le Quai des Arts n’avait pas été choisie ; pari perdu et comment mettre un tel plateau sur une seule scène ?
Rien à faire : « le matos est mouillé, çà n’arrête pas de disjoncter, on ne prend aucun risque, y’a plus qu’à rentrer et tout faire sécher »
Du beau monde, une quinzaine de groupes et de belles pointures comme the Blondes ou la chorale Cantadune.
Dommage qu’une seule scène couverte ne fut prévue (les Océanes) où le trio des Nantaises de Luna Mice donnait de la voix en début de soirée devant un public peu nombreux.
Dommage pour les programmateurs, les techniciens, pour le temps passé au montage, les répétitions et le public.
On pouvait aussi se demander où étaient passés les spectateurs ? Peut-être de l’autre coté de la Baie, au Pouliguen, où les Tri Yann officiaient au grand dépit de nombreux groupes locaux…

 

Auteur : JRC | 22/06/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Degemer mat e Pornizhan Ar Fest ! »
Article suivant : « Un week-end 100% Ludik »

Vos commentaires

#1 - Le 22 juin 2011 à 22h19 par jb
C'est bien dommage mais de toute façon il y a trop de lieux (budget?), c'est comme aux rencarts on ne sait pas ou aller, et on arrive en retard.
Cette dispersion accroit le sentiment de vide devant la scène.
A noter un très beau spectacle lyrique à la chapelle ND des Dunes.
#2 - Le 22 juin 2011 à 23h01 par Tenuotap
Un conseil municipal repousse, une météo capricieuse mais annoncée , une mauvaise organisation et du coup une fête gâchée , pas de doute c est .e début de la fin.
#3 - Le 25 juin 2011 à 18h29 par Focus
Pour ma part je crois me souvenir que ce n'est de loin pas la première fois qu'il pleut un jour de fête de la musique. Tous les sites de météo avaient prévu ces averses et ce 2 jours avant... encore un exemple de l'incapacité des "responsables" de la mairie à gérer une situation pourtant si simple ... NB : même les policiers municipaux avaient désertés les lieux, aucun agent par exemple devant ND des dunes où nous avons assisté à un balai de gens déplaçant les barrières pour passer, empruntant les sens interdits ... Pitoyable on se croirait vraiment dans un vaisseau fantôme dans cette ville ... aucun capitaine à la barre.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter