Pornichet Infos

La Mairie annonce un bel été pour les papillons et un ciel bleu en septembre

Comme chaque année, la police municipale va distribuer bonne quantité de PV pendant la saison. Le meilleur endroit pour la récolte des prunes restant la place du marché et ses alentours.
Pornichet met en place ses zones bleues
Pornichet met en place ses zones bleues

La Municipalité travaille à « un meilleur partage de l’espace public » et à « améliorer la circulation et le stationnement ». Elle lance plusieurs actions « visant à réguler la circulation, encadrer le partage de la voirie et favoriser le stationnement sur les parkings ».
Où se garer
Quai des Arts, Hippodrome, Place du 8 mai 1945, Prieux, Place du 18 juin 1940, Place du Marché, il existe plusieurs espaces de stationnement gratuits. Pour faciliter l’orientation des automobilistes vers les parkings, la signalétique directionnelle indiquant les parkings vient d’être renforcée et des panneaux récapitulatifs sont également en cours d’installation aux entrées de ville.

Cet été, « la police municipale va renforcer ses opérations de contrôle contre le stationnement gênant, en particulier autour de la Place du Marché » prévient la Ville qui rappelle les bonnes pratiques. Les Pornichétins au moins sont informés : après les révisions, les punitions.

Une communication « en bleu »

Afin d’améliorer le stationnement dans le secteur Mazy-Gare-De Gaulle, la Ville a décidé de mettre en place des zones bleues.
Le marquage au sol est réalisé au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Les zones bleues entreront progressivement en vigueur à partir de la rentrée, après une nouvelle phase de communication et de sensibilisation à destination des riverains et des commerçants :
- Avenue du Général de Gaulle, de la voie ferrée à l’intersection de l’avenue Louise,
- sur le parking de la gare du bureau de la police municipale à la sortie du parking (le fond - du parking reste en zone libre),
- autour de la Place Aristide Briand,
- sur le parking adjacent au bar La Terrasse.

Gratuit mais limité
« Ce mode de stationnement gratuit » précise le communiqué de la Ville « permet de conserver le dynamisme et l’attractivité du centre-ville en favorisant la rotation des véhicules et facilitant donc l’accès aux commerces ».
La durée du stationnement (gratuit ndlr) sera définie en fonction des secteurs précise la Municipalité.

Dans cette phase de présentation et de communication "douce", la police municipale est absente. Les contrôles, le montant des amendes pour les contrevenants qui auront dépassé le temps « gratuit » alloué, ce sera pour plus tard.

Souple et peu coûteux

« Outre la souplesse de stationnement pour les automobilistes, ces zones présentent également l’avantage de réduire les coûts de gestion pour la Commune car l’achat et l’entretien des horodateurs représentent des sommes importantes auxquelles viennent s’ajouter des frais de gestion ».
La Ville ne précise pas combien d'agents seront affectés au contrôle des disques, ni les charges correspondantes  avec des parcmètres afin de pouvoir effectuer la comparaison des coûts.
Avant l'été "Le monde est bleu"...

Auteur : LY | 03/07/2015 | 10 commentaires
Article précédent : « XIIIe Pornizhan Ar Fest »
Article suivant : « Ambiance bisounours au conseil de Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 03 juillet 2015 à 16h17 par blachon
Voilà,
encore une fois on préfère détruire ce qui a été construit. Il eut été très simple de modifier le paramètrage des horodateurs si la demi-heure gratuite ne suffit pas. Quant à dire que les horodateurs coûtent, cela reste à vérifier. A minima, le paramétrage de la durée gratuite doit aussi intégrer les coûts induits afin que tout cela s'autofinance.
La zone bleue ne rapportera rien et occasionnera des frais de contrôle.
Pour ce qui est de la modernité on repassera !
#2 - Le 03 juillet 2015 à 19h05 par ras, Pornichet
si c'est comme pour les chiens on en reparlera , il est vrai qu'il est plus facile de verbaliser une voiture que courir après un chien ( pour info ce matin 6 chiens en toute liberté à Bonne source , avec leurs maîtres , pas un képi à l'horizon ...), bon wait and see et bel été .
#3 - Le 03 juillet 2015 à 21h04 par jacques corneti
Aux larmes citoyens,
Bonjour je vais essayer de répondre point par point comme à mon habitude à votre (avant on se tutoyait mais bon...) analyse comme lorsque nous essayions de mettre en place un projet d'organisation des services municipaux qui nous semblaient mal structurés.
Vous savez également que je n'avance jamais de chiffres sans avoir fait une enquête au préalable et vérifié ceux-ci.
C'est d'ailleurs ce qui dérange beaucoup.

Point n°1 :
« je crains que vos ressentiments et que vos sentiments personnels à l'égard du maire et de toute son équipe silencieuse" n'altèrent quelque peu l'objectivité et la qualité de vos arguments »

je n'ai pas de ressentiments particuliers envers l'homme que je défends par ailleurs quand il est attaqué injustement comme c'est le cas actuellement, mais sur sa façon monarchique de gouverner.
Quant à l'équipe silencieuse dans laquelle j'ai encore quelques bons amis (es)
- on a du vous rapporter que l'ambiance était plus calme mais lorsqu'un élu pose une question qui dérange c'est le même scénario qu'auparavant. Rien à changer et ne changera pas tant qu'on ne dira pas amen !!!
- vous semblez faire preuve de réalisme lorsque vous écrivez « je n'ai pas dit de toute la majorité… » ressentez vous ou avez vous des informations sur le désenchantement de certains et leur résignation ?
Par contre il faut le reconnaître, l'équipe parle d'une seule voix cela est normal. Lorsqu'une décision est prise en bureau ou en réunion il faut s'y plier.

Point n°2
Vous vous êtes lancé dans une magnifique et honorable défense de votre profession : « la fonction publique règles et fonctionnement ».
Je n'ai jamais critiqué, me semble-t-il, l'intégration des divers emplois et le niveau des salaires de la fonction publique.
Ce que j'ai et je critique ce sont les coûts induits et la dérive de la masse salariale que cela entraîne en la Mairie de Pornichet.
A SUIVRE
#4 - Le 03 juillet 2015 à 21h07 par jacques corneti
SUITE 1
Nous allons flirter avec les 58 % des dépenses réelles de fonctionnement.
CE SONT NOS IMPÔTS !!!
Le maire a dit que l'intégration des 3 CDD induirait un coût de 45.000€ pour la collectivité. Il y a encore une soixantaine de CDD sur laquelle il faudra bien statuer un jour.
C'était le sens de ma question et je n'ai pas eu de réponse d'où mon ironie lorsque le maire a dit que Pornichet n'était pas dans la légalité et « qu'on aurait pu être pris par la patrouille (sic) ». Ceci est difficile à comprendre, n'y avait-il pas dans la précédente municipalité un DGS, un DRH et de plus le maire était un ancien DRH ?

Votre remarque sur la comparaison de la charge salariale par habitant est tout à fait exacte. Je n'ai pas voulu comparer avec Pornichet celles de Saint Brévin et de Pornic (villes qui ont les mêmes prérogatives que nous) qui sont respectivement de 461€/hab et de 559€/hab (chiffres 2013)
La différence est telle que cela aurait pu déclencher des polémiques qui n'ont pas lieu d'être. Saint Brévin et Pornic ont largement mutualisé leur fonctionnement avec l'intercommunalité, d'où des économies d'échelle importantes et ont développé un programme drastique d'économies. Ce qui n'est pas le cas de Pornichet.

Point n°3
« la nouvelle halle de sports »
Quelle est la situation aujourd'hui ? (chiffres donnés par les services à mi 2014)
Pornichet possède actuellement 5 salles à titre de comparaison Saint Brévin 5 et Pornic 4
Il y a 1662 adhérents (hors scolaires) qui fréquentent les salles de sports. Sur ce nombre il y a 922 Pornichétins et 627 non Pornichétins soit 68 % eh oui !!!
Pour situer les installations sportives dans les trois villes comparables à tout point de vue (tranches d'age de la population, mêmes situations géographiques, mêmes problématiques été/hiver etc... la seule différence est le nombre d'habitants),et pour pouvoir comparer les choses comparables, j'ai établi un ratio surface dédiée au sport/habitant.
#5 - Le 03 juillet 2015 à 22h12 par ras, Pornichet
là on parlait de zone bleue et verbalisation , faut pas se tromper de sujet ou alors on s'y perd ...
#6 - Le 04 juillet 2015 à 10h34 par jacques corneti
@ ras
Il y a eu une erreur d'aiguillage, je vous présente mes excuses mais comme vous êtes un fin connaisseur du blog de PI, je ne doute pas que vous aurez remis les morceaux dans l'ordre
#7 - Le 05 juillet 2015 à 19h59 par maldechien
Ras ,vous avez raison. Cela ne sert à rien de faire un arrêté pour les chiens quand on ne voit aucun Képi verbaliser. Encore un effet d'annonce!!
Il faudra attendre le renfort des CRS , pour faire respecter la loi
Pour les stationnements c'est pareil ,il y a des villes avec des bandes jaune , elles sont respectées car il y a verbalisation . A Pornichet on a trouvé la solution ,on met des potelets partout dans la ville , ce qui est dangereux pour nous les cyclistes
#8 - Le 06 juillet 2015 à 22h27 par BREGEON
Maldechien/ combien d'accidents de cyclistes avec les poteaux???
#9 - Le 10 juillet 2015 à 14h37 par berthot, Pornichet
Après lecture,je me pose la question de la zone bleue sur le parking de la gare...pourquoi le fond de la gare reste en zone libre ? Pour les camping car peut être!!!!!
#10 - Le 10 juillet 2015 à 23h00 par berthot, Pornichet
Après lecture , je me pose la question sur les zones bleues !!!!! le fond du parking de la gare reste en zone libre !!!??????pourquoi ??? Pour les camping cars !!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter