Pornichet Infos

La Médiathèque Jacques Lambert a fêté ses 15 ans

Samedi se célébrait le XVe anniversaire de la médiathèque qui pour l’occasion a été baptisée Médiathèque Jacques Lambert.
Christophe Priou, Jean-Claude Pelleteur, Gatien Meunier
Christophe Priou, Jean-Claude Pelleteur, Gatien Meunier

Jean-Claude Pelleteur a rendu hommage à Jacques Lambert, (maire de Pornichet de 1995 à 2008 ) « je n’ai jamais partagé ses convictions politiques, mais je reconnais qu’il a marqué Pornichet de son empreinte au cours de ses deux mandats. Jacques Lambert aimait à rappeler que la culture n’a pas de prix mais qu’elle a un coût et quelle devrait être accessible à tous au même titre que l’éducation. C’est un bel héritage culturel cohérent et accessible que nous a laissé Jacques Lambert qu’il s’agit aujourd’hui d’honorer. »

Christophe Priou député a rendu un hommage à celui qu’il a toujours estimé pour avoir su travailler pour le bien commun au delà des clivages politiques,  «  celui qui a su faire passer la gestion économique avant la politique dans la mise en place de Cap Atlantique et avec qui nous avons dû affronter des épreuves comme la pollution de l’Erika, voire un attentat qui a coûté la vie à un de mes collaborateurs.  Je considère son départ en 2001 pour La CARENE, comme un signal précurseur qui, compte tenu du désengagement de l’Etat sur le plan financier, sera le trait d’union qui préfigure l’inéluctable fusion  des intercommunalités : Cap Atlantique et La CARENE  ».

L’architecte  Jean-Christophe Rousseau qui a réhabilité ce bâtiment était tout ému de constater qu’avec le temps il avait bien vieilli. « C’est émouvant de voir ce bâtiment tout en cuivre avec quelques fenêtres suspendues sur la culture »

La famille de Jacques Lambert a ensuite dévoilé la plaque commémorative.

La médiathèque en quelques chiffres

Lydia Hemery Directrice a participé au développement de la médiathèque «  c’était au programme électoral de Jacques Lambert. Au début nous étions une petite bibliothèque associative. Nous avons acquis tout le fonds puis est arrivé le multimédia en 2001. Nous avons mis en place un système de portage de livres à domicile pour les personnes âgées. »

Partant un ordinateur,  à sept postes avec le wifi actuellemet, la médiathèque est aussi devenu un lieu d’échanges.

La médiathèque compte 3000 inscrits, environ 170 000 prêts de document et 30 000 passages par an.

Un bâtiment tout en cuivre avec ses fenêtres suspendues sur la culture.
Un bâtiment tout en cuivre avec ses fenêtres suspendues sur la culture.
Auteur : JBR | 06/10/2014 | 5 commentaires
Article précédent : « Dépister les cancers du sein et du colon pour mieux soigner »
Article suivant : « Jean-Gabriel Causse traite des couleurs avec ECLAT »

Vos commentaires

#1 - Le 06 octobre 2014 à 21h18 par Enfin
Bel hommage, double si on considère la médiathèque et la vision de M. Priou sur le rapprochement des deux intercomunalités'

Merci a M. Pelleteur de savoir reconnaitre ce qui est bien chez les personnes qui ne sont pas de son bord.
#2 - Le 06 octobre 2014 à 21h21 par concitoyen
Une preuve de plus que JC pelleteur est maire de Pornichet et non d'un Parti Politique... "J'adhère, ... et qu'il le reste, ... INDÉPENDANT....
#3 - Le 07 octobre 2014 à 12h15 par e-lecteur, Pornichet
C’est une reconnaissance remarquable portée en l’honneur de Jacques Lambert.
Offrir son nom à ce lieu public fréquenté est la plus belle manière qu’il soit pour gratifier à jamais celui qui a donné pour sa ville.
C’est aussi un symbole fort qu’envoie Jean-Claude Pelleteur en rendant hommage à l’homme qu’il était et au travail accompli pour l’évolution de la commune.
La vie à Pornichet reprend ainsi son vrai sens, un ordre humain qu’elle avait malheureusement perdu.
Merci à Jacques Lambert et au nouveau Maire pour cette dignité du savoir être sans parti pris.
On apprécie ceux qui font et transmettent leur savoir faire, mais pas ceux qui s’auto glorifient.
Goethe a dit un jour « Celui qui ne fait rien pour les autres ne fait rien pour lui-même. » Respect à ceux qui s’engagent pour faire et construire dans une humanité, si simple soit-elle.
#4 - Le 07 octobre 2014 à 15h42 par moi pas comprendre !!!, Pornichet
Seuls des élus de droite où divers droite étaient présents à cet hommage à Jacques Lambert !!! Ses amis politiques avaient-t-ils été conviés à cette manifestation ???
Les propos tenus tant par Mr Pelleteur que par Mr Priou montrent que l'on peut partager certaines valeurs en commun quelles que soient son option politique...et c'est tant mieux !!!
Mr Pelleteur aurait alors pu dire clairement qu'il partageait avec Jacques Lambert "ses convictions de politique culturelle" ....sans pour autant renier ses autres convictions personnelles !!!
Ch. Priou, en mettant en avant l'action de l'élu Jacques Lambert....avant leurs étiquettes politiques respectives l'a fait !!! c'est tout à son honneur !!!
#5 - Le 08 octobre 2014 à 10h24 par e-lecteur, Pornichet
Denis Manac’h pose la bonne question.
La réponse se tient dans la pudeur des amis politiques ou différents de Jacques Lambert, qui ne souhaitaient sans doute pas figurer aux côtés de ceux qui activent un mouvement dont nombre de ses membres ont salie méchamment la personnalité de l’édile qui a servi la ville pendant treize ans.
La mémoire est tenace, dans un sens comme dans l’autre, il est important de ne pas oublier. Très.
La sagesse dicte d’accomplir ce devoir de mémoire en toute pudeur et, sans rancune visible. Ainsi dans cette manifestation il faut relever en priorité les paroles prononcées par Jean-Claude Pelleteur et Christophe Priou : Des mots qui mettent en exergue la valeur humaine, le caractère visionnaire de l'individu, simplement dits.
Ces hommes là sont au fond d’eux mêmes indépendants, ils savent rester à leurs places en la circonstance, au-delà des clivages, et pire du partisanisme imbécile et lâche.
Aujourd'hui c’est ce que Pornichet souhaite. On pourrait dire la France, également. Car les comportements de partialités, instillés dans les partis, produisent les mêmes effets qu’ils ont causés chez nous. Néfastes.
Cet honneur rendu à Jacques Lambert puisse-t-il le symboliser, avec en filigrane cette culture de l’indépendance que vous avez vous-mêmes soulignée. Merci Messieurs, conservez cette ligne.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter