Pornichet Infos

Le Cadre de vie en assemblée générale

L'association Cadre de vie Pornichet centre et ouest tenait son assemblée générale jeudi.

La grande salle de l'ancienne mairie recevait ce jeudi une petite assemblée générale. L'association Cadre de vie Pornichet centre et ouest a «pour but la protection et la conservation du patrimoine de Pornichet Centre & Ouest afin de garantir aux résidents principaux ou secondaires et aux vacanciers un cadre de vie qui permette une vie quotidienne agréable ». (voir plaquette de présentation).

Le président François-Xavier Delcamp a mené une réunion très dense. Point de rapport financier, sinon « que ça va bien avec plus de 2000 € en fin d'exercice», point de vote, mais les 22 adhérents présents (sur 70 à jour de cotisation) ont été amplement renseignés sur les actions de l'association.

Jean-Pierre Gout adjoint à l'urbanisme s'est prêté de bonne grâce pour la n ième fois à l'explication de l'AVAP aire de valorisation de l'architecture et du patrimoine. et a répondu aux questions des adhérents. Le maire, annoncé pourtant sur les invitations, était retenu par ailleurs.
 

Élaguez vos arbres !

Dans le cadre de l'AVAP, l'ONF procède à un inventaire des arbres dans les propriétés publiques et privées. Le travail n'est pas terminé, les résultats sont attendus à la fin de l'année.
L'association œuvre pour conserver « la couverture verte de Pornichet » recommande aux propriétaires de faire élaguer correctement leurs arbres, et couper leurs haies afin que les trottoirs restent praticables. Vertes aussi les remarques pour ceux qui « obligent à marcher sur la rue ».
 

Séparation de biens

L'association indique qu'elle a soutenu quelques propriétaires qui ont eu des déboires en installant des clôtures qui paraissaient hautes en fond de parcelles et qui provoquaient la colère des nouveaux copropriétaires d’immeubles installés entre les avenues De Gaulle et de l'Hermitage. Devant le juge conciliateur, l'association a « fait reconnaître le niveau naturel du terrain» pour poser les clôtures de fond de parcelle « réglementaires », et tant pis pour ceux qui voient devant leurs fenêtres s'élever un haut mur « ils n'avaient qu'à se renseigner auprès du promoteur quand ils ont acheté ».

Voirie et circulation

L'aménagement de l'avenue Péroche, avec des chicanes n'est pas satisfaisant selon François-Xavier Delcamp qui espère un marquage au sol, pour une vitesse à 20 km/h, « entouré de rouge » et qui précise « c'est rouler en première ! »

L'association demande aussi que soient pris en compte les fauteuils roulants pour accéder au parc paysager. Jean-Pierre Gout précise qu'il y a plusieurs passages possibles mais qu'en effet il y a encore des points à améliorer.

Pourquoi pas l'avenue de la plage en sens unique ? demande une adhérente « Parce que souvent ça fait augmenter la vitesse, et c'est très accidentogène » répond le président.

Le remblai vient aussi en discussion : une double voie près des immeubles augmenterait le bruit et la pollution pour les immeubles. Remblai toujours, les campings cars qui stationnent provoquent la colère des riverains : pourquoi ne pas les verbaliser ? « parce qu'on ne peut pas, ce sont des véhicules » répond Jean-Pierre Gout qui indique qu'un accord de partenariat avec les campings avait été pris mais que les camping-caristes ne jouaient pas le jeu.
L'avenue de Moulins, le passage sous le pont de la voie ferrée pour aller au Guezy s'étudient avec la Baule qui y serait favorable mais aussi avec le Réseau Ferré de France. La prolongation de cette voie vers un nouveau rond-point deviendrait alors l'entrée pour le Guezy, évitant le centre-ville ou le passage par le pont Saillant, « mais il faut regarder avec la zone inondable » explique Jean-Pierre Goût. Vieux sujet d'urbanisme dans cette zone de Pornichet qui réapparaît à l'occasion cette fois de la création d'un rond-point.

 

Respecter et moderniser

Jean Pierre goût explique les classements des bâtiments donne des explications, émaille son propos d'exemples très pédagogiques. S'ouvre le débat sur l'omnipotence antérieure des architectes des bâtiments de France, « souvent très conservateurs », dont le rôle devient « consultatif ».
Le président souhaite pouvoir avoir accès au projet le plus tôt possible, renforcé par Alain Doré qui voudrait que le document soit consultable sur internet, et « pas seulement dans les locaux de la mairie ».
Les rénovations d'habitation sont particulièrement impactées par le règlement l'AVAP. S'ouvre donc une discussion sur « les garde-corps et les dessous de toits en bois qui demandent de l'entretien », les nouveaux matériaux « qui se marient très bien avec l'ancien ».

Commerces : tous coupables

Le président fait remarquer que le commerce à Pornichet n'a pas « une vitalité remarquable ». Jean-Pierrre Gout explique la préemption des fonds de commerces tout en soulignant que cela ne sera pas simple à appliquer.« Revendre dans l'année… ». Pour lui des locaux commerciaux sont proposés avec des loyers trop élevés qui dissuadent l'installation de nouveaux preneurs. Philippe Dumas, vice président reconnaît avec lucidité que « nous sommes tous coupables » en ne faisant pas nos courses en centre-ville.

Eloigner les éoliennes

Alain Doré président de PROSIMAR représentant des associations pour l'AVAP était invité, il a fait remarquer que Pornichet était une des seules communes à ne pas avoir organisé de débat sur l'implantation  des  éoliennes dans la baie. Il a proposé la signature d'une pétition pour faire repoussser l'implantation plus loin en mer, des « tours de 175 m de haut ». Il distribue des images montrant ce que sera la vue de la côte dans quelques années. Il reproche aux medias de ne porter qu'un son : celui des pro-éoliennes. Et souligne que le maire de la Baule serait « en train de basculer » craignant pour « la plus belle baie ».

L'assemblée s'est ensuite approchée du buffet pour partager le pot de l'amitié et continuer ses discussions entre voisins.

Pratique :
Association Cadre de vie Pornichet centre et ouest
95 avenue du Général de Gaulle
44380 Pornichet
02 40 61 39 72
Courriel: cadeviepor@ aol..com
Mobile 06 08 03 38 71
 

Plaquette Cadre de vie

-

Auteur : Ly | 10/08/2013 | 3 commentaires
Article précédent : « Les Sirènes du Patrimoine demandent la suspension des travaux du port d'échouage »
Article suivant : « Les Sirènes du patrimoine alarment sur le passé et l'avenir »

Vos commentaires

#1 - Le 12 août 2013 à 21h40 par héric pdl, Pornichet
C'est un plan de circulation inadapté, stationnement anarchique ,protection des piétons sur les trottoirs nul,sans parler des largeurs des trottoirs,pistes cyclables dangereuses et manquantes,stationnement des autocaravanes sur les passages dit littoral qui devrait étre piétons.C'est un sacré challenge pour les candidats de 2014.
#2 - Le 20 août 2013 à 14h23 par héric pdl, Pornichet
Aprés avoir constaté la circulation av PEROCHE et le peut de largeur de cette voie la demande du président du "cadre de vie" de PORNICHET est trés personnelle.L'av des LYS est comme à neuilly s seine trés belle et trés fleurie,place Gambétta, la garde raprochée de Monsieur le Maire se dit métrise des travaux de ce rond point,sans parler du morceau de terrain communal pour une sortie de garage.A quand les poteaux de protection pour vigie pirate pour ces Pornichetains.
#3 - Le 29 août 2013 à 13h36 par héric pdl, Pornichet
Pour se faire installer des potelets seulement devant chez soit,il faut que la mairie est besoin de vous dans les prochains mois.Potelets entre le boulevard de la république et l'avenue Pasteur,soit 200 métres.Mais pour les sorties des plages de l'avenue de bonne source "RIEN" ainsi que des interdictions de stationnements sur les passages amenant à l'océan,et la signalisation appropriéeTout est à la téte du client.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter