Pornichet Infos

Le collectif du non dit non au "référendum bidon "

Depuis les dernières élections municipales Il y a un fait nouveau à Pornichet, Robert Belliot a réussi le tour de force de réunir contre sa consultation du 5 février l’ensemble des forces d’opposition du PS, du MoDem, du centre, des Verts et de l’aile gauche de l’UMP.
Jacques Lambert Alain Pény Josiane Robert Pascal Pichon Patricia Gallerneau Jérémie Rabiller
Jacques Lambert Alain Pény Josiane Robert Pascal Pichon Patricia Gallerneau Jérémie Rabiller

C’est maintenant officiel l’opposition élargie fera campagne pour le non au référendum.

Jacques Lambert ancien maire, Alain Pény centriste, Patricia Gallerneau Pascal Pichon PAP (Pour l’Avenir de Pornichet), Jérémie Rabiller Mouvement des Gaullistes sociaux de l’UMP se sont rapprochés et ont décidé la création du « collectif citoyen pour le non ». Il appelle au rassemblement de personnalités de sensibilités différentes. Une réunion publique est prévue le mardi 31 janvier à 20h30 Espace Camille Flamarion à Pornichet.

Alain Pény conteste la forme

Pour Alain Pény « si on ne s’appuie pas sur une étude chiffrée et indépendante, on ne peut pas demander aux électeurs de se faire une opinion. Les  chiffres c’est de la bouillie de chat. ». Il conteste la forme de consultation, qui est la porte ouverte aux dérives :  propagande par les services municipaux, panneaux lumineux, numéro spécial du bulletin etc.. payés par les contribuables. Il avait suggéré un référendum décisionnel assimilé à une élection. Ce référendum est encadré par la loi sur la propagande comme pour les élections traditionnelles et il oblige - pour que le résultat soit significatif - d’avoir au moins 50% de participation. On voit bien ici pourquoi la majorité a utilisé ce type de consultation ce qui fait dire à jacques Lambert qu’il ne s’agit en fait que « d’un sondage».

Pascal Pichon réclame de la clarté

Pascal Pichon de son côté souligne le manque de clarté au niveau des chiffres et « s’il n’y a pas d’étude impartiale et objective ce n’est qu’une consultation populiste ». Il regrette également n’avoir pu consulter en détail la pétition ou certains auraient signé trois fois.

Patricia Gallerneau souligne une querelle d'hommes

Patricia Gallerneau a l’impression « que c’est la suite d’une querelle d’hommes (Belliot-Batteux) empreinte de sectarisme, alors que Robert Belliot déclarait se sentir bien à La CARENE en février 2010» On est bouche bée d’aller voter alors qu’on n'a aucun chiffre qui tienne la route. On est entrain de diviser les Pornichétins alors qu’au final c’est le préfet qui décidera. » L’association PAP est favorable aux rapprochements des intercommunalités, mais pour ce qui est du changement d’intercommunalité « cela pourrait faire l’objet d’un programme des prochaines élections municipales de 2014 et faire ainsi l’économie de cette consultation » ajoute Patricia Gallerneau.

Jacques Lambert rappelle l'historique

Jacques Lambert a rappelé qu’en 2002 il n’y avait pas d’intercommunalité Cap Atlantique et qu’il n’avait pas quitté CAP Atlantique pour aller à la CARENE. « Avec la CARENE on était certains d’avoir des transports en commun vers la ville centre. » « Pornichet a une drôle de conception. Dans les périodes économiques difficiles il doit y avoir de la solidarité entre les communes de l’intercommunalité. Il explique qu’Yves Métaireau avait fait payer la taxe professionnelle en 2003 pour 2,3 M€ à la CARENE et qu’il ne pouvait pas affirmer aujourd’hui que cela n’allait rien coûter. « Vous allez voir quand Olivier Richard va demander 15 M€ pour les Écossiernes. »

Jérémie Rabiller : la dette va encore s'alourdir

Jérémie Rabiller a rappelé que le « collectif du non » rassemble d’abord des citoyens et non des partis politiques. Il déplore l’endettement de la commune 24 millions d’euros « dette qui va s’alourdir en procédant au retrait de la CARENE. » Son discours est plus politique « Belliot veut faire oublier sa défaite aux cantonales et si le « oui » l’emporte ce serait un tremplin pour les législatives malgré la promesse à Christophe Priou de ne pas se présenter. Mais que valent les promesses de Belliot la main sur le cœur ? » Pour lui la réforme territoriale doit inclure le bassin de vie et d’emplois allant de Fégréac au Nord Pornic au sud Savenay à l’est au Croisic à l’ouest. Projet qui serait déjà dans les tuyaux.

Devoir de réserve

Pour le collectif, la demande d’adhésion de Pornichet à Cap Atlantique n’a fait l’objet d’aucun débat chez ces derniers. « Hallucinant !» s’exclame Jacques Lambert qui reproche la prise de position du Président de Cap Yves Métaireau qui devrait avoir un devoir de réserve tant que la question n’a pas été débattue au sein de l’intercommunalité Cap Atlantique..

À quoi ça sert ?

Comment et sur quelles bases vont se déterminer les électeurs ? Il y a peu de discussions dans les cafés sur le sujet et les clients se demandent « à quoi ça sert ? » nous indique un cafetier du centre-ville.

Une chose est certaine cette consultation ressemble à de la tambouille politicienne cela va encore accentuer le désamour des citoyens pour la politique. Reste au « collectif pour le non » à montrer que l’on peut faire de la politique autrement.

Auteur : JBR | 25/01/2012 | 51 commentaires
Article précédent : « Le conseiller général Gatien Meunier rend compte de sa mission »
Article suivant : « “Robert Belliot défend sa place à la Carène” »

Vos commentaires

#1 - Le 25 janvier 2012 à 20h27 par Lemere
Ah! Enfin une TRES bonne nouvelle, que nous étions nombreux à appeler de nos voeux.

Nul doute que maintenant , nous devrions en apprendre un peu plus que les seuls arguments on ne peut plus faibles, et on ne peut moins fiables que ceux qui nous sont communiques par AEP et l'équipe Belliot depuis le début .
#2 - Le 25 janvier 2012 à 20h36 par Link, Pornichet
Qui a dit en 2001 :
-Pour les années de 2001 à 2007, Pornichet ce sera : "Une ville forte et bien gérée au coeur des enjeux intercommunaux visant à faire de la Presqu'ile guérandaise un territoire animé par une intercommunalité puissante et vivante pour contrebalancer le poids de l'intercommunalité nazairienne" ?


OUI, je suis favorable à ce que le conseil municipal sollicite le retrait de la Ville de Pornichet de la CARENE et son adhésion à CAP ATLANTIQUE, et il semblerait que cette personne, en 2001 avant les élections municipale, était également pour que Pornichet fasse partis de l'intercommunalité de CAP ATLANTIQUE
#3 - Le 25 janvier 2012 à 22h24 par blabla
Moi aussi je vais voter NON.
Belliot a été élu grâce à mon parti qu'il ne cesse de trahir, non seulement au cours des elections mais aussi en ne respectant pas les valeurs les républicaines.
Je me réjouis par ailleurs que beaucoup de membres de ce collectif souhaitent étudier une fusion des deux intercos.
Vive Pornichet, ville charniere de deux territoires unis.
#4 - Le 25 janvier 2012 à 22h26 par marcel
Quelle belle brochette !

Dommage qu'ils ne soient que six, un de plus et on aurait pu utiliser un titre de film italien aussi intéressant qu'eux.
#5 - Le 25 janvier 2012 à 22h37 par jfc
Il faut l'annuler ou le reporter ce référendum à minima sans chiffres.
La précipitation n'est pas bonne conseillère; on ne décide pas de changer d'intercommunalité parceque MM Batteux et Belliot rivalisent de sectarisme.

Les éléments administratifs, financiers et juridiques nécessaires à la mise en place d’un changement d’intercommunalité concourent tous à prévoir un délai de 2 ans (et non 10 mois comme l’affirme R Belliot), soit une échéance au moment des prochaines Municipales.
Là il sera plus judicieux de parler de regroupement avec de réelles synergies et des économie d'échelle.
#6 - Le 26 janvier 2012 à 01h00 par H20
Voilà une bonne nouvelle, Belliot à jouer au politicard à réussi à fédérer les oppositions, quel talent !
Naturellement, il sera impossible d'arrêter le rouleau compresseur de la propagande et du porte-à-porte municipal, mais cela laisse augurer de belles choses pour les prochaines municipales.
Espérons d'ici là que Belliot ne fera pas trop de bêtises et arrêtera de creuser la dette de Pornichet.
#7 - Le 26 janvier 2012 à 01h42 par patounet, Pornichet
Lambert n'a pas consulté les Pornichétins pour le transfert à la carene, il a agit sournoisement bien qu'en 2002 les habitants étaient contre ce changement, c'est plus logique que Pornichet fasse partie de cap-atlantique, tournée vers la baie, les plages et le tourisme
#8 - Le 26 janvier 2012 à 09h15 par anonyme
OUF ! certains Pornichétins se demandaient si l'opposition municipale officielle était exangue !
Très content d'apprendre que tout espoir n'est pas perdu ; dommage que l'on soit resté des semaines à se dire que c'était foutu d'avance et qu'on allait, contre notre volonté, quitter la CARENNE pour CAP.
Mme GALLERNEAU a raison, ce qui importe aujourd'hui c'est de songer au rassemblement de ces deux intercom qui ont toutes deux des choses à donner, ce qui sera plus profitables à l'ensemble des communes que des querelles de clocher !
Dépassé ce débat, tout ça appartient au passé et il ne sert à rien de rappeler sans cesse celui-ci. Les choses ont ainsi été faites et si M. BELLIOT reproche à son homologue LAMBERT d'avoir fait des erreurs, on peut s'amuser à comptabiliser les siennes et à les mettre dans la balance ... Il regrettrait peut être alors d'avoir provoqué ce débat stérile.
Maintenant que le PS prône le NON et non pas l'abtension, il est PRIMORDIAL que ce nouveau collectif réveille nos pauvres Pornichétins malmenés depuis des semaines et qui ne savent plus à quel Saint se vouer !
ALLEZ Y, mettez le paquet pour les convaincre de voter UTILE.
#9 - Le 26 janvier 2012 à 09h18 par Rengaine
AU COLLECTIF DU OUI !

Votre rengaine on la connait depuis des semaines que vous nous la rabacher !
Changer de disque et soyez un peu plus ouvert. Vous avez pris la grosse tête et avez fini par vous persuader que vous représentiez l'ensemble des Pornichétins. Il faut atérrir, les Pornichétins ne sont pas des moutons !
#10 - Le 26 janvier 2012 à 10h36 par néo Assez
Excellent M. Rabiller selon qui R. Belliot veut faire oublier une défaite aux cantonales. Rappelez-nous votre score M. Rabiller ?

Excellent M. Rabiller qui parle d'une interco de Fégréac à Pornic. Pourquoi pas de l'atlantique à l'oural pendant qu'on y est ? Une interco c'est d'abord une cohérence territoriale.

M. Rabiller a besoin d'exister, on le comprend car il ne représente que lui-même et sa grande réussite est à l'image de ses capacités.
#11 - Le 26 janvier 2012 à 11h38 par citoyen pour l'entente, Pornichet
Je me réjouis avec vous tous de cette initiative qui a tout d'un front uni, et calme, malgré les différences UMP/MODEM/PS/Associations,c'est sensé et reposant: quand donc la guerre des clans s'arrêtera t elle, les revanchards se calmeront? Moi je le sais: quand vous aurez donné les clés de la mairie à Patricia Gallerneau et à une belle équipe d'ouverture qu'elle préconise! merci à vous tous du collectif/non, ça donne espoir dans le bon sens des politiques!
#12 - Le 26 janvier 2012 à 11h48 par mea culpa, Pornichet
Je suis honteuse d'avoir signée la pétition (et mon époux aussi!).
J'ai l'impression qu'on nous a forcé la main dans mon magasin, on était occupé, c'est tout juste si on ne m'a pas dit que c'était une question de vie ou de mort!
Zut, zut, zut..

La bonne nouvelle c'est qu'on est peut être nombreux dans notre cas.
#13 - Le 26 janvier 2012 à 12h01 par Scène d'enfer
En période d'épiphanie, chacun se rapproche de la plus grosse part de la gallette.
Le jeux des chaises musicales a déjà commencé au Nouveau Centre et chacun se rapproche de la table avec sa fourchelle et son couteau.
Les uns regardent vers Hervé Morin, les autres vers Sarko.
Mais où est donc la fève?
Sans doute bien cachée mais celui qui est sous la table, s'est-il déjà, qui remportera le gros lot?
C'est donc amusant, Hervé Morin, Guerriau, la main droite innocent de Belliot;comment cela finira t il?
Certainement par une intervention divine d'un député ou d'un sénateur qui ont déjà largement mangé leur part mais qui comptent bien participer aux restes du banquet.
La compétition autour de la table risque d'être de plus en plus violente à mesure que les échéances électorales approchent.
Cette scène se déroule sous l'oeil atone d'un conseiller général qui ne serit à rien qu'à fixer les dates de réunion qui ne se tiennent pas.
Qui a dit que nous sommes bien dirigés?
Ils creusent eux-mêmes leurs tombes.
#14 - Le 26 janvier 2012 à 12h14 par Dossier complet d'information, Pornichet
A tous ceux qui disent qu'il n'y a pas d'étude. Allez donc à la mairie consulter le dossier de 700 pages qui comprend tous les éléments juridiques, administratifs et financiers que vous pouvez espérer ainsi que toutes les pièces et documents officiels, feuilles d'impôts, rapports d'activités pour comparer les 2 intercommunalités. Ce dossier très complet est très bien fait et vient démontrer que tous les chiffres et les comparaisons présentées par la Mairie sont exacts !
#15 - Le 26 janvier 2012 à 13h05 par Enorme, Pornichet
A la belle équipe que voilà ! On prend les mêmes et on recommence !
Jacques Lambert ose critiquer le débat sur un changement d'intercommunalité alors qu'il a décidé tout seul dans son coin d'aller à la CARENE ? Il ose dire qu'il n'y a pas de chiffres, lui qui n'en a jamais présenté aucun en 2002 ? Il dit tout et son contraire, après le boycot il faut voter non...
Quant à Gallerneau la voilà qui revient finalement au bercail et à ses premières amours. Mme G montre son vrai visage personne n'est surpris ! Et Rabiller, ah Rabiller !! Il est au courant de tout c'est sûr, la réforme territoriale ça le connait !! Et la dette, ah la dette ! Combien ça coute de sortir de la CARENE : ZERO ! lisez l'article L5211-19 c'est très clair je l'ai lu sur internet : le transfert ne concerne pas la commune ! Alors pourquoi faire une étude sur le cout du transfert si ce n'est pour semer la panique avec des gros chiffres qui concernent un patrimoine qui n'appartient même pas à la ville et qui est amorti sur 25 ans ? Pornichet n'est pas concernée ! Par contre les impôts alors ça oui !! On en paiera moins à CAP ATLANTIQUE ! Mais c'est peut-être ça qui les gênes finalement parce qu'il suffit de lire sa feuille d'impôts pour s'en rendre compte !
#16 - Le 26 janvier 2012 à 13h54 par jean michel
Changement de stratégie intéressante du camp du NON : ils ont d'abord penser au boycott et vu le tract de l'équipe de monsieur Lambert de 2008 qui appelait à dire OUI à CAP pour "contrebalancer l'agglo nazairienne" : on comprend son embarras !...D'où, ce nouvel argument de communication paru dans la presse locale de ce jour où ils se positionnent pour le rapprochement entre les 2 agglo ...? Ce n'est pas le débat du moment !!!!!! Vous savez très bien qu'avec la réforme en cours, le Préfet n'a pas cela en ligne de mire pour l'instant !!!!!!!!! Intéressant mais ce n'est pas la question du jour !
#17 - Le 26 janvier 2012 à 13h55 par étincelle, Pornichet
Intéressants les commentaires 9 et 10, ils sont très révélateurs de l’absence de hauteur de vue, du respect de l'autre quel qu'il soit, petit ou grand. Qui sont les moutons, ceux qui veulent des arguments ou ceux qui craignent le débat en supprimant le mot référendum, car ce mot légal de référendum obligeait à une réelle étude concernant les avantages et inconvénients de chaque intercommunalité. Ceux -là mêmes qui derrière monsieur Belliot parlent de démocratie participative se gardent bien d'être transparents. La propagande municipale aux frais du contribuable toute honte bue, acharnée, révèle une absence de débat réel. Et cela évite pendant ce temps de parler du déficit colossal de la commune de Pornichet. Chercher à qui profite l'écran de fumée et vous comprendrez que cette idée soudaine de changement d'intercommunalité ne profite pas aux intérêts des pornichetins. Oeuvrer pour un rapprochement des deux intercommunalité aurait eu une autre allure. Diviser pour régner, tiens tiens et pourquoi pas?
#18 - Le 26 janvier 2012 à 14h00 par Balle au centre, Pornichet
il n'est pas nouveau, neo assez, d'entendre la voix de Belliot parler par votre intermédiaire.
Depuis longtemps, le discours que vous tenez n'est alimenté que par des attaques personnelles iniques.
Regardez donc votre parcours, aucune disposition n'a consisté qu'à idolâtrer un homme dont les pornichétins maintenant se mordent les doigts d'avoir confié la gestion de Pornichet.
Continuez donc à nous berner, continuez donc à nous mentir.
Il n'y a de pire dictature que celle qui consiste à nier la véritable lucidité.
Quant à Monsieur Rabiller, il a eu le courage de représenter une cohérence qui n'avait que le tort de déranger l'establishment politique local qui n'a comme souci de ne pas bouleverser les systèmes afin de faire oublier à tous, que le véritable enjeu, ce n'est pas les grasses indemnités qu'ils touchent mais le bien être de l'ensemble des citoyens ; ce que manifestement, plus personne n'a en tête.
Réveillez vous Pornichétins !
Halte à la dictature d'un homme qui se croit élu de droit divin et dont le slogan est et demeure : "je fais ce que je veux chez moi dans ma ville" !
Belliot, savez-vous ce qu'est une démocratie éclairée?
J'en doute.
#19 - Le 26 janvier 2012 à 14h06 par questionnement
Comme beaucoup de Pornichétins, j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver dans cette polémique du OUI ou du NON mais ce que je constate c'est que les partisans du OUI restent au ras des pâquerettes dans le discours et je suis d'accord avec RENGAINE, c'est toujours les mêmes arguments petits et dépassés du style LAMBERT en son temps n'a pas eu le courage de consulter la population, LAMBERT n'a pas montré l'exemple par rapport à l'intercommunalité etc etc... Mais moi ce qui m'interesse c'est le quotidien et ce que je constate c'est qu'avec BELLIOT on n'en finit jamais d'être en campagne électorale !!!
Déjà près de 4 ans qu'il est élu et on en est encore au programme et aux promesses électorales !
Et que se passe t'il au jour le jour ???? à part l'hippodrome, Espace Flamarion qui sont de "vieux dossiers" ???
On dira ce que l'on voudra mais en matière de service à la personne, on était mieux servi du temps de LAMBERT !
#20 - Le 26 janvier 2012 à 14h11 par avenir
AVENIR à Patounet :

Vous ne trouvez pas que vos propos sentent un peu la naphtaline ? Vous êtes un incorrigible passéïste. Cessez de regarder en arrière où vous pourriez vous retrouver figé en statut de sel (LOL)
Non sans blague le passé appartient au passé et l'avenir est à l'avenir.
Et franchement aujourd'hui si l'on veut avancer, c'est l'avenir qui nous intéresse POINT !
Les élections municipales sont en mars 2014, franchement la question de l'intercom peut bien attendre cette échéance, d'autant qu'elle peut justement être l'enjou du programme électoral.
Cessons de piétinner, il y a tant à faire de plus urgent !
ET QUE LA POLICE MUNICIPALE SOIT EN MESURE DE PAYER LE TRAVAIL POUR LEQUEL ELLE EST PAYEE !!!
#21 - Le 26 janvier 2012 à 16h22 par Laurent, Pornichet
Electeur de gauche, je compte voter non évidemment. Mais je regrette l'absence de présence médiatique du collectif du non, je viens de recevoir la brochure dans ma boite aux lettres, pourquoi l'opposition a t elle refusée de s'exprimer en avançant des chiffres. Quel amateurisme ! Pourquoi le collectif ne s'exprime t il pas sur les radios locales ( France Bleue, Kernews, Cote d'Amour) ? On entend que Belliot, Priou et métaireau. je commence à me poser des questions sur leur amateurisme aussi. Monsieur Rabiller va t il se présenter contre Priou, il aura ma voix d'homme de gauche car il a l'air d'être présent partout, a Guérande aussi il ferait des voix de gens mécontents. La gauche ne gagnera jamais cette circonscription très à droite, il faut être malin et voter pour un candidat de centre droit acceptable en l'occurrence M. Rabiller. Je vais écrire à La Baule+ pour demander s'ils envisagent de répondre aux mensonges de Belliot qui font beaucoup de mal... aussi...
#22 - Le 26 janvier 2012 à 16h40 par André, St AndrÉ Des Eaux
Habitant St André des eaux, (donc appartenant à La Carène) plutôt à droite et assistant régulièrement aux Conseils communautaires, je confirme le sectarisme de M. Batteux.
Je ne sais pas pour M. Belliot mais ce qui le caractérise c’est plutôt la vacuité de ses idées, la difficulté de s’exprimer et son inaction.
En tout cas je regrette les conséquences de la sortie de Pornichet de notre intercommunalité.
Mon espoir de regrouper Carène et CapA s’effondre car les antagonismes idéologiques vont se renforcer.
M. Belliot pense assurément d’abord à lui et pas aux habitants de notre région.
#23 - Le 26 janvier 2012 à 18h47 par lemere
A Enorme

Je cite et mets en ENORME le texte que n'a pas dû voir notre cher Enorme.

"Une commune peut se retirer de l'établissement public de coopération intercommunale, sauf s'il s'agit d'une communauté urbaine ou d'une métropole, dans les conditions prévues à l'article L. 5211-25-1, avec le consentement de l'organe délibérant de l'établissement.A défaut d'accord entre l'organe délibérant de l'établissement public de coopération intercommunale et le conseil municipal concerné sur la répartition des biens ou du produit de leur réalisation et DU SOLDE de l'encours de la DETTE visés au 2° de l'article L. 5211-25-1, cette répartition est fixée par arrêté du ou des représentants de l'Etat dans le ou les départements concernés. Cet arrêté est pris dans un délai de six mois suivant la saisine ..."

Hors que dit le L521125, c'est qu'il doit y avoir accord entre les deux parties , celle qui cède et celle qui prend. Et là ça va se gâter. Si vous croyez que Carene va faire des cadeaux à CAP ?

Du coup, CAP va récupérer de la dette, et la reporter sur ...moins d'habitants, donc plus par habitant (CQFD), résultat comme on est des habitants ....on paiera plus (CQFD again )
Sauf si la CARENE nous fait des cadeaux, et que la marmotte elle met le chocalat dans le papier d'aluminium.
#24 - Le 26 janvier 2012 à 18h56 par lemere
@ Dossier complet d'information

700 pages dites-vous ?
Pourquoi diable les arguments distribués sont-ils alors toujours les mêmes?

Pourquoi, ne pas avoir mis ce dossier en ligne?

Comptez-vous les pages de la pétition AEPP ?

Pourquoi, le dossier était-il alors si mince lors du débat en CM?
#25 - Le 26 janvier 2012 à 18h56 par antiPriou, La Baule
Vous avez raison Laurent on en a assez de ce député inefficace et qui est parti du Croisic à la sauvette. Il faut renouveler les cadres en politique, sans trahir un secret il y aura un candidat ump dissident dans la 7e.
#26 - Le 26 janvier 2012 à 19h21 par Gilles Denigot, Saint-nazaire
Gilles Denigot
Bonjour,
Pornichet ne doit pas être un simple enjeux électoraliste.
Il doit au contraire aider à une réflexion collective sur la pertinence des périmètres des Communautés de communes et d'agglomérations..
Quel est la bonne échelle et quelle gouvernance démocratique doivent servir les habitants de CAP Atlantique et de la CARENE ?
Est ce ensemble ou ou séparément?
Posons les bonnes questions et faisons de Pornichet un trait d'union !
#27 - Le 26 janvier 2012 à 19h25 par avenir
contrairement à ce qui disent les groupies de M. BELLIOT (Marcel, Patounet, Jean-Miche and co), je trouve les remarques de M. LEMERRE très pertinentes ; lui au moins il dit beaucoup de choses sensés en peu de mots ! Qu'est-ce que peuvent bien avoir à faire les Pornichétins de 700 pages ?! Vous connaissez le slogan, trop d'informations tuent l'information et le problème avec M. BELLIOT c'est qu'il n'est pas capable de nous faire un exposé concret et c'est pour cela qu'il nous renvoit aux dossiers des technocrates !
Pas bon du tout tout ça !
#28 - Le 26 janvier 2012 à 19h34 par QUIDAM
A Collectif du OUI !
Maintenant que vous avez obtenu votre pseudo référendum de petits chefs, cessez de nous abreuver avec vos phrases mille fois répétées et laissez les Pornichétins s'exprimer ! (enfin ceux qui restent stoïques et que vous n'avez pas dégoutté de la politique de bas étage !)
#29 - Le 26 janvier 2012 à 19h50 par observateur indigné
Observateur indigné à Marcel :
Quelle belle brochette dites-vous, vous ne manquez pas d'air et vous n'êtes pas très poli ni respecteux. C'est pourtant bien vous qui donnez régulièrement des leçons de savoir vivre aux autres ! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais, c'est votre devise ?
Puisque nous quittons le combat politique pour la sélection des plus belles trombines, vous trouvez qu'elle paye plus de mine la brochette de BELLIOT et de ses acolytes ?
#30 - Le 26 janvier 2012 à 19h55 par QUIDAM
A NEO ASSEZ, Décidemment il faut toujours que les partisans de R.BELLIOT tape sur un opposant quelqu'il soit. Maintenant c'est au tour de M. RHABILLER. Bon, ça tourne ...
N'empêche que si j'en crois ce que l'on m'a dit, M. RHABILLER sait ce qu'il fait et de quoi il parle.
Il a suffisamment cotoyé la municipalité de près en travaillant avec elle sur l'agenda 21, pour savoir qu'il est impossible de travailler en bonne intelligence avec cette équipe dissolue.
C'est bien de changer son fusil d'épaule lorsque l'on sent que l'on fait fausse route ; c'est comme cela qu'on avance et personnellement je préfère 100 fois cette attitude à celle d'une personne bornée.
Maintenant ce que j'en dis ...
#31 - Le 26 janvier 2012 à 20h06 par Enorme, Pornichet
Les petits calculs d'apothicaire de Lemere sont à mourir de rire... C'est bien ce que je dis : Pornichet ne paiera pas ! Pour ce qui est de la reprise du patrimoine c'est bien CAP ATLANTIQUE qui récupère et qui prend les dettes (effectivement à négocier en cas de désaccord) dont vous oubliez de dire qu'elles s'amortissent sur 25 ans avec les recettes perçues sur les usagers. Si vous croyez que Pornichet ne va apporter que des dettes à CAP, vous oubliez tout son potentiel fiscal et là c'est grave ! Venez donc consulter le dossier complet de 700 pages en Mairie (700 pages c'est un peu long à télécharger...). Une autre question ?
#32 - Le 26 janvier 2012 à 20h18 par Lemere
Cher Laurent

Merci du soutien au Non
Et oui le collectif devra faire plus
Mais pour paraphraser JFK
Ne demandez pas au collectif ce qu' il peut faire pour vous, mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour lui.

Et votre idée j'espère sera reprise, de faire intervenir tous les médias le soir du 31.
Même si , restons modeste, notre histoire vu hors des intercommunalités, doit faire penser à clochemerle. Merci M. B !
#33 - Le 26 janvier 2012 à 20h21 par Dossier de 700 pages, Pornichet
Effectivement il y a bien un dossier de 700 pages consultable aux accueils de la Mairie, CCAS et Urbanisme. C'était obligatoire me dit-on et c'était prévu dans la délibération pour la consultation. Il y a d'ailleurs tout le procès verbal du débat en conseil municipal de novembre. C'est très intéressant et il y a quelques perles sur les débats qui ont lieu en 2002 au moment du départ vers la CARENE. On apprend par exemple que nombre de communes étaient pas d'accord et que le Maire de Besné lui même n'était pas très chaud pour la venue de Pornichet parcequ'il ne voulait pas que cela diminue la dotation de solidarité des autres. Il a été satisfait sur ce point car Pornichet en a été privée pendant 2 ans et a eu la plus petite dotation de la CARENE ce que Lambert a accepté au motif qu'il avait le Casino ! J'ai parcouru le dossier, il est très bien fait notamment sur les éléments juridiques, administratifs et financiers qui sont très clairs. Rien à dire c'est du bon travail sérieux.
#34 - Le 26 janvier 2012 à 22h17 par citoyen pour l'entente, Pornichet
Monsieur Denigot, bravo, c'est la raison: c'est exactement la position de PAP et madame Galerneau! voir son tract que nous venons de recevoir.
#35 - Le 26 janvier 2012 à 23h25 par Lemere
A énorme

C' est amusant quand Pornichet est dans la Carene, c'est Pornichet qui paye, quand vous mettez Pornichet à CAP , alors là , miracle c'est CAP qui paye.
C' est sur que c'est ce que dit RB , mais pas certain que les autres communes de CAP soient d'accord.

Mais continuez d'y croire, c' est le fameux " on rase gratis".

Et , vos propres comptes, qu' ils soient d' apothicaires ou non, moi ne font pas rire. Parce que défendre comme vous le faites une telle démarche, sur les seuls avantages fiscaux, vrais ou faux, montre le peu de considération que vous avez du S de solidarité de la loi SRU.

Être prêt à diviser, au lieu de rassembler, pour quelques euros de plus ou de moins, quelle vision !
Fuir le débat au sein d' une intercommunalité, parce qu' on ne sait pas exprimer ses convictions. Je veux parler ici du silence assourdissant des élus de Pornichet au conseil communautaire de la Carene.
Et penser que cela va aller mieux a CAP, parce que l'on y serait entre gens du même monde, quelle tristesse!
#36 - Le 26 janvier 2012 à 23h29 par opaque, Pornichet
Pour moi qui essaie de me faire une idée, je n'y comprends pas grand chose entre les arguments des uns et des autres.
Mettre à disposition à la mairie, un dossier de 700 pages c'est se moquer du monde.
Ce n'est pas ça la démocratie.
Je n'ai pas confiance, ce n'est pas transparent..je vais voter NON;
et j'ajoute que j'aime bien cette idée de regroupement des intercos, avec Pornichet en plein centre.
Que font Maitéreau et Prioux dans cette galère?
#37 - Le 27 janvier 2012 à 09h39 par je vote oui
Madame Gallerneau prouve de nouveau qu'elle est l'alliée objective de M. Lambert. Il est vrai qu'elle a été adjointe de celjui-ci.
#38 - Le 27 janvier 2012 à 09h42 par FLOU, FLOU, FLOU
Je suis convaincu du côté plébiscitaire de ce referendum.
Ce jour dans O.F., interview du maire de La Baule qui confirme que le flou prévaut.
Pourquoi une telle précipitation alors que tout le monde réclame un arbitrage sur les chiffres ?
Tout simplement parce que R Belliot n’affiche aucune victoire électorale depuis les municipales. Il a trouvé la question populiste pour se refaire une santé et clamer pendant des décennies que « les pornichétins m’ont largement donné raison…. » puis « nous n’avançons pas dans ce transfert parce que c’est compliqué, qu’on me veut du mal etc… » la rengaine habituelle.

Extrait M. Métaireau :
« Vendredi, je n'interviendrai pas comme président de Cap Atlantique... » Alors qu’il est écrit partout sur la propagande du maire que c’est la président de Cap A qui vient (Presse Océan parle de rétropédalage)

« Je ne veux pas que l'on interprète cela comme une décision préalable de Cap Atlantique… »

« Je souhaite que cela ne coûte rien à Cap Atlantique. »

« Maintenant, quel est le passif, je ne le connais pas ».

« Je suggère qu'un organisme comme Mairie-Conseils qui dépend de l'Association des maires de France, fasse avec l'arbitrage des services de l'État, l'étude ultérieure pour déterminer la part d'actif, de passif, la coopération entre Pornichet et la Carene, les conditions qui pourraient être négociées entre les parties sur une procédure amiable. Cela nécessite 6 à 8 mois d'étude. »

Conclusion on met la charrue avant les bœufs et on divise la population sur du grand flou.

NON
#39 - Le 27 janvier 2012 à 09h46 par je vote oui
Blog de campagne de Gallerneau ici
http://pornichet-a-venir.over-blog.net/article-14282482.html:

…Vous avez été trompés
-- « une intercommunalité tournée vers la Presqu’île » mais sans consultation, ni concertation, le Maire a choisi la Carene. Que ce choix soit bon ou non, il a été fait sans la population et de manière autoritaire pour d’obscurs partages de pouvoir.
#40 - Le 27 janvier 2012 à 10h40 par UMP Canal Historique
Robert Belliot finit de detruire le rassemblement de la droite Pornichetine qui a permis son élection en 2008.

Militant U M P Canal historique je me refuse de voter pour un homme qui ne joue que pour lui et divise .

Pas opposé à Cap Atlantique
mais
me refusant à soutenir Belliot
LE 5 FEVRIER JE M'ABSTIENDRAI

Je suis deja en 2014 ( et bien evidement sans Belliot) un superbe boulevard s'ouvre pour une solide equipe
allant de la droite modérée à la gauche modérée .Elle aura( avec un nouveau leader )comme SEUL but de servir notre VILLE
A suivre
#41 - Le 27 janvier 2012 à 11h23 par Josiane Robert, Pornichet
Je suis effarée des commentaires des "marcel", "Patounet","néo Assez" et autre "Enorme": pas de HAUTEUR de vue, pas de débat d'IDEES, pas de VISION D'AVENIR, pas de référence à l'INTERET GENERAL pour TOUS les Pornichétins....non rien de tout cela:des ATTAQUES PERSONNELLES et des QUALIFICATIFS HAINEUX sur les personnes (Gallerneau/Lambert/Rabiller).
La réponse à une volonté CITOYENNE d'un réel débat est le dénigrement des contradicteurs en tant que personnes.
C'est du même niveau que l'interview scandaleuse de Monsieur Belliot qui avait été faite sur Kernews à propos de la candidature de Monsieur Rabiller aux cantonales.
Qui se ressemble s'assemble.
(comme je signe de mon nom, les mêmes pourront m'attaquer aussi !)
#42 - Le 27 janvier 2012 à 12h01 par marcel
M. Métaireau parle bel et bien de l'étude ultérieure.
Il est évident que les boeufs c'est la consultation (si c'est on pourquoi financer une étude ?), puis la demande officielle aux intercommunalités avec l'étude d'impact qui va bien. Métaireau parle la voix de la sagesse.

Comment qualifier la pression que Batteux met sur les maires de la Carène en leur demandant de se prononcer contre alors qu'aucune question quant au retrait de Pornichet n'a encore été posée, tant que la populstion n'a pas donné son avis ?
#43 - Le 27 janvier 2012 à 15h19 par devinette, Pornichet
Lemere = le Poulpe ??
#44 - Le 27 janvier 2012 à 15h32 par Chaque chose en son temps
Je suis choqué de lire que l'avis des Pornichétins ne compte pas ! Nous sommes quand même les premiers concernés ! Le vote des Pornichétins doit peser dans le débat avant de décider quoi que ce soit ! C'est normal qu'on attende que la population s'exprime ! Pourquoi la CARENE est déjà opposée au transfert puisqu'il ne sera peut-être jamais demandé si la population est contre ? Pourquoi demander déjà une étude chiffrée sur ce coût de transfert puisqu'elle ne servira peut-être à rien ? En plus Pornichet ne paiera RIEN dans l'histoire et elle apporte suffisamment sur le plan fiscal !
#45 - Le 27 janvier 2012 à 17h03 par marrant, Pornichet
lemerre,


le poulpe de pornichet!!!!!! mais a quand votre retraite !!!!!! je vous vois sur tous les sites et je m'apercois que vos discours sont que des mensonges et aucune proposition sérieuse !!! que du bla bla!!!!!
#46 - Le 27 janvier 2012 à 17h28 par lemere
A chaque chose en son temps.

Comme vous je suis choqué.
Oui choqué que M. Métaireau CAP ait délcaré le même jour:

"Je soutiens le OUI"

1 partout la balle au centre...

Et M. Batteux , n'interdit, ni ne prend parti, mais il ne donne pas blanc seing, quand il declare
"... tant qu’ils ne disposeront pas des données financières résultant d’une expertise extérieure sur les conséquences financières de ce retrait. »

D'ailleurs Metaireau ne tient surtout pas à engager CAP, non plus, car il préfére attendre aussi cette même expertise.

Un peu calculé tout cela me direz-vous?
Oui tout à fait. Et seul M. Belliot et son équipe pense que demain on rase gratis, que CAP paiera.
En attendant comme d'habitude pour les Pornichétins,".. c'est votez OUI vous verrez bien..." air connu lors des CM.

Pour Marcel
Si Belliot à besoin du Oui pour lancer l'étude, alors à quoi ont servis, cette pétition, le débat en CM, je lui rappelle que les élus de la majorité représente la....majorité des électeurs.

Ensuite une fois l'étude faite , qui de toute les façons se paiera, là il pouvait lancer un VRAI référendum.

Ca ce n'était pas mettre la charrue avant les boeufs !

Et à devinette: On t'a reconnue ! Rentre chez toi, ici c'est une discussion entre adultes.
#47 - Le 27 janvier 2012 à 18h24 par Flash
La propagande comme jamais!

Depuis plusieurs jours les panneaux lumineux ne diffusent qu'UN SEUL message; celui de cette consultation populiste et clé pour l'avenir de Belliot.
Jamais depuis leur existence, ces panneaux lumineux n'ont été asservi qu'à un MESSAGE UNIQUE.

Le chef de la propagande va être décoré!
#48 - Le 28 janvier 2012 à 09h40 par QUIDAM
Oui, un VRAI référendum car là il ne s'agit que d'un ersatz pour faire croire aux Pornichétins que leur avis compte et que l'avenir de Pornichet est la préoccupation majeure de R.BELLIOT.
Seulement, beaucoup de personnes ne sont pas dupes, la réalité est qu'il s'est complètement grillé à St-Nazaire et qu'il essaye de sauver les meubles !
Avec lui c'est toujours la même chose, le problème est qu'il est incapable de composer avec ses homologues ; aujourd'hui la CARENE et, demain peut-être, CAP ALTANTIQUE.
M. METAIREAU ne s'y trompe pas d'ailleurs et se montre très très prudent dans son engagement poli, voué par la diplomatie qui doit être de circonstance lorsqu'on est intelligent, mais surement pas par un soutien inconditionnel !
#49 - Le 28 janvier 2012 à 09h42 par oui, Pornichet
Ah enfin,voila comment mr lemerre dés qu'on le bouscule on voit son vrai visage d'une personne agréssive et bientot insolante!!!!!

bravo lemerre!!!!!!!!!!!

Avant de vous permettre d'apporter de faux messages sur les sites,je vous propose une thérapie !!!!! afin de comprendre que veut dire le mot mensonge!!!
#50 - Le 28 janvier 2012 à 09h43 par QUIDAM
Et la municipalité affirme qu'il ne s'agit pas de propagande !?
Depuis quand, le bulletin municipal est-il diffusé sur ces panneaux lumineux ?
M. METAIREAU lui-même dans son discours hier soir a laissé échappé le mot "tract" concernant la belle plaquette en couleur que nos policiers municipaux nous ont distribué courant de la semaine !
#51 - Le 02 février 2012 à 00h45 par Armor, Pornichet
Je constate avec effroi que les partisans du non n'apportent aucun élément au débat, aucun chiffre, rien si ce n'est vociférer contre Mr belliot. C'est affligeant. Si les chiffres apportés par le maire actuel sont de la bouillie de chat et bien donnez nous les vrais chiffres et cessez de lyncher un homme qui a juste le tord de ne pas se conformer aux appareils politiques des grands partis nationaux. On voit bien que les positions des tenants du "non", surtout mr Lambert, sont emprunts d'arrières pensées électoralistes : ils sont soucieux de satisfaire leurs chefs parisiens et leurs barons locaux (batteux en particulier) afin d'être assurés de l'investiture et de l'appui financier qui leur donnera peut être la victoire ou une bonne place aux prochaines élections.
Cette coalition contre nature du "non" en est la preuve : ce sont les hommes d'appareils contre l'homme independant.
Mr Lambert n'était il pas pour le maintien de Pornichet dans cap atlantique en son temps ? Mais la remise au pas est vite venue et Mr Lambert, sans aucune consultation, contre l'avis de sa population, aux ordres de Mr batteux, à vite fait de donner à ce dernier ce dont il rêvait : saint nazaire plage et son port de plaisance ! Le prestige nécessaire au grand saint nazaire de demain qu'il a toujours appelé de ses vœux (mais pas forcément rendu public... Mais on l'entrevoir dans le discours des "non"). Au moins Mr belliot a t'il le courage de se présenter devant la population, lui !
Enfin, si appeler à un référendum démocratique c'est considérer cela comme passéiste alors ceux qui pensent cela empruntent un chemin très inquiétant !
Enfin l'identité est le moteur le plus puissant d'un territoire, c'est le sens de l'histoire, c'est le sens de l'Europe ! Ne pas le prendre en compte serait contre l'intérêt général. Mais il est vrai que certains pensent surtout à eux-mêmes.
Alors, ni pour ni contre les uns ou les autres, dimanche disons notre désir pour notre futur afin qu'il fasse sens !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter