Pornichet Infos

Le Fanal fête les 20 ans des scènes nationales

Trois événements sont programmés par le Fanal pour le Festival du quotidien organisé par l’association des scènes nationales. La scène nazairienne investit Quai des arts jeudi 17 mars avec la pièce Le Bout de la route de Jean Giono.
Le Bout de la route.
Le Bout de la route.

L’association des scènes nationales organise un Festival du quotidien pour montrer la densité d’une semaine d’événements pluridisciplinaires dans les 62 scènes nationales du réseau. La nazairienne, le Fanal, propose trois manifestations différentes du 14 au 20 mars. Cette semaine « banalisée » est organisée « pour fêter les vingt ans des scènes nationales », précise Raynald Hervo, responsable de la communication du Fanal.

Le festival se traduit au niveau local par une pièce de théâtre payante et deux évènements gratuits. « L’objectif est que tous les spectateurs bénéficient du tarif abonné, c'est-à-dire un tarif réduit, pour tous les spectacles de cette semaine-là. Beaucoup de choses sont proposées au niveau national, mais avec un tarif réduit, il n’y a que la pièce de théâtre Le Bout de la route qui est programmée par le Fanal », ajoute Raynald Hervo.

À découvrir le 17 mars à Quai des Arts, Le Bout de la route, de Jean Giono, mis en scène par François Rancillac. La pièce relate l’arrivée d’un étranger, Jean, dans une ferme et la manière dont ce journalier va en bouleverser la vie. Sept comédiens vont se donner la réplique sur les planches pendant environ deux heures pour donner vie à la renaissance de la ferme et de ses habitants.

Le programme

Rencontre. Les Controverses, le 14 mars à 20 h 30 au Fanal, à Saint-Nazaire. Le philosophe et économiste citoyen Patrick Viveret participe à ce 3e rendez-vous organisé par l'association Le Chenal et le Fanal sur le thème « grandir en humanité : une sortie de crise possible ». Patrick Viveret est ancien rédacteur en chef de la revue Transversales Science Culture. Conseiller à la Cour des comptes, il a été chargé ces dernières années d’une mission sur une autre approche de la richesse et a publié dans ce cadre Reconsidérer la richesse. Il a approfondi et élargi sa réflexion dans son livre Pourquoi ça ne va pas plus mal ? et vient de participer à un petit ouvrage de dialogues avec Edgard Morin. Entrée libre sur réservation.

Théâtre et édition. Des visages et des paysages, le 19 mars à 15 heures au Fanal, à Saint-Nazaire. Le Fanal propose un voyage à Prézégat à travers une lecture des premières pages du texte de Marie Louët consacré au quartier, un projet artistique réalisé dans le cadre d'un contrat urbain de cohésion sociale de la Ville de Saint-Nazaire. Marie Louët sera accompagnée de Christian Anneix, un habitant du quartier. Ensemble ils liront les premiers extraits d’un roman graphique résultat d’un travail entamé depuis un an et dont l'aboutissement est prévu cet été. Pierre Place, illustrateur du projet, sera également sur scène et dessinera en direct certaines images présentes dans l'ouvrage à paraître. Entrée libre sur réservation (02 40 22 91 36).


Théâtre. Le Bout de la route, le 17 mars à 20 h 30 à Quai des Arts à Pornichet. Renseignements et réservation au 02 40 22 91 36 et sur www.lefanal.fr

Auteur : AP | 09/03/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « La danse du Moyen Âge au multimédia à Quai des arts »
Article suivant : « Le concert de Noël à Pornichet prend des airs de Gospel »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter