Pornichet Infos

Le fromage et les plombs fondent aux océanes

La place des océanes rodait ce mardi son premier marché nocturne de la saison. D'autres suivront, tous les mardis soir jusqu'au 23 août.

« Pugilat Surtension et Fromage fondu » aurait pu être le titre d'un spectacle de marionnettes. À une semaine du début des Renc'Arts c'est à une séance d'improvisation de théâtre de rue qu'ont assisté les clients. Comme dans Guignol, avec participation du public et de la police appelée en renfort.
La Mairie, l'Office du Tourisme et Com-Art Pornichet la toute jeune association des commerçants avaient chargé la société GROOM.E d'organiser des marchés nocturnes pour animer le parvis des océanes. En 2010, deux marchés s'étaient tenus. Cette année, l'initiative d'animation commerciale de quartier a été reconduite, mais cette fois tous les mardis soir du 12 juillet au 23 août. Cela devrait permettre une fidélisation, avec des soirées à thème, pour peu que la communication soit renforcée.
Une trentaine d'étals étaient installés sur la place en fin d'après-midi, proposant un marché varié. Mais, comme l'année dernière, l'installation électrique s'est montrée peu coopérative. Le ton est monté entre certains commerçants, la police a été appelée. Un marchand de fromages venu du Jura furieux a remballé s'estimant menacé. La conseillère municipale chargée du commerce est venue se rendre compte de la situation.
L'organisateur joint ce matin indiquait qu’une prise en mauvais était à l'origine de l'incident ainsi qu'une difficulté d'accès à un local verrouillé. Concernant la publicité, il indique que des affiches ont été distribuées dans les commerces de l'avenue de Gaulle, autour des Océanes, et à l'Office de Tourisme.
Il reste une semaine pour affiner l'organisation, retrouver les clefs et la sérénité.
La démonstration a été faite que ce marché d'été, bien perçu en général, a un bon...potentiel.

Auteur : AMX | 13/07/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « LA PAC désarme »
Article suivant : « Yann, l’arboriste-grimpeur épris de liberté »

Vos commentaires

#1 - Le 14 juillet 2011 à 10h09 par Navrant
Et ça continue encore et encore.
Du bricolage cette organisation, et encore une fois qui devait assurer les bonnes connections ?
L'équipe Belliot, mais toute l'énergie ayant été mise sur l'hippodrome , normal que le courant ne passe plus ailleurs.
Bon nous diront les supporters de Belliot : "on va pas en faire un fromage"
#2 - Le 15 juillet 2011 à 00h34 par H2O
Pornichet devient une ville du bricolage permanent. C'était quoi ce feu d'attitude pseudo emphatique ? Une musique et des paroles inadaptées gâchant le plaisir des pétarades d',un feu d'artifuces, moins de 15 minutes montre en main, une succession de pétards isolés et en fond de scène le feu de la baule plus dense et beaucoup plus long.
Une fois de plus le lénifier de belliot n'est pas à la hauteur.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter