Pornichet Infos

"Le prix Pinocchio de la démocratie"

La campagne a commencé, les petites phrases vont fleurir. Jacques Lambert, Josiane Robert, Alain Pény, Bernard Scordia avaient convié la presse ce jour pour expliquer leur point de vue sur la votation décidée hier par le Conseil Municipal de Pornichet.

Pour l’opposition c’est une décision passéiste et prématurée. Prématurée car la réforme des collectivités territoriales est sur les rails, « et si Hollande est élu il aura le devoir d’étudier cette réforme » analyse Jacques Lambert. Passéiste « car j’ai toujours dit qu’il fallait faire une fusion des deux intercommunalités ». Il attribue le prix Pinocchio de la démocratie à Robert Belliot.
Pour l’opposition « nous sommes un territoire très riche et opposer CARENE et Cap Atlantique est une erreur historique. » Lorsque l’on rétorque à Jacques Lambert que Joël Batteux n’était pas ennemi du départ de Pornichet il précise : « ce n’est pas forcément devant le conseil communautaire que les choses se décident, le problème est ailleurs. Robert Belliot ne sait pas parler avec Joêl Batteux. » Jacques Lambert reproche à Robert Belliot son manque de courtoisie en n’allant pas voir les maires de Cap Atlantique pour leur demander si Pornichet pouvait prétendre adhérer à Cap Atalntique. « Nous, avant de présenter notre candidature à la CARENE nous avons fait la tournée des popotes » et Josiane Robert de surenchérir « on ne s’invite pas chez quelqu’un sans demander avant. »

In fine ce sera l’État qui décidera, et il y a des intérêts majeurs qui font que la décision appartient à l’État. « Je ne veux pas défendre bec et ongles Pornichet à La CARENE je dis que l’on se trompe de débat....et qu’il est urgent d’attendre. »

Et Jacques Lambert de proposer une grande réunion de tous les Pornichétins sans exclusive au mois de janvier pour dire stop à cette mascarade. « Nous sommes prêts à discuter avec tout le monde de Rabiller à Gallerneau ...Et à rassembler tous ceux qui ne veulent pas de cette manipulation à une même tribune. »

Patricia Gallerneau jointe au téléphone s’est dite étonnée de voir Jacques Lambert soudainement communiquer, mais ne s’oppose pas à une table ronde commune devant les Pornichétins. L'association « Pour l’Avenir de Pornichet », rappelle sa position sur le sujet et dénonce un détournement du referendum d'initiative populaire, de la part du maire de Pornichet. En effet le vote des Pornichetins ne suffira pas à modifier ces structures intercommunales. Il ne s'agirait donc pour Robert Belliot que de compter ses troupes sur Pornichet, voire de manœuvrer pour éviter des primaires dans son camp, en vue des élections municipales 2014.

Jérémie Rabiller des Gaullistes sociaux, s’est dit favorable à un grand meeting commun pour dire non à cette plaisanterie.

L’UMP contactée, ou ce qu’il en reste, nous a fait comprendre qu’elle prenait le temps de réfléchir mais que nous aurions une position en fin de semaine.
 

Auteur : JBR | 29/11/2011 | 33 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal : la dette en question, bataille d’experts »
Article suivant : « Conseil Municipal : votation Robert Belliot prend tous les risques »

Vos commentaires

#1 - Le 30 novembre 2011 à 09h08 par ras le bol, Pornichet
Le petit toutou de joel batteux est maintenant la!!!!!! bizarre Mr Lambert soyez sérieux aprés votre passage qui a laissé un désastre a la ville de Pornichet ,vous vous permettez de revenir pour défendre votre chef ( joél Batteux) qui va deur s'éxpliquer devant ses électeurs des mauvais choix de la carene!!!!!
#2 - Le 30 novembre 2011 à 13h23 par ASSEZ
Excellent, souhaitons qu'un maximum de représentants de la société civile ( associations) et des porte-parole des partis se retrouvent pour faire front à ce qui est dénoncé depuis longtempts dans les commentaires, comme une mascarade et un détournement de ce quoi doit être un référendum d'initiative populaire.
Messieurs de l' UMP, par pitié, ne ratez pas cette occasion de miser sur le bon cheval cette fois.
Il sera toujours temps en 2014 que chacun défende un programme avec ses spécificités. Y compris M. Belliot qui pourra défendre clairement et sincèrement un départ de la Carene.Mais là il devra présenter un bilan prévisionnel. On ne met pas la charrue avant les boeufs, M. Belliot !
#3 - Le 30 novembre 2011 à 14h46 par Annie
ça c'est vrai! Mme gallerneau fait bien de dire que Lambert n'a demandé à personne à part deux réunions publiques houleuses et trop tardives son adhésion à la Carene du jour au lendemain: il avait été mal traité par le SICAPG (tourisme)à l'époque ancêtre de CapA. faut pas exagérer, en effet, on s'en souvient à Pornichet. Maintenant cela rappelé, lambert n'a pas tort de dénoncer ce référendum qui détourne les villageois des vrais problèmes!
#4 - Le 30 novembre 2011 à 15h36 par UMP, Pornichet
L'UMP contacté ou "ce qu'il en reste" vous voulez parler de qui ? Si c'est M. Caillon et son association, je vous précise que ce dernier n'est pas élu mais a été désigné. Ses initiatives sont donc toutes personnelles et il n'est pas habilité à se prononcer au nom du parti. Les statuts de l'UMP sont très clairs (pour les curieux : www.u-m-p-44.org/IMG/pdf/statuts_nationaux-2.pdf). Le seul patron de l'UMP à Pornichet c'est Robert Belliot, Maire et membre de droit du comité de circonscription et de la fédération 44. Adressez-vous aux bonnes personnes.
#5 - Le 30 novembre 2011 à 15h46 par Démocrate, Pornichet
Mort de rire : l'opposition appelle au rassemblement pour dire non à une "manipulation". Qu'ils appellent plutôt au vote puisque Robert Belliot a dit qu'il respecterait la démocratie ! Comment peut-on être contre la démocratie a ce point ? Comment peut-on mépriser à ce point les électeurs ? C'est vraiment honteux !
#6 - Le 30 novembre 2011 à 17h02 par marcel
Céki l'UMP contactée ?
Le délégué de circonscription, qui se trouve être le conseiller général du canton ?
Le "délégué" communal ?
Un ou des responsables autoproclamés ?
Un club de réflexion mandaté pour s'exprimer au nom des militants UMP de Pornichet ?
Divers inscrits à l'UMP ?

Bref ya quelqu'un là ou ya pu personne?
#7 - Le 30 novembre 2011 à 18h48 par ump grouillotte, Pornichet
L’auteur « UMP Pornichet » qui nous annonce que le patron de l’UMP à Pornichet est Belliot a bien failli me faire démissionner !
Je suis allée sur le site cité, regarder les statuts et rien de tout cela ! INTOX

Par contre un article 11 à méditer :

« Le Comité départemental est compétent pour attribuer, après consultation des adhérents concernés, les investitures de l’Union aux élections cantonales et municipales dans les communes de moins de 30 000 habitants.
Chaque Comité départemental exerce le pouvoir disciplinaire à l’égard de ses adhérents,sous réserve des dispositions du titre V.
Les sanctions qui peuvent être prononcées à l’égard des adhérents sont :la suspension et l’exclusion. Ces décisions sont susceptibles d’appel devant la Commission nationale des
recours. Elles peuvent être rendues publiques ».

On attend donc des sanctions contre Belliot candidat perpétuellement autoproclamé contre son parti !

Mais on se rejoint pour se demander qui c’est l’UMP Pornichet. Belliot nouvel adhérent opportuniste a réussi à tant diviser !
Du ménage, vite !
#8 - Le 30 novembre 2011 à 22h32 par UMP
Le Maire est un adhérent UMP comme un autre. Il a seulement le privilège d'être membre de droit du Comité Départemental et de circonscription.

La circonscription est dirigée par un Secrétaire, élu par les adhérents et qui représentent l'UMP.
Le secrétaire propose des représentants de l'UMP dans les différentes villes ou canton au comité de la circonscription.

Dans le cas de Pornichet, c'est M Caillon qui a été désigné comme représentant du secrétaire et par la même de l'UMP.

Pour faire bref, le patron c'est le secrétaire et ses représentants.
http://www.u-m-p-44.org/-L-UMP-44-.html
#9 - Le 30 novembre 2011 à 22h51 par ex ump
il y a certainement une place a prendre a l'ump, depuis que Belliot y a semé le désordre.
Je suis content de savoir que les choses avancent et que ses jours soient comptés.
#10 - Le 30 novembre 2011 à 23h48 par Lemere
Cher Democrate,
Tout a fait d'accord il faut voter ......NON je ne veux pas quitter la Carene,
Et permettez moi de vous rappeler qu'en 2008
Au premier tour Mme Gallerneau et M. Lambert comptabilisaient à eux deux : 58,67% des votes
Au regard de ce que en plus pourrait être la position de la droite, je n'irai pas parier sur Belliot comme un favori. Ce ne sont pas les signatures de la pétition , dont on ne sait pas encore si elles sont toutes "légitimes " qui peuvent assurer du contraire.
Attendons de voir, si cette union va se faire, je n'en serai pas surpris au vu des réactions des premiers contactés.
#11 - Le 01 décembre 2011 à 09h31 par Bad
Allez sur le site officiel de la mairie et effectivement vous aurez l'illustration de la conception de
la démocratie par Robert Belliot.

Vous avez droit à un argumentaire complet à la sauce rance pour expliquer pourquoi il faut voter OUI (au départ de la CARENE) et même à des extraits des interventions des godillots de Belliot.

La position de l'opposition, les prise de paroles des élus minoritaires... circulez, il n'y a rien à voir.

C'est un peu comme Sarko, je prends les moyens publics pour ma propagande, et je me fous du reste.

Pornichet est tombé bien bas.
#12 - Le 01 décembre 2011 à 10h04 par Béat., Pornichet
La polémique sur l’initiateur de la pétition me semble inutile. La réalité est la suivante : Belliot a fait part de ses états d’âme à ses groupies d’AEP qui ont eu l’idée d’une pétition en vue d’un référendum ; tout ceci bien coordonné, car rien ne se fait sans Belliot. A cela rien d’anormal.

Les problèmes sont d’une autre nature :
-beaucoup de personnes ont signé sans comprendre grand-chose au sujet (et à partir de chiffres incomplets ou tronqués). J’ai été témoin de commerçants signant sans lire et d’autres personnes se demandant ce qu’est une intercommunalité.
-un référendum lancé sans chiffres certifiés est un déni de démocratie et une aventure bien caractéristique de pratiques populistes.
-je doute qu’un débat public puisse avoir lieu. Ce n’est pas l’habitude de Belliot et sa faiblesse notoire dans ce genre d’exercice lui serait fatale.
-l’initiative, que n’avait pas su prendre les socialistes, ne serait pas mauvaise si elle tombait au bon moment et en cela l’opposition n’a pas tort. La réforme ses collectivités locales n’est pas encore finalisée et se voit retardée par les échéances présidentielles.
-la situation est bien différente qu’en 2002 et la compétitive des territoires doit passer par une remise en cause des périmètres actuels. Les politiques jurassiques ont donc beaucoup de mal à sortir de leurs calculs électoraux pour imaginer une gouvernance plus œcuménique. Batteux et surtout Belliot représentent bien cette génération dépassée et sectaire.
-Il va manquer probablement au référendum la troisième option « regroupement CapA ET Carène ».
A moins que, vu le nombre de suggestions sur ce sujet, Belliot ne décide de l’inclure. Ce serait une bonne occasion de montrer qu’il est à l’écoute de sa population.
Ma conclusion: en 2002 j’aurais préféré CapA, aujourd’hui un retrait de La Carène est malheureusement inapproprié et la fusion des deux intercommunalités se devrait d’être proposée.
#13 - Le 01 décembre 2011 à 12h10 par UMP "le Vrai" !, Pornichet
A grouillote et UMP "le faux" (sic!) : Robert Belliot est UMP. En tant que Maire il paye une cotisation spéciale tous les mois au parti (plus de 60 euros), il n'est donc pas adhérent comme les autres comme vous dites ce d'autant qu'il est à la tête d'une ville de 10 000 habitants quand même. Les statuts ne prévoient rien sur les délégués communaux qui sont simplement désignés (ou auto-procclamés ?) et non élus. Conclusion du syllogisme : le patron de l'UMP à Pornichet c'est bien Robert Belliot, Maire élu au suffrage universel et membre de droit des instances locales de l'UMP. Personne d'autre.
Vous revenez sur les cantonales à très mauvais escient : Robert Belliot n'a pas été investi, il était divers droite. Regarder les causes de sanction (c'est pas le tout de citer des bribes de textes qui ne se suivent pas) le fait d'avoir été candidat sans investiture n'est nullement une cause d'exclusion. J'ajoute que pour avoir fait gagner son camp dès le premier tour en faisant sortir la gauche, il aurait du avoir une médaille du parti pour ça (en plus d'avoir fait basculer la seule ville de plus de 10 000 habitants à droite dans le département). Etre membre d'un parti ce n'est pas dire "amen" à tout quand l'intérêt supérieur des habitants de sa ville est en jeux.
#14 - Le 01 décembre 2011 à 14h43 par l'heure des comptes
BELLIOT RESPONSABLE DE L'U M P DE PORNICHET : FAUX ET INENVISAGEABLE

Le responsable en place est MARTIAL CAILLON et PERSONNE D'AUTRE
Depuis 2 ans BELLIOT papillonne vers les différents partis en fonction des événements et de ce qu'il pense ètre son intérèt .
Sa dissidence pour le conseil general aurait du ètre sanctionnée par les instances départementales .
L!APPUI DE L 'UMP en 2007 LUI AVAIT POURTANT PERMIS DE PRENDRE LA MAIRIE
Depuis il n'a eu de cesse d'ignorer le mouvement et mème de la combattre . C'est un DIVISEUR .
L'HEURE DES COMPTES AU NIVEAU LOCAL EST MAITENANT ARRIVEE.
#15 - Le 01 décembre 2011 à 15h58 par marcel
Béat fait honneur à son surnom on dirait !
La fusion des deux intercommunalités est impossible dans un proche ou un moyen terme. Les raisons sont politiques mais pas seulement. Plongez-vous une petite lecture du SCOT Nantes Saint Nazaire afin d'apprécier le degré de solubilité de la presqu'île dans celui-ci. Comparez les visions du développement économiques des deux entités.
L'utopie c'est beau. Mais c'est naïf et immature.
Dernier point, pour une consultation populaire telle que celle-ci une seule question doit être posée aux électeurs auxquels on ne peut demander qu'une seule réponse : oui ou non). C'est ce qu'exige le code des collectivités territoriales article L1112-20.
#16 - Le 02 décembre 2011 à 18h02 par Béat., Pornichet
Marcel, je suis peut être un peu naïve, mais je vous reproduis ci-dessous le programme électoral de Belliot lors des municipales de 2008:

"Construisons notre avenir...par l’intercommunalité de demain :
• affirmer notre autorité au sein de la Carène dont nous sommes la deuxième commune, et assumer notre rôle de lien naturel entre celle-ci et Cap-Atlantique,
• oeuvrer pour la mutualisation des compétences et des services"

Qu'avez-vous fait?
Belliot ne sait pratiquer que la confrontation permanente et stérile avec Métaireau et Batteux (et beaucoup d'autres).
On le lit régulièrement dans les journaux et on l'entends de même de la part des observateurs les plus neutres.
Ce Belliot détruit tout sur son passage.
Lire aussi plus haut les commentaires sur la pitoyable division qu'il a créé à l'UMP.
La façade est encore attractive pour beaucoup de pornichétains qui s'enchantent, comme moi, du bel hippodrome, de certaines animations, d'une agitation qui ressemble à de l'action mais qui cachent en réalité des fondations branlantes érigées au fil d'improvisations démagogiques qui vont bientôt faire très mal quand tout ça va s’effondrer.
Alors naïve ou clairvoyante?
#17 - Le 02 décembre 2011 à 19h34 par Lemere
Cher Marcel

Si la question doit appeler une réponse OUI ou NON, rien n'empêche la question d'être simpliste.
Par ailleurs, si l'on prend en référence les derniers nationaux ou européens, même si la question était unique, les documents consultables et les débats furent nombreux.
Ce qui ne sera pas le cas ici.

Quand à votre jugement sur l'utopie d'un rapprochement des deux communautés, il ne suffit pas de le dire pour que cela devienne une réalité.
Et nombreux sont ceux, qui disaient la même chose à propos de l' Europe, de l' Euro,etc...
La notion d'utopie ne s'applique pas ici, puisque les lieux existent, que les structures humaines sont là, et qu'ils suffisent d'une volonté politique pour que cela se mette en route.
D'ailleurs, dès lors que le référendum aura balayé les rêves de Belliot, nous nous empresserons de lancer une grande pétition sur les deux communautés pour démarrer le rapprochement.
Mais nous, nous le ferons sur une base sérieuse.et non partisane.
#18 - Le 02 décembre 2011 à 22h55 par Bad
La gestion à la Belliot on la voit tous les jours. Tout pour son joujou d'hippodrome, sa plus belle baie et son referendum politicien, rien pour le quotidien des Pornichétins.

Dernier exemple en date, la fermeture pour raisons de sécurité du complexe sportif Prieux / Debray.

Depuis des semaines, à chaque grosse averse, le toit fuit rendant la surface de jeu glissante et donc dangereuse. Belliot est au courant et comme il n'a plus un sou en caisse, il laisse pourrir la situation.

Résultat cette semaine, les gamins des écoles, les sportifs de l'ultimate, du bad et du basket n'ont plus accès à la salle. Championnats bouleversés, bénévoles mobilisés pour gérer les problèmes, Téléthon amputé, gamins frustrés... Mais ce n'est pas grave, un gros écran géant a été installé dans l'hippodrome pour soutenir Miss Ile de France dans cette foire à l'audimat, nouvel opium du peuple. 9à au moins c'est du sérieux...

Visiblement, il n'y a pas que Prieux qui prend l'eau, il y a aussi le fonctionnement de la mairie et les finances communales.
#19 - Le 03 décembre 2011 à 09h23 par Annie
Excellente intervention de Béat qui résume très justement le problème!
Pour faire bouger les lignes il faut toujours de l'utopie et de l'optimisme!
Ce qui est le plus marrant dans cet article c'est la PHOTO qui l'illustre! Un ancien maire UDF, bien à droite, refoulé de sa petite commune (Besné ?)par ses électeurs qui n'en voulaient plus après 4 mandats si je me souviens bien, et qui est aujourd'hui le porte parole du PS et Mr Lambert à coté de lui avachi sur la photo... drôle de photo! Est il en préparation pour remplacer la tête de liste socialiste? mais où sont les quadras du PS, et les quinquas? pas de rélève ?? faut aller récupérer les ex-chiraquiens et trouver des troupes fraiches dans les retraités de droite?.. lol lol lol....
#20 - Le 03 décembre 2011 à 09h34 par JMP44, Pornichet
Si c'est la toiture de la salle Aubry (n°1) qui fuit, cela est grave car celle-ci étant en tôle ondulée "amiantée", la réparation n'est pas pour demain !!
#21 - Le 03 décembre 2011 à 19h26 par benji, GuÉrande
Une pétition est en cours pour le refus de Cap Atlantique d'accepter Pornichet dans la communauté de communes. Elle serait a l'initiative de jeunes de la Presqu'ile. Elle a déja obtenue des centaines de signatures et risque fort d'atteindre des milliers avant fin janvier. L'hiver s'annonce passionnant...
#22 - Le 04 décembre 2011 à 09h56 par Ecoeuré, Pornichet
AIE AIE AIE Benji, encore une fois au lieu de rassembler, R.BELLIOT divise, bientôt on ne voudra plus de Pornichet, ni à la CARENNE, ni a CAPA, ni à gauche, ni à droite ; quelle débandate !
Nous étions ville charnière, nous sommes maintenant la verrue !
Pornichet vacille et ne sera bientôt plus qu'un radeau !
INDIGNONS NOUS HAUT ET FORT ET ARRETONS LE MASSACRE ; Pornichet mérite mieux que cela, il l'a prouvé dans le passé !
#23 - Le 04 décembre 2011 à 10h33 par Greg
Benji, il faut communiquer dans ce cas le texte de la pétition et ne pas faire comme AEP qui ne la publie pas sur son site.
Mais c'est néanmoins incompréhensible; autant je ne suis pas pour quitter actuellement La Carène, autant si j'étais à CapA je serai heureux d'accueillir Pornichet pour renforcer le territoire et permettre des économies d'échelle.
Mais la question est peut être différente: accueillir l’inénarrable Belliot, oui ou non?
Tout est flou dans cette histoire
#24 - Le 05 décembre 2011 à 06h12 par Ecoeuré, Pornichet
En fait, oui la question c'est malheureuement plutôt ça :
CAPA souhaite surement "accueillir Pornichet pour renforcer le territoire et permettre des économies d'échelle" MAIS MAIS MAIS "accueillir l'inérrable BELLIOT, à mon avis si on en croit "les sondages" pour ne pas dire la rumeur, c'est plutôt NON !
Et ça par contre, c'est assez tranparent et transpirant !
#25 - Le 07 décembre 2011 à 20h59 par Lemere
Alors l'opposition ça bouge un peu sur cette union anti pseudo-referendum ?
#26 - Le 08 décembre 2011 à 00h22 par H20
Lemere et les autres, je ne sais pas si les oppositions préparent une union mais la liste Lambert a mis en ligne des extraits de ses interventions au dernier conseil municipal sur son site (http://pornichetavivre2014.blogspot.com/).
Côté argumentaire, c'est du lourd, du chiffré, pas comme Belliot.
#27 - Le 08 décembre 2011 à 09h39 par Greg
Le référendum sans données objectives est inexplicable.
Le sujet est intéressant mais traité dans une précipitation qui cache plus les échecs personnels de Belliot, qu'une véritable interrogation sur le positionnement de Pornichet.
Que cherche Belliot?
Quelle réponse lui apporter?
-Un NON de son opposition traditionnelle et d'une grande partie de la droite, excédée par tant d'amateurisme? C'est ce qu'il redoute et le plus simple pour lui signifier notre lassitude face à ses embardées égocentriques.
-Une abstention prônée (malheureusement) par le PS et les conseillers d'opposition? Dans ce cas le OUI l'emporterait et donnerait à Belliot un plébiscite de république bananière.
Moi je m’interroge et je suis très indécis sur la bonne décision à prendre.
Belliot tends un piège redoutable à sa population; on est dans le caca!
Pauvre Pornichet!
#28 - Le 08 décembre 2011 à 17h28 par mct
Je suis de droite mais j'ai plutôt tendance à croire les arguments, chiffres et données de l'article cité par H2O (http://pornichetavivre2014.blogspot.com/).
Mais comment en être sûr. Les écarts entre les chiffres donnés par l'association de monsieur Belliot et ceux cités plus hauts sont tels que l'une des parties ment honteusement et devra, si la vérité est établie, être bannie pour toujours!

Un débat public va t'il avoir lieu?
L'opposition n'a pas l'air d'en réclamer un!
Tous les pornichétins le souhaitent, pas besoin d'un nouveau référendum!
Le vainqueur sera celui qui saura prouver la véracité des chiffres et expliquer pédagogiquement ce dont on parle. (l'article des interventions de l'opposition au dernier conseil n'est pas facile à comprendre et on ne sent pas plus une grande force d'argumentation).
Et que dit l'ump? on ne l'entends pas...et elle ne semble pas avoir consulté ses adhérents.
#29 - Le 08 décembre 2011 à 17h33 par anonyme
Pour Greg :
ben t'as qu'à décider en ton âme et conscience et sans calcul politique débile.
Penses-tu préférable de rester à la Carène ou non. C'est pas plus compliqué. Les querelles de chiffres sont triviales.
#30 - Le 08 décembre 2011 à 23h09 par Lemere
A Greg
Lisez bien le commentaire d'anonyme du 8/11 , et vous pouvez constater que l'on atteint là le summum du paradoxe.
Ne nous occupons pas de chiffres, bien, pour moi c'est recevable , mais c est uniquement de la politique.
Mais non, d' après anonyme, ce n'est pas cela.
Alors c'est quoi, juste une lubie?
Mais si comme moi, Greg, vous êtes logique et pragmatique, vous vous dites que la politique ne peut être lubie, mais basée sur des faits. Hors en matière de politique communale ou communautaire, ces faits sont avant tout des chiffres. On est pas dans un mariage d'amour , mais dans une alliance de raison.
Anonyme, qui ne veut pas des chiffres , ni de la politique , nage dans le coup de foudre. A nous de lui ouvrir les yeux . C'est tout ce que nous voulons, ne pas voter en aveugle. Et comme Belliot ne veut pas donner plus d' informations vérifiables et sincères , il faut voter Non.
Tout compte fait, cela ne changera pas la situation de Belliot . Et en 2014, il pourra revenir devant les électeurs avec dans son programme une nouvelle tentative pour quitter la Carene, avec un chiffrage à la clef cette fois.
#31 - Le 09 décembre 2011 à 09h22 par Ecoeuré, Pornichet
Bien dit M. LEMERE, la question n'est pas de savoir si l'on aime plus la CARENNE parce que l'on serait retombé en amour pour CAPA, mais un vrai mariage de RAISON et là, le coup de foudre n'a pas sa place.
N'empêche qu'MTC a raison, un bon débat déjà entre R. BELLIOT, LAMBERT et pourquoi pas "l'invité surprise" de l'UMP éhonté par tant d'amateurisme et d'incompétence, aurait déjà le mérite d'annoncer clairement la couleur !
#32 - Le 09 décembre 2011 à 11h02 par Greg
Le commentaire d'Anonyme ne m'a pas échappé, mais je crois que c'est une blague!
#33 - Le 10 décembre 2011 à 17h07 par voter
Il faut voter et non s'abstenir.
Mème si l' abstention etait TRES IMPORTANTE Belliot serait trop content de faire un score .
Amis de l'opposition REFLECHISSEZ

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter