Pornichet Infos

Le Tour de France des Motards du Viaduc fait escale à Pornichet

C'est bien connu, les motards sont solidaires non seulement entre eux mais ils répondent toujours présents pour défendre les bonnes causes. Quand Christian Le Mellec a créé l'association des Motards du Viaduc pour récolter des fonds afin d' aider la recherche contre la mucoviscidose, ils étaient 1 052 à se rassembler en 2007, et 50 de plus en 2008.
Le record est battu en 2009 avec 1 395 motos et 1986 motards. Cette année-là, Mélody, la fille de Christian, atteinte de la mucoviscidose rejoint les anges. Malgré le chagrin, la lutte continue pour son fils Gaëtan qui se bat au jour le jour pour faire reculer sa maladie. L'association décide de battre les records en proposant, en 2010, un tour de France en 12 étapes. Ils sont partis de Sévérac-le-chateau, le 2 août et ont fait escale à Toulouse, Bayonne, La Chevrolière, déjà 1 800 km parcourus. Leur passage à Pornichet a été salué par la municipalité. À 10 heures, jeudi matin, les motards ont pris le petit-déjeuner avec les élus et reçu des dons des entreprises locales et de quelques particuliers. Christian Le Mellec a invité les personnes présentes à transmettre l'information : « Nous avons besoin de dons d'organes, de sang pour enrayer cette maladie. Nous sommes là pour lutter contre la mucoviscidose, merci à tous ». Une dizaine de motards locaux les ont accompagnés pendant un bout de route. Ils ont pris la direction de Brest en fin de matinée. Les prochaines étapes : Cherbourg, Berk, Charleville-Mezières, Colmar, Chambéry, Menton, Marseille. Ces rassemblements démontrent qu'une fois de plus, aussi bien au niveau local, régional ou national que la solidarité dans le monde des motards, n'est plus à prouver : « Peu importe le chemin, la volonté d'y arriver suffit à tout... Unissons-nous contre la maladie ».
Plus d'informations sur le site www.les-motards-de-viaduc.com
06/08/2010 | 8 commentaires
Article précédent : « L’anorexie : des questions, des réponses, des témoignages… »
Article suivant : « Voile et handi-Cap organise chaque année au mois de septembre, des sorties en mer pour les personnes à mobilité réduite. La 8e édition aura lieu les 18 et 19 septembre 2010 »

Vos commentaires

#1 - Le 06 août 2010 à 07h51 par FROGER-CUVIER, Saint Pierre Des Corps
Très bon article, c'est vrai cala avait le mérite d'être souligné de la part de ces motards, très bonne cause, à Tours nous avons un club de région qui fait cette même initiative pour les personnes à mobilité réduite, promenade en side-car, rallye, et festin cela dure plusieurs jours, c'est toujours très symphatique, une grosse bise à tous les motards et merci pour votre solidarité.
Bon courage au Papa de Mélody, et merci à tous les sponsors et la municipalité de Pornichet, via votre site.
#2 - Le 03 septembre 2010 à 20h58 par Jean Aimarre, Pornichet
jE COMPRENDS LE COMBAT DE CE PERE, MAIS TOUTES CES MOTOS QUI CIRCULENT POLLUENT. EST-CE VRAIMENT UNE BONNE IMAGE CONTRE LES MALADIES LORSQUE L'ON SAIT QUE DE PLUS EN PLUS DE MÔMES SONT ASTHMATIQUES, DEVELOPPENT DES CANCERS ET QUE CES MALADIES SONT EN PARTI LIEES A L'ENVIRONNEMENT, MOI CA ME POSE PROBLEME, JE SERAIS MOINS CHOQUE SI C'ETAIT DES VELOS.
#3 - Le 04 septembre 2010 à 12h18 par papillon
Oui, et nous moins vite sourds si vous criiez moins fort (pour votre information, utiliser des majuscules c'est crier sur le net).
C'est vrai nous polluons tous.Donc je suppose que vous n'avez pas d'auto, et que de votre vie n'avez pris ni ne prendrez l'avion,et que vous pédalez pour fournir le courant de votre ordinateur.Et puis c'est sympa de dire à ces gens qui luttent pour la survie de leurs gamins :"vos gamins sont malades, et vous en rendrez d'autres malades avec vos motos".Oui en effet, il y a de quoi être choqué.Vous êtes en forme en tous cas.Notre ami ASSEZ s'interroge sur les méthodes de distribution d'information à moindre pollution;
Vous pourriez le conseiller? car en distribution de méchancetés en tout cas, vous en connaissez un rayon ces temps ci.C'est bien remarquez, ça met tellement en colère, que ça donne envie d'aller casser...du bois.
#4 - Le 19 septembre 2010 à 15h58 par Jean Aimarre, Pornichet
A PAPILLON : n'importe quoi... et c'est moi qui crie. Mon pauvre vieux, ce n'est pas parce que je me suis trompé et que j'ai utilisé des majuscules qu'il faut m'agresser comme ça. Je pense et je persiste qu'il y a peut-être d'autres moyens qu'une horde de bécannes pour demander de l'aide c'est tout. Bien sûr que je pollues moi aussi mais, et bien que je fasse attention et que j'utilise mon vélo aussi souvent que je le peux, c'est parce qu'il m'est difficile de faire autrement. Ce qui n'est pas leur cas. Informez-vous un peu sur les causes des maladies, sachant qu'elles sont en forte augmentation et de plus en plus grave. Ce n'est pas une fatalité mon cher PAPILLON. Ouvrez les yeux, ne vous contentez pas des infos de la télé.
#5 - Le 19 septembre 2010 à 18h45 par papillon
je n'agresse pas,je souligne,et en l'occurrence ce qui pouvait être blessant dans vos propos pour ces personnes qui font comme elles peuvent.
c'est bien de prendre son vélo.
la télé ? je n'en ai pas.
et pour votre information je crois avoir quelques notions sur ces histoires là.
et je pollue aussi hélas,j'ouvre mes petits yeux et mes grandes oreilles,mais souvent j'entends du mépris dans vos propos.Dommage car vous semblez avoir des idées.A propos "pauvre et vieux" peut-être, mais pas le vôtre :)
sans rancune et continuons vous et moi de souligner ce qui nous paraît aller de travers, pour changer le monde, même un petit peu,chaque jour.
#6 - Le 08 octobre 2010 à 19h13 par Jean Aimarre
JE n'ai aucun mépris. Je m'étonne de certaines choses c'est tout. Il y a de nombreux scientifiques (très rares à la télé ou à la radio bien sûr) qui évoquent les maladies dues à notre environnement, la façon dont on nous nourrit (dixit les scandales alimentaires et tous ceux dont on ne parle pas). Il faut ouvrir les yeux et s'interroger sur le pourquoi des problèmes grandissants de santé. Et la pollution sur nos routes n'est pas étrangère à tout cela.Rien de méprisant là-dedans, juste un étonnement car pour moi la manière est incompatible avec la cause défendue. Je ne mets nullement en cause l'honorabilité de la démarche je me dis juste que la cause est perdue si on ne cherche pas à régler le problème à la base. Participer aux financements de la recherche pour endiguer des maladies n'est pas la solution, puisqu'on occulte les causes, causes bien souvent liées à des raisons économico-financières.
Je trouve cela intolérable.
#7 - Le 09 octobre 2010 à 08h52 par ASSEZ
Wouah!! Vous faites froid dans le dos, Jeanaimarre.
"manière incompatible avec la cause défendue....participer aux financements n'est pas la solution".

En résumé, ne faisons rien que rechercher les causes. Laissons les victimes de ces causes souffrir voire mourir.

De tout temps les hommes ont soufferts, et ce bien avant l'apparition du premier système financier.
Heureusement que nos ancêtres se sont parfois entre-aidés, sans quoi nous ne serions pas là. A moins que ce soit cela que vous ne souhaitiez, que nous disparaissions !
#8 - Le 10 octobre 2010 à 10h47 par oui mais
Les problèmes grandissant de santé ?
Avez-vous jeté un oeil sur l'espérance de vie des français et des européens ces derniers temps ?
Arrêtez donc de suivre la pensée unique.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter