Pornichet Infos

Les événements de l’été à Pornichet

La Ville et l’Office de Tourisme ont travaillé conjointement pour proposer un programme varié des animations de l’été. La période de juin à septembre sera marquée par des temps forts culturels, sportifs et familiaux.

Les 20 ans des Renc’Arts

Le grand événement culturel qui va marquer la saison est les 20 ans des « Renc’Arts à Pornichet ». 20 ans que ce festival des arts de la rue et des musiques métissées fait vibrer les quartiers de Pornichet en été. Une formule originale avec deux rendez-vous par semaine, mardi et jeudi, qui a su séduire le public que l’on estime à 30 000 spectateurs en moyenne chaque été. Ce sera une édition anniversaire à ne pas manquer avec la programmation de 20 spectacles ou compagnies qui ont marqué les Renc'Arts et la création artistique en arts de la rue sur les 35 proposés. Une soirée un peu plus emblématique marquera cet anniversaire avec le Concert de feu des Commandos Percu qui associera concert de percussions et spectacle de feu et pyrotechnique.

Autres événements :

21 juin : fête de la musique

12 juillet : Pornizhan Ar Fest – feu d’artifice

26 juillet – 23 août : balades insolites « bains de mer à la belle époque »

3 août : concert du Casino « Blues sur la plage » - feu d’artifice (Casino Partouche)

19-20 septembre : journées du patrimoine

Les sculptures sur sable

L’exposition de sculptures sur sable est un rendez-vous unique dans la région : jour après jour, les œuvres évoluent au gré de la fantaisie de ces artistes de l’éphémère. Un spectacle à contempler de jour comme de nuit puisque chaque soir, cette exposition se pare de couleurs grâce au concepteur de lumière, TILT. Le Marchand de Sable et le Groupe Mieux Dans l’Sable vont créer cette année encore la surprise avec un ˝Jardin Extra-Ordinaire˝, nouveau thème de cette 7ème édition qui se déroulera du 8 au 13 août.

Insolite aussi : le Championnat de France de Courses de Dromadaires ! Le 24 juillet, la société des courses organise ce championnat pour le moins surprenant. les chevaux de courses feront place aux dromadaires à l’Hippodrome pour un spectacle à vivre en famille. L’animal, capable d’atteindre les 70 km/h en vitesse de pointe, va vous surprendre.

Autres événements :

10 juillet-28 août : Les Vendredis des P’tits Loups

19 juillet : Tournée FDJ NRJ 12 (Française des Jeux)

16 août : Tournée TF1 : TF1 prend la route des vacances et  invite le public à fêter l’été sur son village qui fera étape place du Marché à Pornichet le dimanche 16 août. Une journée festive avec des animations et des jeux pour tous et en soirée des spectacles concotés spécialement pour la tournée, inspirés des émissions phares de la chaîne dont Danses avec les Stars.

20-21 août : Destination jeux : La tournée qui vous fait jouer !

Retrouvez vos jeux de cartes préférés, des jeux d'ambiance et de stratégie, les grands classiques des jeux de sociétés ou les dernières nouveautés du monde des jeux vidéos, et bien sûr des versions géantes exclusives de certains best-sellers.

Le Tour de France à la Voile

Etape du Tour de France à la Voile, Pornichet affirme son caractère nautique. La station va accueillir de grands noms de la voile pour 2 jours de spectacle en mer mais aussi et surtout à terre puisqu’un village d’animations sera installé sur le remblai boulevard de mer , les 9 et 10 juillet. Les bateaux utilisés, Diam 24, sont des supports qui s’échouent offrant ainsi une proximité avec le spectateur.

Autres événements :

30-31 mai : Pornichet 100% Nautik

8-21 juin : Championnat du Monde de tennis 50-60 ans (Fédération Française de Tennis)

5 juillet : Entre Plages et Chemins Creux - course nature (Courir Ensemble Pornichet)

27 juillet – 2 août : Master’s de volley-ball de plage (APPVB)

29 juillet – 1er août : Internationaux de France de Match Racing (APCC)

10/04/2015 | 10 commentaires
Article précédent : « Pornichet Templin de Zyc c’est samedi ! »
Article suivant : « Odyssée de la Moustache et Harmonie à Quai des Arts »

Vos commentaires

#1 - Le 13 avril 2015 à 17h33 par Erwan
Le championnat de France de courses de dromadaires sera en effet certainement l'événement le plus insolite de cet été. Et si l'hippodrome de Pornichet connaît un succès grandissant (lire l'article très récent suivant http://www.ouest-france.fr/hippodrome-la-belle-ascension-de-levenementiel-3329478), c'est que nous le devons à un seul homme qui a su déceler tout le potentiel que recelait ce lieu, notre ancien maire Robert Belliot.
Il fallait le dire pour ne pas oublier que la municipalité actuelle n'est en rien responsable du dynamisme de notre ville en matière de projets et d'événements mobilisateurs. Robert Belliot a été le visionnaire éclairé de cette réalisation, et nul doute que sa clairvoyance sera reconnue prochainement à l'occasion de futures échéances.
#2 - Le 14 avril 2015 à 23h03 par Ben Voyons, Pornichet
Erwan votre aveuglement vous égare…..La reconquête de l'hippodrome fut amorcée par feu Jacques Lambert qui avait rassemblé le foncier et dissous le SIVU pour pouvoir avoir la maîtrise de l'équipement.
On est encore loin de l'équilibre financier et encore très très loin de la rentabilité si on tient compte de la valeur d'amortissement de cet équipement au coût pharaonique….Quant au parc paysagé, toujours aussi désert même si une récente décision de l'équie JC PELLETEUR autorisant enfin la mixité vélos piétons amène un peu plus de vie et de partage familial.
#3 - Le 15 avril 2015 à 12h12 par magie magie
N'oubliez pas non plus que le projet Jacques Lambert consistait à rassembler hippodrome et casino en les mettant totalement sous la coupe de l'opérateur du casino. Ce qui pour un socialiste était plutôt paradoxal.

Quant à la décision, sage, de laisser les vélocipèdes profiter de la promenade de l'hippodrome, elle semble plus résulter d'un constat d'impossibilité de faire respecter les règles que d'une stratégie de mixité. Mais elle est la bienvenue.

Pour ce qui concerne la reconnaissance de la "clairvoyance" de Robert Belliot, faut pas rêver. RB est parvenu à se faire sortir comme un malpropre malgré un bilan en réalité satisfaisant parce qu'il a cristallisé les vieilles haines recuites pornichétaines (et qu'il a fait une campagne minable). Ces haines sont toujours vivantes et il ne s'en relèvera jamais. Les prochaines échéances le lui démontreront sans aucun doute.
#4 - Le 15 avril 2015 à 13h47 par Lemere
Erwan

Vous savez qu'actuellement les opticiens de Pornichet font de belles offres pour recouvrer une vue normale?

Ils vous guideront aussi, sur comment regarder devant vous ( l'avenir) et non plus derrière. Vous verrez, vous prendrez moins de gamelles.
#5 - Le 16 avril 2015 à 08h30 par Tutto Bene, Pornichet
Les plus férus supporters nostalgiques au possible de leur ex édile restent dans l’irréel imaginaire. S’il est en effet une course que l’ex maire peut encore gagner, elle reste encore à organiser: Engagé comme Onagre dans une course d’équidés, il partirait non plus en tant qu’outsider mais largement favori, voire imbattable. Mais, lourd, et de surcroit surchargé dans ses dernières sorties par le président d’Ensemble Pour Pornichet, jockey fougueux dit-on, raffolant d’herbes folles et salicornes aujourd’hui disparues, il risque de hennir sur le béton fibré, puis soudain se cabrer à l’aperçu des miradors de ferrailles déserts en proie à l’air salin, l’un d’eux ayant perdu son couvre chef tournant il en perdra ses repères auto attribués. Ombrageux, progressant au traquenard, au passage des tribunes vides, fuyantes, à tous vents ouvertes, une nouvelle embardée lui serait fatale et l’enverrait surement se vautrer et croupir dans les marouillaux, joncs et ajoncs. Parachevant ainsi sa folle conquête d’un site que lui seul a vu en mirifique mirage.
Son team réduit, en totale décrépitude, le délaisse suite à sa dernière gamelle. L'ultime?
À quand son Atlante, pieds dans les vases salines, entourée de marmousets de flore ferreuse et de redoutables hérons engloutissant la faune au point de rendre les lieux jadis vivants aussi morts que les friches que sa vision ratée, entêtée, a laissé.
O ! Vanité, tu l’as bien eu… Mais que d’erreurs et d’infamies as-tu fais commettre à jamais.
#6 - Le 16 avril 2015 à 14h00 par Lepere
.... Et les rencarts ont été créés sous Jacques Lambert et n'oublions pas les meetings aériens de Jean claude Empereur
#7 - Le 16 avril 2015 à 23h17 par Erwan
Je n'ai jamais affirmé que toute l'attractivité de Pornichet ne résultait que du mandat de Robert Belliot, ce serait une énormité sans nom ! Il serait en effet absurde de renier tout ce qui a été accompli par les municipes précédents, autant par Jean Claude Empereur que par Jacques Lambert. Et il est vrai, comme l'affirme très justement "magie magie", que Robert Belliot a fait une très mauvaise campagne municipale, étant très mal conseillé en la personne de l'imprévisible Pierre Bastida, et que cela lui a certainement été fatal au final.
Mais de jeter ainsi l'opprobre sur ces
6 années et ne pas reconnaître le bilan somme toute satisfaisant ("magie magie" le rappelle aussi) du mandat Belliot, c'est faire preuve d'un sectarisme profond. Le commentaire de Lemere est d'ailleurs d'une vacuité qu'il est inutile de commenter. Peut-on, avec sincérité, reconnaître simplement ce que chacun a pu apporter pour notre ville, en laissant de côté les étiquettes et les haines recuites ? Ne méprisons pas le passé et n'insultons pas l'avenir, voilà ce qui devrait nous animer au lieu de mépriser un homme qui a géré du mieux possible Pornichet. Nous verrons dans 5 ans ce que la morne silhouette trapue de M. Pelleteur nous laissera...
#8 - Le 18 avril 2015 à 10h14 par magie magie
Il est dommage que l'article sur la création d'une SPL tourisme à Porncihet ne soit ni signé ni ouvert aux commentaires. C'est un sujet intéressant, dans lequel l'auteur, ou la mairie introduit une dimension polémique.

La promotion touristique de son territoire est d'intérêt communautaire pour la Carène. Seulement la Carène s'est jusqu'ici toujours désintéressé de l'aspect balnéaire que lui a apporté Pornichet. Ainsi la Carène versait (et verse peut être encore) une somme substantielle à Cap Atlantique afin que cette collectivité intègre la promotion touristique de Pornichet à celle de la Baie.

Dire que cela fait 30 ans que La Baule et Pornichet n'ont jamais réussi à travailler ensemble sur ce point est une affirmation qui mériterait d'être étayée.

Il serait intéressant de connaître les vraies raisons qui font que Cap atlantique ou La Baule auraient refusé de participer à la SPL en formation. Participer comment ? S'il s'agit d'entrer au capital de la SPL, est-ce possible alors qu'il s'agit de collectivités territoriales distinctes ?

**** Merci Magie - erreur de mise en ligne.
Avec nos excuses
#9 - Le 18 avril 2015 à 16h58 par Et maintenant, Pornichet
Affligeants Erwan et consorts, à toujours chercher des raisons à l’échec personnel de M. Belliot vous enfoncez le clou. Pierre Bastida est sans doute un sinistre personnage, mais qui est allé le chercher ? À part Robert, sa garde rapprochée et autres nervis, idolâtres aveugles de qui vous sacralisez !
Votre commentaire tantôt enclin à la concession devient vite acide dans sa conclusion. Que vous n’aimiez pas M. Pelleteur libre à vous, mais que vous vous en preniez à sa posture et sa personnalité ne conforte en rien celle de votre poulain déchu.
C’est d’une évidence même : Comme votre chef vénéré vous êtes capable de dire dans le même paragraphe tout et son contraire, autrement dit rien. C’est précisément cette faculté affabulatrice qui, débusquée, a rendu visibles ses carences.
Vous êtes à son image, aussi béotien que lui dans l’exercice de ce qu’il estimait, LUI, être de sa compétence. Maintenant, Pornichet a choisi un homme pour mener une équipe, conduire une action. Non pas comme ce fut pour s’agenouiller aux pieds d’une pseudo icône rigide errant d’étiquettes en logos. Jamais personne n’a osé afficher autant de prétentions à détenir seul l’absolue vérité sur son rôle fonctions et options, ni avant, ni après ne sera.
Redonnant du sens, aujourd’hui, une majorité pousse la ville vers l’avant, laissons lui le temps d’y inscrire sa propre empreinte sur l’évènementiel, la culture, le sport, l’économie etc. Les modes de vie comme les mentalités évoluent aussi, ceux qui freinent ou entravent le progrès appartiennent vite au passé.
La vacuité est de votre camp, ce serait trop bête, encore une fois, d’y rester ancré définitivement. Vous sortiriez enfin de jalouses énormités et de ces haines recuites comme vous le dites.
#10 - Le 20 avril 2015 à 17h47 par magie magie
Pour "Et Maintenant" , "tutto bene" et consorts.

J'ai parlé de haines recuites, vous en êtes de bons exemples.

Ce pauvre Robert Belliot n'en mérite pas tant.

C'est bien lui qui est cuit, je vous l'accorde, et sa responsabilité est entière dans sa déconfiture.

Que vous détestiez à ce point la personne, ses réalisations et les personnes qui l'ont suivi, certains le suivant encore et d'autres non, semble relever de l'acharnement (ne dit-on pas qu'il ne faut pas tirer sur une ambulance ?) voire de la psychanalyse (certains seraient-ils en réalité en train de tuer le père ?).

On est en droit de s'interroger : Robert Belliot, les personnes qui ont fait partie de sa majorité vous ont-ils personnellement nui ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter