Pornichet Infos

Les gens du voyage ont rencontré le maire de Pornichet

Les gens du voyage installés depuis hier sur un terrain privé contigu au parc paysager ont rencontré ce matin le maire de Pornichet. Ce dernier s'est également entretenu avec le propriétaire du terrain.

Le pasteur Samuel s’est dit très satisfait de la rencontre avec Robert Belliot. « C’est un homme très bien avec lequel j’ai eu beaucoup de plaisir à discuter. Nous nous sommes arrangés pour partir fin septembre, nous avons proposé d’indemniser la Ville pour les frais occasionnés. Le pasteur Samuel insista pour expliquer que l’image des gens du voyage était en train d’évoluer dans le bon sens. « Nous on veut que les gens pensent que la Mission Vie Lumière c’est quelque chose de bien » conclut le pasteur Samuel.

Côté propriétaire du terrain, les choses ne sont pas aussi simples. Denis Élan affirme « les discussions ont été houleuses avec le maire qui m’accuse d’avoir autorisé les gens du voyage à se mettre sur le terrain. Il me reproche aussi d’avoir fait échouer les négociations à l’époque où la mairie voulait acheter le terrain, mais ce qu’il ne dit pas, c’est que les travaux de clôture n’ont pas été exécutés par la Ville entre le parc paysager et notre terrain».
Le propriétaire doit rencontrer son avocat et porter plainte pour occupation illicite.

 

La Mairie réagit dans un communiqué de presse

Dimanche 8 septembre 2013, la Ville de Pornichet a été confrontée à l’installation, dans l’après-midi, d’une communauté des gens du voyage de 51 caravanes sur des terrains privés situés aux abords du Parc paysager de la commune.
Devant cette situation, une démarche de dialogue et de concertation est entreprise depuis ce matin, lundi 9 septembre, entre le maire de la commune, Robert Belliot, les représentants de l’État ( sous-préfet, secrétaire général de la sous-préfecture), le commissariat de police, la communauté des gens du voyage, les propriétaires du terrain, ainsi qu’avec le gérant du terrain d’accueil des gens du voyage  de Trignac, près de Saint-Nazaire.
Après discussions avec le pasteur Samuel Michelet, représentant de la communauté des gens du voyage, celui-ci s’est engagé à ce que la moitié des caravanes partent ce vendredi 13 septembre et l’autre moitié, le 2 octobre, du fait de l’hospitalisation d’un des leurs au centre hospitalier de Saint-Nazaire. Ils se sont engagés à nettoyer le terrain avant le départ ainsi qu’à dédommager le propriétaire des terrains et la commune de Pornichet.
Rappelons que la communauté des gens du voyage étant installée sur des parcelles privées, la commune seule ne peut agir dans cette affaire, le propriétaire devant porter plainte pour qu’une action soit engagée.
Des conteneurs à ordures vont être quand même mis à disposition pour éviter tout débordement.
La Ville veillera au respect de l’environnement et à la tranquillité du voisinage.
La Ville a invité le propriétaire à régulariser la situation en clôturant le terrain et ainsi à respecter le caractère de « zone humide » des parcelles. 

09/09/2013 | 16 commentaires
Article précédent : « Gens du voyage : droit de réponse du propriétaire »
Article suivant : « Pornichet : Les gens du voyage s’installent au Parc Paysager »

Vos commentaires

#1 - Le 09 septembre 2013 à 21h27 par héric pdl, Pornichet
Avec toutes ses personnalités contactées pour si peu de caravanes,pour 100 caravanes c'est le gouvernement qui aurait du être prévenu.C'est un peut gros de mètre toutes les critiques sur le proprio du terrain.
#2 - Le 09 septembre 2013 à 22h51 par MJF
Ah si Monsieur Elan n’était pas partie prenante sur une liste "anti-Belliot", ça aurait mis de l'huile dans les rouages!... lol!
#3 - Le 09 septembre 2013 à 23h25 par platypus
C'est quoi l'invitation de la mairie d'inviter le propriétaire à régulariser la situation.J'emprunte régulièrement le chemin du marais et l'accès au terrain était fermé par une barrière. De plus ces 2 parcelles ne peuvent être considérées comme zone humide car elles ont été remblayées il y a fort longtemps.
#4 - Le 10 septembre 2013 à 08h34 par Jean
pour platypus,

La carte des zones humides jointe au PLU indique effectivement que les 2 terrains en question sont identifiés comme zones humides. Le caractère marécageux original prime sur le fait d'avoir été remblayé. La logique écologique du site voudrait que ces "remblais" soient évacués pour permettre à la nature de retrouver ses droits ...
#5 - Le 10 septembre 2013 à 08h49 par ps, Saint Nazaire
Heric,
Je ne peux pas vous laisser dire n importe quoi.vous le savez très bien que le prefet a été prevenu en premier.vous le savez très bien même dans nos rangs au ps le dossier des gens du voyage reste un dossier qui divise .pourquoi critique belliot sur ce dossier qui doit etre gere par le prefet avec des solutions venant du gouvernemant.
#6 - Le 10 septembre 2013 à 10h41 par e-lecteur, Pornichet
De mémoire de pornichetin, il me semble que ces remblais ont été déposé par la commune il y a près de quarante ans, émanant des travaux lors de la mise en place des premiers tout à l'égout à Pornichet. Ils ont constitué aussi le nouveau tracé du chemin du Marais.
Décidément, Jean vous vous ralliez au panache terne de votre chef de file, dans ces conditions, demandera-t-on aux successeurs de M.Belliot d'évacuer les remblais du parc (allées bétons y compris) également ceux de l'aire de jeux et de l'hippodrome construits eux aussi en zones humides (voire inondables). y-aura-t-il deux poids deux mesures?
C'est évident, suivant le côté ou on se place.
Pardonnez-moi de vous rappeler quelques moments d'histoire que la mairie ignore.
Il est vrai que le tout synthétique est tellement mieux. Enfermé dans une maison de retraite qui ne nous appartient plus, on peut y songer!
#7 - Le 10 septembre 2013 à 10h57 par Becard
Quoi qu'il en soit les "gens du voyage" posent régulièrement des problèmes et les maires, polices, préfectures dépensent un temps et argent considérable à régler des comportements illégaux.
Leur accorder ENCORE un sursis pour rester sur ce terrain jusqu'à à la fin du mois c'est les inciter à reproduire ailleurs leurs méfaits.
Voir encore aujourd'hui:
http://www.metronews.fr/info/gens-du-voyage-le-maire-de-lessay-manche-demissionne/mmij!zNNDmskESfN4w/

A cette belle communauté avec son "Pasteur", sa "vie lumière" (secte?)...
#8 - Le 10 septembre 2013 à 14h15 par héric pdl, Pornichet
Pour PS ,toutes les personnes ayant approchées ce genre de dilemme avec les gens du voyage en mairie,n'étalent pas dans la presse locale la fonction des autorités concernées.Le Maire se protège avec les personnes citées,et plombe le proprio volontairement.Il n'y a pas qu'au PS que se dossier est sensible.
#9 - Le 10 septembre 2013 à 14h41 par héric pdl, Pornichet
Monsieur le MAIRE je sais que vous étes en colère, pour votre image,et votre réélection futur avec ses problèmes de caravanes.Dans beaucoup de communes de France le problème revient régulièrement chaque année sans esclandre,il faut dialoguer,les encadré, les responsabilisé,ne pas les prendre pour des irresponsables.Mais il faut clôturer le terrain après leur départ.
#10 - Le 10 septembre 2013 à 19h17 par Dehors
Le maire doit tout faire pour les faire déguerpir ! Il peut toujours demander conseil à Estrosi ....
#11 - Le 10 septembre 2013 à 23h10 par e-lecteur, Pornichet
Que d'erreurs!
M. Belliot peut se poser en donneur de leçons: Les terrains appartenant à la ville sont-ils tous clôturés? Il ne me semble pas que ce soit le cas.
En quoi M.Belliot s'autorise-t-il à prononcer un quelconque dédommagement, au nom de qui et en faveur de qui?
Il négocie quoi à la place de qui? Ce ne sont pas ses terrains.
On connait son habileté en matière de négociation (ex:maison de retraite).
C'est franchement du grand n'importe quoi.
Ma grand-mère disait : Quand on veut nettoyer un escalier on commence par la plus haute marche. A Pornichet on a du boulot et surtout du balai à jouer.
#12 - Le 11 septembre 2013 à 10h10 par Bizarre
Avez-vous bien lu le communiqué ??? C'est au propriétaire à agir ; il avait l'info en amont donc pourquoi n'a t-il pas clos son terrain ?!
A dehors : trop facile de faire manger le chapeau au Maire en place, retournez donc vos bons conseils au propriétaire, seul responsable dans cette affaire ! L'exécutif ne peut que faire ce qu'il fait avec le concours des services de l'Etat ! Et en plus, ce serait à la commune, c'est à dire avec vos impôts qu'il faudrait agir....??? A méditer
#13 - Le 11 septembre 2013 à 21h09 par ps, Saint Nazaire
Je vois meme au sein des partis modem et ps pelleteur et peiny vous avez la memoire courte!!! Toutes les villes ont des problemes avec les gens du voyage etc
Je vous rappelle qque l etat dont valls doit prendre ces responsabilité s
#14 - Le 12 septembre 2013 à 08h30 par honteux, Pornichet
Comme la vie est bizarre!!!!!!!!!!!!

Mais le propriétaire attend quoi de la mairie ???? Peut-être de l'argent???????
#15 - Le 13 septembre 2013 à 19h28 par Lemere
***BREAKING NEWS***BREAKING NEWS***
Dernières nouvelles à paraître dans le prochain magazine " La fréquentation du parc paysager en forte hausse. Les visiteurs, apprécient beaucoup le lieu, ils pensent être là pour la prochaine nocturne de l'hippodrome du 17/10. Pari gagné pour M. Belliot!" (LOL)
#16 - Le 15 septembre 2013 à 00h01 par platypus
ce qui est grave, c'est que la municipalité a du faire installer un branchement EDF provisoire d'ou partent des câbles électriques pour alimenter les caravanes.
Ces câbles traversent le chemin d'accès au "parc" par une buse et qu'avec les dernières pluies tout baigne dans l'eau...
En espérant que les câbles sont en bon état et que l'eau ne va pas trop monter sinon c'est le compteur provisoire qui va se trouver sous l'eau. Mais bien sûr...nous sommes dans une zone inondable.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter