Pornichet Infos

Les Indo-Européens, une conférence de Jean Cévaër

Samedi 13 novembre, à 18 h 30, l’association Eclat propose une conférence sur les Indo-Européens, à l’hôtel Ibis de Pornichet. Jean Cévaër, vice-président de l’Institut Culturel de Bretagne, évoquera l’histoire des Indo-Européens.

Il y a peut-être sept millénaires, des populations se sont regroupées au mésolithique dans les steppes, aujourd’hui le Kazakhstan. Puis, elles se sont dispersées dans trois directions principales : l’Est, le Sud et l’Ouest.

Leur progression vers l’Est semble avoir été limitée. Les migrations vers le sud ont donné naissance à de grands empires, de la vallée de l’Indus à la Mésopotamie, avec la dénomination globale d’Aryens, donnée à plusieurs de ces peuples. Vers l’Ouest, dans l’Europe actuelle où ils seraient arrivés il y a six mille ans, les Indo-Européens sont donnés comme les ancêtres de la majorité des peuples européens connus aujourd’hui.

Les Celtes, qui ont constitué la pointe avancée des migrations indo-européennes se sont finalement arrêtés aux rivages de l’océan où subsistent aujourd’hui les dernières populations celtiques. Bretons, Irlandais, Cambriens, Gaéliques d’Écosse et quelques autres, représentent sans doute les derniers vestiges explicites de la conquête de notre continent par les Indo-Européens.

Face à tant d’hypothèses évoquées, il y aura beaucoup de questions à poser à Jean Cévaër.

Entrée 5 euros, gratuite pour les adhérents.

10/11/2010 | 2 commentaires
Article précédent : « Les instruments d'observation astronomique de Galilée à nos jours »
Article suivant : « La lumière... Celle qu'on voit et celle qu'on ne voit pas »

Vos commentaires

#1 - Le 11 novembre 2010 à 13h00 par Cunning linguist, Pornichet
Intéressant et prometteur. Quoique je ne comprends pourquoi les langues celtiques seraient les seuls vestiges explicites de la conquète indo-européenne ; à l'exception des îlots finno-ougriens (hongrois, finnois, estonien et langues apparentées d'Eurasie) et basque, les langues parlées sur le continent (langues romanes, germaniques, celtiques, slaves, baltes, arméniennes, le grec etc.) sont des langues indo-européennes. Celle des Roms, n'en déplaise à certains, fait partie de la famille.

Au passage, on pourrait appeler à protéger la diversité linguistique qui est menacée, encore plus que la bio-diversité. Dans un siècle ou deux, certaines études donnent un groupe de six langues survivant au niveau mondial :
l'anglais (américain), l'espagnol, le chinois, l'arabe, l'hindi et ...
le portugais.
Sur les six, quatre sont des langues indo-européennes. Ah oui, le français n'en fait pas partie :-(
#2 - Le 15 novembre 2010 à 12h26 par PREVOT, Malakoff (92)
Je suis le président d'Eurokaz, association travaillant sur le Kazakhstan. Je suis très intéressé par ce sujet.

Prévenu trop tard je n'ai pas pu publier d'annonce pour cette conférence ni y venir.

Est-il possible d'avoir les coordonnées de Jean Cevaër. Je serai intéressé d'organiser une rencontre à Paris sur un thème connexe.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter