Pornichet Infos

Les lucioles de bord de mer ont éclairé la Rando Roller carnaval

C’était un premier rendez-vous. Les dirigeants du Roller club de Pornichet l’abordaient avec appréhension. Des contraintes sécuritaires avaient mis des grains de sable dans les roulements des patins. Seulement, avec une météo clémente et l’appui du Nantes Roller, plus de 90 patineurs étaient présents samedi aux alentours de 17 h sur la place du marché. Le manège carnavalesque pouvait tourner…

La météo du matin était peu engageante. La première randonnée roller carnaval était sous la menace de gros nuages noirs. Cependant, c’est une tradition dans le monde du roller, la décision de maintenir ou pas une compétition ou une manifestation se prend toujours à quelques instants du départ. Bien leur en a pris. Le ciel se montra magnanime. La fête pouvait commencer.
Elle commençait par la petite boucle de 2 km réservée aux enfants et adultes débutants. Sur des rollers, des trottinettes ou tricycles, les bambins radieux ou parents et adultes empruntés ne faisaient pas trop connaissance avec la rudesse du macadam. Ils étaient encadrés par des patineurs confirmés et à moitié rassurés par la présence de véhicules de secours et non pas de police comme cela aurait pu refroidir les ardeurs festives.

Tendance jaune fluo

Le thème du carnaval est porteur. De nombreux patineurs ont joué le jeu en se déguisant selon leur bon plaisir. Malheureusement, le déguisement était moins visible sous le gilet jaune, car tous ou presque ont respecté la consigne de sécurité donnée. L’ambiance carnaval tout au long du parcours, et les sourires sur les visages à l’arrivée, témoignaient du plaisir partagé au cours de cette petite heure de patinage.
Après quelques minutes de repos, 41 patineurs confirmés se sont à nouveau élancés pour une randonnée semi nocturne de 15 km entre Pornichet et la Baule. L’arrière-pays baulois était un peu humide. Le bonheur de rouler tous ensemble était quand même bien réel. Les difficultés rencontrées s’estompaient au fil des kilomètres parcourus. Au retour, les patineurs ont joué les lucioles sur le bord de mer non éclairé en ce début de soirée de février. Chaque patineur équipé d’un gilet jaune et d’un éclairage individuel glissait sans difficulté sur le bitume côtier. Par des signes amicaux, les étranges patineurs d’un soir arrivaient à faire apparaître l’esquisse d’un sourire sur le visage des marcheurs. Ces arpenteurs de bitume sur le trottoir du remblai.
Les randonneurs étaient, là aussi, encadrés par un staff de sécurité, et les patineurs de « Nantes Roller », venus en soutien à l’organisation ont été d’une efficacité remarquable. Leur expérience notoire des randonnées nocturnes du jeudi soir à Nantes a permis une organisation parfaite. Cela est annonciateur d’un nouveau rendez-vous l’an prochain.

Auteur : JLM | 27/02/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Les « Vikings » du Roller Club de Pornichet très prolixes »
Article suivant : « Rallye de l’Ouest : les vainqueurs n’ont pas perdu le "Niort"  »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter